La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réduction des stéréotypies chez le vison par la sélection Estelle Fonteniaud Marie aude Fournié Chloé Petit.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réduction des stéréotypies chez le vison par la sélection Estelle Fonteniaud Marie aude Fournié Chloé Petit."— Transcription de la présentation:

1 Réduction des stéréotypies chez le vison par la sélection Estelle Fonteniaud Marie aude Fournié Chloé Petit

2 Plan de lexposé I) Objectifs II) Matériels III) Méthodes utilisées IV)Résultats obtenus V) Conclusion VI)Discussion

3 I) Objectifs Réduire les stéréotypies chez le vison (anomalies de comportement) par la sélection. Estimer la covariance entre les caractères comportementaux et les caractères de production.

4 II)Matériels Caractères étudiés pour le comportement: stéréotypies, actif, inactif et rester au nid. Caractères étudiés pour la production: poids corporel et taille de la portée. Etude faite par une équipe danoise sur 1515 mères dun an et demi de couleur marron. Essai de sélection mis en place en Résultats basés sur une étude de 4 ans.

5 III)Méthodes utilisées Observation du comportement Comportement stéréotypé : comportement sans but ni fonction répété au moins 5 fois. Afin dobserver un maximum de stéréotypies autres qualimentaires, le repas est donné à la fin de la période dobservation. Expression des résultats: -pourcentage du type de comportement par rapport au nombre total des observations. -taille de la portée à 2-3 semaines - poids corporel relatif ( poids de la femelle par rapport au poids maximum atteint lannée davant)

6 Sélection A partir de 568 femelles adultes une lignée issue des 60 femelles les plus stéréotypées. une lignée issue de 56 femelles non stéréotypées. Dans cette population, 150 femelles et 30 males ont été sélectionnés (1 à 4 petits par portée avec max un male). Lannée suivante 150 femelles et 35 males (1 à 3 petits par portée avec max un male. Critère de sélection : fréquence des stéréotypies

7 IV)Résultats obtenus Moyenne : fréquence des stéréotypies de 10% Moyenne des Poids corporels: 1,4 kg correspond à 96% du PC adulte à 2-3 semaines Héritabilité: Part de la variation phénotypique attribuable à la génétique (en valeur relative). Plus elle est élevée, plus le caractère étudié est sous la dépendance de la génétique. h 2 des stéréotypies = 0,26 ( 0,08 pour le comportement inactif et 0,32 pour le poids corporel relatif)

8

9 Indique la tendance de 2 caractères à varier dans la même direction, en sens opposés ou dêtre sans relation (de -1 à 1). La corrélation génétique permet de prédire lévolution dun ou de plusieurs caractères en fonction de ceux sélectionnés. Les corrélations génétique et phénotypique peuvent être de sens opposés, ce qui sexplique par leffet du milieu. Corrélation

10 Corrélations génétique: Influencée uniquement par la génétique >0 stéréotypie et inactivité <0 stéréotypie et rester au nid stéréotypie et le poids corporel relatif = 0 stéréotypie et activité stéréotypie et taille de la portée caractères comportementaux et taille de la portée Corrélation phénotypique: Influencée par la génétique et les conditions environnementales. >0 stéréotypie et activité/ inactivité (peu élevé) <0 stéréotypie et rester au nid stéréotypie et poids corporel relatif

11 V)Conclusion Effet génétique additif : modéré pour les stéréotypies, lactivité, linactivité et le rester au nid la fréquence des stéréotypies répond à la sélection. 0,1 héritabilité modérée Comportement stéréotypé modérément influencé par la génétique. progrès génétique possible mais lent. Plusieurs générations danimaux nécessaires pour diminuer ce comportement.

12 Daprès les corrélations: -Comportements stéréotypés le plus souvent observés pour les animaux en cage. -Corrélation >0 entre la stéréotypie et linactivité : ces animaux ont besoin de périodes de repos (fatigue). -Laugmentation de la taille de la portée augmente la fréquence des stéréotypies. -La réduction de la fréquence des stéréotypies induit une augmentation du poids corporel; ceci est du à une moindre activité physique.

13 VI)Discussion Les résultats fournis par les auteurs: ne semblent pas avoir pris en compte la sélection des mères de départ. ne différencient pas les 2 lots de descendants (issus de mères stéréotypées/non stéréotypées). la moyenne des fréquences de 10 % nest pas significative de cette sélection.

14 Au niveau professionnel: Dans le cadre dun suivi délevage, plan de sélection basé sur le % du poids adulte à un age donné. Léleveur devra sattendre à une réduction de la taille de ses portées… La réduction de la stéréotypie via la sélection génétique ne sera pas forcément avantageuse pour léleveur: Phénomène lent Diminution de taille de portée

15 De plus la stéréotypie est un indicateur de mal être animal. Sa réduction par la sélection ne résout pas le problème (héritabilité modérée), il serait plus judicieux dagir sur lenvironnement des animaux. Au vu de cette étude, la sélection génétique ne semble pas être la solution la plus adaptée.

16 Bibliographie Bente Krogh Hansen, Leif Lau Jeppesen and Peer Berg. Stereotyped behaviour in mink can be reduced by selection; in 8th World congress on Genetics Applied to livestock production, August , Bello horizonte, MG Brasil images sur différents sites via google image


Télécharger ppt "Réduction des stéréotypies chez le vison par la sélection Estelle Fonteniaud Marie aude Fournié Chloé Petit."

Présentations similaires


Annonces Google