La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Aspect socioculturel de la dysfonction érectile au Maroc Dr SAADI Pr COSTA Mazagan 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Aspect socioculturel de la dysfonction érectile au Maroc Dr SAADI Pr COSTA Mazagan 2010."— Transcription de la présentation:

1

2 Aspect socioculturel de la dysfonction érectile au Maroc Dr SAADI Pr COSTA Mazagan 2010

3 Dysfonction Érectile : une nouvelle approche NIH Consensus Statement Dec 7-9;10(4):1-35. La Dysfonction Érectilelincapacité dobtenir et/ou de maintenir une érection suffisante pour une relation sexuelle satisfaisante La Dysfonction Érectile est lincapacité dobtenir et/ou de maintenir une érection suffisante pour une relation sexuelle satisfaisante National Institutes of Health

4 Acte sexuel Récompense Érection rigide +++ Érection soutenue Confiance +++ Intimité +++ Désir +++ Initiation Cycle dune meilleure sexualité Orgasme / Éjaculation Satisfaction de la partenaire Satisfaction du patient Estime de soi Contrôle Période réfractaire plus courte Fréquence

5 Grand Impact sur la femme A womans sexual experience of desire, arousal, orgasm and satisfaction with sexual relationship is profoundly and negatively effected by her partners ED Fisher EAU 2005

6 Ecologie sexuelle La relation entre la sexualité de lindividu et un aggrégat dinfluences biologiques sociales et culturelles Biologie Relationnel Sexual Ecology Culture Ecologie sexuelle

7 Enquête à Casablanca (N. KADIRI en 2000 ) Enquête à Casablanca (N. KADIRI en 2000 ) – Sévérité : DE globale : 53,6 % DE globale : 53,6 % DE légère :37,5 % DE légère :37,5 % DE modérée :15,02% DE modérée :15,02% DE sévère :1,1% DE sévère :1,1% –Age : < 60 ans : DE dans 34 à 60% < 60 ans : DE dans 34 à 60% > 60 ans : DE dans 80 à 90% > 60 ans : DE dans 80 à 90% –Pathologies associées : Diabète :94,1% Diabète :94,1% HTA :82% HTA :82% Dépression nerveuse :76,5% Dépression nerveuse :76,5% La DE en chiffres Enquête dans un service durologie Enquête dans un service durologie – Prévalence des DE : Avant 60 ans : 4% Avant 60 ans : 4% Après 60 ans :44% Après 60 ans :44% Prévalence globale :30% Prévalence globale :30% Après chirurgie de la prostate :3,5% Après chirurgie de la prostate :3,5%

8 Traitement de la DE Dispositifs Dispositifs au Vacuum Dispositifs au Vacuum 2nd International Consultation on Erectile Dysfunction. Paris, France: World Health Organization; American Urological Association Education and Research, Inc. The Management of Erectile Dysfunction: An Update, Éducation/ mode de vie Management des facteurs de risque Éducation sexuelle/ conseil Agents oraux (Inhibiteurs PDE5) VIAGRA ® (sildenafil citrate) Levitra ® (vardenafil HCl) Cialis ® (tadalafil) Options chirurgicales Implants péniens Chirurgie Vasculaire Agents injectables Injections intra caverneuses (alprostadil) Médicaments intra-uréthraux (alprostadil)

9 Contexte socioculturel particulier

10 Its not easy to change lifestyle after 50…

11 1.Lewis RW. Urol Clin North Am. 2001;28:209–216. Of all the chronic diseases, diabetes mellitus seems to have the most substantiated and characterized association with ED 1

12 Les jeunes gens veulent être fidèles et ne le sont pas, les vieillards veulent être infidèles et ne le peuvent plus « Oscar Wilde « « Oscar Wilde «

13 La sexualité se modifie avec lâge Les changements, car progressifs, sont déniés, mis en doute ou dramatisés. Les changements, car progressifs, sont déniés, mis en doute ou dramatisés. Un symptôme de la sphère uro-génitale peut déstabiliser moralement et/ou sexuellement. Un symptôme de la sphère uro-génitale peut déstabiliser moralement et/ou sexuellement. Une « fixation » peut sinstaller et créer « lanticipation anxieuse »source de stress,de panne ou dévitement. Une « fixation » peut sinstaller et créer « lanticipation anxieuse »source de stress,de panne ou dévitement.

14 LES CROYANCES CONTEMPORAINES ( Butler 1991) Les personnes âgées nont pas de désir sexuel Les personnes âgées nont pas de désir sexuel Elles ne pourraient pas faire lamour même si elles le voulaient Elles ne pourraient pas faire lamour même si elles le voulaient Elles sont fragiles physiquement et le sexe peut leur causer de la douleur Elles sont fragiles physiquement et le sexe peut leur causer de la douleur Elles ne sont pas attirantes physiquement et donc pas désirables Elles ne sont pas attirantes physiquement et donc pas désirables Le sexe chez les personnes âgées est honteux et pervers Le sexe chez les personnes âgées est honteux et pervers Butler 1991

15 Caractéristiques de la sexualité dans lIslam Caractéristiques de la sexualité dans lIslam 1 – La complémentarité des deux sexes 1 – La complémentarité des deux sexes « Lun de ses signes est quil vous a créés en homme et femme afin que vous ressentiez de la quiétude vis-à-vis de vos conjoints. « Lun de ses signes est quil vous a créés en homme et femme afin que vous ressentiez de la quiétude vis-à-vis de vos conjoints. Il a établi entre vous de laffection et de la tendresse ». Il a établi entre vous de laffection et de la tendresse ». 2 – Le sexe, un besoin à satisfaire 2 – Le sexe, un besoin à satisfaire L'Islam incite a une vie sexuelle épanouie et au mariage L'Islam incite a une vie sexuelle épanouie et au mariage le principe du « droit du corps » instauré par le prophète le principe du « droit du corps » instauré par le prophète La chasteté nest pas synonyme refoulement mais de sexualité « responsable, licite ». La chasteté nest pas synonyme refoulement mais de sexualité « responsable, licite ».

16 Culture sexuelle dans la société Arabo musulmane. A travers les âges: A travers les âges: lenfance,ladolescence,âge adulte et personnes âgées. lenfance,ladolescence,âge adulte et personnes âgées. Les rapports hommes / femmes : Les rapports hommes / femmes : Avant et pendant le mariage,divorce,veuvage,polygamie Avant et pendant le mariage,divorce,veuvage,polygamie Féminité,maternité : Féminité,maternité : Virginité,c.menstruel, fertilité,maternité Virginité,c.menstruel, fertilité,maternité

17 Approche culturelle de la puissance sexuelle de lHomme Approche sexiste : Égoïsme masculin dans l'ignorance du désir Approche sexiste : Égoïsme masculin dans l'ignorance du désir sexuel et du plaisir de la partenaire sexuel et du plaisir de la partenaire La satisfaction passe par lérection et léjaculation La satisfaction passe par lérection et léjaculation Absence ou peu de dialogue Absence ou peu de dialogue Approche féministe actuelle : Approche féministe actuelle : Évolution des mœurs Libération de la femme (Instruction, Contraception le net,,Moudaouana…) Exigences sexuelles de la femme mieux exprimées : Exigences sexuelles de la femme mieux exprimées : Plus de performance sexuelle de l'homme Plus de performance sexuelle de l'homme Source d'angoisse pour l'homme Source d'angoisse pour l'homme 17

18 Perception Traditionnelle Tabous autour de la sexualité : Tabous autour de la sexualité : –Monde obscur des tabous et du non dit –Pas déducation sexuelle –Pas de dialogue parents enfants –Pas ou peu de dialogue mari / épouse –Langage imagé –Lérection est lexpression de la vie : « NAFS » –Érotisme dans la chanson populaire « Aaita, Malhoun… » –Peu de livres : le jardin enchanté 18

19 Causes Populaires Admises Causes surnaturelles : Causes surnaturelles : –Mauvais sort : TKAF = blocage et inhibition de lérection –Maléfice –Mauvais œil – "Refroidissement " :BOUROUDA "Refroidissement " :BOUROUDA Fatalité :MEKTOUB Fatalité :MEKTOUB 19

20 Traitements Populaires Contre le mauvais sort, le maléfice, le mauvais œil : Contre le mauvais sort, le maléfice, le mauvais œil : –La chouafa voyante « el fal » –Le fkih –Les marabouts –L'encens ( Bkhour ) –L'amulette ( Hjab ) –Larbre marabout Contre "Le refroidissement" : pharmacopée traditionnelle Contre "Le refroidissement" : pharmacopée traditionnelle –Repas riches –Recettes "explosives" : Ras El Hanout, Maajoun, Lamsakhen –« Recettes de la belle mère » consultée par sa fille humiliée. Contre la fatalité : Contre la fatalité : –La résignation 20

21 Manuels de monothérapie en Islam Les réferences couvrent une importante période et un grand champs de la civilisation islamique Les réferences couvrent une importante période et un grand champs de la civilisation islamique Alhawi Arrazi (9ème siècle) Alhawi Arrazi (9ème siècle) Kitab Dakhera Ibn-Qorra (9ème siècle) Kitab Dakhera Ibn-Qorra (9ème siècle) Al itimad fil Adouia Ibn-alJazar (10ème siècle) Al itimad fil Adouia Ibn-alJazar (10ème siècle) Al-Qunun Ibn Sina (Avicenne) (11ème siècle) Al-Qunun Ibn Sina (Avicenne) (11ème siècle) Kitab al Adouia Ibn Wafid (11ème siècle) Kitab al Adouia Ibn Wafid (11ème siècle) Omdat attabib AL-Echbili (12 ème siècle) Omdat attabib AL-Echbili (12 ème siècle) Alkoliat fil Tib Ibn-Rochd (12ème siècle) Alkoliat fil Tib Ibn-Rochd (12ème siècle) Al chamil fil Sinaat attibya Ibn al-Nafis (13ème siècle) Al chamil fil Sinaat attibya Ibn al-Nafis (13ème siècle) Jami al-Moufradat Ibn al-Baytar (13 ème siècle) Jami al-Moufradat Ibn al-Baytar (13 ème siècle) Al-Moatamad Al-Torkomani (13ème siècle) Al-Moatamad Al-Torkomani (13ème siècle) Masaliko al Amsar Ibn Fadhollah (14ème siècle) Masaliko al Amsar Ibn Fadhollah (14ème siècle) Hadikat al Azhar Al-Wazir (16ème siècle) Hadikat al Azhar Al-Wazir (16ème siècle) Tadhkirah Daoud al-Antaki (16ème siècle) Tadhkirah Daoud al-Antaki (16ème siècle)

22 Différents produits manipulés dans la sexualité de lhomme 97 produits sont retrouvés et mentionnés par les différents manuels. 56/97 pour améliorer le désir. 23/97 pour améliorer Lerection 18/97 Pour traiter les deux

23

24

25

26

27 Dec 2004 Fev 2002

28 La majorité : des plantes Racines tubercules et feuilles Racines tubercules et feuilles Pétales, tiges, fruits,ecorces Pétales, tiges, fruits,ecorces Huiles essentielles et volatiles Huiles essentielles et volatiles Alcaloides Alcaloides Gommes et résines Gommes et résines Mucilage Mucilage Saponins Saponins Tannins Tannins Anthraquinonses Anthraquinonses

29 Quelques ingrédients de recettes Impuissance Gingembre frais (truxiline cola like) Gingembre frais (truxiline cola like) Ail blanc et oignon blanc (hypoglycémie) Ail blanc et oignon blanc (hypoglycémie) Muscade ( glycoquinine hypogly ) Muscade ( glycoquinine hypogly ) Avoine Avoine Raisin (+noyaux antioxydant++) Raisin (+noyaux antioxydant++) Ginseng ( > 6ans : ginsinoides) Ginseng ( > 6ans : ginsinoides) Romarin ( hypertensif ) Romarin ( hypertensif ) Sarriette Sarriette Ginco biloba Ginco biloba Colza Colza Anis Anis Hiltit : résine transuretrale (toxique) Hiltit : résine transuretrale (toxique) ( Alhaoui & jamia al moufradat ) ( Alhaoui & jamia al moufradat ) Adjuvants toniques Adjuvants toniques Mandragore (galanga HTA) Mandragore (galanga HTA) Piment amer Piment amer Cynorhodon Cynorhodon Basilic Basilic Sauge ( pour les femmes) Sauge ( pour les femmes) Germe de blé Germe de blé Fenugrec ( Mg+) Fenugrec ( Mg+) Betterave rouge Betterave rouge Marjolaine ( pour les femmes) Marjolaine ( pour les femmes) Verveine Verveine Menthe Menthe

30 Place des Androgènes ?

31 Place des compléments alimentaires ?

32 Les recours au masculin Reconquérir Reconquérir Herboriste ou guérisseur Herboriste ou guérisseur Conseil de sage ! « fkih » ou autre Conseil de sage ! « fkih » ou autre Exorcisme et magie Exorcisme et magie Médecine moderne Médecine moderne Deuil et repli sur soi Deuil et repli sur soi Drogue …prière ! Drogue …prière !

33 Évolution de la relation médecin patient Évolution de la relation médecin patient –Dialogue autour de la sexualité devenu plus facile entre le médecin et le patient. –Moins de réticence et de réserve. –Consultation seul ou avec lépouse. –Le mari est souvent gêné par la présence de son épouse Formulation de la plainte de façon déguisée : langage imagé Formulation de la plainte de façon déguisée : langage imagé –« je ne sers plus à rien », –« je suis de glace », –« je suis devenu une femme », –« le froid a gagné tout mon corps », –« je ne suis plus un homme » –« le froid a gagné mon organe vital » –« mon organe vital est mort »………………… 33 État des lieux actuel

34 La DE nest pas le propre de lhomme

35

36 Le rôle de Sex-Partner devient Caretaker ED La femme voit lhomme vulnérable dans le besoin Relation frère – soeur ! Elle devint caretaker, et non sex- partner ED Discuter de la DE est Difficile Discuter de la DE Devient impossible La vie de couple devient réstreinte

37 Les recours au féminin Conseil belle mère ou amie Conseil belle mère ou amie Filature Filature Voyances Voyances Thérapies traditionnelles gastronomiques Thérapies traditionnelles gastronomiques Thérapies par les herbes et autres Thérapies par les herbes et autres Traitement souvent dissimulé Traitement souvent dissimulé Magie blanche et noire le « voudou » Magie blanche et noire le « voudou » Demande de divorce ou repli Demande de divorce ou repli

38

39

40

41 La recherche de lobésité :Contexte socioculturel la femme obèse: la femme obèse: reflète la richesse de son père ou son mari et sattribue des termes de flatterie comme la blancheur,la grandeur et la beauté reflète la richesse de son père ou son mari et sattribue des termes de flatterie comme la blancheur,la grandeur et la beauté La femme non obèse: La femme non obèse: Jaune,maigre,pauvre,nerveuse Jaune,maigre,pauvre,nerveuse Poison voire empoisonnée Poison voire empoisonnée

42 Médications traditionnelles –Fenugreek : halba (Trigonella foenum graecum L.) –Ktira (Astragalus gummifer labile.) –Serghina (Corrigiola telphii folia) –El bakbouka (Colchicum autumnale L.) –El Foua (Rubia peregrina L. & R. tinctoria L.) –Tafrha (Centaurea chanaerha ponticum bail) –Zakmouna (Argania Spinosa L.).

43 Aujourdhui De moins en moins de joues de chameau ? De moins en moins de joues de chameau ? De plus en plus de cyproheptadine et de corticoïdes !!! "Fanid Sahat Ouine Timghart", De plus en plus de cyproheptadine et de corticoïdes !!! "Fanid Sahat Ouine Timghart", Hogna en lavement : antlantique-sud +++

44 Magie blanche et magie noire

45 Le carré magique

46 Conclusions 1 Langoisse de performance est une cause contributive chez la plupart des hommes en DE. Langoisse de performance est une cause contributive chez la plupart des hommes en DE. Lintimité est une composante clé pour une relation sexuelle réussie et satisfaisante Lintimité est une composante clé pour une relation sexuelle réussie et satisfaisante Les PDE5- utilisés à bon escient sont sans risque même en première intention. Les PDE5- utilisés à bon escient sont sans risque même en première intention. Rechercher une atteinte coronaire chez les+65 ans en DE. Rechercher une atteinte coronaire chez les+65 ans en DE. Le diabète est souvent associé ++++ Le diabète est souvent associé ++++ Le changement de style de vie est recommandé. Le changement de style de vie est recommandé.

47 Conclusion 2 Conclusion 2 Le management de la DE à été sérieusement considéré dans la médecine arabo-musulmane. Le management de la DE à été sérieusement considéré dans la médecine arabo-musulmane. Les comportements et les attentes des malades sont tenaillées entre les contraintes sociales,culturelles,religieuses et des croyances parfois de racines paillènnes. Les comportements et les attentes des malades sont tenaillées entre les contraintes sociales,culturelles,religieuses et des croyances parfois de racines paillènnes. Le succès des traitements actuels est en mesure de remettre confiance à ces malades dans la médecine moderne jusquà il y a ans aussi impuissante. Le succès des traitements actuels est en mesure de remettre confiance à ces malades dans la médecine moderne jusquà il y a ans aussi impuissante.

48


Télécharger ppt "Aspect socioculturel de la dysfonction érectile au Maroc Dr SAADI Pr COSTA Mazagan 2010."

Présentations similaires


Annonces Google