La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DDTEFP Val dOise Directions Déléguées du Val dOise Enquête Seniors analyse qualitative des résultats.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DDTEFP Val dOise Directions Déléguées du Val dOise Enquête Seniors analyse qualitative des résultats."— Transcription de la présentation:

1 DDTEFP Val dOise Directions Déléguées du Val dOise Enquête Seniors analyse qualitative des résultats

2 Lobjectif Etablir une photographie de la population des demandeurs demploi de 50 ans et plus sur le Val dOise et définir les besoins et attentes de ce public Les acteurs la DDTEFP du Val dOise lANPE par le biais de ses Directions Déléguées et de ses Agences Locales sur le Val dOise La cible Les demandeurs demploi de 50 ans et plus domiciliés dans le Val dOise, non dispensés de recherche demploi Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats 2

3 Les moyens envoi de 300 questionnaires par courrier par la DDTEFP remise en mains propres de 700 questionnaires par les conseillers des 14 agences ANPE (trame du questionnaire page suivante) Les dates du 21 avril au 30 mai 2008 : remise/envoi et réception des questionnaires complétés à compter du 2 juin 2008 mise en commun et exploitation des questionnaires 9 septembre 2008restitution des premiers résultats de lenquête (1 ère conférence sur la professionnalisation des acteurs) 9 décembre 2008présentation finale des résultats de lenquête (journée départementale seniors) 765 demandeurs demploi ont répondu au questionnaire Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats 3

4 DDTEFP Val dOise Directions Déléguées du Val dOise Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats Trame du questionnaire 4

5 DDTEFP Val dOise Directions Déléguées du Val dOise Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats Trame du questionnaire 5

6 DDTEFP Val dOise Directions Déléguées du Val dOise Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats Répartition des demandeurs demploi 6

7 DDTEFP Val dOise Directions Déléguées du Val dOise Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats Répartition des demandeurs demploi 7

8 Lavis des demandeurs demploi seniors du Val dOise sur leurs freins à la reprise demploi : Sur les 765 personnes interrogées, les freins à la reprise demploi, les plus cités, sont Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats proportion de demandeurs demploi ayant cité litem 8

9 comme un critère de sélection des entreprises : « une fois dépassée la cinquantaine, les entreprises ne veulent pas de vous et en intérim, cest pire encore »; « cest la mentalité des décideurs »; « dans mon métier, la préférence est donnée aux jeunes »; comme un constat sur ses spécificités et ses exigences, en décalage par rapport au marché du travail : « je ne peux que travailler à temps partiel »; « mon salaire est élevé »; « moi, je suis fatigué »; « jai des difficultés à retrouver le même niveau de poste »; comme un signe dimpuissance, dincompréhension, de découragement, face à son propre échec à retrouver du travail : « après des recherches actives, aucun contact na abouti à une embauche » Lâge apparaît systématiquement comme frein à la reprise demploi, notamment : Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats 9

10 Létat de santé des demandeurs demploi de 50 ans et plus apparaît comme une préoccupation majeure et une difficulté pour retrouver du travail : les demandeurs demploi séniors ont des problèmes physiques qui les limitent dans leurs possibilités de travail : « la station debout mest pénible »; « jai un problème au dos, je ne peux plus porter »; ou, ont, simplement, le sentiment de ne plus avoir les capacités physiques ou psychiques pour occuper un nouvel emploi : « je récupère plus difficilement » « je suis en dépression » « je suis en fragilité physique » La santé comme frein à la reprise demploi Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats 10

11 La question du salaire est une préoccupation dominante pour les demandeurs demploi séniors : les demandeurs demploi seniors ont limpression que les employeurs ne sélectionnent pas leur candidature, ne pouvant proposer un salaire correspondant à leur expérience : « les entreprises jugent mon salaire trop élevé » ou, ont des exigences ne leur permettant pas de répondre aux offres demploi : « je veux retrouver au même salaire » « les rémunérations proposées sont très inférieures à mes prétentions » Le salaire comme frein à la reprise demploi : Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats 11

12 Deux sentiments se dégagent des interviews des seniors : les seniors ont limpression que leur manque de diplôme ou leur faible niveau scolaire est en inadéquation avec le marché du travail : « un CAP nest pas suffisant aujourdhui » « dans mon métier, le BAC+2 est demandé (niveau que je nai pas) » et ont le sentiment que les métiers évoluent sans cesse, ce qui exige des remises à niveau et perfectionnements fréquents : « il me manque la FIMO » « jai besoin dune remise à niveau en bureautique » Les compétences, les diplômes comme freins à la reprise demploi : Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats 12

13 Les suggestions des demandeurs demploi seniors du Val dOise : Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats Sur les 765 personnes interrogées, 78 ont émis une ou plusieurs suggestions ou remarques 213 propositions ont été formulées : 160 sont classées en 8 grands domaines ; 53 sont des remarques diverses. 13

14 les demandeurs demploi seniors souhaitent une meilleure information sur la formation: « plus daide pour les formations, car je ne sais pas à qui madresser ni ce quil est possible de faire » ; et une offre de formations plus importante et adaptée à leurs besoins : « […], je veux faire une formation adaptée dans mon domaine comme carreleur ou de cariste pour trouver rapidement un emploi » ; « des formations pour les plus de 50 ans » les typologies de besoins identifiésles financeurs à mobiliser : - la remise à niveau linguistique- ASSEDIC - la remise à niveau - CRIF des compétences professionnelles - le complément de qualification les prescripteurs à mobiliser : - limmersion en entreprise- AFPA - la reconversion professionnelle - PLIE - laccès au permis- Maisons De lEmploi - la Validation des Acquis de lExpérience- Ateliers Pédagogiques Personnalisés La formation comme étant un des moyens principaux de réinsertion professionnelle pour les seniors du Val dOise : Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats 14

15 les demandeurs demploi seniors sont prêts à transmettre leurs compétences aux nouvelles générations : « comme dans les années 1960, avoir un compagnon qui permet au jeune de lui apprendre les ficelles du métier et qui lui transmet son savoir » ils sont, également, intéressés par proposer leurs services sous la forme dactivités daudit ou de consulting : « promouvoir des programmes d'expertises et de développement des PME par la mise à disposition de consultants spécialisés […] » les actions à développer : - les formations au métier de consultant - les formations au métier de formateur - des dispositifs, financés par létat, de missions en PME Les demandeurs demploi seniors du Val dOise ont des compétences à la disposition des entreprises : Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats 15

16 les demandeurs demploi seniors sont en demande daccompagnement : « être réellement suivi et accompagné » ; et de services personnalisés et spécifiques : « lANPE devrait avoir un pôle pour mettre en relation les seniors et les PME » ; « je souhaite être plus suivi et aidé dans les propositions demploi » les demandeurs demploi seniors pointent limportance de développer / entretenir un réseau relationnel : « je constate que maintenant il faut avoir la connaissance avec les gens directement au sein de lentreprise pour être embauché » ; « se rencontrer entre demandeur demploi – il manque un club de demandeurs demploi […] » les dispositifs à mettre en regard : - le développement de prestations spécifiques pour les seniors - des actions de redynamisation et de mobilisation - une sensibilisation aux Technologies de lInformation et de la Communication - le partage des expériences réussies autour dun club ou dun site internet - lorganisation dun projet transnational mobilisant les acteurs et les demandeurs dans le cadre déchange dexpériences et de pratiques Des services spécifiques et personnalisés et des dispositifs déchanges comme étant les moyens pour se redynamiser et rompre son isolement : Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats 16

17 les demandeurs demploi seniors pensent que les entreprises sont réticentes à lidée de les embaucher : cest, selon eux, une question de « mentalité » et de « confiance », « il faut […] faire changer les mentalités sur les embauches des seniors » ; « il faut que lon nous fasse confiance » tout lenjeu, pour eux, est de réussir à convaincre les employeurs : « ce sont les entreprises quil faut convaincre […] » ; « pouvoir montrer que lon est encore capable de travailler » les actions et dispositifs à mobiliser : - les évaluations en milieu de travail - le recrutement par simulation - les journées / forums de recrutement Selon les demandeurs demploi seniors du Val dOise, un regard des entreprises sur les seniors à modifier : Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats 17

18 Les problèmes de santé sont un frein majeur pour certains demandeurs demploi seniors du Val dOise : Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats les demandeurs demploi seniors qui évoquent des problèmes de santé nimaginent pas de solution de réinsertion professionnelle : « le seul obstacle à mon retour à lemploi, cest ma santé » ; « jai fait une dispense de recherche demploi suite à des problèmes de santé » ; « jai des problèmes de dos trop importants pour travailler pour linstant, […] » ou sont plutôt dans lattente daides : « jattends avec impatience vos propositions concrètes pour la prise dun poste et un accueil et une aide plus efficace pour les handicapés » les dispositifs à utiliser et développer : - des bilans médicaux, afin dobjectiver létat de perception du demandeur demploi - la reconnaissance Travailleur Handicapé - les solutions de reclassement professionnel & les actions de remobilisation - les adaptations au poste de travail les structures à mobiliser : - la Maison Départementale pour les Personnes Handicapées - la Commission des Droits et de lAutonomie des Personnes Handicapées - lAssociation de GEstion du Fond pour lInsertion Professionnelle des Handicapés 18

19 les demandeurs demploi seniors qui ont lidée de créer ou reprendre une entreprises sont demandeurs daide : un accompagnement : « pour une personne qui a créé une entreprise, l'échec est fatal si aucune aide n'est apportée pour étudier la situation » une formation : « je suggère plus de soutien et aide pour la formation à la création dentreprise » une aide financière : « je voudrais reprendre un commerce de vêtements, mais il me manque le financement (crédit non accordé) » les dispositifs à mobiliser : - les réunions dinformation à la création dentreprise - lutilisation de kit du créateur dentreprise - lévaluation préalable à la création dentreprise - les formations et laccompagnement à la création dentreprise les structures à mobiliser : - PRISME- ARSI- EVOL - Consulaire- ACCET- ANTROPIA…. La création dactivité est une solution envisagée par les demandeurs demploi seniors du Val dOise : Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats 19

20 les demandeurs demploi seniors pensent que si les entreprises peuvent bénéficier dallègements de charges, à lembauche de personnes de plus de 50 ans, cela contribuerait à « créer un environnement favorable à lembauche des seniors » et prônent, également, une meilleure information, à destination des entreprises, sur les aides existante : « il faut […] faire connaître aux DRH toutes les aides que peut leur donner lASSEDIC » ; « informer les sociétés des avantages seniors lors de leur demande à lANPE » certains demandeurs demploi expriment, aussi, le besoin de bénéficier dune aide financière pour passer le permis de conduire : « jai besoin dune aide financière pour passer mon permis de conduire » Les aides financières dincitation à lembauche des seniors sont vues comme un levier par les demandeurs demploi seniors du Val dOise : Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats 20

21 Les contraintes et difficultés des demandeurs demploi seniors du Val dOise les amènent à envisager des formes diverses de travail : Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats alors quune partie des demandeurs demploi seniors recherche un emploi à temps partiel pour des raisons de santé : « pouvoir travailler à temps partiel jusquà lâge de la retraire » dautres regrettent de ne pas trouver de travail à temps plein : « jaimerais avoir un deuxième temps partiel pour le travail » pour répondre aux difficultés à trouver un emploi à plein temps ou à des contraintes telle que la mobilité, les demandeurs demploi seniors évoquent : - le télétravail - le travail à domicile - le travail à temps partagé 21

22 Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats Les témoignages des demandeurs demploi seniors du Val dOise mettent en évidence une situation de grande précarité dun certain nombre dentre eux. Les besoins énoncés traduisent la nécessité dune sécurisation des parcours professionnels. Certains demandeurs demploi expriment leur incompréhension face à leurs difficultés à retrouver un emploi. Dautres disent ne plus vouloir ou pouvoir reprendre un travail et on constate quelques inquiétudes face à une possible disparition de la dispense de recherche demploi. Enfin, ont été régulièrement pointés : les incohérences entre les politiques RH des entreprises (rajeunissement de la pyramide dâge des salariés) et les politiques de lemploi (volonté daugmenter le taux demploi des seniors) ; les écarts importants entre les salaires proposés par les entreprises et les prétentions salariales des personnes. Les demandeurs demploi seniors du Val dOise manifestent leurs inquiétudes et incompréhensions : 22

23 Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats La situation des demandeurs demploi seniors saméliore : les entreprises sont davantage prêtes à embaucher ces profils : la part des établissements prêts à embaucher des personnes de plus de 50 ans est passée de 20,4% en 2005 à 64% en 2007 (source : enquête Repères ANPE – juin 2007); le nombre des quinquas au chômage diminue : - 1,8% entre septembre 2007 et septembre 2008 (DEFM catégorie 1 sur le Val dOise). Cest dans ce contexte que lANPE a renforcé ses services, dans le cadre dun plan senior annoncé le 21 janvier 2008 par le gouvernement et mis en œuvre dès le mois de février Depuis février 2008, 3817 demandeurs demploi sont entrés dans le plan senior sur le Val dOise. Les actions de lANPE en faveur des seniors en 2008 sur le Val dOise: 23

24 Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats Le Plan Senior : un renforcement des actions de lANPE un suivi mensuel systématiquement mis en œuvre dès linscription : les agences locales du Val dOise ont réalisé, à lattention des demandeurs demploi seniors, entre février et octobre 2008, entretiens, dont 6664 premiers entretiens un entretien professionnel pour proposer des opportunités demploi avant toute dispense de recherche un accompagnement renforcé : 2478 demandeurs demploi seniors, du Val dOise, ont bénéficié dun accompagnement renforcé, entre février et octobre 2008 : le dispositif Cap Vers lEntreprise laccompagnement interne les prestations sous traités un Opérateur Privé 24 Les actions de lANPE en faveur des seniors en 2008 :

25 Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats Le Plan Senior : un renforcement des actions de lANPE des prestations daide à la recherche demploi : entre février et octobre 2008, lANPE a prescrit, sur le Val dOise, à lattention des demandeurs demploi seniors : 2319 ateliers 189 évaluations 266 parcours de formation 113 « appui social individualisé » des propositions doffres demploi : entre février et octobre 2008, lANPE a réalisé mises en relation de demandeurs demploi seniors du Val dOise, sur des offres demploi : le résultat a été 1683 placements 25 Les actions de lANPE en faveur des seniors en 2008 :

26 Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats Le Plan Senior : une lutte contre les discriminations Laction de lANPE est de mettre les recruteurs en condition de se concentrer uniquement sur les compétences et capacités et non sur dautres critères : le CV anonyme sur anpe.fr : les candidats peuvent mettre en ligne leur CV gratuitement dans une banque de profil mise à disposition des employeurs : les noms, coordonnées et âge napparaissent pas sur le profil ; la méthode de recrutement par simulation : cest une méthode de recrutement, mise en place par lANPE via ses Plate-forme de Vocation, privilégiant le repérage des habiletés nécessaires au poste de travail proposé ; lévaluation en milieu de travail préalable à lembauche : son objectif est de faire aboutir les candidatures de demandeurs demploi habituellement rejetés par le procédures de sélection classique, en leur donnant loccasion de « faire leurs preuves durant 1 à 5 jours » en situation de travail. 26 Les actions de lANPE en faveur des seniors en 2008 :

27 Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats Le Plan Senior : beaucoup dinitiatives menées sur le terrain des actions à un niveau national et européen : les forums spécialisés comme Le Printemps des seniors en juin 2008 en Ile de France ; les rencontres européennes « Promotion seniors » qui ont permis des échanges de bonnes pratiques entre les différents acteurs des services publics de lemploi européen. des initiatives locales : laccompagnement interne pour groupes de demandeurs demploi seniors (agence locale dHerblay); des ateliers sur le thème « lemploi après 50 ans » (agence locale de St gratien) 27 Les actions de lANPE en faveur des seniors en 2008 :

28 DDTEFP Val dOise Directions Déléguées du Val dOise Ont contribué à la mise en place du questionnaire seniors, à lanalyse des résultats et à la rédaction du compte rendu : Virginie VOISELLEDDTEFP du Val dOise Hakim KAMOUCHEDDTEFP du Val dOise Elisabeth LECUYOT-RICARDANPE du Val dOise Corine WURTHANPE du Val dOise Olivier BOURGERIEANPE du Val dOise Un remerciement à : tous les conseillers des ANPE du Val dOise pour avoir participé à la remise du questionnaire tous les demandeurs demploi seniors du Val dOise qui ont bien voulu répondre au questionnaire décembre 2008 Enquête Seniors - analyse qualitative des résultats


Télécharger ppt "DDTEFP Val dOise Directions Déléguées du Val dOise Enquête Seniors analyse qualitative des résultats."

Présentations similaires


Annonces Google