La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Groupe 14 Katia Ghyoot Pauline Michiels

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Groupe 14 Katia Ghyoot Pauline Michiels"— Transcription de la présentation:

1 Groupe 14 Katia Ghyoot Pauline Michiels
L’héritabilité de la maladie articulaire dégénérative de l’articulation tarso-mététarsienne chez les chevaux islandais. Groupe 14 Katia Ghyoot Pauline Michiels

2 Introduction

3 Population et maladie considérées
Chevaux islandais Degenerative Joint Disease (DJD) of the distal tarsal joint, appelée aussi Bone Spavin Ostéoarthrose (ostéolyse + prolifération osseuse) Souvent décrite chez le cheval islandais Diagnostic Radiographie Palpation Test de locomotion Etiologie

4 Matériels et méthodes Les chevaux L’examen radiographique
L’examen clinique Les méthodes statistiques

5 Les chevaux Conditions de sélection : 6-12 ans
Utilisés pour l’équitation Descendants de 17 reproducteurs sélectionnés Consanguinité évitée + chevaux issus d’autres étalons non admis

6 Chevaux 614 chevaux Age moyen : 7,9 ans Distribution des genres
420 half-sibs 144 saillis par d’autres étalons admis 50 dont la paternité était inconnue Age moyen : 7,9 ans Distribution des genres 24 (3,9%) étalons 403 (65,6%) hongres 187 ( 30,5%) juments

7 Examen radiographique
3 vues de chaque tarses Critères diagnostiques Raréfaction de l’os sous-chondral Rétrécissement ou disparition des espaces interarticulaires. Résultats : + ou – Diag spécifique

8 Examen clinique Evaluation de la boiterie au trot. Test de flexion
Résultat : + ou – Méthode diagnostique moins spécifique que RS

9 Méthodes statistiques
4 variables dichotomiques pour l’analyse génétique = signes radio de DJD au niveau de l’articulation distale du tarse (RS), la boiterie, RS + boiterie et RS et/ou boiterie 2 modèles différents: - modèle père - modèle animal

10 Yijkl = ή+gi+mj+sk+wijkl
1)Modèle père Ce modèle est basé sur l’émergence de la maladie chez les descendants des pères Yijkl = ή+gi+mj+sk+wijkl Où Yijkl = à la l-ème observation (1ou2) avec i= classe d’âge ( i=1,2,3…..7;6-12 ans) et dans lequel le j-ème classe sexuelle du k-ème étalons; ή= localisation du seuil sur l’échelle de la distribution normale; gi = effet fixé de la classe d’âge i-ème, mj =effet fixé de la classe sexuelle j-ème (mâle ou femelle). Sk= les effets variables du k-ème étalons ( k=1,…..17) et Wijkl= terme aléatoire résiduel

11 Yijkl =σ+gi+mj+ak+eijkl
2) Modèle animal Ce modèle se base sur l’émergence de la maladie, propre à chaque individu Yijkl =σ+gi+mj+ak+eijkl où: Yijkl = à la l-ème observation (1ou2) avec i= classe d’âge (i=1,2,3…..7;6-12 ans) et dans lequel le j-ème classe sexuelle du k-ème étalons σ= the overall mean, gi = effet fixé de la classe d’âge i-ème, mj =effet fixé de la classe sexuelle j-ème (mâle ou femelle). ak=effets aléatoires des valeurs d’élevage et eijkl= terme aléatoire résiduel

12 En conclusion Deux modèles  à titre de comparaison
L’analyse de l’héritabilité se fait avec des variables binaires On emploie soit une analyse univariée ou bivariée dans le but de connaître en plus de l’héritabilité, la corrélation

13 Résultats Prévalence RS : 30,3% Prévalence Lameness : 32,4%
RS/Lameness : 16,4% RS and/or lameness : 46,3% Les chevaux avec RS avaient 4 fois plus de chances d’être boiteux que ceux qui étaient RS –

14 Résultats : Modèle Père

15 Résultats : Modèle Animal

16 Discussion RS Lameness RS and Lameness et RS and/or Lameness
Augmentation linéaire avec l’âge Héritabilité Lameness Pas de relation linéaire de l’effet de l’age Attention signe diagnostique moins spécifique RS and Lameness et RS and/or Lameness Héritabilités similaires et significativement différentes de 0

17 Résultats : Modèle Père

18 Discussion RS Lameness RS and Lameness et RS and/or Lameness
Augmentation linéaire avec l’âge Héritabilité Lameness Pas de relation linéaire de l’effet de l’age Attention signe diagnostique moins spécifique RS and Lameness et RS and/or Lameness Héritabilités similaires et significativement différentes de 0

19 Discussion Résultats des deux modèles concordent
Erreurs standards plus hautes dans le modèle animal Corrélation RS et Lameness Phénotypique : 30% Genetique : 70%

20 Conclusion examen clinique de boiterie + confirmation radiologique pour exclure étalon à la monte. ex : exclure les étalons boiteux à l’âge de 6 ans Aspect financier : Puisque l’héritabilité de la boiterie est plus importante, on pourrait utiliser uniquement ce paramètre.

21 En tant que futures vétérinaires
Détecter les animaux porteurs de la dégénérescence Aider les éleveurs à sélectionner les bons étalons afin d’éviter l’accroissement de la maladie On peut aider à l’amélioration de la race en vue de l’exportation Point important à soulever lors d’une visite d’achat généalogie du cheval

22 Critiques éventuelles
Aspect tout ou rien des critères cliniques Échantillon relativement significatif Échantillon limité aux chevaux d’équitation

23 Merci de votre attention!

24 Bibliographie Sigriour Bjornsdottir, « the heritability of degenerative joint disease in the distal tarsal joints in Icelandic horses », Livestock Production Science 63 (2000) 77-83 P. Eksell , Bone Spavin in Icelandic Horses - Diagnostic Imaging and Long Term Follow Up International Symposium on Diseases of the Icelandic Horse, Selfoss, Iceland, Icelandic  Veterinary Association (Ed.) International Veterinary Information Service, Ithaca NY (www.ivis.org), 2004; P S. Björnsdóttir Bone Spavin in Icelandic Horses - Aspects of Predisposition, Pathogenesis and Prognosis International Symposium on Diseases of the Icelandic Horse, Selfoss, Iceland, Icelandic  Veterinary Association (Ed.) International Veterinary Information Service, Ithaca NY (www.ivis.org), 2004; P T. Arnason Heritability of Bone Spavin in Icelandic Horses and Means of Reducing its Frequency by Genetic Selection International Symposium on Diseases of the Icelandic Horse, Selfoss, Iceland, Icelandic  Veterinary Association (Ed.) International Veterinary Information Service, Ithaca NY (www.ivis.org), 2004; P


Télécharger ppt "Groupe 14 Katia Ghyoot Pauline Michiels"

Présentations similaires


Annonces Google