La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Carole DarsignyCaroline Germain Sensibilisation Caractéristiques et interventions Elèves intégrés ayant des besoins particuliers TED.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Carole DarsignyCaroline Germain Sensibilisation Caractéristiques et interventions Elèves intégrés ayant des besoins particuliers TED."— Transcription de la présentation:

1 Carole DarsignyCaroline Germain Sensibilisation Caractéristiques et interventions Elèves intégrés ayant des besoins particuliers TED

2 Facteurs scolaires pouvant avoir une incidence sur lapprentissage Facteurs individuels Facteurs individuels Facteurs scolaires Facteurs familiaux et sociaux Facteurs familiaux et sociaux A A

3 CRÉER UN LIEN, sintéresser à lautre pour ce quil est. Mettre en évidence les ROUTINES et lHORAIRE au quotidien. Quelques ingrédients de base Établir des RÈGLES CLAIRES et SIMPLES. Donner des RENFORÇATEURS régulièrement. Utiliser des REPÈRES VISUELS. Photos Images Pictogrammes Mots

4 Lélève ayant un trouble envahissant du développement

5

6 Je ne comprends pas lutilité de la communication. Ma compréhension est concrète et littérale. Mon langage est parfois ritualisé. Je veux communiquer afin de répondre à mes besoins.

7 Jai de la difficulté à traiter et à filtrer linformation. Jai des difficultés de planification et dorganisation. Jai une bonne capacité de discrimination visuelle. Je possède une bonne mémoire visuelle.

8 Jéprouve des difficultés de modulation sensorielle. Je présente des déficits au niveau de la motricité fine ou globale.

9 Trois types : Hyperréactivité Hyporéactivité Recherche sensorielle Le déficit peut être spécifique à un système sensoriel ou toucher plusieurs dentre eux : Troubles de la modulation sensorielle (Miller, 2006) Tactile Gustatif Olfactif Auditif Vestibulo-proprioceptif Visuel PROGRAMME – CADRE DES SERVICES SPÉCIALISÉS EN MONTÉRÉGIE POUR LES PERSONNES PRÉSENTANT UN TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT. CRDI MONTÉRÉGIE-EST, 2009.

10 Quelques manifestations : Hyperréactivité Réaction de retrait lors de caresses - Incommodé par certaines odeurs – Est dérangé, distrait et hyper mobilisé par les bruits de fond – Peut-être agressé par les néons éclairant une pièce – etc. Hyporéactivité Ne semble pas remarquer lorsquon le touche – Réagit peu à la voix ou aux demandes – Naime pas essayer de nouvelles activités physiques ou ny participe que très rarement – etc. Recherche sensorielle Touche constamment les objets ou les personnes – Doit sentir les objets au moment de les manipuler – Ne peut sempêcher de parler – Est constamment en mouvement – Manipule des objets lumineux très près des yeux – etc. Troubles de la modulation sensorielle PROGRAMME – CADRE DES SERVICES SPÉCIALISÉS EN MONTÉRÉGIE POUR LES PERSONNES PRÉSENTANT UN TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT. CRDI MONTÉRÉGIE-EST, 2009.

11 Jai des centres dintérêt restreints. Je décode mal les intentions et les émotions dautrui. Jai peu dexpression faciale. Mon niveau de stress est élevé.

12 Jai une cécité sociale. Je suis très prévisible. Jaime la routine.

13 Altération marquée dans lutilisation, pour réguler les interactions sociales, de comportements non-verbaux multiples tels que : contact oculaire, mimique faciale, postures corporelles, gestes Incapacité à établir des relations avec les pairs correspondant au niveau de développement Ne cherche pas spontanément à partager des plaisirs, des intérêts et des réussites Manque de réciprocité sociale ou émotive Retard ou absence totale du développement du langage parlé (sans recours à dautres moyens de communication) Incapacité marquée à engager ou soutenir une conversation Usage répétitif ou stéréotypé du langage ou langage idiosyncrasique (particulier) Absence de jeu symbolique (faire semblant) varié et spontané ou dun jeu dimitation sociale correspondant au niveau de développement Préoccupation circonscrite à un ou plusieurs centres dintérêts stéréotypés et restreints, anormale soit dans son intensité, soit dans son orientation Adhésion apparemment inflexible à des habitudes ou à des rituels spécifiques et non fonctionnels Maniérismes moteurs stéréotypés et répétitifs Préoccupation persistante pour certaines parties des objets Source : DSM-IV. Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, 1994 Quelques exemples de manifestations Réagit peu ou pas aux tentatives de communication de son entourage Tient des propos hors sujet Démontre peu dintérêt face à un échange Peut avoir des anomalies dans le ton de sa voix, laccent, le débit, le rythme et lintonation Éprouve de la difficulté à participer à des jeux de rôle où limaginaire est sollicité Quelques exemples de manifestations Ne dirige pas son regard vers vous lorsque vous lui parlez Nest pas porté à aller spontanément vers les autres Manifeste le désir détablir des contacts avec les autres élèves, mais le fait de façon socialement inappropriée A de la difficulté à tenir compte de lopinion des autres Réagit uniquement en fonction de son point de vue A de la difficulté à participer à des activités coopératives Quelques exemples de manifestations Sintéresse à un ou un nombre limité dobjets, dactivités ou de personnes Résiste lorsquon lui propose une nouvelle activité ou lutilisation dun nouveau matériel Persévère à suivre un itinéraire particulier ou à suivre une routine particulière Claque des doigts, bat des mains, se balance, fait des mouvements brusque vers lavant et grimace au lieu de faire les activités proposées

14 Suzanne Boulet et Janine Dupuis. SRSE DI-TED, Montérégie. Juin 2010

15 __________________________________________________ _ _________________________________________

16 Des interventions différenciées… Des interventions différenciées… Des conditions pour RÉUSSIR. Des conditions pour RÉUSSIR.

17 Installer une routine quotidienne à laide de repères visuels. Moffrir un horaire individualisé à laide dimages, de mots ou de photos significatives. Introduire des changements à lhoraire pour maider à apprivoiser limprévu en : - y insérant des activités plaisantes; - apposant le signe « ne pas » sur lactivité qui nest plus disponible. Utiliser un indice sonore ou un repère visuel pour délimiter la durée du travail. Accorder un délai raisonnable de réaction suite à une demande. Permettre de brèves pauses en cours de réalisation pour favoriser ma disponibilité. Maccorder des moments précis où je peux parler de mes sujets favoris ou madonner à mon activité préférée.

18 Me proposer un emplacement stratégique dans la classe (ex. loin des fenêtres, des endroits passants, près dune étagère, dun mur). Me permettre de garder la même place de travail. Moffrir un espace où je peux me retirer lorsque je deviens trop stimulé. Identifier des endroits (ex. casier, toilette, cafétéria) dans lécole par des indices visuels. Offrir un espace suffisant pour bouger afin déviter les accrochages.

19 Lélément premier auquel lintervenant doit sattarder est la structure au niveau de lespace et du temps. Il est primordial daider lélève à se structurer dans son milieu de vie pour le rendre disponible aux apprentissages. Suzanne Boulet et Janine Dupuis. SRSE DI-TED, Montérégie. Juin 2010

20 Ranger le matériel « toujours » au même endroit pour me permettre dêtre organisé. Me permettre dutiliser les outils de travail avec lesquels je suis fonctionnel. Prévoir lutilisation de lordinateur. Minimiser les stimuli de lenvironnement en moffrant un moyen (ex. baladeur, balles de tennis aux pattes de chaises, bouchons pour les oreilles). Moffrir des renforçateurs tangibles pour satisfaire « mon » goût ou « mon » centre dintérêt.

21 Morceler les tâches en les alternant avec des activités qui mintéressent. Choisir avec moi différentes activités pour occuper les temps libres. Diviser la tâche en illustrant ou en écrivant les différentes étapes dexécution. Me fournir une liste de vérification et mencourager à biffer le travail réalisé au fur et à mesure. Me procurer des occasions où je peux faire un projet sur mes intérêts particuliers.

22 Privilégier les questions fermées ou avec des choix de réponses. Utiliser des phrases courtes, précises et familières que je peux gérer. Convenir dun indice non verbal pour obtenir mon attention ou pour minciter à reprendre la tâche. Regarder ce que je suis en train de faire plutôt que dessayer de capter mon regard. Réaliser une partie de la tâche avec moi. Donner une consigne à la fois. Écrire les consignes verbales ou les simplifier. Faire une pause entre les consignes pour vérifier ma compréhension. Être plus tolérant quant à la qualité de la calligraphie.

23 HABILETÉS SOCIALES Menseigner à attendre mon tour par un jeu de rôle ou du modelage. Maider à prendre mon rang en me demandant de laisser léquivalence dun bras entre moi et lautre enfant. Rassurer lélève en convenant dun signe lorsquil doit écouter en situation de groupe. Moffrir des moyens qui favorisent la détente (ex. coin dapaisement, coin livre, balle anti-stress, écouter de la musique avec des écouteurs, marcher).

24 Moffrir des consignes imagées en utilisant des pictogrammes déjà connus. Faire ressortir les éléments essentiels ou les informations importantes à retenir (ex. surligner, encercler, code de couleur). Offrir des supports structurants (ex. schéma organisateur, papier calque).

25 Et maintenant… lélève ayant…


Télécharger ppt "Carole DarsignyCaroline Germain Sensibilisation Caractéristiques et interventions Elèves intégrés ayant des besoins particuliers TED."

Présentations similaires


Annonces Google