La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HEMATOLOGIE. I- ANTITHROMBOTIQUES A- Différents types de thrombose -thrombose veineuse -Thrombose sur matériel étranger -Cardiopathies emboligènes -Thrombose.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HEMATOLOGIE. I- ANTITHROMBOTIQUES A- Différents types de thrombose -thrombose veineuse -Thrombose sur matériel étranger -Cardiopathies emboligènes -Thrombose."— Transcription de la présentation:

1 HEMATOLOGIE

2 I- ANTITHROMBOTIQUES A- Différents types de thrombose -thrombose veineuse -Thrombose sur matériel étranger -Cardiopathies emboligènes -Thrombose artérielle

3 B- Classification des antithrombotiques -Anticoagulants (héparines et AVK) -Antiagrégants plaquettaires -Fibrinolytiques ou thrombolytiques

4 C- Physiopathologie Équilibre entre facteurs pro-coagulants et mécanismes protecteurs pour maintenir le sang fluide si rupture, apparition de thromboses. Facteurs pro-coagulants: - activation de la coagulation sanguine (voie du facteur tissulaire)

5

6 -lésions de la paroi vasculaire Formation du « clou plaquettaire » + formation de fibrine = constitution du caillot sanguin. -circulation sanguine ralentie Accumulation de facteurs de coagulation et de plaquettes

7 Systèmes inhibiteurs de la coagulation: -système réticulo-endothélial et foie -Inhibiteurs de la voie du facteur tissulaire -Antithrombines -Système de la protéine C -Système fibrinolytique

8 D- Tests dexploration de la coagulation -Temps de Quick (TQ) ou Taux de prothrombine (TP) Surveillance des traitements par AVK INR (N=1) INR > 5 risque hémorragique -Temps de céphaline activée (TCA) Surveillance des traitements par héparine

9

10 II- HEPARINES Produits naturels extraits dorganes animaux Rendre plus rapidement active la molécule dATIII, qui neutralise la thrombine, entraînant un retard à la coagulation.

11 A- Différents types dhéparines -Héparines « standard » ou HNF héparinate de sodium (HEPARINE SODIQUE) IV héparinate de calcium (CALCIPARINE) SC -Héparines fractionnées ou HBPM Daltéparine (FRAGMINE) Enoxaparine (LOVENOX) Tinzaparine (INNOHEP) Nadroparine (FRAXIPARINE) (FRAXODI) Réviparine (CLIVARINE) Danaparoïde (ORGARAN) Fondaparinux (ARIXTRA)

12 -Hirudines (non hépariniques) Inhibiteurs directs de la thrombine Réservé à lusage hospitalier Désirudine (REVASC) Lépirudine (REFLUDAN)

13 B- Indications -Prévention du risque thromboembolique en chirurgie et en médecine -Traitement dune TV constituée -Au cours des séances dhémodialyse C- Effets indésirables -risque hémorragique -Thrombopénies

14 III- ANTIVITAMINES K (AVK) Médicaments antithrombotiques actifs par voie orale Utilisés pour des traitements prolongés A- Classification AVK à T1/2 brève acénocoumarol (SINTRON) phénindione (PINDIONE)

15 AVK à T1/2 longue tioclomarol (APEGMONE) fluindione (PREVISCAN) warfarine (COUMADINE) 2 classes chimiques : -Dérivés coumariniques acénocoumarol (SINTRON, MINISINTRON) warfarine (COUMADINE) ticlomarol (APEGMONE) -Dérivés de lindane-dione phénindione (PINDIONE) fluindione (PREVISCAN)

16 B- Mode daction Les AVK inhibent la synthèse hépatique des facteurs de la coagulation vitamine K- dépendants (II, VII, IX, X) Délai daction doù: -AVK ne sont pas des médicaments de la thrombose aiguë -les effets sur la coagulation ne doivent être contrôlés quaprès minimum 48h

17 C- Indications -traitement des TV profondes (phlébites), embolies pulmonaires -prévention de la maladie thromboembolique récidivante -certains troubles du rythme, valvulopathies et IDM

18 D- Conduite du traitement 1- Choix de lAVK (fonction de T1/2) 2- Posologie 3- Surveillance biologique (INR) 4- Mise en route du traitement Relais héparines /AVK 5- Complications hémorragiques, surdosage 6- Interventions chirurgicales 7- Grossesse (CI formelle) 8- Résistance (aliments riches en VitK1)

19 E- Soins infirmiers 1- Administration (soir) 2- Surveillance (INR) 3- Conseils au patient

20 IV- ANTIAGREGANTS PLAQUETTAIRES Action par inhibition de la formation du « clou plaquettaire » 1- Antiagrégants inhibant la voie des prostaglandines (AINS) Faible posologie, effet persistant 7 à 8 j Acide acétylsalicylique (KARDEGIC) Flurbiprofène (CEBUTID)

21 2- Antiagrégants provoquant une augmentation du taux dAMP cyclique dipyridamole (PERSANTINE) (CLERIDIUM) dipyridamole + acide acétylsalicylique (ASASANTINE LP) 3- Antiagrégants agissant sur les récepteurs plaquettaires clopidogrel (PLAVIX) abciximab (REOPRO) tirofiban (AGRASTAT) eptifibatide (INTEGRILIN)

22 Indications: -prévention secondaires accidents thromboemboliques liés à lathérosclérose -certaines situations à risque Effets indésirables: Troubles digestifs, hémorragiques, hématologiques

23 V- THROMBOLYTIQUES ou FIBRINOLYTIQUES Médicaments pouvant dissoudre un caillot de fibrine par activation du plasminogène en plasmine. Réservés aux hopitaux et administrés par voie IV. Streptokinase (STREPTASE) Urokinase (UROKINASE) Altéplase (ACTILYSE) Retéplase (RAPILYSIN)

24 Indications: -Thrombolyse en phase aigue dIDM -Embolie pulmonaire -TV récente -Thrombose sur prothèses Surveillance biologique rigoureuse car risques de complications hémorragiques

25


Télécharger ppt "HEMATOLOGIE. I- ANTITHROMBOTIQUES A- Différents types de thrombose -thrombose veineuse -Thrombose sur matériel étranger -Cardiopathies emboligènes -Thrombose."

Présentations similaires


Annonces Google