La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prévention des blessures en course à pied « Tout ce que vous devez oublier »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prévention des blessures en course à pied « Tout ce que vous devez oublier »"— Transcription de la présentation:

1 Prévention des blessures en course à pied « Tout ce que vous devez oublier »

2 Croyez-vous encore à ces principes? La conférence ci-jointe est une partie du contenu de la conférence que Blaise Dubois donnait il y a 10 ans… et quil réfute maintenant ! Si vous croyez encore à ces concepts et que vous désirez connaître pourquoi ils ne tiennent plus la route, il est possible den débattre dans un cours post-gradué de trois jours... dans votre région.

3 Préparation à lentraînement Jogging (5 à 20 min - échauffement) Souplesse statique Souplesse ballistique (au mur) Entraînement par intervalle Jogging (5 à 15 min - retour au calme) Souplesse statique Jogging (5 à 20 min - échauffement) Souplesse statique Souplesse ballistique (au mur) Entraînement par intervalle Jogging (5 à 15 min - retour au calme) Souplesse statique Blaise Dubois

4 Tête droite, épaules relaxes, coudes 90˚ Attaque du talon avec un mouvement de roulement vers lavant... jusquà la poussée des orteils Pronation minimale (contrôlée par chaussures et/ou orthèses plantaires) Foulée ni trop courte ni trop longue Tête droite, épaules relaxes, coudes 90˚ Attaque du talon avec un mouvement de roulement vers lavant... jusquà la poussée des orteils Pronation minimale (contrôlée par chaussures et/ou orthèses plantaires) Foulée ni trop courte ni trop longue Technique de course idéale Blaise Dubois

5 Périodisation dentraînement Pour prévenir les blessures, certains principes de « repos » sont essentiels : Un ou deux jours de repos par semaine Une semaine de faible charge par mois Un repos complet annuellement (3 à 6 sem) Pour prévenir les blessures, certains principes de « repos » sont essentiels : Un ou deux jours de repos par semaine Une semaine de faible charge par mois Un repos complet annuellement (3 à 6 sem) Blaise Dubois

6 Impact = Stress = Blessures Une masse qui percute une surface produit une force dimpact proportionnelle au poids du coureur Cette force dimpact est atténuée par la chaussure La chaussure absorbante diminue donc le niveau de stress sur le squelette ce qui réduit le risque de blessures et darthrose aux genoux Une masse qui percute une surface produit une force dimpact proportionnelle au poids du coureur Cette force dimpact est atténuée par la chaussure La chaussure absorbante diminue donc le niveau de stress sur le squelette ce qui réduit le risque de blessures et darthrose aux genoux force dimpact = masse x accélération (60 tonnes de force dimpact par Km de course!!!) force dimpact = masse x accélération (60 tonnes de force dimpact par Km de course!!!) Blaise Dubois

7 La pronation Mouvement combiné déversion, dabduction et de flexion dorsale du pied (le pied qui « saffaise » lors de la mise en charge) Une pronation normale est de +/- 16˚ Le pied « pronateur » réfère à de la surpronation Le pied « supinateur » réfère à de la sous-pronation Mouvement combiné déversion, dabduction et de flexion dorsale du pied (le pied qui « saffaise » lors de la mise en charge) Une pronation normale est de +/- 16˚ Le pied « pronateur » réfère à de la surpronation Le pied « supinateur » réfère à de la sous-pronation Blaise Dubois

8 La pronation Une surpronation a plusieurs effets néfastes sur la biomécanique du membre inférieur Affaissement du pied, genou valgus dynamique (vers lintérieur), adduction de la hanche... Conséquemment, une surpronation cause plusieurs pathologies « biomécaniques » Fasciite plantaire, tendinite dachille, périostite, fracture de stress tibiale, syndrome fémoro-patellaire, syndrome de la bandelette ilio-tibiale,... Une surpronation a plusieurs effets néfastes sur la biomécanique du membre inférieur Affaissement du pied, genou valgus dynamique (vers lintérieur), adduction de la hanche... Conséquemment, une surpronation cause plusieurs pathologies « biomécaniques » Fasciite plantaire, tendinite dachille, périostite, fracture de stress tibiale, syndrome fémoro-patellaire, syndrome de la bandelette ilio-tibiale,... Blaise Dubois

9 Changement de chaussures Le choix de la chaussure devrait se faire selon le type de pied TypePronateur (55%)Neutre (40%)Supinateur (5%) Besoins stabilité ++ confort souplesse support d'arche amortissement + amortissement ++ Caractéristiques forme : droite semi-incurvée incurvée talon étroit amortissement + amortissement ++ contrefort de contrefort de souple talon solide ++ talon solide neutre antipronateur neutre antipronateur neutre TypePronateur (55%)Neutre (40%)Supinateur (5%) Besoins stabilité ++ confort souplesse support d'arche amortissement + amortissement ++ Caractéristiques forme : droite semi-incurvée incurvée talon étroit amortissement + amortissement ++ contrefort de contrefort de souple talon solide ++ talon solide neutre antipronateur neutre antipronateur neutre Blaise Dubois

10 Orthèses Pathologies Biomécanique Orthèse plantaire Lorthèse plantaire corrige la biomécanique «anormale» du pied pour prévenir ou traiter les pathologies musculo- squelettiques du quadrant inférieur. Blaise Dubois

11 Tendinite Le traitement de la tendinite chronique du coureur se résume en : AINS (7 à 10 jours) + Glace Réduction ou arrêt de lentraînement Frictions transverses et thérapie manuelle des raideurs articulaires Assouplissement du tendon Chaussures spécialisées absorbantes de qualité Le traitement de la tendinite chronique du coureur se résume en : AINS (7 à 10 jours) + Glace Réduction ou arrêt de lentraînement Frictions transverses et thérapie manuelle des raideurs articulaires Assouplissement du tendon Chaussures spécialisées absorbantes de qualité Blaise Dubois

12 Hydratation Il est important de boire minimum 2 litres deau par jour Si un coureur est confus à larrivée dun marathon, il est essentiel de rapidement lui donner de leau puisquil est certainement déshydraté Il est important de boire minimum 2 litres deau par jour Si un coureur est confus à larrivée dun marathon, il est essentiel de rapidement lui donner de leau puisquil est certainement déshydraté Blaise Dubois

13 Croyez-vous encore à ces principes? Pour recevoir le cours de trois jours « Nouveautés dans la prévention des blessures en course à pied » dans votre région, il suffit den faire la demande par notre site dans la section « cours et conférences - recevoir un cours ».


Télécharger ppt "Prévention des blessures en course à pied « Tout ce que vous devez oublier »"

Présentations similaires


Annonces Google