La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

"Corriger" un TP de chimie dans le cadre d'un enseignement par activités ; une variété de possibilités. Jean François LE MARECHAL & Rita KHANFOUR-ARMALE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: ""Corriger" un TP de chimie dans le cadre d'un enseignement par activités ; une variété de possibilités. Jean François LE MARECHAL & Rita KHANFOUR-ARMALE."— Transcription de la présentation:

1 "Corriger" un TP de chimie dans le cadre d'un enseignement par activités ; une variété de possibilités. Jean François LE MARECHAL & Rita KHANFOUR-ARMALE

2 Plan Lenseignement par activités Différents types de « corrigés » Corrigé Fiche de synthèse Cours

3 3 Contexte de lenseignement par activités Chimique ou naturelStructure de la matièreRéaction chimique Elément chimique Classification périodique LewisMol et concentration Programme officiel ? Activité / TP CoursTPExercice Evaluation Autre possibilité Programme officiel Recommandé au professeur Thème

4 4 Lacteur principal Activité / TP« Corrigé »Exercice Evaluation Lélève est plus actif Le professeur est plus actif

5 5 Que se passe-t-il pendant un « corrigé » ?

6 6 Différents types de « corrigés » Caractéristiques de chaque type Limite et continuité du savoir

7 7 Les différents types de « corrigés » Le corrigé (réel) La synthèse Le cours Tous ces types de « corrigés » vont être regroupés sous lintitulé débriefing du TP

8 8 Débriefing corrigé Le professeur –Suit le plan du TP –Base ses questions sur celles du TP

9 9 Débriefing synthèse Le professeur –Travaille sur plusieurs expériences à la fois (parfois sur plusieurs TP) –Utilise souvent une « fiche de synthèse » –Ne suit pas la progression des questions du TP

10 10 Débriefing cours Le professeur –Construit un cours sur le thème du TP –Ne corrige pas nécessairement les questions

11 11 Débriefing corrigé Rôle et fonctionnement du professeur

12 12 Discussion de classe Le professeur est le pivot de la discussion. –Il mène la discussion –Il donne la parole –Il sait où il va –Cest un discours déguisé en discussion

13 Analyse conversationnelle (échange ternaire) 1- Question du professeur (P) 2- Réponse à la question par un élève (E) 3- Commentaire ou évaluation du professeur (P) (cest la que se trouvent les connaissances) Léchange se renouvelle par une nouvelle question P E1 P E2 P E Exemple …/…

14 Exemple déchange ternaire 1 Prof : Donc quest ce quon a fait dans ce TP déjà on va voir si on a tous vu la même chose, quest ce que vous avez fait ? 2 E : On a mélangé de lacide nitrique avec du cuivre 3 Prof : On a mélangé de lacide nitrique avec du cuivre 1 /quest ce qui sest passé ?

15 Rupture de léchange ternaire Léchange enchâssé Ex. Demande de précisions P E1 P P E2 P P E3 P P E4 P E4 P E / / / / Exemple …/… Le discours Le professeur peut profiter dun tour de parole pour faire un discours (solo conversation)

16 Exemple déchange enchâssé Prof : donc on a rajouté sur la lame de fer : une fois de lacide nitrique et puis après quest ce que vous avez fait ? Une goutte de la solution obtenue ; quest-ce quon observe dans ces deux cas ? François: Une tache Prof : Alors François, elle était comment la tienne ? François : rose Prof : rose laquelle la première ou la deuxième ?

17 Interventions du professeur (Débriefing corrigé Elément chimique)

18 Quelles questions le professeur pose-t-il au début des échanges ternaires ?

19 Questions « texte » Questions « hors texte »

20 Origine des questions hors texte Simplification dune question Complexification dune question (par exemple relations entre questions) Questions guidées par la situation Reprise du contexte du TP E : Une tache Prof : Alors F elle était comment la tienne ? Utilisation des mots des élèves E : un doublet non partagé ne peut pas constituer une liaison chimique covalente car ils ne sont pas situés sur la couche externe de latome Prof : est ce quils ne sont pas situés sur la couche externe Des questions méta

21 21 TPprof Tour de parole Questions texteQuestions hors texte Simplific ation complexi ficationSituationmeta CPD E chH E chH LewisH E chMC E chMC LewisMC LewisMC Total Variabilité suivant les enseignants et les contextes Autant de question texte de que questions hors texte

22 Comment le professeur conclut-il les échanges ternaires ? Point de vue des connaissances

23 Activité du prof pendant la phase dévaluation FormulationTraitement de la connaissance (K) des élèves ContextualisationGénéralisation Le prof part des mots de lélève Part de la K de lélève Porte un jugement sur la K Donne des nouvelles K Le prof fait la relation avec le contexte Le prof transforme une F de K particulière en une F de K générale

24 24 Fréquence par activité Formulation Traitement Contextualisation Généralisation Beaucoup de reformulation (peu motivant) Peu de généralisation (phase réutilisable) Résultat peu dattention des élèves

25 25 Débriefing synthèse

26 26 Synthèse Le professeur vient avec une fiche de synthèse (ou la fait construire en classe – fiche à trous) Il reprend les points importants –Définitions –Eléments du modèle –Résultats Il compare des situations, des résultats –Chromato colonne / CCM –Articulation de connaissances

27 27 Conservation / transformation des connaissances Certaines connaissances sont conservées / regroupées / réorganisée / généralisées Certaines connaissances sont omises dautres sont ajoutées Changement possible de registre sémiotique Changement de rôle des informations –Un même schéma peut aider à comprendre un mode opératoire pendant un TP et servir de recontextualisation lors dun débriefing

28 28 Utilisation de la fiche de synthèse Non utilisée (à lire à la maison) Lue en classe Mise en relation avec le TP Peut être réutilisée ultérieurement (exercice, chapitre suivant)

29 29 Richesse des représentations dans les fiches de synthèse schéma dexpérience (TP transformation) tableau (TP transformation) équation (TP transformation) formules (TP quantité de matière et transformation chimique) formules brutes, développées semi- développées, représentation de Lewis, représentation de Cram (TP Lewis) Schéma et tableau (TP chromatographie) schéma et graphe (TP chromatographie) schéma du modèle (TP solution et concentration) schéma dexpérience (TP solution et concentration) On peine à croire que lélève peut se débrouiller seul avec une fiche de synthèse

30 30 Tableau Présentation complexe de connaissances qui se retrouve sur les fiches de synthèse Relation entre les cases rarement explicitées

31 31 Débriefing synthèse Laisse une trace à lélève Doit être mise en œuvre par le professeur avec ses élèves (plusieurs façons) Respecte clairement le contrat (le professeur revient bien sur les TP) Sadapte au niveau des élèves

32 32 Débriefing cours

33 33 Débriefing cours (deux types) Cours type 1 –Le cours suit la structure du TP –Avec des omissions ou des additions Cours type 2 –Le cours na pas la structure du TP –Le cours emprunte des exemples au TP Napparaîssent comme un échange ternaire

34 34 Cours de type 1 Etude des réactions non totales (pH- métrie en Terminale S) Structure du débriefing cours …/…

35 35 Titre : Réaction totales ou non - taux davancement 1. Le PH dune solution aqueuse 1.1. Définition du PH 1.2. Utilisation du pH-mètre 1.3. Mesure du pH dune solution de chlorure dhydrogène (acide chlorhydrique) 1.4. Mesure du pH dune solution dacide éthanoïque 2. Mise en évidence du caractère total ou non dune réaction 2.1. Cas de lacide chlorhydrique 2.2. Cas de la solution dacide éthanoïque 3. Taux davancement final dune réaction 3.1. Définition 3.2. Influence de la dilution sur t 3.3. Influence de la nature de lacide sur t Evolution et calcul Exercice Acide base transformation acido- basique Réversibilité - Interprétation microscopique

36 36 Halogènes : dernière colonne (tableau périodique) Sous forme de molécules Cl2 Br2 I2 Sous forme dion Cl- Br- I- Ions halogénures réagissent avec ion Argent pour former précipité Similitude de propriétés entre ces éléments situes dans la même colonne Principe construction tableau : 103 éléments chimiques Numéro atomique Les éléments sont classés par ordre croissant (en ligne) Tableau : ligne et colonne Revenir a la ligne : changer de période ? Pourquoi pas allonger la ligne ? Même colonne : même famille Gaz nobles : stable : structure en duet et en octet Passer dune ligne a la suivante : période et Remplissage des couches les unes après les autres Famille chimique : ens. Eléments dans la même colonne /prop chimiques similaires/Noms de 4familles. Historique : éléments ranges par ordre croissant de numéro, lignes colonnes (même propriétés), case vide, naturel et artificiel Chapitre 7 classification périodique Avant dernière colonne : halogènes, voir TP et correction du TP Avant dernière colonne : nb délectrons et structure / pas stable / former Ion ou molécule Même colonne : même nb délectrons sur la couche externe et même propriétés chimiques similaires : Cl-, Br-, I- réagissent avec ion argent pour donner un précipité et forme des ions qui ont la même formule Ligne : numéro augmente Colonne : même nb délectrons sur la couche externe Exception 4eme ligne

37 37 Continuité du savoir Jusquà quel point un cours suivant un TP est en lien avec le TP. –Condition nécessaire (mais non suffisante) : même thématique scientifique Mais : –Il faut aussi traiter au moins la même situation –Et utiliser au moins le même niveau de connaissance

38 38 Débriefing cours « hors limite » Au début du débriefing –Le professeur passe en revue les principaux attributs du travail et de la simulation. –Le prof profite de la revue des notions de la simulation pour reprendre quelques définitions importantes. –Il va lier transformation chimique, EI et EF. …/…

39 39 Le prof fait un état des lieux de ce quest une transformation chimique. Ce qui est fait ici, semble déconnecté de la la réaction vue par les élèves pendant le TP. Prof : on dira ici que les éléments chimiques que les éléments chimiques se conservent donc ce qui changent cest les espèces chimiques / alors quest ce quon peut dire par rapport aux espèces chimiques entre létat initial et létat final / alors toutes les espèces chimiques qui sont présentes celle qui restent et celle non apparues / donc là on a décrit la transformation alors quest ce quon a fait comme étape / on a fait une description du tableau ou on va utiliser une autre méthode Pas de distinction entre éléments chimiques et espèces chimiques dans la simulation. Il nétait question que de particules …/…

40 40 Prof : alors avancement cest quoi lavancement ? E : nombre de particules Prof : nombre de particules comment on le notait / il a quelle unité E : il ny en a pas Prof : si E : en mol Prof : en mol daccord / lavancement x quest ce que ça représente Pas cohérent, car si lavancement est le nombre de particule, alors son unité nest pas la mole. Ce nest pas le même avancement que pendant la simulation (nombre de particules / moles)

41 41 Le débriefing cours Rarement observé De deux types Le professeur doit travailler le lien avec le TP (dès lélaboration du TP)

42 42 Conclusion

43 43 Lenseignement par activité impose le débriefing Le débriefing peut être de nature différente (corrigé, cours, synthèse) Le corrigé ne semble pas très efficace La synthèse est plus complexe (pour les élèves) quil ny paraît. Le cours nécessite une élaboration sophistiquée du TP et du cours en relation


Télécharger ppt ""Corriger" un TP de chimie dans le cadre d'un enseignement par activités ; une variété de possibilités. Jean François LE MARECHAL & Rita KHANFOUR-ARMALE."

Présentations similaires


Annonces Google