La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Incidence des anomalies neurologiques repérées au cours des 2 premières années de suivi dEPF CESP - Inserm U1018 Equipe « Epidémiologie du VIH et des infections.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Incidence des anomalies neurologiques repérées au cours des 2 premières années de suivi dEPF CESP - Inserm U1018 Equipe « Epidémiologie du VIH et des infections."— Transcription de la présentation:

1 Incidence des anomalies neurologiques repérées au cours des 2 premières années de suivi dEPF CESP - Inserm U1018 Equipe « Epidémiologie du VIH et des infections sexuellement transmissibles » 11 Mai 2012 Alice Atramont Interne Santé Publique

2 Objectif Réévaluer la fréquence des troubles neurologiques signalés dans les questionnaires de routine naissance à 2 ans entre 1985 et 2009 dans EPF (CO1-CO11) Sélection : N= 14 819 - Naissances vivantes entre 1985 et 2009 -Dans sites de France métropolitaine CO1 ou CO11 -Terme de naissance connu -Enfants non infectés par le VIH

3 Définition des troubles neurologique notés < 30 mois > 1 symptôme majeur Pathologie neurologique grave, sans précision des symptômes Convulsions non fébriles Convulsions fébriles répétées ou < 6 mois Neuropathie périphérique Troubles moteurs, paraparésie, spasticité, sd pyramidal Paralysie des nerfs crâniens (incluant surdité, cécité, nystagmus, ptosis, paralysie faciale) Dysfonction cérébelleuse et ataxie Myopathie Retard du développement psycho-moteur noté à 18-24 mois Troubles à type de syndrome autistique > 1 symptôme mineur et aucun majeur Malaise Convulsions fébriles Trouble de la marche Trouble du tonus, hyperexcitabilité, mouvement anormaux, rémulations, muoclonies, trouble des réflexes, rétractions tendons dAchille Retard de langage 18-24 mois Troubles du comportement 18-24 mois Retard du développement psycho-moteur noté < 18 mois symptôme isolé ininterprétable Trouble des mouvements oculaires Trouble de la poursuite oculaire Trouble de la déglutition Autre signes neuro divers ininterprétables ou trop peu detaillé Exclus si isolés : strabisme, rétinopathie plagiocéphalie et autres anomalies crâne, céphalhématome, torticolis, scoliose, troubles du sommeil - anomalie dexamens complémentaires

4 Symptômes majeurs potentiellement expliqués Malformation congénitale neurologique majeure Anomalie chromosomique Pathologie à expression neurologique principale Ex: Amyotrophie spinale, Albinisme, Ataxie Telangiectasie, maladie de Wardenburtg, Rechlinghausen, etc… Tumeurs Causes néonatales Souffrance fœtale aiguë Traumatique Causes toxiques Syndrome de sevrage Syndrome dalcoolisation foetale Causes infectieuses, dont : Méningites, encéphalites Neuro-paludisme CMV congénital, toxoplasmose,… Causes traumatiques (dont maltraitance)

5 N= 145 (1,2%) des enfants nés à terme, de mères non toxicomanes, présentent des troubles majeurs sans cause évidente repérés <30 mois chez mères non toxicomanes pendant la grossesse Troubles neurologiques selon le terme gestationnel N=356 N=1661 N=12375

6 Troubles majeurs Troubles mineurs N= 145 enfants nés à terme avec troubles majeurs sans cause évidente - Détails des symptômes -

7 enfant nés à terme de mères non toxicomanes avec un suivi complet jusquà 2 ans Evolution de la symptomatologie neurologique N=1186N=813N=1265N=3045N=3120

8 Perspectives Revoir les dossiers médicaux des enfants présentant un trouble neurologique inexpliqué majeur : –Retour vers investigateur –Suivi –Réévaluation des pathologies mitochondriales certaines et probables Evaluer la fréquence des troubles majeurs repérés après 2 ans (par déclaration spontanée) Analyser la fréquence selon le type de traitement antirétroviral reçus (durée, molécules)

9 0< 32 SA32 - 36 SA>= 37 SA Toxicomanie Oui N=6 Non N=356 Oui N=92 Non N=1661 Oui N=329 Non N=12375 Aucun symptôme neurologique 16,7% (1) 77,3% (275) 18,5% (17) 87,8% (1 459) 15,2% (50) 92,1% (11 398) > 1 symptôme majeur sans cause évidente 83,3% (5) 0 10,4% (37) 4,8% (17) 77,2% (71) 0 3,7% (60) 1,7% (28) 83,9% (276) 0 2,6% (325) 1,2% (145) > 1 symptôme mineur et aucun majeur 0 11,7% (38) 4,4% (4) 7,7% (127) 0,9% (3) 4,9% (602) > 1 symptômes isolés ininterprétables 0 1,7% (6)0 0,8% (14)0 0,4% (48) N= 14 819 naissances vivantes 1985 – 2000 Premiers troubles notés avant 30 mois

10 N= 14 819 naissances vivantes 1985 – 2000 Premiers troubles neurologiques notés avant 30 mois 0< 32 SA32 - 36 SA>= 37 SA Toxicomanie Oui N=6 Non N=356 Oui N=92 Non N=1661 Oui N=329 Non N=12375 Aucun symptôme neurologique 16,7% (1) 77,3% (275) 18,5% (17) 87,8% (1 459) 15,2% (50) 92,1% (11 398) > 1 Symptôme majeur sans cause évidente 83,3% (5) 0 10,4% (37) 4,8% (17) 77,2% (71) 0 3,7% (60) 1,7% (28) 83,9% (276) 0 2,6% (325) 1,2% (145) > 1 Symptôme mineur et aucun majeur 0 11,7% (38) 4,4% (4) 7,7% (127) 0,9% (3) 4,9% (602) > symptômes isolés ininterprétables 0 1,7% (6)0 0,8% (14)0 0,4% (48)

11 enfants nés à terme de mères non toxicomanes avec un suivi complet jusquà 2 ans Evolution des convulsions fébriles


Télécharger ppt "Incidence des anomalies neurologiques repérées au cours des 2 premières années de suivi dEPF CESP - Inserm U1018 Equipe « Epidémiologie du VIH et des infections."

Présentations similaires


Annonces Google