La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY Comment débattre sur les OGM ? Lapproche en trois étapes de Michel-Alain Boudet : 1.La science - Seules.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY Comment débattre sur les OGM ? Lapproche en trois étapes de Michel-Alain Boudet : 1.La science - Seules."— Transcription de la présentation:

1 QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY Comment débattre sur les OGM ? Lapproche en trois étapes de Michel-Alain Boudet : 1.La science - Seules quelques milliers de personnes connaissent toutes les données - Elles doivent établir et diffuser un ensemble dinformations neutres sur les risques et les avantages des OGM 2.Léconomie - les décisions ne doivent pas se fonder uniquement sur des critères économiques - la question clé est celle de la brevetabilité du vivant - lagriculture et lalimentation sont des secteurs stratégiques où se croisent de nombreux critères de décision qui font la complexité du débat

2 QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY Comment débattre sur les OGM ? 3. Léthique - la question du rapport de lhomme avec la nature : * lhomme est extérieur à la nature et en dispose à son gré * la nature est le cadre de vie de lhomme, il doit la respecter - les OGM en agriculture sont mal perçus car ils semblent transgresser la limite acceptable. Pourtant : * il y a peu dopposition aux OGM dans le secteur de la santé (médicaments, thérapies géniques) * certains hybrides naturels sont au moins aussi « dangereux » que les plantes transgéniques réalisées par lhomme

3 QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY Comment débattre sur les OGM ? Elargir le débat (Bernard Chevassus-au-Louis) A propos des OGM, on pose des questions qui concernent dautres débats plus généraux : - Le statut du vivant, - Lengagement public/privé, - Quest ce que le « bien commun » ? - Quelles sont les nouvelles formes dappropriation du vivant ? - Comment inculquer au public profane la « culture du risque » ? - Quel modèle agricole et alimentaire pour le futur ?

4 QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY Comment débattre sur les OGM ? Pourquoi les OGM cristallisent tous ces débats ? -Ils sont difficilement « appropriables » par les profanes : il est très difficile de se faire une opinion par soi-même, de quoi parle t-on exactement ? -Les sources dinformation sont généralement considérées comme peu fiables ou partisanes : la culture de la défiance et de laversion au risque sest installée, et conduit à des raccourcis ou des analogies simples alors que la question est complexe -La question dépasse le débat purement scientifique : modifier le vivant, ce nest pas laffaire que des scientifiques -Avec les OGM, sommes-nous dans la continuité du progrès scientifique, ou est-ce une innovation de rupture ? -Lanalyse risques / bénéfices nest pas bien faite

5 QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY Comment débattre sur les OGM ? Mettre les controverses au centre du débat Il y a 4 attitudes possibles : 1.Le « négationnisme » Les experts nauraient que des désaccords légers Le problème réside dans la perception de lexpertise par les profanes Il y a trois niveaux pour traiter une question : - Les faits - Linterprétation des faits par les experts - La perception de ce que disent les experts par le grand public, les médias, les politiques

6 QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY Comment débattre sur les OGM ? 2. La dénonciation Les experts adverses sont incompétents ou partiaux La « vraie » science soppose à la « junk » science Le principe de précaution joue un rôle central : inversion de la preuve et statut des faits incertains Les experts doivent être requalifiés 3. Recours à larbitrage du public et des politiques Inviter le public ou ses représentants à arbitrer les conflits dexperts. Cela suppose un minimum de compréhension des faits techniques et revient à instituer un niveau intermédiaire entre experts et profanes. Lexpertise devient un processus démocratique.

7 QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY Comment débattre sur les OGM ? 4. Placer la controverse au cœur de lexpertise Instaurer un débat public contradictoire de type « judiciaire », avec des experts pour et des experts contre et un jury de citoyens pour décider Une telle « dispute » permet de mieux caractériser lincertitude des faits : les experts fournissent une « échelle dincertitude » différente de lapproche binaire du type : « dans le doute, on interdit » Les scientifiques ne peuvent « dire le vrai » : aucun expert ne peut être neutre, indépendant et totalement objectif. Il faut se fonder sur une méthodologie acceptée par tous pour discuter les arguments des uns et des autres.


Télécharger ppt "QSEC – Alimentation - Groupe du Café-Débat de SQY Comment débattre sur les OGM ? Lapproche en trois étapes de Michel-Alain Boudet : 1.La science - Seules."

Présentations similaires


Annonces Google