La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lusage et labus des ordinateurs dans le domaine de l é ducation: Evidence dune experimentation contr ô le en Colombie Felipe Barrera-Osorio, World Bank.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lusage et labus des ordinateurs dans le domaine de l é ducation: Evidence dune experimentation contr ô le en Colombie Felipe Barrera-Osorio, World Bank."— Transcription de la présentation:

1 Lusage et labus des ordinateurs dans le domaine de l é ducation: Evidence dune experimentation contr ô le en Colombie Felipe Barrera-Osorio, World Bank Leigh L. Linden, Columbia University

2 Motivation 1. Plusieurs initiatives en technologies de l'information et des communications (TIC) dans le monde A. Lusage de lordinateur personnel augmente de 24% chaque année (depuis l'année 2000) dans les pays à faible revenu et de 20% dans les pays à revenu intermédiaire B. Les utilisateurs d'Internet augmente de 63% et de 46% par an dans les pays à faible et moyen revenus, respectivement, C. La Banque Mondiale estime qu'elle a financé plus de 3 milliards de dollars de projets TIC dans les cinq dernières années 2. Plusieurs pays étendent la distribution d'ordinateurs dans les écoles 3. Plusieurs pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine envisagent des programmes de distribution des ordinateurs a 100 $ 4. Il y a très peu de recherches systématiques et de données précises sur l'impact et l'utilisation des TIC en éducation

3 Le programme 1. Le programme a débuté en Mars 2002 par le ministre de la Communication 2. Objectif de remise à neuf des ordinateurs offerts par le secteur privé pour les installer dans les écoles publiques 3. Le programme a aussi forme des enseignants, en particulier dans le domaine des langues. 4. Depuis sa création, le programme a reçu 114,541 ordinateurs, rénové 73,665 qui ont été installés dans les écoles publiques de 6,386 dans 1,018 municipalités. La prestation couvre enseignants et plus de élèves.

4 Le programme (cont.) 1. Le programme avait une composante formation administrée directement dans les écoles pour une période de 20 mois. 2. Lintervention a eu deux phases: A. La phase initiale a dure 8 mois: distribution et adaptation dans les écoles B. La deuxieme phase: formation des enseignants

5 Le programme 1. Deuxième phase: A. Durée d'un an B. Il est développé par différentes universités locales C. Former les enseignants et les coordonnateurs sur la relation entre la technologie et l'apprentissage. a.Appui a la qualité de l'éducation des enfants dans les domaines essentiels grâce à l'intégration des TIC dans les projets pédagogiques b.Encourager l'apprentissage collaboratif, la créativité et la confidence des enseignants et des élèves a travers l'intégration des TIC dans leurs processus pédagogique D. La formation théorique et pratique est donné durant plusieurs séminaires et visites dans les écoles.

6 Conception de l évaluation 1. Nous avons mis une loterie au début du mois d'août 2006 sur un ensemble de 100 écoles bénéficiaires potentiels, 50 bénéficiaires et 50 non-bénéficiaires 100 écoles proviennent d'une liste qui remplissaient les critères suivants. 2. La liste a été concentré par la situation géographique: A. nous avons choisi les écoles dans la partie nord du département d'Antioquia, Caldas, Choco, Cordoba, y Quindio Risaralda. B. l'échantillon école de 80 élèves ou plus.

7 Conception de lévaluation (cont.) 1. Les données ont été recueillies lors de l'enquête de base/référence réalisée immédiatement après la randomisation A. Elle a été menée entre le 14 août et Septembre 29, 2006 B. 49 écoles de contrôle et de traitement de 48 écoles 2. Une enquête de suivi A. Mai et Juin 2008, 97 mêmes écoles. B. Sur les 13,598 élèves de départ, 5,373 élèves sont sortis de l'échantillon, car au départ ils étaient en 10eme ou 11eme C. L'échantillon final: parmi les éleves dans le panneau, éleves ont été perdu (taux d'attrition de 37%). 3. La collecte d'informations a été faite directement à l'école durant une visite à l'improviste.

8 Conception de lévaluation (cont.) 1. Trois interventions différentes ont été appliqués aux éleves, enseignants et directeurs de l'école. 2. Tous les élèves de la 3ème à la 11ème année, présents à l'école au moment de la visite scolaire. 3. Variables: caractéristiques socio-économiques (âge, sexe, structure familiale, le nombre de frères et sœurs, le statut professionnel, et les indemnités, entre autres); les résultats scolaires (participation la semaine precedente, le nombre d'heures d'étude en dehors de l'école, les notes en mathématiques et langue, répétition et périodes d'abandon dans le passé, entre autres), et l'attitude envers l'école et le contenu des classes. 4. Test standardisé: une version courte de lexamen national test Saber

9 Estimation 1. Comme un assignement aléatoire a été utilisé, le modèle est utilisé est simple:

10 Estimation 1. De façon à traiter les problèmes dattrition:

11 Validation: Balance de lenquête de référence

12 Validation: Balance de lenquête de référence (cont.)

13 Validation: attrition

14 Résultats: Notes aux examens, général

15 Résultats: Notes examens, genre

16 Résultats: Notes aux examens, par niveau

17 Résultats: autres résultats

18 Alors, pourquoi navons-nous pas trouvé deffet? 1. Hypothèses A. Les ordinateurs not pas dimpact sur léducation B. La mise-en-oeuvre du programme a des problèmes C. Les professeurs nutilisent pas les ordinateurs

19 Utilisation des ordinateurs

20 Utilisation des ordinateurs, suite

21 Utilisation des ordinateurs: la versions des élèves

22 Utilisation des ordinateurs: la version des élèves (suite)

23 Conclusions 1. Premièrement, le programme augmente le nombre dordinateur et lutilisation des écoles 2. Par contre, lutilisation des ordinateurs est limité aux classes dinformatique. 3. Malgré les efforts investis pour mettre en oeuvre un programme qui permette lutilisation des ordinateurs pour la pédagogie, il ny a aucune preuve que ce fut le cas. 4. Le programme na aucun impact sur un plus grand ensemble de variables 5. Les ordinateurs seulement, sans changements réels dans les méthodes pédagogiques, nont pas dimpact sur les résultats scolaires


Télécharger ppt "Lusage et labus des ordinateurs dans le domaine de l é ducation: Evidence dune experimentation contr ô le en Colombie Felipe Barrera-Osorio, World Bank."

Présentations similaires


Annonces Google