La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 La philosophie de lesprit Le fonctionnalisme face à lexpérience vécue (ch. 10) Michael Esfeld Université de Lausanne

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 La philosophie de lesprit Le fonctionnalisme face à lexpérience vécue (ch. 10) Michael Esfeld Université de Lausanne"— Transcription de la présentation:

1 1 La philosophie de lesprit Le fonctionnalisme face à lexpérience vécue (ch. 10) Michael Esfeld Université de Lausanne

2 2 La tâche pour le fonctionnalisme établir que les types détats phénoménaux sont des types détats fonctionnels, réalisés par des configurations détats physiques condition nécessaire et suffisante pour montrer comment ces états sont intégrés dans le monde physique, admettant en principe une explication physique, et comment ils peuvent exercer une influence causale sur le comportement

3 3 Largument pour le dualisme réflexion sur ce qui est supposé concevable, conclusion métaphysique rejeter la prémisse que ce qui est concevable est métaphysiquement possible mettre en question que des qualia inversés et des qualia absents sont concevables

4 4 Concevable métaphysiquement possible La description fonctionnelle (concepts fonctionnels) et la description en termes dexpériences vécues (concepts phénoménaux) sont deux manières de faire référence aux mêmes états. La distinction entre ces deux modes de description des mêmes états ne soutient aucune distinction métaphysique.

5 5 Pas concevable Les zombis auraient des croyances des mêmes types que nous. largument des qualia évanescents : la disparition continue et la génération continue des qualia naurait aucun effet sur les croyances. Des zombis sont inconcevables et impossibles, parce quils seraient dans lerreur totale et systématique quant à ce quils croiraient de leurs propres expériences vécues.

6 6 Pas concevable largument des qualia commutants : opération qui mène à des qualia inversés et le renversement de cette opération dans une même personne, suite continue de telles opérations et leur renversement. Une telle personne serait dans lerreur totale et systématique quant à ce quelle croirait de ses propres expériences vécues.

7 7 Le problème de sensations des couleurs Les états mentaux de sensations des couleurs possèdent un rôle fonctionnel. Il est sans importance pour ce rôle quune certaine couleur soit ressentie comme du vert ou comme du rouge. le problème de permutation : une définition fonctionnelle des concepts de couleur nest pas capable de distinguer les couleurs les unes des autres. On peut permuter les définitions fonctionnelles de rouge et de vert.

8 8 La définition fonctionnelle Les sensations des différentes couleurs sont liées à des différents types démotions qui se distinguent par leurs effets sur le comportement. Les sensations de rouge sont stimulantes. Les sensations de vert sont apaisantes.

9 9 La théorie des propriétés argument des qualia absents, qualia inversés : les propriétés comme des qualités pures fonctionnalisme : en étant certaines qualités, les propriétés sont des pouvoirs dengendrer certains effets. pas de distinction entre laspect qualitatif et laspect causal-fonctionnel des propriétés

10 10 Joseph Levine (1983) Le fossé dans lexplication Il y a des réponses physicalistes et fonctionnalistes pertinentes aux arguments visant à établir que les états phénoménaux sont des types détats intrinsèques. Nous ne disposons pas dune théorie fonctionnaliste complète qui soit capable de distinguer les différents types détats phénoménaux sur la base de leurs fonctions et qui explique la manière spécifique dont chacun de ces types détats est éprouvé.

11 11 Joseph Levine (1983) Le fossé dans lexplication Les identifications scientifiques permettent une explication. La chimie moléculaire nous explique les propriétés manifestes de leau. Une fois quon a saisi cette explication, il nest plus concevable que H 2 O ne soit pas de leau. Une théorie fonctionnelle ne nous explique pas la manière dont nous éprouvons la conscience.

12 Contre le fossé dans lexplication Dans le cas des identifications scientifiques, il faut aussi établir une corrélation entre les concepts du sens commun et les concepts scientifiques. La situation en philosophie de lesprit nest pas pareille aux exemples paradigmatiques didentifications dans les sciences. Il ne sagit cependant pas dune lacune de principe. Suite aux progrès des neurosciences, le contenu de nos concepts du sens commun se rapportant aux états phénoménaux changera de manière à ce quune théorie fonctionnelle de ces concepts devienne acceptable et quil soit reconnu comme inconcevable que certains configurations détats physiques ne réalisent pas des types détats phénoménaux. 12


Télécharger ppt "1 La philosophie de lesprit Le fonctionnalisme face à lexpérience vécue (ch. 10) Michael Esfeld Université de Lausanne"

Présentations similaires


Annonces Google