La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ACADEMIE DE MONTPELLIER Janvier 2013Any Cohen-Bacrie, IEN Anglais François JIMENEZ IEN Espagnol. European units in vocational secondary schools. Clases.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ACADEMIE DE MONTPELLIER Janvier 2013Any Cohen-Bacrie, IEN Anglais François JIMENEZ IEN Espagnol. European units in vocational secondary schools. Clases."— Transcription de la présentation:

1 ACADEMIE DE MONTPELLIER Janvier 2013Any Cohen-Bacrie, IEN Anglais François JIMENEZ IEN Espagnol. European units in vocational secondary schools. Clases europeas en los institutos profesionales

2 LES PARTENAIRES CONSEIL DE LEUROPE M.E.N. RECTORAT DAREIC IEN-ET/EG E.P.L.E. Agent Comptable Equipe pédagogique Familles-Elèves Entreprises étrangères

3 A L'ORIGINE DES S.E. 1)Le développement de la construction européenne. 2)L'accroissement des échanges professionnels. Impérieuse nécessité de maîtriser une ou plusieurs langues vivante Volonté de donner à l'enseignement une dimension internationale. Objectif général: - offrir à tous les élèves un enseignement linguistique renforcé et toute ou une partie du programme d'une ou plusieurs disciplines non linguistiques. Finalités en L.P : acquisition de compétences - linguistiques – culturelles - professionnelles: cf Nouveau programme de LV Mise en œuvre spécifique dans le cadre du BAC PRO en 3 ans et dans le projet d'établissement : -Organisation d'activités culturelles ou d'échanges afin d'acquérir et d'approfondir - la connaissance de la civilisation du pays étranger. - Développement de stages ou de PFMP à l'étranger (Léonardo). - Mise en contact professionnel (Tous projets, PPCP…) et culturel (PAC).

4 LES TEXTES OFFICIELS - CIRCULAIRE N° DU 19 AOÛT 1992 : Mise en place des S.E. dans les établissements du Second degré. - ARRÊTE DU 4 AOÛT 2000 : Attribution de lindication S.E. sur le diplôme du Bac Pro B.O n° 32 du 14 septembre 2000 (écrit 14/20). - Note de service du 27 juillet 2001, les SE en LP et B.O. N° 31 DU 30 AOÛT 2001 : Activités professionnelles et culturelles en L.V. et échanges. D.N.L. - Arrêté du 9 mai 2003 modifiant larrêté du 4 août 2000, BO du 12 juin 2003 (note à 12 à lécrit). - Arrête du 23 décembre BO 12 février 2004: Examen de Certification complémentaire en LV - Arrêté du 22 mars BO 16 du 21 avril 2005 : épreuve spécifique//épreuve facultative - BO 34 du 21 septembre 2006: attestation de lindication « SE » en apprentissage - BO 33 du 23 septembre 99: parcours de formation « EUROPASS » - BO 22 du 30 mai 2002: Attestation « EUROPRO »

5 Texte de référence La loi dorientation et de programme pour lavenir de lécole (23/04/2005) veut donner à tous les élèves les moyens daméliorer leur maîtrise des langues vivantes étrangères, maîtrise indispensable dans le cadre du développement des échanges européens et internationaux ; Le socle commun de compétences et de connaissances (décret du 11/07/2006, BO n° 29 du 20 juillet 2006) met clairement laccent sur la cohérence de la culture scolaire et linterdépendance des apprentissages fondamentaux et permet ainsi de construire les liens indispensables entre les disciplines (nous vous encourageons à lire attentivement ce document, particulièrement les points 1 et 2 : maîtrise de la langue française et pratique dune langue vivante étrangère) ; La circulaire du 31/05/2006 (BO n° 23 du 08/07/2006) présente le plan de rénovation de lenseignement des langues vivantes : amélioration des compétences des élèves, priorité donnée à lapprentissage de loral (compréhension, expression en continu et en interaction) de lécole primaire au cycle terminal, adoption du Cadre européen commun de référence, définition des contenus culturels comme entrée privilégiée pour aborder les apprentissages, organisation des enseignements et répartition des élèves par groupes de compétence. Le BO N°2 du 19 février 2009 présentant le nouveau programme de langues vivantes pour la voie professionnelle. Le Programme académique de M. le Recteur Philip. La circulaire nationale de rentrée La lettre de rentrée de lInspection pédagogique La lettre de rentrée Interlangues La lettre de rentrée disciplinaire (anglais ou espagnol en LP) Le bilan de la discipline « LV en LP » Le document : « PISTES DE REFLEXION ET OUTILS POUR LACCUEIL DES ELEVES DE 2nde EN LANGUES VIVANTES » La « Lettre aux PLP LV » de mai 2009 avant les Conseils denseignement. Signalé : BO 29 du Langue des signes BO n°.. Programme Jules Verne sur les séjours professionnels annuels à létranger des professeurs. LES REFERENTIELS PROFESSIONNELS

6 LA D.N.L. : Organisation Privilégier une discipline d'enseignement professionnel. Horaire 1 heure par semaine au minimum. Co-animation possible profs de LV et de DNL. Pas de moyens spécifiques attribués (DHG). Attribution possible d'1 poste d'assistant. Possibilité de réaliser un projet bilingue Concertation profs de LV // profs de DNL sur les besoins des élèves, puis transposition en classe.

7 Contenus, articulation DNL/LV Culturel : comparaison des 2 systèmes par exemple. Vie au quotidien (visant l'autonomie dans le pays d'accueil). Techniques professionnelles en LV à partir du référentiel. Acquisitions des moyens linguistiques et des techniques professionnelles lors des PFMP et des stages. Interventions de professionnels extérieurs dans la langue cible. Tous types de projets européens. Evaluation : techniques professionnelles par le prof de DNL et compétences linguistiques par le prof de LV.

8 LES PFMP A LETRANGER: un atout pour les élèves et létablissement -Ouverture desprit et capacité dadaptation liées à la mobilité Connaissances du tissu économique Compétences professionnelles, linguistiques, Tice: rédaction et présentation du compte-rendu du stage en LV Choix des dévaluation des PFMP: soit par le DNL, le DNL et le tuteur de lentreprise, soit le tuteur. Mutualisation de ressources des partenaires académiques avec des régions étrangères Signature daccords de partenariat avec les entreprises étrangères implantées en France ou à létranger Sommaire

9 CERTIFICATION EN DNL Recteur Jury académique Examen (session annuelle) Epreuve 30 mn. -1)exposé de 10 mn en LV (sur formation universitaire, expérience, stages, échanges, travaux personnels ou professionnels). -2) entretien de 10 mn en LV -3) entretien de 10 mn en français (sur contenu d'enseignement, programmes, capacités de conception et d'implication dans le projet). A partir de 2004 : J.O. du 04/01/04 et B.O. n°7 du 12/02/04 : "certification complémentaire".

10 Peut comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. Peut communiquer avec un degré de spontanéité et daisance tel quune conversation avec un locuteur natif ne comportant ni tension ni pour lun ni pour lautre. Peut sexprimer de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets, émettre un avis sur un sujet dactualité et exposer les avantages et les inconvénients de différentes possibilités. Peut sexprimer clairement et sans donner limpression davoir à restreindre ce quil/elle souhaite dire. Possède une gamme assez étendue de langue pour pouvoir faire des descriptions claires, exprimer son point de vue et développer une argumentation sans chercher ses mots de manière évidente et en utilisant des phrases complexes. 7 Niveau B2 du CECRL

11 Conseils pour la préparation à lexamen. Les 4 critères de connaissances / compétences se retrouvent rarement ensemble chez le même candidat: -LV niveau B2 du CECRL -Connaissances des TO, du Programme de LV -Qualités de communication -Projet pédagogique Nécessité dune appropriation par le PLP de DNL, du Programme de langue vivante par les PLP de LV, du Référentiel de la spécialité : = choix de thèmes à travailler en commun, visant la constitution de la liste des 5 questions étudiées en DNL (BO n° 34 du 21 septembre 2006) et qui seront support dévaluation pour lépreuve orale des élèves candidats. CERTIFICATION:

12 PROJET LEONARDO DA VINCI (LP) Vise à favoriser la mobilité professionnelle, permet le placement des élèves dans des entreprises européennes (Volet placement) Favorise la rencontre de formateurs pour un échange dinformations sur le thème de travail choisi – séjour en immersion des DNL en lycées et entreprises – comparaison des référentiels de formation et des modalités dévaluation pour optimiser les stages des élèves (volet échange) Prévoit un financement propre à la PPLC (préparation pédagogique, linguistique et culturelle) des élèves avant et pendant le stage - pour lachat de matériel didactique, les frais liés à la venue dintervenant extérieur, les cours de langue intensif [ Utiliser les TICE (visioconférence, e-twinning, blog, internet, ballado-diffusion..) / Echanger avec autres classes partenaires/ Faire intervenir un assistant Coménius/ Consulter ressources « Europe » des CDI.] /www.etwinning.net/es/pub/index.ht m

13 MENTION "S.E." AU BAC PRO Epreuve écrite obligatoire (12/20) Epreuve spécifique (10/20) : (ne rentre pas dans la moyenne générale). A) Epreuve orale 80% 30 B) Evaluation scolarité 20% a1- Exposé sur document Faite par les professeurs de L.V. et de DNL inconnu: /40 du candidat, sur grille d'évaluation à compléter après le 3ème conseil de classe a2- Entretien : /40 * sur travail et activités de l'année en DNL (5 thèmes) * sur l'ouverture européenne de l'établissement. ** Note globale sur 20

14 DISPOSITIFS 1/ EUROPASS-FORMATION Document communautaire qui atteste "un parcours européen de formation en alternance". Conseil de l'Union Européenne 21/12/98. 2/ ATTESTATION EUROPRO Arrêté du 16/04/02 B.O. n°22 du 30/05/02 Attestation qui valide les compétences acquises lors d'une PFMP ou d'un stage à l'étranger (4 semaines minimum). Public concerné : niveau V à III Délivrée par le chef d'EPLE Dossier à présenter (dimension européenne et professionnelle) + entretien (20 mn).

15 BILAN AVANTAGES - Motivation élèves/professeurs - Valorisation des disciplines (DNL, LV) et de létablissement - Amélioration des compétences - Interdisciplinarité - Transformation des élèves - Atout à l'embauche CONTRAINTES - Réforme des habitudes pédagogiques: groupes de compétences - Investissement, travail énorme - Equipe pédagogique doit être très soudée, cours en barrettes. - Projet d'établissement (Place des SE?) - Moyens (horaires, financiers…) - Stabilité des équipes EVOLUTION SOUHAITEE: Intervention des IEN de LV et des IEN ET - dans la certification des professeurs de DNL, - dans les réunions préparatoires à l'ouverture, - dans la conception et l'animation de stages de formation, - dans les visites conjointes en DNL (donnant lieu à un rapport de visite d'inspection). - Travail d'équipe/concertation - Pluridisciplinarité - Co-évaluation - Information/communication - Recrutement des élèves - Assistants - Renforcement compétences linguistiques en DNL - Equipements - Valorisation des équipes, validation dans la formation ?

16 Augmentation de laccès des élèves au niveau du Bac Pro par la maîtrise des langues vivantes: SADLV « Rendre ses lettres de noblesse à la voie professionnelle, au nom de légale dignité des formations des différentes voies du lycée »*** Favoriser linsertion professionnelle, louverture culturelle, la mobilité Développer la citoyenneté européenne Les SE et le PTA 2013

17 Nuestro porvenir The Future… « My word is my bound » (ma parole mengage), devise de la City de Londres depuis 1801.*


Télécharger ppt "ACADEMIE DE MONTPELLIER Janvier 2013Any Cohen-Bacrie, IEN Anglais François JIMENEZ IEN Espagnol. European units in vocational secondary schools. Clases."

Présentations similaires


Annonces Google