La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

OBESITE & RGO Alger, 30 Avril 2009 Dr K.BELHOCINE Pr GALMICHE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "OBESITE & RGO Alger, 30 Avril 2009 Dr K.BELHOCINE Pr GALMICHE."— Transcription de la présentation:

1 OBESITE & RGO Alger, 30 Avril 2009 Dr K.BELHOCINE Pr GALMICHE

2 DEFINITIONS Obésité = excès de masse grasse entraînant des conséquences néfastes pour la santé Indice de masse corporelle (IMC) = poids (kg) / taille² (m²) OBESITE : IMC > 30 kg/m² OBESITE ABDOMINALE (VISCERALE) : Périmètre ABDOMINAL =PA (94cm H; 80cm F)

3 EPIDEMIOLOGIE : obésité OMS: fléau mondial ,5 milliards adultes en surpoids > 400millions obèses Ahima 2007

4 EPIDEMIOLOGIE: RGO = Pb de santé public Reste du Monde: Progression nette et constante

5 RGO - OBESITE prévalences élevées et croissantes Quelle Relation ……?

6 1/ Prévalence élevée des SF de RGO chez obèse Hampel 2005 surpoids obésité

7 2/ Relation IMC dépendante Risque de reflux croit avec le poids des patients Aro 2007/ Jacobson 2006 / Zheng 2007

8 3 / Relation Complications RGO-Obésité établie Prévalence des complications croit IMC / PA (Graisse viscérale/ abdominale++)

9 GRAISSE ABDOMINALE VISCERALE Activité métabolique originale des adipocytes cytokines proinflammatoires IL6, IL8, TNF alpha, Insuline-like grow factor 1, leptine, ladiponectine, langiotensine 2, visfatine, resistine

10 Œsophagite El-Serag 1998/ Wilson 1999/ Hampel. 2005/ Fass 2008/ Moki 2007 / Hoshihara 2004 /Chung 2008 Obésité = Risque œsophagite sévère RR 1.9 ( p= ) Association positive S° métabolique et œsophagite

11 EBO Edelstein 2007/ Ryan 2008/ Stein 2005 Corley 2007/ El-Serag 2005 Graisse abdominale viscérale = Lien entre Obésité & EBO Associée Métaplasie Intestinale Longueur EBO Risque global x 2,5

12 KC Hampel 2005

13 Au cours obésité Activité métabolique de la graisse abdominale viscérale (GV) Rôle fondamental passage EBO ADK (direct sur cellules souches s/muq multipotentes) Adipokines Inhibe apoptose Augmente IGF 1 Favorise angiogenèse Stimule prolifération cellulaire Effet procarcinogène Adinopectine: Corrélation négative taux/ KC Leptine :Récepteurs leptine exprimés par EBO ++ Kendall 2008 / Kelisidis 2006

14 PHYSIOPATHOLOGIE El-Serag 2006 /Pandolfino 2006 Wu 2007 / Nilsson 2003

15 CLINIQUE Expression pas différente Particularités: -Diminution de la sensibilité Œsophagienne au reflux acide & troubles motricité -Troubles du sommeil associés + fréquents Interactions / Intrications SAS-RGO-Obésité

16 LESIONS ENDOSCOPIQUES Aro P 2005 IMC 30 Plus Fréquentes au cours Obésité

17 Explorations fonctionnelles

18 TRT Diminution poids Résultats contradictoires Efficacité modérée/limitée (niveau de preuve B) ( Kaltenbach 2006) RHD bénéfices? Conseillées (nutritionnistes) Ballon gastrique en recul Chirurgie suites op et résultats hétérogènes

19 TRT Médicamenteux Pas étude spécifique chez obèse biodisponibilité/ pharmacocinétique? IPP: Prescription idem Moindre sensibilité chez lobèse Réponse clinique moins bonne (OP++) Réponse au trt dentretien moins efficace Sheu 2007

20 Chirurgie antireflux chez lobèse : NISSEN Résultats hétérogènes: Plus de récidives ? Kjellin 1996 Récidives post-Nissen

21

22 PEC OBESITE RGO

23 BALLON INTRA-GASTRIQUE

24 ANNEAU GASTRIQUE Ovrebo 1998/ Gutschow 2005 % temps pH < 4

25 CONCLUSION - RGO-OBESITE = Association certaine, fréquente non fortuite - Patients obèses exposés aux SF reflux et aux complications - Physiopathologie multifactorielle et très peu élucidée - TRT = bénéfice variable AMG / IPP / Chirurgie bariatrique PRISE EN CHARGE MULTIDISCIPLINAIRE & COMBINEE Perspectives: Impacts des variations de la graisse viscérale


Télécharger ppt "OBESITE & RGO Alger, 30 Avril 2009 Dr K.BELHOCINE Pr GALMICHE."

Présentations similaires


Annonces Google