La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les flores normales Dr O. BELLON Hôpital dAix-en-Provence Septembre 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les flores normales Dr O. BELLON Hôpital dAix-en-Provence Septembre 2011."— Transcription de la présentation:

1 Les flores normales Dr O. BELLON Hôpital dAix-en-Provence Septembre 2011

2 Les flores normales Micro-organismes présents à létat normal dans ou sur les individusMicro-organismes présents à létat normal dans ou sur les individus VariableVariable –Selon les sites –Selon lage –Selon lenvironnement Effet structure de soinEffet structure de soin Effet antiseptiqueEffet antiseptique Effet antibiotiqueEffet antibiotique

3 Les flores normales Bactéries aérobiesBactéries aérobies Bactéries anaérobiesBactéries anaérobies Flore endogène normale de lhommeFlore endogène normale de lhomme Chaque organe possède sa propre floreChaque organe possède sa propre flore –Cette flore varie mais est toujours en équilibre avec lorganisme dans son ensemble. –Elles constituent les flores commensale résidentes.

4 Les flores normales Celles-ci participent activement au maintien de la santé.Celles-ci participent activement au maintien de la santé. – Par exemple, la flore intestinale synthétise de la vitamine K,synthétise de la vitamine K, aide à l'absorption des aliments,aide à l'absorption des aliments, prévient par son équilibre la prolifération de bactéries commensales potentiellement dangereuses (Clostridium difficile) prévient par son équilibre la prolifération de bactéries commensales potentiellement dangereuses (Clostridium difficile) gêne la colonisation par des bactéries pathogènes.gêne la colonisation par des bactéries pathogènes. Les bactéries commensales peuvent être réparties en 4 flores principalesLes bactéries commensales peuvent être réparties en 4 flores principales –cutanée, –respiratoire, – génitale –digestive

5 La flore cutanée normale La peau normale est colonisée par une flore bactérienneLa peau normale est colonisée par une flore bactérienne –couches superficielles de l'épiderme –annexes pilaires. plus marqué dans certaines régionsplus marqué dans certaines régions –plis, –périnée, –mains Deux typesDeux types –La flore résidente –La flore transitoire

6 La flore cutanée normale La flore normale varie en fonction :La flore normale varie en fonction : –de la qualité de l'épiderme –de l'interaction des germes –de facteurs d'environnement chaleurchaleur humidité (naturelle ou provoquée) humidité (naturelle ou provoquée) Utilisation de produits diversUtilisation de produits divers –de l'hôte les diabétiques,les diabétiques, les hémodialysés, les hémodialysés, les patients atteints de dermatite atopique. les patients atteints de dermatite atopique. hospitalisations répétéehospitalisations répétée variable en qualité et en quantitévariable en qualité et en quantité –10 2 à 10 6 /cm 2 selon la topographie.

7 Flore cutanée résidente ou de séjour, ou commensaleou de séjour, ou commensale flore normale non pathogèneflore normale non pathogène bactéries quibactéries qui –habitent, –survivent –et se multiplient sur la peau installées de façon prolongée,installées de façon prolongée, voire permanente, au niveau de l'épidermevoire permanente, au niveau de l'épiderme y trouvent les éléments nécessaires à leur métabolisme et multiplication.y trouvent les éléments nécessaires à leur métabolisme et multiplication. couches superficielles et couches profondes.couches superficielles et couches profondes.

8 Flore cutanée résidente Elle comprend des bactéries:Elle comprend des bactéries: aérobies:aérobies: –Staphylococcus epidermidis, –corynébactéries, –microcoques, et anaérobies:et anaérobies: –Propionibacterium acnes –Streptocoques et assimilés

9 Flore cutanée résidente la flore résidente ou de séjour,la flore résidente ou de séjour, –Ces bactéries sont habituellement peu pathogènes chez l'homme sain, –elles jouent un rôle de barrière en s'opposant à l'implantation d'autres espèces potentiellement pathogènes. –Cette flore est difficile à éliminer se reconstitue rapidement (4 à 6 heures),se reconstitue rapidement (4 à 6 heures), à partirà partir –de la flore de voisinage –des bactéries survivantes. –Le port de gants accélère le processus de multiplication Se laver les mains après avoir enlevé les gants ++++Se laver les mains après avoir enlevé les gants ++++ – Elle est seulement réduite malgré l'action mécanique du lavage et l'action bactéricide des antiseptiques.

10 Flore cutanée transitoire de passagede passage –superficielle, –flore acquise résulte d'une contamination ExterneExterne de contiguïtéde contiguïté – à partir d'un portage muqueux NasalNasal périnéalpérinéal Elle est le reflet des micro-organismes de l'environnement,Elle est le reflet des micro-organismes de l'environnement, à l'origine d'infections nosocomialesà l'origine d'infections nosocomiales bactéries résistantes, voire multi-résistantesbactéries résistantes, voire multi-résistantes

11 Flore cutanée transitoire Elle est composéeElle est composée –de bactéries incapables de se multiplier et même de survivre plus de quelques heures au niveau de la peau saine, la plupart du temps utilité de la flore normale. Les micro organismes retrouvés sontLes micro organismes retrouvés sont – des entérobactéries, –Pseudomonas, –Streptocoques du groupe A, –des Staphylococcus aureus, –Candida albicans, –spores de Clostridium. Cette flore est totalement éliminée par un lavage simple ou hygiénique des mainsCette flore est totalement éliminée par un lavage simple ou hygiénique des mains Effet mécanique de lessuyage ++++Effet mécanique de lessuyage ++++

12 Flore cutanée et contaminations ou infections A partir de la flore cutanée de transitA partir de la flore cutanée de transit –Ceci ne devrait normalement pas être rencontré si l'asepsie cutanée est correctement réalisée lors de l'antisepsie cutanée, A partir de la flore cutanée résidenteA partir de la flore cutanée résidente –Antisepsie : réduction de la flore cutanée partielle –il persiste toujours une flore résidente résiduelle –qui peut être entraînée dans la plaie de lacte invasif lors de l'incisionlors de l'incision de l'introductionde l'introduction –dun arthroscope –dun cathéter

13 Flore cutanée et contaminations ou infections Eviter les infectionsEviter les infections –Staphylococcus epidermidis « dit non pathogène »« dit non pathogène » SepticémiesSepticémies EndocarditesEndocardites Infections sur prothèsesInfections sur prothèses –Fréquence en augmentation –Qualité de lantisepsie Produit utiliséProduit utilisé Décontamination en plusieurs tempsDécontamination en plusieurs temps Respecter le temps daction minimalRespecter le temps daction minimal

14 Flore cutanée et contaminations ou infections Eviter les infectionsEviter les infections –Qualité de lantisepsie Pas de petit geste sans risquePas de petit geste sans risque Malades plus à risqueMalades plus à risque –Fragiles –Diabétiques –Immunodéficients –Défenses altérées

15 Flore cutanée et contaminations ou infections Qualité des prélèvements bactériologiquesQualité des prélèvements bactériologiques –Décontaminer AVANT de prélever –Sinon prélèvement de la flore contaminante mélangée à la flore pathogène –Peu ou pas de possibilité de différentiation par le laboratoire des souches responsables dinfection –ISO ++++ SuperficielsSuperficiels Profonds : plusieurs (au moins 4)Profonds : plusieurs (au moins 4) –Cathéters ++++

16 Flore cutanée Les mains : souvent flore transitoire abondanteLes mains : souvent flore transitoire abondante rôle dans la transmission croisée ++++rôle dans la transmission croisée ++++ Semmelweiss,Semmelweiss, –au milieu du 19ème siècle, – le lavage des mains : mesure importante pour éviter les infections croisées. –encore aujourdhui continuellement remise en question épidémies en rapport avec la contamination des mains du personnel soignant.épidémies en rapport avec la contamination des mains du personnel soignant. –Staphylococcus aureus résistants à la méticilline, –des Pseudomonas aeruginosa –ou dautres germes, les préparations alcooliques sont toujours plus efficaces que les savonsles préparations alcooliques sont toujours plus efficaces que les savons Tableau de bord de gestion des IN : volume de SHA utiliséTableau de bord de gestion des IN : volume de SHA utilisé

17 Flore vaginale Rappel anatomiqueRappel anatomique –Le vagin est un conduit qui va de la vulve au col utérin. –Les deux parois sont collées, glissant grâce à une sécrétion vaginale continue et riche en mucus. –vagin est une cavité semi – ouverte –Proche de lanus Première description de la flore vaginale « lactobacilles vaginalis » : DöderleinPremière description de la flore vaginale « lactobacilles vaginalis » : Döderlein

18 Flore vaginale La flore génitale joue un rôle de protection,La flore génitale joue un rôle de protection, essentiel chez la femme. essentiel chez la femme. lactobacilles acidophiles lactobacilles acidophiles ou bacilles de Döderlein,ou bacilles de Döderlein, sécrétion d'acide lactiquesécrétion d'acide lactique entretiennentun pH basentretiennentun pH bas limite la prolifératiopn delimite la prolifératiopn de flore commensaleflore commensale de la flore de contamination.de la flore de contamination. Cette flore commensale est réduite à : Cette flore commensale est réduite à : Streptocoque (Streptocoque B essentiellement)Streptocoque (Streptocoque B essentiellement) CorynébactériesCorynébactéries Bifidobacterium.Bifidobacterium.

19 Flore vaginale La flore vaginale anaérobie normale de la femme est principalement composéeLa flore vaginale anaérobie normale de la femme est principalement composée –de Lactobacillus, – de cocci à Gram positif – et de bacilles à Gram négatif (Prevotella disiens,(Prevotella disiens, P. bivia).P. bivia). Lors de déséquilibres de cette flore, on trouveraLors de déséquilibres de cette flore, on trouvera – Fusobacterium, – Bacteroides, – Actinomyces, Peptostreptococcus

20 Flore vaginale Variabilité avec lage :Variabilité avec lage : Avant la pubertéAvant la puberté Proche de la flore cutanéeProche de la flore cutanée Après la ménopauseAprès la ménopause les anaérobiesles anaérobies et entérobactérieset entérobactéries sont plus abondantes.sont plus abondantes.

21 Flore vaginale Troubles de la flore vaginale :Troubles de la flore vaginale : –perte de défense naturelle du vagin favorise les infections bactérienne vaginite bactériennevaginite bactérienne ou mycosiques ou mycosiques –dans les vaginoses bactériennes Prevotella bivia,Prevotella bivia, Mobiluncus,Mobiluncus, Gardnerella vaginalis.Gardnerella vaginalis.

22 Flore vaginale Troubles de la flore vaginale :Troubles de la flore vaginale : –nombreux facteurs : Produits dhygiène mal adaptésProduits dhygiène mal adaptés Excès de lavagesExcès de lavages Introduction de matériels diversIntroduction de matériels divers Usage de antibiotiquesUsage de antibiotiques Troubles hormonaux ( ménopause, déficit hormonal, contraceptions, grossesseTroubles hormonaux ( ménopause, déficit hormonal, contraceptions, grossesse DiabèteDiabète Maladies de la muqueuse vaginaleMaladies de la muqueuse vaginale

23 La flore buccale Très variableTrès variable Abondante au niveau du rhinopharynxAbondante au niveau du rhinopharynx 10 8 /ml de sécrétion pharyngée10 8 /ml de sécrétion pharyngée Au niveau de la trachée,Au niveau de la trachée, la flore diminue minimela flore diminue minime combattue par le mucus, les cils, les macrophages,combattue par le mucus, les cils, les macrophages, Larbre respiratoire inférieur est stérile.Larbre respiratoire inférieur est stérile. Trois cents espèces de bactéries, de champignons et de virus vivent dans notre bouche.Trois cents espèces de bactéries, de champignons et de virus vivent dans notre bouche. – La plupart sont à peu près inoffensives, mais certaines sont responsables d'infections sévères. –Ce sont des pathogènes opportunistes, c'est-à-dire des organismes qui font partie de la flore buccale normale et ne deviennent pathogènes que lorsque les conditions leur sont favorables.

24 La flore buccale Elle contient de nombreux opportunistes majeurs :Elle contient de nombreux opportunistes majeurs : Staphylocoque doréStaphylocoque doré orifices narinairesorifices narinaires 30% de porteurs sains30% de porteurs sains StreptocoquesStreptocoques –groupables ou non –dont S. pyogenes – dont S.pneumoniae Haemophilus (I et PI)Haemophilus (I et PI) NeisseriaNeisseria –éventuellement Neisseria meningitidis dont le portage est transitoire Branhamella catarrhalisBranhamella catarrhalis Anaérobies,Anaérobies, corynébactéries, corynébactéries, Lactobacilles,Lactobacilles, Candida albicansCandida albicans

25 La flore buccale La flore bucco-pharyngée anaérobie associe :La flore bucco-pharyngée anaérobie associe : –Fusobacterium (en particulier F. nucleatum), –Prevotella, Veillonella, –Eubacterium, – Actinomyces –streptocoque anaérobie, –bactéroïdes sauf B. fragilis.

26 La flore buccale Le flux et la composition salivaire ont des répercussionsLe flux et la composition salivaire ont des répercussions –Le pouvoir tampon permet la neutralisation des acides bactériens, –le flux facilite l'élimination des aliments et des bactéries, –Les substances antibactériennes (IgA sécrétoires, IgG, lysozyme, lactoferrines, systèmes peroxydase) jouent un rôle de contrôle de la prolifération bactérienne.

27 La flore buccale La carie est un processus infectieuxLa carie est un processus infectieux –Elle résulte de ladhésion à la surface de lémail de bactéries de la flore buccale normale. –Parmi les espèces bactériennes constituant le biofilm, on identifie le Streptococcus mutans et le Lactobacillus. –Les bactéries cariogènes ont laptitude à métaboliser, par la voie de la glycolyse, les carbohydrates fermentables provenant de lalimentation du sujet et à produire des acides. –L'acidité buccale entraîne une chute de pH de la plaque et en conséquence une déminéralisation de subsurface des tissus calcifiés de la dent. –La consommation habituelle, de façon excessive, dhydrates de carbone, en particulier de saccharose favorise la prolifération des Streptococcus mutans.

28 La flore buccale Evolution en fonction :Evolution en fonction : –Age on ne retrouve pas de Streptococcus mutans dans les bouches des enfants avant léruption de leurs dentson ne retrouve pas de Streptococcus mutans dans les bouches des enfants avant léruption de leurs dents –Transmissions salivaires échanges salivaires directs ou indirects.échanges salivaires directs ou indirects. –Hygiène buccodentaire Utilisation de solutions antiseptiquesUtilisation de solutions antiseptiques Défauts de brossageDéfauts de brossage Développement de la plaque dentaireDéveloppement de la plaque dentaire Matériels étrangers (candida)Matériels étrangers (candida)

29 La flore digestive La flore intestinale constitue une catégorie à part. Cest ainsi que quand un enfant naît, son appareil digestif est stérile.La flore intestinale constitue une catégorie à part. Cest ainsi que quand un enfant naît, son appareil digestif est stérile. Puis, très rapidement, des germes vont pénétrer par la bouche et passer dans lintestin grêle puis dans le colon.Puis, très rapidement, des germes vont pénétrer par la bouche et passer dans lintestin grêle puis dans le colon. Les bactéries que lon retrouve dans le colon sont dites anaérobies (pouvant vivre sans oxygène) Les bactéries que lon retrouve dans le colon sont dites anaérobies (pouvant vivre sans oxygène) et se nourrissent des dérivés alimentaires qui ne sont pas utilisés par lorganisme (produits non digérés).et se nourrissent des dérivés alimentaires qui ne sont pas utilisés par lorganisme (produits non digérés).

30 La flore digestive RôleRôle –Défense de lorganisme contre linfection. –Favorise la digestion et constitue dans une certaine mesure un apport supplémentaire à celui de lalimentation. –Synthèse de différentes vitamines (vitamine K, acide folique) –Les bactéries qui colonisent lintestin assurent la fermentation de divers glucides qui ne sont pas digérés, comme la cellulose entre autres. Ceci aboutit à la production dacides irritants et à un mélange de gaz (sulfure de diméthyle, H2, CH4, N2, CO2). Certains de ces gaz, en particulier le sulfure diméthyle, sont très odorants.Ceci aboutit à la production dacides irritants et à un mélange de gaz (sulfure de diméthyle, H2, CH4, N2, CO2). Certains de ces gaz, en particulier le sulfure diméthyle, sont très odorants. Environ 500 ml de gaz à lorigine de flatulences sont produits chaque jourEnviron 500 ml de gaz à lorigine de flatulences sont produits chaque jour

31 La flore digestive normale L'estomac possède une flore très pauvre du fait de son acidité.L'estomac possède une flore très pauvre du fait de son acidité. L'intestin grêle possède aussi une flore pauvre en raison du péristaltisme et de l'abondance des sécrétions.L'intestin grêle possède aussi une flore pauvre en raison du péristaltisme et de l'abondance des sécrétions. Les germes présents sont essentiellement Les germes présents sont essentiellement des streptocoques,des streptocoques, staphylocoques staphylocoques et lactobacilles.et lactobacilles.

32 La flore digestive Dans le tractus digestif, la quantité de bactéries anaérobies augmente au fur et à mesure quon descend vers le colon, où les micro-organismes anaérobies sont environ 1000 fois plus nombreux que les micro-organismes aérobies.Dans le tractus digestif, la quantité de bactéries anaérobies augmente au fur et à mesure quon descend vers le colon, où les micro-organismes anaérobies sont environ 1000 fois plus nombreux que les micro-organismes aérobies. – On trouve principalement Bacteroides (groupe fragilis), – Bifidobacterium –et Clostridium.

33 La flore digestive Au niveau du gros intestin : pour la flore aérobie : Pseudomonas aeruginosa, Escherichia coli, Klebsiella pneumoniae, Streptococcus viridans, Streptococcus faecalis, Staphylococcus aureus. Pour la flore anaérobies : Fusobacterium, Streptocoque anaérobie, Clostridia.Au niveau du gros intestin : pour la flore aérobie : Pseudomonas aeruginosa, Escherichia coli, Klebsiella pneumoniae, Streptococcus viridans, Streptococcus faecalis, Staphylococcus aureus. Pour la flore anaérobies : Fusobacterium, Streptocoque anaérobie, Clostridia.

34 La flore digestive normale La flore colique est en revanche extrêmement variée et abondante.La flore colique est en revanche extrêmement variée et abondante. Elle comprend bactéries/grElle comprend bactéries/gr avec une nette prédominance des anaérobies stricts (99,9 %),avec une nette prédominance des anaérobies stricts (99,9 %), surtout Bacteroïdes ( par gramme de selle),surtout Bacteroïdes ( par gramme de selle), Bifidobactérium, Bifidobactérium, Clostridium. Clostridium. Viennent ensuite les EntérobactériesViennent ensuite les Entérobactéries (E.coli, 10 8 /gr,(E.coli, 10 8 /gr, Proteus,Proteus, Klebsielle...),Klebsielle...), Entérocoques et Staphylocoques. Entérocoques et Staphylocoques. Cette flore estCette flore est habituellement stablehabituellement stable et limite l'implantation d'espèces pathogènes telles que Salmonelle, Shigelle ou Campylobacter et limite l'implantation d'espèces pathogènes telles que Salmonelle, Shigelle ou Campylobacter et le développement de bactéries commensales potentiellement dangereuses.et le développement de bactéries commensales potentiellement dangereuses.

35 La flore digestive PathologiesPathologies –Lutilisation dantibiotiques à large spectre (antibiothérapie ayant une activité sur lensemble des bactéries) est susceptible de modifier la flore intestinale (perte dodeur des selles). Larrêt de la prise dantibiotiques restaure le plus souvent la flore intestinale. Prolifération et colonisationProlifération et colonisation –Infections urinaires et génitales –Translocation Péril fécalPéril fécal Précautions entériquesPrécautions entériques

36 Conclusion Flore normalesFlore normales –Protectrices –À respecter pour notre équilibre –Parfois à lorigine dinfection Rupture des barrière de protectionRupture des barrière de protection –Traumatismes –Actes invasifs –Maladies : eczéma Diminution des défenses de lhôteDiminution des défenses de lhôte –Maladie –Thérapeutiques


Télécharger ppt "Les flores normales Dr O. BELLON Hôpital dAix-en-Provence Septembre 2011."

Présentations similaires


Annonces Google