La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ce diaporama vous emmènera visiter le patrimoine historique dOlonne-sur-mer, une commune française de la côte de Lumière située dans le département.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ce diaporama vous emmènera visiter le patrimoine historique dOlonne-sur-mer, une commune française de la côte de Lumière située dans le département."— Transcription de la présentation:

1

2

3

4 Ce diaporama vous emmènera visiter le patrimoine historique dOlonne-sur-mer, une commune française de la côte de Lumière située dans le département de la Vendée et la région du Pays de Loire. Le site dOlonne fut peuplé dès le Néolithique comme en témoignent les menhirs jumeaux de Pierre-Levée ou celui de la Conche verte. Olonne fut évangélisée au IVe siècle par Saint Vivent. La Guerre de Cent Ans ravagea le Bas-Poitou et donc la terre dOlonne avec son cortège de destructions, famines et épidémies, notamment la Peste noire en Au début du XVe siècle, la paroisse était exsangue. Pour preuve, le receveur des tailles repartit de la paroisse les mains vides, faute de contribuables. En 1622, Olonne servit de base à larmée protestante de Soubise qui assiègea les Sables, subissant ainsi les dommages liés à cette présence. La grande insurrection de 1793 éclata suite à la décision de la Convention dune levée en masse de hommes, étincelle dun mécontentement plus profond. La Vendée était très attachée à la royauté tout en désirant une monarchie plus démocratique mais était, également, très proche de lEglise. De nos jours, ce département reste très pratiquant.

5 Océan Atlantique

6 Ce bâtiment, inauguré en 1927 par Edouard Herriot, ministre de linstruction publique et des Beaux-Arts, a été conçu pour doter la commune dun lieu qui permette à la jeunesse de parfaire son instruction et de se distraire. Il était, à lorigine, entouré dun grand jardin qui fut transformé en parking, en Outre sa mise à disposition pour les associations, il abrite lOffice de tourisme. La salle des Œuvres Post-Scolaires

7 Cet ancien presbytère fut construit en Après la loi de la séparation de lEglise et de lEtat et, à partir de 1913, il devint bureau de Poste jusquen Devenu le Centre Culturel François Rabelais, il abrite la bibliothèque municipale. Rabelais connaissait bien Olonne : il cite dans ses œuvres, son port, son église, son vin, le chanvre, « lherbe pantagruelion » quon y cultivait…

8 A la fin du XIXe siècle, Armand et Alphonsine Daviaud font construire cette maison sur une terre de jardins (horts) grâce à un legs du parrain dAlphonsine, Alphonse Jeannet de la Bauduère. Ils y exercent leur métier de boulanger jusquen De style néo-classique, le décor de sa façade est dinspiration Art Nouveau (épis de blé, fleurs, fruits). Cest le seul exemple à Olonne. La maison des Horts

9 Du château-fort érigé au Moyen Age, il ne reste que quelques vestiges. Le manoir actuel a subi au cours des siècles des destructions et des extensions. La tour dangle date du XVe siècle. En 1628, le Seigneur de la Jarrie, accusé davoir fourni des munitions aux Protestants, est pendu et ses biens confisqués. Le domaine est racheté par le Sieur de Bauduère et restera dans la famille jusquen En 2005, la commune dOlonne-sur-mer en fait lacquisition pour le restaurer. Larrière du manoir de La Jarrie

10 Le manoir de La Jarrie

11 Vous souvenez-vous du film « le Père tranquille » de René Clément, tourné en 1945 ? Cette maison a accueilli les scènes dans lesquelles Noël-Noël jouait le rôle dEdouard Martin, alias le Père Tranquille, chef départemental de la Résistance. Il cultivait des orchidées, interdisant laccès de sa serre aux Allemands car son émetteur y était caché. Cest une résidence privée. La maison du Père Tranquille

12 A cet emplacement existait, au XVIIe siècle, une maison noble appartenant à André Massé, écuyer, époux de Marguerite de la Voyerie. Au début du XIXe siècle, la famille du Guiny devient propriétaire de ce domaine par lunion de la fille de Similien-Casimir de la Voyerie avec René du Guiny. Les du Guiny font alors construire cette demeure bourgeoise. Le domaine de Beauvoir

13 Sur ce lieu, il y eut au Moyen Age, un hébergement, cest-à-dire une exploitation agricole importante, dépendant de labbaye Saint-Jean dOrbestier. Au milieu du XVIIe siècle, une partie de lhébergement devient le domaine du Lys. Le logis actuel a été habité, vers la fin de sa vie, par Sophie de Sapinaud, « la belle Vendéenne », sœur du général vendéen Charles de Sapinaud. En 1905, après la loi de la séparation de lEglise et de lEtat, cette maison devient presbytère jusquen Elle est actuellement une résidence privée. La maison du Lys

14 Ancienne borderie, ces bâtiments deviennent en 1843 une école de filles gérée par les Sœurs Ursulines de Jésus de Chavagnes, jusquen En 1872, on y adjoint cette chapelle, lieu de prière de la communauté, qui est bénie en 1873 ainsi que son chemin de croix. En 1975, les bâtiments sont vendus et une mégisserie est installée dans une aile. En 1984, la commune dOlonne-sur-mer en fait lacquisition et y crée le centre Jean de la Fontaine. De style éclectique caractéristique de la fin du XIXe siècle, le tympan du portail dentrée est orné dune croix entourée dune décoration de rosaces, rinceaux et palmettes. La chapelle des Ursulines

15 Au Moyen Age, la Mortière est une maison-forte qui fait partie du système défensif du bourg. La tour-porche a été ajoutée au XVIe siècle et les bâtiments remaniés au XVIIe. On dit que ce manoir aurait été donné à un certain Jacques Martin pour avoir sauvé la vie du roi Louis XIII lors du siège de La Rochelle. La coquille incrustée dans langle du mur de la façade indiquerait que ce manoir fut un relais pour les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle. Manoir de la Mortière

16 Le château de Pierre-Levée Ce château fut construit sur le modèle du Petit Trianon de Versailles, au XVIIIe siècle, par larchitecte Ducret pour Luc Pezot, armateur et receveur des tailles de lélection des Sables. Il fut achevé en Plusieurs parties du château (propriété privée) sont classées. Les statues dénudées qui ornaient les jardins furent enlevées au XIXe siècle.

17 Eglise Notre-Dame dOlonne

18 Arrière de léglise Notre-Dame dOlonne

19 Le mur sud et la « tour des sarments » Le style basilical du plus vieil édifice du pays des Olonnes, utilisé par les Carolingiens, laisse supposer que léglise Sainte-Marie dOlonne existait avant sa première mention en Ayant subi des dommages lors de la guerre de Cent Ans puis des guerres de Religion et de la révolution, elle a connu plusieurs restaurations au cours des siècles. La nef préromane a été modifiée et agrandie aux XIe et XIIe siècles, le chœur gothique flamboyant du XVIe siècle a été remanié au XIXe siècle, la tourelle date du XVIe siècle, le clocher et le portail Ouest du XVIIe siècle. La grande verrière du chevet est de Cette église est classée comme « monument historique » depuis 1908.

20

21 1884

22 Dans le chœur, des anges entourent la Vierge Marie et son enfant. Depuis 1937, la châsse de Saint-Vivent, évangélisateur du pays dOlonne, est abritée dans léglise.

23

24 Sainte Jeanne dArc Saint Michel La Vierge

25 Sainte Thérèse Saint Vivent Le baptême de Jésus

26 A noter les clefs de voûtes pendantes et ouvragées datant du XVe siècle.

27 Dans la partie la plus ancienne de léglise on découvre une fresque.

28 La pierre des serments Destinée à lempierrement des chemins, cette pierre fut transférée en 1926 du site de la fontaine de Gilliers dans le jardin public qui entourait, à lépoque, la salle des Œuvres Post-scolaires. Bloc tabulaire granitoïde en forme de losange, elle est posée sur deux supports de même roche. Le jardin public étant devenu un parking en 1979, la pierre fut à nouveau préservée en 1996, en la replaçant ici dans son dernier site connu, près de la fontaine et du lavoir. Ceci fut réalisé grâce aux actions conjointes de lassociation Mémoire des Olonnes, du Groupement Vendéen de Sauvegarde du Patrimoine Archéologique, de la DRAC et de la Municipalité dOlonne-sur-mer.

29 Les menhirs jumeaux de Pierre-Levée Des vestiges préhistoriques subsistent près du château de Pierre-Levée doù le nom de ce dernier.

30 Le monument aux morts fut réalisé en 1922 par les frères Martel Jan et Joël. Il représente une femme en deuil habillée dans son costume local (appelé la « mère Suzanne » en référence au modèle supposé).

31 Informations prises sur place et sur le Net. Photos personnelles. Musique : Have I told you lately – R. Clayderman et James Last. Conception et réalisation : L. Cavallari. Date : Septembre 2011 Mes diaporamas sont hébergés sur Le site de :

32 Le château de Pierre-levée


Télécharger ppt "Ce diaporama vous emmènera visiter le patrimoine historique dOlonne-sur-mer, une commune française de la côte de Lumière située dans le département."

Présentations similaires


Annonces Google