La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Les cancers professionnels Module 10, le 11 octobre 2002 Dr B. CHARBOTEL IUMT/UMRETTE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Les cancers professionnels Module 10, le 11 octobre 2002 Dr B. CHARBOTEL IUMT/UMRETTE."— Transcription de la présentation:

1 1 Les cancers professionnels Module 10, le 11 octobre 2002 Dr B. CHARBOTEL IUMT/UMRETTE

2 2 Introduction 4 4 à 8% des cancers sont dorigine professionnelle –Variable (type de cancer) –Prévention possible 4 De nombreux organes sont concernés 4 Sous diagnostic des étiologies professionnelles 4 Les cancérogènes professionnels ne sont pas tous connus 4 Différentes méthodes permettent de montrer quune substance est un cancérogène professionnel

3 3 Mise en évidence d un cancérogène professionnel 4 Sens médical –Angiosarcomes hépatiques et Monochlorure de Vinyle –Carcinomes cutanés et huiles de coupe –Adénocarcinome pulmonaire et Bis(chlorométhyl)éther –Adénocarcinomes de lethmoïde chez les menuisiers 4 Études épidémiologiques –Cancers fréquents, multifactoriels –Leucémie et benzène –Épidémiologie = réponse tardive

4 4 Mise en évidence d un cancérogène professionnel 4 Études expérimentales chez lanimal 4 Données sur les effets biologiques –Données toxicologiques –Liaisons à l ADN –Lésions persistantes de l ADN 4 Limites –Transposition animal homme –Cancérogènes non génotoxiques –Nombre de produits existant +++

5 5 Tests génotoxicité1 4 Mise sur le marché de nouvelles molécules –Limiter le nombre de molécules génotoxiques Cellules somatiques = cancers Cellules germinales = maladies héréditaires 4 Choix des tests –Stratégie en fonction produits (médicament, additif alimentaire, produit chimique…)

6 6 Tests génotoxicité en milieu professionnel 4 Problèmes : méthodologie, spécificité, non faits en routine (protocoles de recherche) 4 Dommages potentiellement réversibles –Adduits protéines-ADN (HAP, styrène) –Cassure simple/double brin, Test de comète (RI) 4 Recherche mutation –Aberrations chromosomiques (benzène, RI) –Échange chromatides sœurs (HAP) –Micro-noyau (RI, chrome)

7 7 Arguments pour effet cancérogène 4 Tests in vitro/in vivo 4 Effets cancérogène chez lanimal 4 NB : certains cancérogènes prouvés chez lhomme ne sont pas génotoxiques (Ex : amiante) 4 Études épidémiologiques chez lhomme (diagnostic tardif !)

8 8 Classification CIRC (portée scientifique) 4 Agence OMS, objectif de prévention 4 Environ 800 substances étudiées 4 Classification chimiques, médicaments, hormones : –Groupe 1 : cancérogènes pour l'homme –Groupe 2A : probablement cancérogènes pour l'homme –Groupe 2B : pourraient être cancérogènes pour l'homme –Groupe 3 : non classables en matière de cancérogénicité pour l'homme –Groupe 4 : probablement non cancérogènes pour l'homme

9 9 Classification Européenne (portée réglementaire) 4 Première catégorie : –substance que lon sait être cancérogène pour lhomme –Relation cause à effet démontrée (étude épidémiologique) –ex: arsenic, amiante, benzène, chlorure de vinyle, amines aromatiques…. 4 Deuxième catégorie : –Forte présomption deffet cancérogène –Études long terme chez lanimal + tests appropriés (mutagénicité) 4 Troisième catégorie : –Substance préoccupante pour lhomme –Effet cancérogène possible, études animales mais données insuffisantes

10 10 Il faut savoir distinguer 4 Les propriétés cancérogènes dun produit qui peuvent être à lorigine dune classification 4 La possibilité dindemnisation en maladie professionnelle (tableau MP) Produits suspectés mais pas de tableau de MP Certains cancérogènes connus avec nouveaux sites suspectés sans tableau MP

11 11 Tableaux de maladies professionnelles 1 4 Agents et groupes agents –Amines aromatiques, MP 15 –Arsenic, MP 20, 20 bis –Amiante, MP 30 –Benzène, MP 4 et 4 bis –Bis(chlorométhyl)éther, MP 81 –Composés du chrome hexavalent, MP 10 ter –Chlorure de vinyle, MP 52 –Virus Hépatite B; C, MP 45 –Hydrocarbures aromatiques polycycliques, MP 16 et 36bis –Composés du Nickel, MP 37 ter –Dérivés nitrosourée (N-éthyl-, N-méthyl-), nitroguanidine, MP 85 –Radon et produits de transformation, MP 6

12 12 Tableaux de maladies professionnelles 2 4 Mélanges –Brais et goudrons de houille, MP 16 bis –Huiles minérales, MP 36 bis –Suies, MP 16 et 36 bis –Poussières de bois, MP 47 bis 4 Circonstances dexposition –Production daluminium MP 16 bis –Fabrication Auramine, MP 15 –Production de coke, MP 16 –Fabrication de meubles ébénisterie, MP 4, MP 47 bis

13 13 Classification par organe cible 1 4 Cancers cutanés : épithéliomas primitifs –Arsenic et composés –Brais de houille, suie –dérivés pétroliers, huiles de coupe 4 Cancers osseux –Sarcomes : rayonnements ionisants –Cancers ethmoïde et sinus de la face : bois, nickel 4 Leucémies : rayonnements ionisants, benzène 4 Tumeurs cérébrales : Glioblastome : dérivés guanidine et nitrosurée

14 14 Classification par site 2 4 Cancers du poumon –broncho-pulmonaires : amiante, arsenic, composés du chrome, goudrons huile et brais de houille, oxyde de fer (sidérose), …. –Mésothéliomes : amiante 4 Cancers de vessie : amines aromatiques, brais et goudrons de houille 4 Cancers hépatiques : arsenic, chlorure de vinyle, hépatites

15 15 Données chiffrées (1999) 1 4 Poumon : : Rayonnements ionisants inhalation (7) 10 ter : Acide chromique (6) 16 bis : Goudrons/huile de houille (5) 20 bis : Arsenic (1) 20 ter : Arsenopyrite aurifère ( ) 30C : Complication néoplasique asbestose (107) 30 bis : Amiante (331) 37 ter : Grillage mattes Nickel (1) 44 bis : Oxyde de fer et Sidérose (9) 70 ter : Cobalt ( ) 81 : Bis(chlorométhyle)éther (2) 4 Mésothéliome pleural n°30 : Fosses nasales : bis : poussières de bois (67) 37 ter : grillage mattes nickel (1)

16 16 4 Cancers hépatiques 20D : Arsenic (0) 52 : chlorure de vinyle (0) 45 : hépatites (0) 4 Peau : 7 16 bis : goudron/huile houille (5) 20 : arsenic (1) 36 bis : dérivés du pétrole (1) 4 Sang : 27 4 : benzène (16) 6 : rayonnements ionisants (11) 4 Vessie : 7 15 ter : amines aromatiques (4) 16 bis : goudrons/huiles houille (3) 4 Glioblastome n°85 (nitroguanidine nitrosourée) : 1 4 Os (sarcomes)n°6 (RI) : Données chiffrées (1999) 2

17 17 Sous-déclaration des cancers professionnels 4 Caractère multi-factoriel des cancers –prédominance dautres facteurs (tabac) –méconnaissance des facteurs professionnels 4 Pas de critère diagnostic spécifique 4 Connaissances insuffisantes des expositions professionnelles antérieures 4 Délai entre lexposition et la survenue du cancer 4 Aspects légaux (cf cours santé travail)

18 18 Exemple du cancer du poumon

19 19 Cancer pulmonaire Tabac + Amiante = Effet multiplicatif Tabac -Tabac + Amiante - Amiante + X 1O X5 Risque Risque x 10 Risque x 5Risque x 50

20 20 Comment conduire l interrogatoire professionnel ? 4 Formation initiale 4 Déroulement de la carrière, postes occupés 4 Faire préciser les tâches effectuées 4 Demander quels étaient les produits manipulés 4 Contact médecin du travail 4 Adresser en consultations de pathologies professionnelles

21 21 Exemple du cancer du poumon 4 RI : traitement minerais, poussières RI 4 Chrome : production chromate, fabrication de pigments, chromage électromagnétique 4 Goudrons/huile de houille, ramonage, fonderies de fonte (brai), cokerie 4 Arsenic (fonderies, produits phytosanitaires), Arsenopyrite aurifère (mines) 4 Nickel, nickelage, soudage acier inox 4 Oxyde de fer (extraction minerais) 4 Cobalt (métaux frittés) 4 Bis(chlorométhyle)éther (intermédiaire de synthèses chimiques)

22 22 Amiante 4 Extraction mines, traitement de la matière et fabrication de produits très variés 4 Résistance mécanique bâtiments, joints tuyauteries, matériaux de friction 4 Résistance thermique isolants tuyauteries chauffageries, plaques isolantes, vêtements de protection

23

24

25

26

27 27 Recherches documentaires Encyclopédie Médico-Chirurgicale 4 Les cancers professionnels Éditions Margaux Orange


Télécharger ppt "1 Les cancers professionnels Module 10, le 11 octobre 2002 Dr B. CHARBOTEL IUMT/UMRETTE."

Présentations similaires


Annonces Google