La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pour contrer la violence et lintimidation Le résultat dun processus de réflexion et de mise en commun de nos connaissances et compétences. Équipe-Multi.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pour contrer la violence et lintimidation Le résultat dun processus de réflexion et de mise en commun de nos connaissances et compétences. Équipe-Multi."— Transcription de la présentation:

1 Pour contrer la violence et lintimidation Le résultat dun processus de réflexion et de mise en commun de nos connaissances et compétences. Équipe-Multi des écoles Quatre-Vents/Écollectif.

2 Contrer la violence Une approche intégrée Pour être le plus efficace possible, nous voulons intervenir de divers façons, sur diverses cibles, de manière simultanée et cohérente. Certaines actions sont posées pour toucher tous les élèves de lécole. Ce sont autant des actions préventives (enseigner les bonnes habiletés sociales) que des actions à caractère sécuritaire (7 phrases pour arrêter la violence). Certaines actions visent certains groupes délèves en particulier, afin de mieux les encadrer et encourager spécifiquement certaines habiletés; cest le niveau II. Certaines actions visent certains élèves en particuliers, afin de mieux les encadrer et les pousser à développer des habiletés plus adéquates. Le protocole pour contrer lIntimidation se place à ce niveau, qui est le niveau III.

3 Contrer la violence Une approche intégrée: le Niveau I Les intervention de Niveau I sont celles que nous posons auprès de TOUS les enfants de lécole. Par exemple en enseignant les habiletés sociales à tous nos élèves. Par exemple, en protégeant les élèves, de manière systématique, par une surveillance efficace et des interventions préventives lors des déplacements. Par exemple, en arrêtant immédiatement les comportements inadéquats.

4 Contrer la violence Une approche intégrée: le Niveau I Par exemple: FAIRE CESSER LA VIOLENCE EN 7 PHRASES Chaque adulte de lécole applique cette stratégie. Les intervenants du Service de Garde ont déjà reçu la formation et les nouveaux la recevront bientôt. 3 buts: Arrêter lagir inadéquat (pour protéger la victime) Faire réfléchir les témoins (pour, idéalement, les amener à devenir des moteurs positifs) Faire réfléchir lagresseur (pour faire changer ses comportements

5 Contrer la violence Une approche intégrée: le Niveau I FAIRE CESSER LA VIOLENCE EN 7 PHRASES « Tu arrêtes ça immédiatement. » « Ton commentaire constitue _______ (du harcèlement ; cest un commentaire… raciste, sexiste, homophobe, abusif, dénigrant, etc). » « Dans notre école, _________ est inacceptable car nous respectons les gens.» « Ce type de comportement peut aussi blesser les autres personnes qui sont témoins. » « (Robert), alors maintenant tu arrêtes et tu réfléchis une minute. » Pendant ce temps, à la victime : « Si cela continue, viens me voir et je prendrai des mesures supplémentaires. Nous voulons que tout le monde se sente en sécurité dans notre école. » « Et maintenant, tu texcuses et tu tengages à ne plus recommencer. »

6 Contrer la violence Une approche intégrée: le Niveau II Les interventions de niveaux II Elles permettent dinsister, auprès de certains sous- groupe délèves ciblés, sur le développement de certaines habiletés ou compétences qui sont lacunaires. Cela peut concerner entre 10 et 20% des élèves dune école. Quelques exemple: Conseil de Coopération; Groupe de motivation; Projets déquipes, de classes; Groupe ciblés dhabiletés sociales;

7 Contrer la violence Une approche intégrée: le Niveau III Les interventions de Niveau III Sont ciblées sur certains élèves. Ce sont des interventions spécialisées. Elles visent à corriger certains comportements. Cela concerne très peu denfants dans une école. Dans le cadre de la lutte contre lintimidation, les interventions faites auprès des victimes ciblées ou des agresseurs ciblées sont considérées des interventions de Niveau III.

8 Contrer la violence Une approche intégrée: le Niveau III Intervention disciplinaire vs intervention éducative Les actes de violence grave ne sont pas traités à première vue comme de lintimidation : frapper, blesser, frapper avec un objet avec lintention de blesser, etc. Ceux-ci sont plutôt référés à la direction qui jugera des mesures à prendre, en concordance avec les Règles de Vie de lécole. Cependant, certains comportements de ce type bénéficieront dêtre, par la suite, traités comme des situations dintimidation. Mais après lintervention disciplinaire de la direction.

9 Contrer la violence Une approche intégrée: le Niveau III Définition de lintimidation: 4 critères. Une exposition répétée des gestes dintimidation sur une certaine période Une victime qui subit des actions qui infligent une souffrance et une détresse, émotive ou physique. Une intention, de la part de lagresseur, de faire du tort à la victime. Une inégalité dans le rapport de force entre la victime et lagresseur. Si les deux protagonistes sont de force égale, alors on parle plutôt dun conflit que dune situation dintimidation. Distinction entre Chicane, Conflit et Intimidation

10 Contrer la violence Une approche intégrée: le Niveau III Distinction entre Chicane, Conflit et Intimidation Intimidation: Victime < Agresseur Perdure dans le temps Conflit Victime = Agresseur Incident unique Chicane

11 Contrer la violence Une approche intégrée: le Niveau III Intervention disciplinaire vs intervention éducative Spécifiquement dans les cas dintimidation - Les méthodes dintervention qui sont exclusivement punitives empirent la situation. - Lintimidation est souvent affaire de groupe. - Considérant la loi du silence, lintimidation se fait souvent en catimini, elle est donc peu visible par les adultes - Lintimidation nest pas causée uniquement par des élèves qui sont déjà en difficultés de comportement. - Lempathie réduit lintimidation. - À partir du moment où lon a des indices dune situation dintimidation, il y a lieu dintervenir. - Chacun à son niveau peut intervenir pour mettre fin à une situation dintimidation (adultes et élèves).

12 Contrer la violence Une approche intégrée: le Niveau III Lintervention éducative dans les cas dintimidation La Méthode dIntérêt Commun (MIC). Celle-ci consiste à modifier lattitude des agresseurs pour les amener à être sensibles à la cause de la victime et sengager à améliorer le sort de celle-ci. Pas denquête à faire; Nous ne cherchons pas un coupable. Il suffit davoir identifié, nous les adultes, une victime et ses intimidateurs. Nous cherchons une situation où une victime a besoin daide.

13 Contrer la violence Une approche intégrée: le Niveau III Processus de référence, 1ère partie (24-48 heures) 1) Ladulte constate une situation dintimidation 2) Il agit pour la faire cesser, impose des sanctions si nécessaires 3) Il complète le formulaire de référence et lachemine au psychologue de lécole. 4) Le psychologue contacte la personne ayant fait la référence et valide certains événements. Cest ici que nous analysons si la situation décrite est réellement de lintimidation ou si cest plutôt un conflit, une chicane. 5) Le psychologue partage linformation recueillies aux autres intervenants professionnels et à la direction.

14 Contrer la violence Une approche intégrée: le Niveau III Signalement dune situation Contexte présumé dintimidation Adulte qui fait le signalement : _________________________, date : ____________ Présumée victime : _________________________, classe de : _____________ Présumés Agresseurs : _________________________, classe de : _____________ Témoins de lincident : _________________________, classe de : _____________ Brève description des faits constatés : ____________________________________________ etc Un parent peut-il signaler?

15 Contrer la violence Une approche intégrée: le Niveau III Processus dintervention, 2e partie (48 heures à trois semaines) 6) Les parents des enfants ciblés (autant victime que agresseurs) sont contactés afin que le psychologue obtienne leur autorisation pour rencontrer leur enfant. Lenfant nest dailleurs pas identifié comme des agresseur ou comme victime. Lenfant est un partenaire de lintervention, cest une personne pouvant contribuer à résoudre une situation dintimidation. Toute lorientation est positive et responsabilisante, plutôt que punitive ou victimisante.

16 Contrer la violence Une approche intégrée: le Niveau III Processus dintervention, 2e partie (48 heures à trois semaines) 7) Les enfants ciblés sont rencontrés, à plusieurs reprises dans un délai relativement court. Le travail visera à développer chez les agresseurs une sensibilité et une empathie à la situation de la victime. Par la suite, ces « leaders » seront encouragés fortement à sengager à aider la victime et à la défendre au besoin. Auprès de la victime, le travail visera à explorer comment il peut prendre du pouvoir dans la situation, soit en saffirmant différemment, soit en allant chercher laide opportune.

17 Conception: Équipe Multi des Écoles Quatre-Vents / Écollectif printemps 2012 Présentation graphique: Robert Pelletier Contrer la violence Une approche intégrée


Télécharger ppt "Pour contrer la violence et lintimidation Le résultat dun processus de réflexion et de mise en commun de nos connaissances et compétences. Équipe-Multi."

Présentations similaires


Annonces Google