La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les caractéristiques générales de lagriculture* dans le Pays Saint-Lois Cette action est financée avec le concours de : *Eléments extraits du forum « diversification.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les caractéristiques générales de lagriculture* dans le Pays Saint-Lois Cette action est financée avec le concours de : *Eléments extraits du forum « diversification."— Transcription de la présentation:

1 Les caractéristiques générales de lagriculture* dans le Pays Saint-Lois Cette action est financée avec le concours de : *Eléments extraits du forum « diversification agricole » - mardi 15 novembre 2011 Cette action a été organisée par :

2 1 765 exploitations agricoles sur les en tout (soit 15 %) dans la Manche (dont à priori 60 % de professionnelles) SAU moyenne de 41 hectares (autour des 60 ha pour les professionnelles) : mais exploitations plus grandes dans le Nord Selon le RGA 2010 : 80 % du territoire est occupé par lagriculture = hectares (déclarés à la PAC) Taille et superficie

3 Une activité économique majeure : emplois (UTA) dans lagriculture emplois dans lagro-alimentaire Emploi

4 Des espaces agricoles utilisés pour la production de ressources fourragères 60 % herbe (34 % en PP, 26 % en PT) 25 % en maïs 13 % en céréales (source PAC 2009)

5 1200 élevages bovins lait en 2000 La Manche produit 1,3 milliard de litres de lait, soit 6 % du lait français, ce qui en fait le deuxième département laitier français. Les Industries Agro-Alimentaires avec une activité dans le centre Manche : Isigny (Isigny-sur-Mer), CLE, Elle-et-Vire (Condé-sur-Vire), Lactalis (Villedieu-les-Poëles), Réo (Lessay), les Maîtres Laitiers du Cotentin (Sottevast), La production laitière est ultra dominante Produits de lindustrie : Beurre Crème Fromages de vaches Yaourts et desserts lactés Lait de consommation Lait concentré Poudres de lait

6 La production de viande La viande bovine est essentiellement issue des ateliers bovins-lait (vaches de réforme principalement qui produisent aussi en complément du lait des taurillons ou des bœufs). Quelques troupeaux allaitants sont présents. Présence dune production ovine diffuse formée de petits troupeaux Présence datelier de volaille (Sud Pays Saint-Lois) Absence de production porcine hors production fermière Quelques abattoirs à proximité mais en dehors de la zone : Socopa/Bigard, Coutances, AIM, Villedieu-les-Poëles, Cherbourg, TEBA avec abattage familial, Saint-Hilaire-du-Harcouët, Villers-Bocage (14) Viandes et charcuteries : Sur le territoire existent de petites unités de transformation, impulsant une dynamique locale : les Jambons du Bocage à Marigny, les Jambons dAntan à la Chapelle-Enujuger

7 La filière équine dans le Pays Saint Lois Graignes 31 réunions par an Centre de Promotion de lElevage (CPE) ST-LÖ Jumping International Un pôle hippique, regroupant Haras National, Centre de Promotion de lElevage, Les journées Selle Français et Normandy Horse Show, 2 centres techniques des Haras Nationaux, 3 vétérinaires équins, 14 artisans (maréchaux-ferrants, selliers-bourreliers…), 9 entreprises connexes (équipements, transports, alimentation…) Source : Conseil des Chevaux de Basse-Normandie et haras Nationaux Environ 600 éleveurs de chevaux trotteurs anglo- normands pour un cheptel de chevaux, soit 10 % du cheptel Manchois (source RGA 2000)

8 Les AOC présentes et en projet

9 Loffre en produits locaux sur le Saint-Lois 54 fermes sur le Saint-Lois : 32 en lait, 11 en vaches allaitantes, 3 en volailles, 2 en ovins, 5 en arbo, 1 en pain. 25 fermes identifiées font de la vente directe (dont 11 en Bio) Les produits concernés : -Légumes -Produits cidricoles -Produits laitiers -Viandes ou volailles

10 Dans le Saint-Lois, la commercialisation des produits fermiers peut se faire En vente directe : à la ferme, sur les 20 marchés existants, à la commande, … Par des commerces de proximité : artisans bouchers, épiceries, … Chez les restaurateurs Un peu en GMS et en restauration collective + ces différents modes de commercialisation peuvent saccompagner des démarches de qualité et des marques collectives : Les marchés sur le Pays Saint-Lois

11 Loffre en hébergements dans le Pays Saint-Lois lits y compris les résidences secondaires

12 26 chambres dhôtes labellisées = 175 lits 96 chambres dhôtes non labellisées 54 meublés classés Gîtes de France 3 gîtes de groupe = 59 lits = 294 lits Loffre dhébergement en milieu rural

13 Loffre en hébergement à la ferme

14 En comparaison : les offres en hébergement dans le Pays du Bessin Bocage Normand 61 chambres dhôtes labellisées Gîte de France (154 lits) 9 gîtes de groupe = 176 lits 92 meublés classés Gîtes de France = 600 lits (+ 6 gîtes clévacances = 32 lits) 1 camping à la ferme (6 emplacements)

15 Source : Conseil des Chevaux de Basse-Normandie et haras nationaux Lieux de loisirs équestres

16 Le Pays touristique de Saint-Lô : atouts et offres touristiques 8 Communautés de Communes, Environ habitants, Une colonne vertébrale : La Vallée de la Vire, Un territoire rural. Missions du Pays Touristique : Valoriser les richesses du territoire, Protéger et mettre en valeur son environ- nement et ses ressources, Améliorer les conditions de vie de ses habitants.

17 Assiette de Pays et Café de Pays Les marques de pays

18 Lassiette de Pays Assiette salée et/ou sucrée préparée par un restaurateur à base de produits du terroir provenant de producteurs locaux ou dentreprises régionales, artisanales. Accompagnée dun verre de boisson typique de la Normandie. Dans le Saint-Lois : 10 restaurateurs labellisés 24 assiettes salées ou sucrées 3 assiettes « enfants » Dans le Saint-Lois : 10 restaurateurs labellisés 24 assiettes salées ou sucrées 3 assiettes « enfants »

19 Un établissement convivial et animé : obligation de mettre en place 3 animations culturelles par an, Un lieu authentique de découverte des boissons locales : proposition dau moins deux boissons dorigine locale ou régionales, Un relais d'information touristique local : distribution de documentation touristique, départ de randonnées… Le Café de Pays Dans le Saint-Lois : 6 cafés de Pays Dans le Saint-Lois : 6 cafés de Pays

20 Offre touristique tournée vers la culture et la nature

21 Des itinéraires de randonnées

22 Une diminution du nombre dinstallations aidées en 2009 et 2010, soit respectivement 102 et 90 DJA. Des chiffres en dessous de la moyenne décennale de 125 DJA. Un nombre dinstallations aidées dans le Pays Saint-Lois qui représentent environ 15 % des DJA du département de la Manche, soit entre 15 et 20 DJA par an. Des reprises au montant élevé : le coût moyen dune installation individuelle est denviron en Des départs en retraite qui représentent des opportunités pour installer des jeunes : 222 agriculteurs identifiés au travers des D.I.C.A. dont 38 sur le Pays Saint-Lois en La dynamique dinstallation

23 23 La dynamique dinstallation

24 Un déséquilibre géographique de la dynamique installation sur le pays Saint- Lois, Peu dinstallations aidées sur les cantons de Canisy, Marigny, Saint-Jean-de- Daye et Saint-Lô, Un nombre plus soutenu dinstallations sur les cantons de Percy, Tessy-sur- Vire et Torigni-sur-Vire, Des projets dinstallations diversifiés et des profils de candidats hétérogènes Un fort potentiel de jeunes, formés et motivés, candidats à linstallation : 350 porteurs de projets sollicitent le Point Info Installation La dynamique dinstallation

25 25 Les caractéristiques générales de lagriculture dans le Pays Saint-Lois La dynamique dinstallation

26 26 Les caractéristiques générales de lagriculture dans le Pays Saint-Lois La dynamique dinstallation

27 27 Les perspectives dinstallation Les caractéristiques des exploitations repérées et accompagnées : La production laitière largement dominante, Avec un quota laitier moyen de litres de lait, Sur une SAU de 51 hectares, Dans le cadre individuel. Très peu de diversification dactivité : quelques initiatives en filière horticole, équine, ovine

28 28 Les perspectives dinstallation La transmission des exploitations 25 % des exploitants nont pas de successeur identifié, 22 % des exploitants ont un successeur identifié, 19 % des exploitants ont aidé à linstallation dun jeune, 13 % des exploitants décident de continuer leur métier, 8 % des exploitants nont pas engagé de réflexion sur le devenir de lexploitation, 13 % sans réponse. 41 % des exploitations servent ou vont servir à linstallation de jeunes agriculteurs

29 29 Les perspectives dinstallation Lanalyse des cédants par rapport au devenir de leur exploitation Les freins à linstallation identifiés : 1.La structure dexploitation : le morcellement du parcellaire, labsence de modernisation de loutil de production (matériels, bâtiments vétustes et peu fonctionnels), absence de mises aux normes 2.La viabilité économique : peu de DPU, droits à produire insuffisants 3.La pression foncière 4.Le montant de reprise 5.La perception des agriculteurs de leurs métiers 6.La réforme des retraites 7.La décision des propriétaires quant au devenir de lexploitation

30 30 Les perspectives dinstallation Les projets dinstallation Un niveau de formation soutenu : 25 % ont un diplôme de niveau III, La forme sociétaire largement majoritaire : 80 % des installations aidées, La production laitière reste dominante mais en retrait (85 % en 2000 et 76 % en 2010), Un intérêt pour les projets de diversification qui se confirme soit dans : le choix de production : maraîchage, production ovine et caprine, horticulture, projets équins, le mode de production/commercialisation : vente directe, transformation, agriculture biologique Une inadéquation entre les exploitations cessibles et les projets des candidats.

31 31 Les perspectives dinstallation Lenjeu Maintenir des exploitations structurées performantes qui permettent linstallation dun jeune agriculteur. Les pistes dactions Accompagner les agriculteurs dans leur démarche de transmission afin de favoriser linstallation de jeunes agriculteurs, Soutenir les porteurs de projets de diversification, Organiser les filières pour aider à la réussite de ces entreprises, Préserver lactivité agricole par des documents durbanisme ambitieux et favorables à linstallation de jeunes agriculteurs, Communiquer positivement sur les opportunités offertes par lagriculture locale.


Télécharger ppt "Les caractéristiques générales de lagriculture* dans le Pays Saint-Lois Cette action est financée avec le concours de : *Eléments extraits du forum « diversification."

Présentations similaires


Annonces Google