La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Présentation J. Collard Evaluation de lopportunité de lutilisation de linterRAI Acute Care dans les services de gériatries dans le cadre de limplémentation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Présentation J. Collard Evaluation de lopportunité de lutilisation de linterRAI Acute Care dans les services de gériatries dans le cadre de limplémentation."— Transcription de la présentation:

1 Présentation J. Collard Evaluation de lopportunité de lutilisation de linterRAI Acute Care dans les services de gériatries dans le cadre de limplémentation du programme de soins gériatriques Prof. Dr. Ch. GossetProf. Dr. P. Moons Prof. Dr. J. PetermansProf. Dr. K. Milisen J. CollardProf. Dr. J. Flamaing A.LondotN. Wellens I.SchumacherM. Deschodt Dr. X. BomanK. Van Craen

2 Présentation J. Collard Contexte général –Nécessité de repenser la politique de prise en charge de la personne âgée au vu du vieillissement de la population Demande de soins accrueDemande de soins accrue Accroissement des coûts pour la sécurité socialeAccroissement des coûts pour la sécurité sociale Offre de soins limitéeOffre de soins limitée –Le programme de soins pour le patient gériatrique (AR 29/01/2007) offre une première réponse –Des instruments dévaluation détaillés peuvent être dune importance cruciale pour obtenir une image du profil global de chaque client gériatrique, quel que soit lendroit de ladmission dans lhôpital

3 Présentation J. Collard Contexte général EnjeuEnjeu –Trouver un outil performant à partir duquel on peut proposer un plan de soins adapté –Trouver un outil unique qui pourrait sadapter aux différents contextes de soins (domicile, résidentiel, hôpitaux)

4 Présentation J. Collard Contexte général : groupe de travail ministériel : groupe de travail ministériel –Liste de critères auxquels loutil dévaluation des besoins choisi devra répondre Se baser sur la classification ICF (International Classification Functional) de lOMSSe baser sur la classification ICF (International Classification Functional) de lOMS Sadapter à tous les contextes de soinsSadapter à tous les contextes de soins Avoir une vision holistique pour apprécier la complexité de la personne âgéeAvoir une vision holistique pour apprécier la complexité de la personne âgée Proposer un plan de soins afin daméliorer le potentiel de la personne âgéeProposer un plan de soins afin daméliorer le potentiel de la personne âgée Favoriser le travail en équipe pluridisciplinaireFavoriser le travail en équipe pluridisciplinaire Permettre la continuité des soinsPermettre la continuité des soins –Comparaison des outils existants et sélection de quelques-uns : Katz, Pathos-Socios-Aggir, RAI

5 Présentation J. Collard Contexte général : étude interuniversitaire INTERFACE : étude interuniversitaire INTERFACE –Objectif Comparer les outils présélectionnés par le groupe de travail ministériel et en choisir un sur base des critères définisComparer les outils présélectionnés par le groupe de travail ministériel et en choisir un sur base des critères définis –Résultat Choix de loutil RAI puisquil répond à tous les critèresChoix de loutil RAI puisquil répond à tous les critères

6 Présentation J. Collard La démarche RAI Origine :Origine : –Etats-Unis dans le secteur des « nursing home » –Existence dun déséquilibre entre lindustrie des nursing home, les consommateurs et leurs défenseurs 1987 réforme du secteur par le Congrès Américain avec lOmnibus Budget Reconciliation Act (OBRA)1987 réforme du secteur par le Congrès Américain avec lOmnibus Budget Reconciliation Act (OBRA) Développement de la démarche RAIDéveloppement de la démarche RAI –Démarche qualité –Actuellement utilisation de la démarche dans plus de 36 pays –interRAI : organisation internationale (regroupant des experts de différents domaines) dont lobjectif est : Augmenter la qualité des soins aux personnes âgéesAugmenter la qualité des soins aux personnes âgées Encourager lutilisation de méthodes dévaluation standardiséesEncourager lutilisation de méthodes dévaluation standardisées

7 Présentation J. Collard

8 Recueil de données instruments dévaluation HC, LTCF, AC… instruments dévaluation HC, LTCF, AC… Analyse (informatisée) et interprétation des données les alarmes signalent les domaines dintervention Planification des soins et mise en pratique de ces derniers GAD = éléments de réflexion et recommandations Transmission des observations intra structure et/ou inter structures Evaluation interdisciplinaire des actions programmées et de la démarche DEMRCHEQUALITEDEMRCHEQUALITE

9 Présentation J. Collard La démarche RAI Le portfolio RAILe portfolio RAI –Plusieurs outils dévaluation dont Home careHome care Long term careLong term care Acute careAcute care Post acute carePost acute care Mental healthMental health Palliative carePalliative care

10 Présentation J. Collard Le projet BelRAI : BelRAI I : BelRAI I –Objectif : mettre en évidence les freins et les leviers en vue dune utilisation optimale de loutil RAI MDS au sein des SISD, des MRS et des hôpitaux de jour gériatrique : BelRAI II : BelRAI II –Objectif : faisabilité de la démarche RAI –Plusieurs volets dont Nouvelle application webNouvelle application web Adaptation au contexte belgeAdaptation au contexte belge

11 Présentation J. Collard La démarche RAI en Belgique Nouveau produit dans le RAI-PORTFOLIO interRAI Acute Care 2007 – 2008 : déterminer lopportunité de lutilisation de linterRAI – Acute Care dans les services de gériatrie et les unités banalisées, dans le cadre de limplémentation du programme de soins gériatrique 2007 – 2008 : déterminer lopportunité de lutilisation de linterRAI – Acute Care dans les services de gériatrie et les unités banalisées, dans le cadre de limplémentation du programme de soins gériatrique

12 Présentation J. Collard Objectifs, méthodologie et résultats du projet ACURATE.be

13 Présentation J. Collard Les objectifs –Revue de la littérature –Traduction du MDS AC et du manuel dutilisation, lancement du processus de reconnaissance des traductions par interRAI –Tester lintérêt du RAI Acute Care sur le plan clinique –Analyser les éventuels points communs entre le RAI Acute Care et le Belgian Minimal Geriatric Screening Tool (BMGST) –Analyser lopportunité du RAI Acute Care en terme déchange de données avec les autres secteurs de soins après la sortie

14 Présentation J. Collard 1. Etude de la littérature : problématique Quexiste-t-il en terme dévidence au sujet de lévaluation gériatrique globale les hôpitaux …?Quexiste-t-il en terme dévidence au sujet de lévaluation gériatrique globale les hôpitaux …? –Fonctionnement physique et cognitif –Durée de séjour –Orientation appropriée à la sortie –Réadmission des clients pris en charge en gériatrie aiguë Quels sont les instruments utilisés à cet effet?Quels sont les instruments utilisés à cet effet? Le RAI Acute Care satisfait-il aux conditions spécifiques nécessaires pour cette évaluation gériatrique globale ?Le RAI Acute Care satisfait-il aux conditions spécifiques nécessaires pour cette évaluation gériatrique globale ?

15 Présentation J. Collard 1. Recherche systématique et méta analyse : méthodologie Revue systématique des bases de données (littérature scientifique)Revue systématique des bases de données (littérature scientifique) Bibliographie de chaque publication pertinenteBibliographie de chaque publication pertinente Littérature « grise » en prenant contact avec les chercheurs du réseau interRAILittérature « grise » en prenant contact avec les chercheurs du réseau interRAI 14 articles inclusion de 8 RCT14 articles inclusion de 8 RCT –ECG pas possible de dire si est bien ou non car toujours lié à autre chose comme management (établir un plan de soins, lien avec extra muros, follow-up) –Aucune étude nutilise linterRAI AC

16 Présentation J. Collard 1. Revue systématique et méta analyse : conclusion Lévaluation globale gériatrique peut offrir une plus value pour détecter les besoins des personnes âgées hospitalisées pour maladie aiguëLévaluation globale gériatrique peut offrir une plus value pour détecter les besoins des personnes âgées hospitalisées pour maladie aiguë La méta-analyseLa méta-analyse –Les résultats montrent un bénéfice significatif Moins de déclin fonctionnel à la sortieMoins de déclin fonctionnel à la sortie Moindre taux dinstitutionnalisation 12 mois après la sortieMoindre taux dinstitutionnalisation 12 mois après la sortie

17 Présentation J. Collard 1. Revue systématique et méta analyse : conclusion Apporter plus de transparence en ce qui concerne les méthodes dévaluation et les instruments utilisésApporter plus de transparence en ce qui concerne les méthodes dévaluation et les instruments utilisés LinterRAI AC pourrait entrer en ligne de compte comme instrument dévaluation uniformeLinterRAI AC pourrait entrer en ligne de compte comme instrument dévaluation uniforme Lidéal avoir une évaluation uniformeLidéal avoir une évaluation uniforme Jusquà présent seul deux articles parlent de linterRAI mais cest seulement une descriptionJusquà présent seul deux articles parlent de linterRAI mais cest seulement une description

18 Présentation J. Collard 2. Traduction : objectifs Traduction de linterRAI Acute CareTraduction de linterRAI Acute Care –Français –Néerlandais –Allemand Adaptation au contexte belgeAdaptation au contexte belge Lancement de la procédure de reconnaissance des traductions auprès dinterRAILancement de la procédure de reconnaissance des traductions auprès dinterRAI

19 Présentation J. Collard 2. Traduction et adaptation : méthodologie PrétestPrétest –Traduction linguistique de linstrument et du manuel –Retraduction de contenu –Adaptation des versions provisoires en français et en néerlandais –Appréciation par des experts

20 Présentation J. Collard 2. Traduction et adaptation : méthodologie Post testPost test –Evaluation de contenu de la retraduction –Adaptation des versions dans chaque langue du pays –Adaptation des versions différentes: HC, LTCF, AC –Proposition de la version allemande –Lancement de la procédure de reconnaissance auprès dinterRAI

21 Présentation J. Collard 2 Traduction et adaptation : conclusion Première proposition sur base des suggestions faites par le terrain et des expertsPremière proposition sur base des suggestions faites par le terrain et des experts Les adaptations souhaitées par les hôpitaux participants et les adaptations ne saccordent pas toujoursLes adaptations souhaitées par les hôpitaux participants et les adaptations ne saccordent pas toujours Modifications structurelles importantesModifications structurelles importantes –Adaptation des parties administratives –Ajout de la section « Soutiens sociaux ».

22 Présentation J. Collard 2 Traduction et adaptation : conclusion Travail de reconnaissance auprès dinterRAITravail de reconnaissance auprès dinterRAI Dans lavenir, plus de précision pourrait mener à des changements définitifs de linterRAI ACDans lavenir, plus de précision pourrait mener à des changements définitifs de linterRAI AC Adapter le manuel à la version la plus récente de linterRAI AC et harmoniser au contexte hospitalier belgeAdapter le manuel à la version la plus récente de linterRAI AC et harmoniser au contexte hospitalier belge

23 Présentation J. Collard 3. Intérêt clinique Objectif : tester lintérêt clinique de linterRAI AC en vue du développement dun plan de soins et de lamélioration de la qualité des soins dans trois contextes hospitaliersObjectif : tester lintérêt clinique de linterRAI AC en vue du développement dun plan de soins et de lamélioration de la qualité des soins dans trois contextes hospitaliers –Services G –Services non G –Hôpital de jour gériatrique (HJG)

24 Présentation J. Collard 3. Intérêt clinique ProblématiqueProblématique –Evaluation de contenu du RAI AC –Comment les équipes interdisciplinaires utilisent loutil ? –Quels sont les facteurs favorisants et les obstacles à son utilisation ? –Comment le RAI AC aide-t-il à développer un plan de soins ? Contexte détudeContexte détude –Participation volontaire dun échantillon dhôpitaux : 10 francophones et 10 néerlandophones –Critères dinclusion des hôpitaux Hôpitaux académiques, hôpital G isolé, équilibre public – privé, répartition géographique, participation au projet HJGHôpitaux académiques, hôpital G isolé, équilibre public – privé, répartition géographique, participation au projet HJG –Par hôpital : 1 service G, 1 non G, 1 HJG

25 Présentation J. Collard * * * * * * * * ** Public G-isolé Privé Univ.

26 Présentation J. Collard 3. Intérêt clinique : méthodologie Information par groupes dhôpitauxInformation par groupes dhôpitaux Formation sur chaque sitePROCESSUSFormation sur chaque sitePROCESSUS 2 mois denregistrementCONTENU2 mois denregistrementCONTENU 20 clients par servicePERTINENCE20 clients par servicePERTINENCE Signature dun consentement éclairéUTILITESignature dun consentement éclairéUTILITE Version papier de linstrumentVersion papier de linstrument Permanence téléphoniquePermanence téléphonique Évaluation :Évaluation : –Intervisions par léquipe de recherche –Groupes focalisés animés une équipe universitaire indépendante Pas denregistrement de clientsPERTINENCEPas denregistrement de clientsPERTINENCE Évaluation du contenuUTILITEÉvaluation du contenuUTILITE Méthodologie en service G et non G Méthodologie en HJG

27 Présentation J. Collard MDSGADConcertation Evaluation Analyse - Signaux dalarme - Echelles - Buts - Interventions - Evaluation INPUTOUTPUT PLAN DE SOINS Processus RAI

28 Présentation J. Collard 3. Intérêt clinique : résultats Intérêt dun outil multidisciplinaire bien perçu par la majorité des services hospitaliersIntérêt dun outil multidisciplinaire bien perçu par la majorité des services hospitaliers

29 Présentation J. Collard 3. Intérêt clinique : résultats Recueil de linformationsRecueil de linformations –Services G : la culture et le travail en équipe facilitent le recueil de linformation –En service non G : dépend de lorganisation pratique mise en place dans lhôpital Avec ou sans aide de léquipe de liaisonAvec ou sans aide de léquipe de liaison Répartition des sections par disciplineRépartition des sections par discipline

30 Présentation J. Collard 3. Intérêt clinique : résultats Freins au recueil de linformationsFreins au recueil de linformations –Manque voir absence dune culture pluridisciplinaire en unité non G –Si intervention de léquipe de liaison moindre connaissance du client –Etat de santé du client –Multiplicité des sources dinformation et manque de centralisation (dossier infirmier, médical…) –Difficulté dobtenir linformation (cohérente) de la famille –Difficulté dobtenir une information pour la période pré morbide –Difficulté dobtenir une information pour la période pré morbide

31 Présentation J. Collard 3. Intérêt clinique : résultats Avantages de linstrument dévaluationAvantages de linstrument dévaluation –Outil éducatif –Outil pluridisciplinaire –Permet un langage commun –Permet la réflexion (« outil à penser ») –Favorise les contacts avec les clients et les familles –Permet dobjectiver lintuition des professionnels

32 Présentation J. Collard 3. Intérêt clinique : résultats Freins de linstrument dévaluationFreins de linstrument dévaluation –Freins liés à linstrument dévaluation Non adapté pour certains types de clients (dément âgé sans famille)Non adapté pour certains types de clients (dément âgé sans famille) Nombre dévaluations (14 ème jour)Nombre dévaluations (14 ème jour) Longueur de linstrumentLongueur de linstrument Questions difficiles à poser au client : les responsabilités et les directives, les aidants, la précision des questionsQuestions difficiles à poser au client : les responsabilités et les directives, les aidants, la précision des questions Questions perçues comme « intrusives» par le clientQuestions perçues comme « intrusives» par le client

33 Présentation J. Collard 3. Intérêt clinique : résultats Freins liés au contexte de travailFreins liés au contexte de travail –Organisation de la phase test dans lhôpital –Certains items ne sont pas systématiquement mesurés ou demandés en unité banalisée, par exemple, le poids et la taille –Certains items ne sont pas systématiquement mesurés ou demandés en unité banalisée, par exemple, le poids et la taille –Crainte de certains professionnels de perdre la « part dintuition » – Turn-over rapide au niveau des clients –Absence de culture gériatrique en service non G

34 Présentation J. Collard 3. Intérêt clinique : résultats Freins liés au « projet de recherche »Freins liés au « projet de recherche » –Le consentement éclairé écrit du client –Démarche complète non testée GAD, plan de soins, réunions de concertationGAD, plan de soins, réunions de concertation –Informations en partie redondantes avec les outils existants –Outil papier –Temps de remplissage (de 1 à 4 heures) –Volume du manuel dutilisation

35 Présentation J. Collard 3. Intérêt clinique : résultats Services G : attitude plutôt négativeServices G : attitude plutôt négative Services non G : attitude plutôt positive MAIS conditionsServices non G : attitude plutôt positive MAIS conditions –Informatisation des outils : éviter les redondances –Moyens matériel et humain –Formation : infirmiers relais et équipe de liaison –Transfert autorisé des données –Tous les contextes de soins (domicile, résidentiel, hôpitaux)

36 Présentation J. Collard Comparaison RAI AC – RIM 2 Comparaison théorique entre les deux instrumentsComparaison théorique entre les deux instruments

37 Présentation J. Collard Comparaison RAI AC – RIM 2 ObjectifsObjectifs –AC : EGG, système de suivi du client, plan de soins –RIM II : enregistrement des soins effectivement faits pour la répartition du personnel, le financement, lévaluation de la qualité Public ciblePublic cible –AC : 75 + avec profil à risques –RIM II : toute personne admise à lhôpital Moment dévaluationMoment dévaluation –AC : prémorbide, admission, 14 ème jour, sortie –RIM II : chaque jour dhospitalisation pendant la période denregistrement StructureStructure –AC : Un certain nombre de sujets sont communs MAIS la forme denregistrement est différente ou la manière de scorer –RIM II : il nécessite une preuve dans le dossier du client

38 Présentation J. Collard Comparaison RAI AC – RIM 2 Recommandations pour le futurRecommandations pour le futur –Examiner quels items de linterRAI AC peuvent servir pour justifier le RIM II –Constituer une annexe pour le manuel du RIM II pour que les utilisateurs sachent quels items de linterRAI AC peuvent être pertinents –Informer les auditeurs du RIM II de lexistence de linterRAI AC –Reconnaissance formelle de linterRAI AC comme partie du dossier interdisciplinaire

39 Présentation J. Collard 4. RAI versus BMGST : méthodologie Comparaison théorique des instruments sur base de critèresComparaison théorique des instruments sur base de critères ObjectifsObjectifs CompositionComposition Utilisation pratiqueUtilisation pratique –Fréquence de collecte –Sources de linformation –Expertise nécessaire –Aide à la planification des soins InformatisationInformatisation Transfert des informationsTransfert des informations

40 Présentation J. Collard 4. RAI versus BMGST : méthodologie Consultation et avis dexpertsConsultation et avis dexperts –Collège de gériatrie –Académiques –Société Belge de gériatrie

41 Présentation J. Collard 4. RAI versus BMGST : conclusion Les deux instruments conduisent à une évaluation gériatriqueLes deux instruments conduisent à une évaluation gériatrique La démarche et les objectifs sont différentsLa démarche et les objectifs sont différents Intérêt de coupler les deux méthodesIntérêt de coupler les deux méthodes Proposition dintégrer les deux instruments dans un système en cascade Proposition dintégrer les deux instruments dans un système en cascade Dans les services de gériatrie : utilisation du BMGST Dans les services de gériatrie : utilisation du BMGST Dans les services non G : utilisation de linterRAI AC puis du (ou dune partie) du BMGST si un signal dalarme est déclenché Dans les services non G : utilisation de linterRAI AC puis du (ou dune partie) du BMGST si un signal dalarme est déclenché

42 Présentation J. Collard POPULATION HOSPITALIERE TOTALE CASE-FINDING Le patient de 75 ans et plus, un patient à risque ? EVALUATION GERIATRIQUE GLOBALE Dans quels domaines se situent les problèmes ? Dans quels domaines existe-t-il un risque? DATE DE NAISSANCE Le patient est-il âgé de plus de 75 ans ? ETUDE APPROFONDIE Quelles est la portée du problème ? EXPERTISE CLINIQUE PROTOCOLES Quelles démarches léquipe peut-elle continuer à entreprendre pour approfondir le problème ? BMGST GAD InterRAI AC Screening DIRECTIVE DIAGNOSTIQUES ET THERAPEUTIQUES Quel est exactement le problème ? Quelle est la cause? Quel est le traitement le plus adapté ? Test spécifique Système en cascade

43 Présentation J. Collard 5. Échange de données : objectif Analyser lopportunité quoffre le RAI AC en termes déchanges de données avec les autres secteurs de soins à la sortie et/ou à linstitutionnalisation du clientAnalyser lopportunité quoffre le RAI AC en termes déchanges de données avec les autres secteurs de soins à la sortie et/ou à linstitutionnalisation du client

44 Présentation J. Collard 5. Échange de données : méthodologie Liste de questions clés proposées par léquipe de recherche en intervisionListe de questions clés proposées par léquipe de recherche en intervision Questionnaire sur la pertinence des itemsQuestionnaire sur la pertinence des items

45 Présentation J. Collard 5. Échange de données : conclusion Services G et non GServices G et non G –Positif face à léchange des informations –Consensus entre linformation à recevoir lors de ladmission et linformation à transmettre à la sortie –Réduire, voire même supprimer complètement, les redondances entre les différents systèmes denregistrement existant –Tenir compte des droits du client, de la problématique de la vie privée

46 Présentation J. Collard 5. Échange de données : conclusion Hôpital de jour gériatriqueHôpital de jour gériatrique –Enthousiastes à lidée de recevoir un interRAI AC complété Utilisation dans les différents secteursUtilisation dans les différents secteurs –Projet unique pour les contextes de soins –Souhait de disposer de l informatisation et disponibilité des GAD

47 Présentation J. Collard Recommandations Poursuivre ladaptation de loutil RAI au contexte belgePoursuivre ladaptation de loutil RAI au contexte belge Informatiser linterRAI ACInformatiser linterRAI AC Résoudre les questions juridiques, déontologiques et vie privéeRésoudre les questions juridiques, déontologiques et vie privée Tester linstrument interRAI AC finalisé dans les services hospitaliersTester linstrument interRAI AC finalisé dans les services hospitaliers Préparer lintégration du RAI AC informatisé dans le secteur hospitalier, surtout au niveau des services non GPréparer lintégration du RAI AC informatisé dans le secteur hospitalier, surtout au niveau des services non G

48 Présentation J. Collard Recommandations Evaluer les besoins en formationEvaluer les besoins en formation Estimer le financement lié au développement de la démarche RAI au sein de lhôpitalEstimer le financement lié au développement de la démarche RAI au sein de lhôpital Instaurer la démarche RAI au sein de régions délimitées et dans les différents contextes de soinsInstaurer la démarche RAI au sein de régions délimitées et dans les différents contextes de soins Examiner le rôle du médecin généralisteExaminer le rôle du médecin généraliste Examiner linterRAI Palliative Care et le Post Acute CareExaminer linterRAI Palliative Care et le Post Acute Care


Télécharger ppt "Présentation J. Collard Evaluation de lopportunité de lutilisation de linterRAI Acute Care dans les services de gériatries dans le cadre de limplémentation."

Présentations similaires


Annonces Google