La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Incidence des anomalies neurologiques repérées au cours des 2 premières années de suivi dEPF CESP - Inserm U1018 Equipe « Epidémiologie du VIH et des infections.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Incidence des anomalies neurologiques repérées au cours des 2 premières années de suivi dEPF CESP - Inserm U1018 Equipe « Epidémiologie du VIH et des infections."— Transcription de la présentation:

1 Incidence des anomalies neurologiques repérées au cours des 2 premières années de suivi dEPF CESP - Inserm U1018 Equipe « Epidémiologie du VIH et des infections sexuellement transmissibles » 11 Mai 2012 Alice Atramont Interne Santé Publique

2 Objectif Réévaluer la fréquence des troubles neurologiques signalés dans les questionnaires de routine naissance à 2 ans entre 1985 et 2009 dans EPF (CO1-CO11) Sélection : N= Naissances vivantes entre 1985 et Dans sites de France métropolitaine CO1 ou CO11 -Terme de naissance connu -Enfants non infectés par le VIH

3 Définition des troubles neurologique notés < 30 mois > 1 symptôme majeur Pathologie neurologique grave, sans précision des symptômes Convulsions non fébriles Convulsions fébriles répétées ou < 6 mois Neuropathie périphérique Troubles moteurs, paraparésie, spasticité, sd pyramidal Paralysie des nerfs crâniens (incluant surdité, cécité, nystagmus, ptosis, paralysie faciale) Dysfonction cérébelleuse et ataxie Myopathie Retard du développement psycho-moteur noté à mois Troubles à type de syndrome autistique > 1 symptôme mineur et aucun majeur Malaise Convulsions fébriles Trouble de la marche Trouble du tonus, hyperexcitabilité, mouvement anormaux, rémulations, muoclonies, trouble des réflexes, rétractions tendons dAchille Retard de langage mois Troubles du comportement mois Retard du développement psycho-moteur noté < 18 mois symptôme isolé ininterprétable Trouble des mouvements oculaires Trouble de la poursuite oculaire Trouble de la déglutition Autre signes neuro divers ininterprétables ou trop peu detaillé Exclus si isolés : strabisme, rétinopathie plagiocéphalie et autres anomalies crâne, céphalhématome, torticolis, scoliose, troubles du sommeil - anomalie dexamens complémentaires

4 Symptômes majeurs potentiellement expliqués Malformation congénitale neurologique majeure Anomalie chromosomique Pathologie à expression neurologique principale Ex: Amyotrophie spinale, Albinisme, Ataxie Telangiectasie, maladie de Wardenburtg, Rechlinghausen, etc… Tumeurs Causes néonatales Souffrance fœtale aiguë Traumatique Causes toxiques Syndrome de sevrage Syndrome dalcoolisation foetale Causes infectieuses, dont : Méningites, encéphalites Neuro-paludisme CMV congénital, toxoplasmose,… Causes traumatiques (dont maltraitance)

5 N= 145 (1,2%) des enfants nés à terme, de mères non toxicomanes, présentent des troubles majeurs sans cause évidente repérés <30 mois chez mères non toxicomanes pendant la grossesse Troubles neurologiques selon le terme gestationnel N=356 N=1661 N=12375

6 Troubles majeurs Troubles mineurs N= 145 enfants nés à terme avec troubles majeurs sans cause évidente - Détails des symptômes -

7 enfant nés à terme de mères non toxicomanes avec un suivi complet jusquà 2 ans Evolution de la symptomatologie neurologique N=1186N=813N=1265N=3045N=3120

8 Perspectives Revoir les dossiers médicaux des enfants présentant un trouble neurologique inexpliqué majeur : –Retour vers investigateur –Suivi –Réévaluation des pathologies mitochondriales certaines et probables Evaluer la fréquence des troubles majeurs repérés après 2 ans (par déclaration spontanée) Analyser la fréquence selon le type de traitement antirétroviral reçus (durée, molécules)

9 0< 32 SA SA>= 37 SA Toxicomanie Oui N=6 Non N=356 Oui N=92 Non N=1661 Oui N=329 Non N=12375 Aucun symptôme neurologique 16,7% (1) 77,3% (275) 18,5% (17) 87,8% (1 459) 15,2% (50) 92,1% (11 398) > 1 symptôme majeur sans cause évidente 83,3% (5) 0 10,4% (37) 4,8% (17) 77,2% (71) 0 3,7% (60) 1,7% (28) 83,9% (276) 0 2,6% (325) 1,2% (145) > 1 symptôme mineur et aucun majeur 0 11,7% (38) 4,4% (4) 7,7% (127) 0,9% (3) 4,9% (602) > 1 symptômes isolés ininterprétables 0 1,7% (6)0 0,8% (14)0 0,4% (48) N= naissances vivantes 1985 – 2000 Premiers troubles notés avant 30 mois

10 N= naissances vivantes 1985 – 2000 Premiers troubles neurologiques notés avant 30 mois 0< 32 SA SA>= 37 SA Toxicomanie Oui N=6 Non N=356 Oui N=92 Non N=1661 Oui N=329 Non N=12375 Aucun symptôme neurologique 16,7% (1) 77,3% (275) 18,5% (17) 87,8% (1 459) 15,2% (50) 92,1% (11 398) > 1 Symptôme majeur sans cause évidente 83,3% (5) 0 10,4% (37) 4,8% (17) 77,2% (71) 0 3,7% (60) 1,7% (28) 83,9% (276) 0 2,6% (325) 1,2% (145) > 1 Symptôme mineur et aucun majeur 0 11,7% (38) 4,4% (4) 7,7% (127) 0,9% (3) 4,9% (602) > symptômes isolés ininterprétables 0 1,7% (6)0 0,8% (14)0 0,4% (48)

11 enfants nés à terme de mères non toxicomanes avec un suivi complet jusquà 2 ans Evolution des convulsions fébriles


Télécharger ppt "Incidence des anomalies neurologiques repérées au cours des 2 premières années de suivi dEPF CESP - Inserm U1018 Equipe « Epidémiologie du VIH et des infections."

Présentations similaires


Annonces Google