La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianisme Histoire du christianisme An 312 Pouvoir et droit divin Constantin et lÉglise <1 <50 <100 <150 <200 <250 <300.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianisme Histoire du christianisme An 312 Pouvoir et droit divin Constantin et lÉglise <1 <50 <100 <150 <200 <250 <300."— Transcription de la présentation:

1 Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianisme Histoire du christianisme An 312 Pouvoir et droit divin Constantin et lÉglise <1 <50 <100 <150 <200 <250 <300 <350 <400 <450 <500 <550 <600 <650 <700 <750 <800 <850 <900 <950 <1000 <1050 <1100 <1150 <1200 <1250 <1300 <1350 <1400 <1450 <1500 <1550 <1600 <1650 <1700 <1750 <1800 <1850 <1900 <1950 <2000

2 Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 2 Question du cours 3 « Le changement [des mentalités qui privilégiait la focalisation sur une élite religieuse remplie du pouvoir divin] coupa lÉglise de son propre passé tout autant que de ses contemporains païens. Une nouvelle forme de religiosité chrétienne ratifia la nouvelle position des dirigeants chrétiens dans la société romaine. » Commenter cette thèse de Brown (1983, 188) en lillustrant par les transformations institutionnelles liées à lÉtat comme celles qui affectent lorganisation hiérarchique, rituelle et théologique de lÉglise. »

3 Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 3 Plan du cours Introduction : –Du messianisme eschatologique juif à une religion universelle Les transformation de la vision du monde dans lEmpire romain du II e au IV e siècle Une refondation politique : de religion persécutée à religion dÉtat Naissance et évolution des institutions Incontournable diversité et stratégies dunité

4 Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 4 Les transformation de la vision du monde dans lEmpire romain du II e au IV e siècle Monde céleste Monde terrestre Médiations religieuses Antiquité classique Monde céleste Monde terrestre Médiations religieuses Antiquité tardive 2 e -4 e Saints Vs Magiciens (démons) Évêques Moines (Antoine, -356) (Empereurs) transitivité permanence Daprès Peter Brown, 1983,

5 Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 5 Une refondation politique : de religion persécutée à religion dÉtat Constantin ( ), « lhomme de dieu » –Valorisation de laffinité du héros avec les dieux (fin IIIe s) –Valorisation de la présence du Dieu unique dans le saint chrétien –Ses visions de 312 authentifient son statu d « ami de Dieu » doù il tire protection spéciale et inspiration légitimant pouvoir –Ceci rejoint la conception du pouvoir divin qui agit dans lÉglise, ses chefs et ses saints. Actions en faveur des chrétiens (10% population) –Droit dexister librement dans lEmpire, de recevoir des legs –Privilèges juridique : juridiction civique urbaine reconnue aux évêques –Construction de grandes « basiliques » (Rome, Antioche, Jérusalem) Décisions de ses successeurs expulsent le polythéisme –Lire Comby, 77-81

6 Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 6 Naissance et évolution des institutions I : groupe clérical sacralisé Fin 1 er - début 2 e : épiscopes presbytres + diacres Puis : un président se dégage du collège presbytéral et porte nom dépiscope Le clergé de Rome en 250 : « il y a 46 presbytres, 7 diacres, 7 sous-diacres, 42 acolytes, 52 exorcistes, lecteurs, portiers, plus de 1500 veuves et indigents que la grâce et lamour du Maître nourrissent tous. » Eusèbe, Source : Chadwick, H. et Evans, G.R., Atlas du Christianisme

7 Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 7 Naissance et évolution des institutions II : les athlètes de la foi Les martyrs (martus) : I er + II e s. Boucs émissaires conjonc Rome, Antioche,Smyrne, Lyon(177) III e s. : crises multi. de lEmpire –Législations contre le prosélytisme des groupements religieux marginaux dont juifs et chrétiens –Sacrifier aux dieux de lEmpire (250) –Cible prioritaire : responsables des Églises et catéchumènes –Tolérance de 261 à 303 –Persécution majeure ( ) Destruction des codex chrétiens, des lieux de culte, déchéance juridique, sacrifice général, condamnation aux mines, mort, etc Des « témoins » mais aussi des apostats Début du culte des « reliques » des martyrs (présence du divin dans le corps) Les Moines : Antoine Contexte socio-économique égyptien Anachorètos : rupture du lien social Le combattant autarcique –Gagner linsouciance Tentations sexuelles Démons de la colère et de la médisance –Travail sur sa personnalité Développer âme supérieure Barrer frontières inférieures Pacôme ( ) et sa sœur Marie : création du cénobitisme

8 Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 8 Naissance et évolution des institutions III : la vie rituelle Évolution convergente à partir dusages divers (II e s.) Assemblées quotidiennes pour linstruction; jeûne mercredi + vendredi 2 réunions le jour du Seigneur –Avant laube : confession liturgique, lectures des écrits prophétiques + apostoliques, homélie, prières, saint baiser –Soir : repas du Seigneur (fraction du pain) au cours dun repas (agape); lagape restera le soir, la fraction du pain rejoindra prière de laube. « repas du Seigneur » = eucharistie Complexification du rite baptismal : jeûne, imposition des mains, plongée ds eau courante au nom de la Trinité, onction dhuile, signe de croix, vêtement blanc Maison-Église à Doura-Europos sur lEuphrate, 230

9 Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 9 Naissance et évolution des institutions III : la vie rituelle au IV e s. Culte célébré quotidiennement, plus solennel le dimanche et les jours de fête –1 ère partie : liturgie de la parole pour tout le peuple (lectures bibliques, homélie, doxologies, psaumes) –2 ème partie : « liturgie du sacrement » : dépôt des offrandes des baptisés, eucharistie sur le pain et le vin, symbole de la foi, Oraison dominicale, distribution du pain et vin –Leucharistie demeure le mémorial du dernier repas de Jésus, mais glissement vers aspect sacrificiel. Canon latin fixé par Damase en 370; Ambroise de Milan introduit des prières demandant que le pain et le vin se transforment en chair et sang du Christ (290) –Vocabulaire : dominicum (célébration du Christ), actio, synaxe, liturgie, missa Développement de lannée liturgique –Carême de 40 jrs en Occident, 7 semaines moins samedis et dimanches en Orient; Semaine sainte, Pâques, Pentecôte parfois précédée de lAscension; Nativité située dabord à lÉpiphanie, se répand en Orient; fixée au 25 décembre en Occident (353), entre fêtes du « Soleil invaincu » et de Mithra La « basilique » Saint-Pierre construite et donnée par Constantin vers 320 : les architectes impériaux reproduisent des modèles de grandes salles impériales. Abside (zone presbytérale) Baptistère Triple nefs Atrium

10 Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 10 Incontournable diversité et stratégies dunité Diversité des interprétations concernant la fonction salvifique de Jésus Que faut-il pour transmettre un authentique pouvoir dans lÉglise ? Le Père, le Fils et lEsprit : les chrétiens sont-ils monothéistes ?

11 Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 11 Un Sauveur, quatre interprétations Le « Christ lumière » qui enseigne Le Christus Victor et la récapitulation Le Christ qui divinise et donne limmortalité Le Christ, agneau immolé

12 Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 12 Contestation donatiste, IV e s. Source : Chadwick, H. et Evans, G.R., Atlas du Christianisme Graphisme : Sacha Misandeau

13 Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 13 Le Père, le Fils et lEsprit : les chrétiens sont-ils monothéistes ? Arius Le Verbe na pas coexisté de toute éternité avec le Père Le Verbe a été créé du néant Le Verbe nest pas Fils par nature (phusis) et proprement dit du Père La nature du Fils ne procède pas de celle du Père Le Verbe a commencé à exister par un acte de la volonté du Père Le Verbe est par sa nature sujet au changement, physiquement et moralement Alexandre Le Verbe coexiste avec le Père depuis le commencement Le Verbe ne fut pas créé, cest lui qui a tout créé Le Verbe est Fils, non par adoption, mais par nature Le Fils possède une nature égale à celle du Père Le Verbe existe par la communication de lessence du Père Le Verbe, de par sa nature divine, nest pas sujet au changement ni à la souffrance

14 Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 14 Évêchés orientaux, africains et occidentaux en 325 Source : Chadwick, H. et Evans, G.R., Atlas du Christianisme Graphisme : Sacha Misandeau

15 Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianismeLouis Rousseau 15 Divergences doctrinales vers 450 Source : Chadwick, H. et Evans, G.R., Atlas du Christianisme


Télécharger ppt "Cour no 3 REL 1806 Histoire du christianisme Histoire du christianisme An 312 Pouvoir et droit divin Constantin et lÉglise <1 <50 <100 <150 <200 <250 <300."

Présentations similaires


Annonces Google