La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Gravité des suicides et des tentatives de suicide des patients de plus de 65 ans. À propos dun collectif de 424 patients sur une cohorte de 15 089 cas.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Gravité des suicides et des tentatives de suicide des patients de plus de 65 ans. À propos dun collectif de 424 patients sur une cohorte de 15 089 cas."— Transcription de la présentation:

1 Gravité des suicides et des tentatives de suicide des patients de plus de 65 ans. À propos dun collectif de 424 patients sur une cohorte de cas de suicidants. Dr M.Doukhan, Pr H.Hubert, Pr F.Saulnier 1 er congrès Transfrontalier et XIIIe Congrès Interrégional de Gérontologie Lille 2 décembre 2010 Institut Gernez-Rieux CHRU de Lille

2 Introduction Le suicide de la personnes âgée est une réalité sous estimée, il représente prés de 30% des suicides en 2008, en France. Le taux de suicide est croissant avec lâge de 26,1/ de 25 à 34 ans, à 124,3/ au delà de 85 ans en Sous estimation des tentatives de suicide et plus particulièrement de la personne âgée. Peu détude sur la gravité quantifiable des tentatives de suicides.

3 Matériel et méthodes Lieu et période de létude –TS hospitalisées aux URRM –Entre le 1/1/98 et le 31/12/07 Données –Extraites du logiciel OTALIA –Extraites des lettres de sortie pour les plus de 65 ans Patients –Critères dinclusion 18 ans extraits du Logiciel OTALIA diagnostic CIM-10 relatif à une tentative de suicide –Critères dexclusion mineurs doublons pour un même séjour données incohérentes ou manquantes

4 Etude de cohorte « population générale » : vivants vs décédés population des 65 ans vs < 65ans population des 65 ans: vivants vs décédés. Etude cas-témoins Appariement un pour un 65 ans vs < 65 ans Critères principaux : –sexe –score IGS II sans lâge ± 5% –mode de suicide : asphyxie (pendaison, inhalation de gaz), intoxications par médicaments (cardiotoxiques, psychotropes, autres) ou caustiques. Critère secondaire : –date de suicide la plus proche

5 Résultats

6

7 Etudes de Cohorte

8 Données démographiques

9

10

11 Périodes

12

13

14 Modes de suicide

15

16

17 Morbi-mortalité

18

19

20 Etudes Cas-témoins

21

22

23

24

25 Discussion -Facteurs de risque spécifiques : –Antécédents dépression souvent cachée maladies chroniques maladies cardiovasculaires forte exposition des récidivistes –Situation sociale : solitude inactivité perte dautonomie et dépendance retraite veuvage -Pas plus de morts mais une prise en charge plus lourde -Majorité dhommes pour les suicides aboutis -Saisonnalité : plus de morts au printemps -Modes de suicide : –modes plus violent –actes réfléchis et intentionnalité plus forte

26 Perspectives Amélioration de la prévention : –Primaire : plan de retraite, réduction des accès aux moyens létaux. –Secondaire : détection de lidéation suicidaire (GDS), traitement de la dépression (médication, thérapies,…). –Tertiaire : programme de sensibilisation des professionnels de santé, groupe de resocialisation, suivi au long cours du patient après une tentative de suicide.

27 Conclusion Le suicide âgé est plus grave, et sa prise en charge plus longue et plus complexe. Le suicide âgé résulte plus dune volonté de mourir que dun appel au secours. Importance du dépistage, et du traitement précoce de la dépression. Amélioration de la formation des personnels de santé en ville comme à lhôpital. Mortalité par suicide du sujet âgé est tout aussi évitable que chez le sujet plus jeune.

28 « Mourir cela n'est rien Mourir la belle affaire Mais vieillir... ô vieillir! » Jacques Brel, 1977


Télécharger ppt "Gravité des suicides et des tentatives de suicide des patients de plus de 65 ans. À propos dun collectif de 424 patients sur une cohorte de 15 089 cas."

Présentations similaires


Annonces Google