La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 LES ENJEUX & LES MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DUN PLAN DE CONTINUITE DACTIVITE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 LES ENJEUX & LES MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DUN PLAN DE CONTINUITE DACTIVITE."— Transcription de la présentation:

1 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 LES ENJEUX & LES MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DUN PLAN DE CONTINUITE DACTIVITE

2 2 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Le 11 Septembre 2001

3 3 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Aucune entreprise nest à labri dun évènement majeur venant interrompre ou perturber gravement le fonctionnement de ses activités essentielles. Toute entreprise a le devoir danticiper et de faire face à cet évènement majeur : -En assurant la continuité de ses activités vitales et essentielles -En veillant à la protection de son personnel, de ses installations, de ses riverains et à lintégrité de son patrimoine informationnel.

4 4 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Elle doit à cet effet : -Etablir la cartographie de ses risques -identifier les risques venant perturber ses activités vitales -assurer leur anticipation, leur maîtrise et la mise en œuvre des solutions appropriées -élaborer le Plan de Continuité et de protection de lentreprise

5 De quoi sagit-il ? 5 L-R. de Miramon

6 6 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Les fondamentaux dun poste Le collaborateur Le bureau Les systèmes IT Nous prenons pour hypothèse que la DSIT a élaboré son propre Plan de Continuité dActivité

7 7 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Le fonctionnement en réseau de lentreprise La non disponibilité dune proportion significative des collaborateurs de lentreprise pour quelque raison que ce soit empêche lentreprise de fonctionner.

8 8 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 De quels évènements sagit-il ? Concernant les personnes -Causes possibles : épidémies et pandémies de toute nature -Conséquences prévisibles : indisponibilité dune proportion significative du personnel. Concernant les bâtiments -Causes possibles : incendie, explosion, inondation, catastrophe naturelle, ouragan, tremblement de terre, terrorisme, mouvements sociaux … -Conséquences prévisibles : indisponibilité partielle ou total du bâtiment durant une période pouvant aller de quelques heures à quelques mois.

9 9 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Les conséquences dun évènement varient : Pour lentreprise en fonction : - de la nature de ses activités - de son organisation Pour la société en fonction : - de la nature des activités de lentreprise plus ou moins vitales pour la société - de la taille de lentreprise - de son organisation Dans tous les cas en fonction du niveau de préparation des Plans de Continuité dActivité. Le Plan de Continuité dActivité est toujours une nécessité pour lentreprise et peut être quelques fois une nécessité pour la société.

10 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 LE PLAN DE CONTINUITE DE TOTAL RAFFINAGE MARKETING Le PCA en réponse à un évènement sanitaire : Le Plan Pandémie AVIAIRE 2007 Le PCA en réponse à un évènement concernant un « immeuble vital » : le Pilote FRANCE

11 11 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 I- LE PLAN PANDEMIE AVIAIRE COMAF- 03 Mars 2008 – L-R. de Miramon LE PLAN DE CONTINUITE DACTIVITE

12 12 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Le plan Pandémie Aviaire DGRM 1- Le plan de continuité dactivité, composé de plusieurs volets : - volet effectifs, - volet ressources, - volet sous-traitants critiques 2- Le plan sanitaire : - mesures préventives, - mesures à prendre en période de crise. 3- Les mesures à prendre en matière de droit du travail (fiches pratiques), 4- Le plan de communication, - La check-list du Responsable Métier ou de filiale, 5- Le guide du Chef détablissement 6- La check-list du Chef détablissement en cas de passage au niveau 4, 7- La cellule de crise,

13 13 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Le plan Pandémie Aviaire : les niveaux dalerte OMS France Description 1 Situation 1 Absence de circulation de nouveaux virus aviaires hautement pathogènes 2 Situation 2A Épizootie à létranger provoquée par un virus hautement pathogène, sans cas humain Situation 2B Épizootie en France provoquée par un virus hautement pathogène, sans cas humain 3 Situation 3A Cas humains isolés à létranger sans transmission interhumaine Situation 3B Cas humains isolés en France sans transmission interhumaine 4 Situation 4A Cas humains groupés à létranger, limités et localisés (transmission interhumaine limitée due à un virus mal adapté à lhomme) Situation 4B Cas humains groupés en France, limités et localisés (transmission interhumaine limitée due à un virus mal adapté à lhomme) 5 Situation 5A Larges foyers de cas groupés non maîtrisés à létranger Situation 5B Extension des cas humains groupés en France 6 Situation 6 Pandémie Grippale a. organisation et mesures sanitaires 7 Situation 7 Fin de vague pandémique

14 14 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai Le Plan de Continuité dActivités

15 15 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai Volet effectifs :

16 16 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai Volet Moyens et Ressources (dont informatiques et autres ressources nécessaires) :

17 17 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Identification des sous-traitants critiques, Appui à lélaboration de leur plan de continuité dactivité, Audit du plan de continuité dactivité des sous-traitants critiques. 3- Volet sous-traitants critiques :

18 18 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai Les mesures à prendre en matière de droit du travail - Le droit de retrait des salariés - La gestion des absences - La gestion des remplacements - La rémunération - Le télétravail - Les transports en commun

19 19 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai Le plan de communication interne

20 20 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 A- Les messages généraux relayés par INTRANET Types de messageCibleSource Quest-ce que la grippe aviaire ?InternePouvoirs Publics/médecins Comment se protéger de la grippe aviaire ? Chez soi /dans lentreprise InternePouvoirs Publics/médecins + Holding Comment mon entité sorganise-t-elle pendant la crise ? InterneBranche/Activités/Etablissemen t Comment lentreprise répond-elle aux besoins de ses clients ? Externe : grand public/clients Holding/métiers

21 21 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 B- Le question/réponse INTRANET C- Le dispositif opérationnel propre à lentité

22 22 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 D-Les outils de la communication de crise OutilsCiblesstadeDisponible sousSites concernés Newsletter papierInternedispoFichier Wordtous sites Newsletter électronique InternedispoFichier jpeg ou pspTous sites AffichetteInternedispoFichier WordTous sites Numéro dappelInternedispoProjet France à lancer ? Tous sites Intranet/TV (périodique) InternedispoSites disposant de ces supports Site de criseInterne/externeDisponible à compter du XX/XX/XX Site fantôme (déclenché par la cellule de crise) Sites de gde taille ou activités

23 23 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai Le guide et la check list du Chef détablissement

24 24 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Check-list du Responsable de filiale 1/2

25 25 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Check-list du Responsable de filiale 2/2

26 26 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai Cellule de crise - Constitution - Missions - Modalités de fonctionnement

27 27 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 II- IMMEUBLE FRANCE COMAF- 03 Mars 2008 – L-R. de Miramon LE PLAN DE CONTINUITE DACTIVITE

28 28 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 LES ETAPES Identification du PERIMETRE dactivité et du scénario de lévènement Constitution du COMITE DE PILOTAGE Désignation des personnes à interviewer Elaboration du guide dentretien Réalisation des interviews Synthèse des besoins exprimés par les entités Identification, analyse et synthèse dees solutions de continuité proposées Organisation du scénario de crise Synthèse et validation générale

29 29 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Lentretien Quels sont les principaux enjeux de lentité ? Quels sont sil y en a les cycles dactivité de votre entité? Quelles sont les activités critiques de lentité? Quel est le temps dindisponibilité maximale que peuvent supporter chacune de ces activités critiques? Quelle durée de perte dinformation votre activité peut-elle supporter? Quelles sont les ressources humaines, logistiques et informatiques minimales qui vous sont nécessaires pour assurer en mode dégradé la prestation minimale nécessaire dans la continuité de ces activités critiques ?

30 30 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Synthèse des besoins exprimés 30 COMAF- 03 Mars 2008 – L-R. de Miramon

31 31 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Les entretiens RM/MKE/FR EFFECTIFS DE CRISE / LOG

32 32 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 EFFECTIFS DE CRISE RM/MKE/FR

33 33 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 LES BESOINS EN TERME DAPPLICATION INFORMATIQUES MKE/FR RTO: Recovery Time Objective, Mesure du temps de restauration maximum que l'on se fixe pour la reprise d'activité après un sinistre.

34 34 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 LES BESOINS ORDINATEURS FIXES ET PORTABLES MKE/FR

35 35 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Les stratégies de repli recommandées MKE/FR NIV 1: TOUR COUPOLE NIV 2: BOUGIVAL Salle de réunion COMAF SPAZIO NANTERRE Effectif Total: 1700 postes TOUR MICHELET Effectif Total: 1500 postes Site de secours: Capacité daccueil 600 postes Effectif Pilote: 487 postes Dont accueil Périmètre Pilote 200 postes Reste disponible autres services 400 postes Autres sites TOTAL IDF 4H FCG/CPT RES/GES RES/HSE RES/MAI RES/PCS ESO/QUA QSEF FCG/CPT FCG/TRE JUR POM DCC/CP DCC/VEA DCC/VN CBT/NF CBT/PFD CBT/PSI LOG/DEP LOG/LIV LOG/PEP LOG/QSE RM/MKE/FR Capacité daccueil >100 postes De 24H à 1 semaine 198 postes BUREAUX SMH Capacité daccueil 24 postes De 24H à 1 semaine 24 postes Autres sites TOTAL REGIONS Capacité daccueil >100 postes

36 36 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 REPARTITION DES EFFECTIFS – REPLIS RM/MKE/FR

37 37 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 SALLE DES MARCHES DE REPLI IMMEUBLE MICHELET Bât B/C - 2ème S/S Salle R2S09; Salle R 0269 Ces deux salles devront être équipées pour accueillir progressivement léquipe POM : 11 postes

38 38 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 SCHEMA DORGANISATION DALERTE ET DE GESTION DE CRISE 38 COMAF- 03 Mars 2008 – L-R. de Miramon

39 39 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Evénement Alerte PC Sécurité Site Astreintes Chef détablissement Évaluation des dommages Indisponibilité du site (?Continuité dactivités) Cadre de permanence CDRM pas dactivation activation PC de Crise Avancé du site impacté Information auprès des personnels Solutions de repli durgence par métiers Activation du PCA Correspondants Activités concernés Reconstruction Équipes de reprise contrôle vérifications de la situation sur le site Schéma dalerte 1er diagnostic Confirmation diagnostic Si nécessaire CMC T0* T1* T2* T3* *(timing détaillé dans le logigramme de crise ci-après)

40 40 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Logigramme de crise

41 41 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Planning de mise en œuvre du PCA T0: Point de départ du PCA : Soit 7 heures du matin en cas dévènement durant la nuit Soit heure de lévènement sil survient durant la journée. T0 + 4 heures : Organisation et mise en œuvre du PCA de la salle des marchés Organisation et mise en œuvre des 67 positions de repli prévues dans un délai de T0 + 4 heures T heures : Organisation et mise en œuvre des 19 positions supplémentaires de repli prévues à 12 heures. T heures : Organisation et mise en œuvre des 25 positions supplémentaires de repli prévues à 24 heures. T heures : Organisation et mise en œuvre des 60 positions supplémentaires de repli prévues à 48 heures.

42 42 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 T0 + 1 semaine Organisation et mise en œuvre des 51 positions supplémentaires de repli prévues à 1 semaine T0 + 2 semaines Organisation et mise en œuvre des 145 positions supplémentaires de repli prévues à 2 semaines T0 > 2 semaines Reconstruction du plan de reprise en mode normal - soit sur le site initial - soit sur un site de repli plus définitif Planning de mise en œuvre du PCA (Suite)

43 43 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 PLAN DE CONTINUITE DACTIVITE BILAN & PERSPECTIVES 43 COMAF- 03 Mars 2008 – L-R. de Miramon

44 44 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 POINT DE LA SITUATION Lactuel pilote ne couvre quune partie du périmètre des sites Michelet et Spazio. Il sera nécessaire détendre le pilote à lensemble des sites Michelet et Spazio Il sera nécessaire de déployer la démarche PCA aux autres sites majeurs du RM Il pourrait être envisagé de construire des PCA par ligne métier Le PCA répond à une situation de blocage prolongé de plus de 24 heures avec un fonctionnement en mode dégradé et des solutions de repli à deux semaines. Au-delà de ce délai, il faudra être en mesure de reconstruire une solution de reprise dactivité en mode normal Soit en se réinstallant sur le site initial si le délai de remise en œuvre est court Soit en étudiant une réinstallation provisoire ou définitive sur un autre site en cas dindisponibilité longue du site initial. Dans ce cas, il faudra envisager la possibilité de recours à un prestataire extérieur pour apporter une solution de reconstruction rapide et globale. Nécessité dun PCA dédié à la salle des marchés (interactivité POM, PIL…).

45 45 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 MISE A DISPOSITION DE BUREAUX Difficultés techniques de mise en oeuvre Pour être opérationnel le câblage des salles de réunion doit être utilisé régulièrement Nécessité davoir en réserve des équipements réseaux. Nécessité de compléter le câblage des installations existantes à MICHELET et préparer celui du Spazio avant la fin des travaux.

46 46 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 Difficultés dapprovisionner des PC en nombre DSI dispose dun stock tampon denviron 100 postes (moyenne), prêts à être « SIBÉRISÉS », mais cette solution, insuffisante, reste aléatoire. Les besoins en matériels informatiques sont à intégrer dans le projet P2008 et dans les appels doffre achat de PC. Dans les toutes premières heures, DSI préconise des plans de partage de positions de travail (bureau+PC) qui restent à définir. Par ailleurs, lutilisation des salles de réunion sous 4H00 à MICHELET ne constitue quune solution partielle dans la mesure où ces salles ne sont pas complètement câblées électroniquement. MISE A DISPOSITION DE MOYENS INFORMATIQUES DE SECOURS

47 47 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 LES BESOINS EN TERME DAPPLICATIONS INFORMATIQUES Peu dimpact applicatif dans le cas dune indisponibilité du Spazio. Les applications de type Web sont les plus facilement accessibles à partir de postes banalisés. Les plans de secours de la DSI doivent être adaptés pour prendre en compte les besoins de continuité. Les PRA des applicatifs métiers concernés ne sont pas aujourdhui tous finalisés. Le « home office » avec accès à lensemble des applications est aujourdhui possible avec un poste SIBER adapté (portable). Il sera facilité avec le projet P2008. Certaines applications métiers seront accessibles par le web dans le cadre de la mise en œuvre de P2008 quelle que soit la machine utilisée.

48 48 L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 ANNEXE 48 L-R. de Miramon

49 Un outil, une méthodologie Un outil, une méthodologie pour piloter vos PCA pour piloter vos PCA

50 C O N N E C T I N G B U S I N E S S & T E C H N O L O G Y 50 La Continuité dactivité 50 Garantir la continuité de vos activités vitales face à des risques : - dindisponibilité des SI et des télécoms - dindisponibilité des locaux - dindisponibilité de compétences - de défaillance de tiers - spécifiques -Indépendance et déontologie reconnues -15 ans dexpérience / Forte capitalisation autour de plus de 300 références -Expérience fonctionnelle, expertise technique et compétences organisationnelles -Reconnaissance institutionnelle -Illustration du savoir-faire dans loutil PARAD Nos atouts Vos objectifs Justifier et «sponsoriser» son plan de continuité (Etude technico-économique, Analyse des risques et des vulnérabilités, Conformité avec les réglementations et normes) Intégrer la continuité dans la stratégie de lentreprise (Interopérabilité des PCA, PCA et référentiels métiers, PCA et politique de sécurité, PCA et risques opérationnels, PCA et Urbanisme des SI, schéma directeur PCA) Définir son plan de continuité Business impact analysis Stratégies de continuité Spécification de solutions Sourcing et aide aux choix Mettre en œuvre son plan de continuité Gestion et communication de crise Procédures de continuité Implémentation de solutions « plans spécifiques » Outillage Valider et contrôler son plan de continuité Exercices Assistance aux crises réelles Benchmarking Préparation aux audits Audits de conformité Maintenir son plan de continuité Plans de maintien en condition opérationnelle Coaching RPCA Formation/sensibilis ation Communication

51 C O N N E C T I N G B U S I N E S S & T E C H N O L O G Y 51 Cycle de vie dun plan de continuité 51 TRACABILITE SUPERVISION ANALYSE DIMPACTS ANALYSE DIMPACTS GESTION DES RESSOURCES FORMALISATION DU PLAN DE CONTINUITE PILOTAGE DES TESTS MAINTIEN EN CONDITION OPERATIONNELLE

52 C O N N E C T I N G B U S I N E S S & T E C H N O L O G Y 52 PARAD vous permet de : Les étapes clés : –Recenser les ressources inhérentes aux plans de reprise (Services logistique et métiers, ERP, serveurs informatiques, …); –Gérer les coordonnées de lensemble des acteurs (Membres des cellules de crise, personnels techniques et métiers, prestataires et fournisseurs, actionnaires …). Analyse dimpacts Gestion des ressources Formalisation des plans MCO 52 Cycle de vie dun plan de continuité - définir les ressources vitales; - créer des liens de dépendance entre les ressources critiques; - administrer les informations utiles pour la continuité de service. Traçabilité et supervision Pilotage des tests

53 C O N N E C T I N G B U S I N E S S & T E C H N O L O G Y 53 Les étapes clés : –Identifier les scénarios de sinistre; –Structurer et rédiger les plans de reprise (Reprise informatique, PCA, Gestion de crise, …) ; –Définir les responsabilités et les compétences de chacun. 53 Analyse dimpacts Gestion des ressources Formalisation du plan MCO Cycle de vie dun plan de continuité Traçabilité et supervision Pilotage des tests PARAD vous permet de : - formaliser les plans et les représenter sous forme de planning (GANTT); - gérer les rôles, les intervenants et les équipes; - fédérer et générer des rapports MS Word avec lensemble des informations du plan de continuité.

54 C O N N E C T I N G B U S I N E S S & T E C H N O L O G Y 54 Les étapes clés : –Définir le scénario de test ou de sinistre; –Identifier le plan correspondant, les acteurs nécessaires; –Dérouler les procédures de secours; –Effectuer un bilan post-exercice. 54 PARAD vous permet de : Analyse dimpacts Gestion des ressources Pilotage des tests Formalisation des plans MCO Cycle de vie dun plan de continuité Traçabilité et supervision - analyser limpact dun scénario de test ou de sinistre; - déclencher le plan à dérouler en fonction de lévènement; - répartir les rôles et les actions aux intervenants compétents; - assurer le suivi du déroulement du plan (Main courante, GANTT); - générer automatiquement un compte-rendu de synthèse; - réaliser des exercices sur table.

55 C O N N E C T I N G B U S I N E S S & T E C H N O L O G Y 55 Les étapes clés : –Mettre à jour régulièrement les plans Suite à lévolution des périmètres initiaux (Processus, SI, …) Suite à la réalisation de tests ou dun sinistre réel –Déléguer la responsabilité des mises à jour 55 Analyse dimpacts Gestion des ressources Formalisation des plans MCO Cycle de vie dun plan de continuité Traçabilité et supervision Pilotage des tests PARAD vous permet de : - accéder rapidement aux informations à modifier; - définir et consulter les facteurs dévolution des procédures; - répartir les tâches de mise à jour avec notification par - réaliser le suivi des incidents rencontrés en test.

56 C O N N E C T I N G B U S I N E S S & T E C H N O L O G Y 56 Les étapes clés : –Suivre les modifications apportées au plan de reprise; –Conserver le bilan des tests réalisés; –Apporter la preuve de létat opérationnel des plans. 56 Analyse dimpacts Gestion des ressources Formalisation des plans MCO Traçabilité et supervision Cycle de vie dun plan de continuité Pilotage des tests PARAD vous permet de : - tracer toutes les modifications effectuées par le logiciel; - historiser les plans exécutés en test et en secours réel; - contrôler la cohérence des informations et des plans.


Télécharger ppt "L-R. de Miramon – Club de lIris - 22 Mai 2008 LES ENJEUX & LES MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DUN PLAN DE CONTINUITE DACTIVITE."

Présentations similaires


Annonces Google