La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Contrat Unique dInsertion CUI Réunion dinformation 10 novembre 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Contrat Unique dInsertion CUI Réunion dinformation 10 novembre 2009."— Transcription de la présentation:

1 Le Contrat Unique dInsertion CUI Réunion dinformation 10 novembre 2009

2 Le CUI entrera en vigueur le 1 er janvier 2010 CAE dans le secteur non marchand CIE dans le secteur marchand Il prendra la forme :

3 Le CUI : pourquoi ? Le CUI simplifie larchitecture des contrats aidés. L'entrée en vigueur du contrat unique permet de mettre en oeuvre des avancées qui veulent améliorer l'efficacité des CAE et des CIE en termes d'insertion dans l'emploi durable : - la possibilité de recourir à des périodes d'immersion ; - le renforcement de l'accompagnement et de la formation des salariés, notamment par la désignation obligatoire d'un tuteur par l'employeur, la nécessité pour l'employeur avant toute nouvelle convention de dresser un bilan des actions de formation et d'accompagnement mises en place pour les salariés en contrats aidés les années antérieures ; - l'obligation pour l'employeur de délivrer une attestation d'expérience professionnelle à l'échéance du contrat

4 Les piliers du CUI CUI Convention annuelle dobjectifs et de moyens Convention individuelle Contrat de travail

5 La convention annuelle dobjectifs et de moyens

6 Pour mettre en oeuvre des CUI pour les BRSA, le Département doit préalablement à la conclusion des conventions individuelles signer une convention annuelle dobjectifs et de moyens avec lEtat.

7 Cette convention dobjectifs indique : le nombre prévisionnel de conventions individuelles conclues au titre de lembauche, dans le cadre dun CUI de bénéficiaire de RSA financé par le département ; les modalités de financement des conventions individuelles et les taux daide applicables ; les actions daccompagnement et les autres actions ayant pour objet de favoriser linsertion durable des salariés embauchés en contrat unique.

8 La convention dobjectifs comporte une annexe qui mentionne : la liste des taux de prise en charge de laide financière ; le nombre prévisionnel de conventions individuelles conclues par le Président du Conseil Général, selon que laide est financée pour partie ou en totalité par le département.

9 A loccasion de chaque renouvellement de la convention dobjectifs, lEtat et le Département procèdent au réexamen de leur participation financière en tenant compte des résultats constatés en matière dinsertion durable des salariés embauchés et des contraintes économiques qui pèsent sur certains territoires. Cette convention peut être modifiée en cours dannée par avenant.

10 La convention individuelle

11 Pour chaque bénéficiaire d'un CAE, une convention individuelle doit être conclue par l'employeur, le bénéficiaire et Pôle emploi ou le Président du Conseil Général lorsque la convention concerne un bénéficiaire du RSA financé par le Département.

12 La convention individuelle comporte des informations relatives à : lidentité du bénéficiaire et à sa situation au regard de lemploi, des allocations dont il bénéficie et de sa qualification ; lidentité et aux caractéristiques de lemployeur ; la nature, aux caractéristiques et au contenu du contrat de travail conclu avec le salarié ; les modalités de mise en œuvre de la convention individuelle.

13 Les modalités de mise en œuvre concerne : - la nature des actions prévues au cours du CAE en matière dorientation et daccompagnement professionnel, de formation professionnelle et VAE ; - lindication quune ou plusieurs périodes dimmersion sont prévues au cours du contrat ; - le nom du référent et lorganisme dont il relève ; - le nom et la fonction du tuteur ; - le taux de prise en charge servant au calcul de laide versée à lemployeur et le nombre dheures de travail auquel il sapplique ; - lidentité de lorganisme en charge du versement de laide financière et les modalités de versement ; - les modalités de contrôle par lautorité signataire de la mise en œuvre de la convention.

14 Avant la conclusion de la convention individuelle, l'employeur communique à lautorité appelée à signer cette convention les éléments nécessaires à létablissement du bilan préalable des actions daccompagnement et des actions visant à linsertion durable des salariés.

15 Non respect des clauses de la convention par lemployeur : Lautorité signataire informe lemployeur de son intention de dénoncer la convention. Lemployeur dispose dun délai de 7 jours pour présenter ses observations. En cas de dénonciation, lemployeur doit reverser la totalité des aides perçues.

16 Modification de la situation juridique de lemployeur : Le nouvel employeur est substitué dans les droits de lemployeur pour le contrat de travail et la convention individuelle sauf sil manifeste sa volonté de ne pas reprendre les engagements prévus en matière daccompagnement et de formation.

17 Durée de la convention Maximum 24 mois Prolongation possible à 60 mois pour : les salariés âgés d'au moins 50 ans bénéficiaire du RSA, de l'ASS, de l'ATA ou de l'AAH ou pour une personne reconnue travailleur handicapé ; permettre à un salarié d'achever une action de formation professionnelle en cours de réalisation et définie dans la convention initiale. La durée de cette prolongation ne peut excéder le terme de l'action concernée.

18 Lemployeur qui souhaite prolonger une convention doit en faire la demande à lautorité signataire, accompagnée dun bilan des actions réalisées en matière daccompagnement et de formation, notamment : - les actions daide à la prise de poste, - de remise à niveau, - dacquisition de nouvelles compétences, - de formation qualifiante, - la réalisation de périodes dimmersion, - un document répertoriant les actions daccompagnement et de formation quil envisage de mettre en œuvre pendant la période de prolongation.

19 Le contrat de travail

20 Objet du CAE Le CAE porte sur des emplois visant à satisfaire des besoins collectifs non satisfaits. Nature du contrat CDD ou CDI

21 Durée du CAE Minimum 6 mois 3 mois pour les personnes ayant fait lobjet dune condamnation et bénéficiant dun aménagement de peine Maximum 24 mois

22 Durée du travail Minimum 20 heures Rémunération SMIC légale ou conventionnel x nombre dheures travaillées

23 Accompagnement du salarié Le référent Désigné par lautorité signataire de la convention pour assurer le suivi du parcours d'insertion professionnelle du salarié en CAE. Le tuteur Désigné par l'employeur parmi les salariés qualifiés et volontaires de la structure pour : - participer à l'accueil, aider, informer et guider le salarié ; - contribuer à l'acquisition des savoirs faire professionnels ; - assurer la liaison avec le référent ; - participer à l'établissement de l'attestation d'expérience professionnelle.

24 Formation La convention individuelle de CAE fixe les modalités d'orientation et d'accompagnement professionnel de la personne sans emploi et prévoit des actions de formation professionnelle et de validation des acquis de l'expérience nécessaires à la réalisation de son projet professionnel. Les actions de formation peuvent être menées pendant ou en dehors du temps de travail. Une attestation d'expérience professionnelle est établie par l'employeur et remise au salarié à sa demande ou au plus tard un mois avant la fin du CAE.

25 Suspension du contrat Possible à la demande du salarié, pour lui permettre : - d'effectuer une évaluation en milieu de travail prescrite par Pôle emploi ou une action concourant à son insertion professionnelle avec l'accord de l'employeur ; - d'accomplir une période d'essai afférente à une offre d'emploi visant une embauche en CDI ou CDD de plus de 6 mois. En cas d'embauche à l'issue de cette évaluation en milieu de travail ou de cette période d'essai, le contrat est rompu sans préavis.

26 Rupture du contrat Le CAE peut être rompu sur l'initiative du salarié, lorsque la rupture a pour objet de lui permettre : - d'être embauché en CDI ; - d'être embauché en CDD de plus de 6 mois ; - de suivre une formation conduisant à une qualification correspondant aux besoins de l'économie prévisibles à court ou moyen terme. L'employeur doit en informer dans les 7 jours l'autorité signataire de la convention individuelle ou les organismes chargés du versement de l'aide.

27 Aide financière Versée mensuellement à lemployeur par lAgence des services et de paiement. Elle est modulable en fonction : de la catégorie et du secteur d'activité de l'employeur ; des actions prévues en matière d'accompagnement professionnelle et des actions visant à favoriser l'insertion durable du salarié ; des conditions économiques locales ; des difficultés d'accès à l'emploi antérieurement rencontrées par le salarié

28 Montant de laide Maximum 95 % du montant brut du SMIC horaire Mais le projet de Loi de finances pour 2010 prévoit une prise en charge à maximum 105 % pour les ACI. (selon article 61 de la LF)

29 Suppression et reversement de laide Lorsque le CAE est suspendu sans que la rémunération du salarié soit maintenue, l'aide n'est pas versée. Par contre, lorsque la rémunération est maintenue intégralement ou partiellement, l'aide est versée au prorata de la rémunération versée par l'employeur.

30 En cas de rupture du CAE à l'initiative de l'employeur, celui-ci reverse l'intégralité des sommes perçues au titre de la convention individuelle, SAUF : Lorsque le CAE est un CDI si : - licenciement pour faute grave ou lourde ; - licenciement pour force majeure ; - licenciement pour inaptitude médicalement constatée ; - licenciement pour motif économique notifié dans le cadre d'une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire ; - rupture au cours de la période d'essai ; - rupture conventionnelle. Lorsque le CAE est un CDD si : - rupture anticipée résultant de l'accord des parties ; - rupture anticipée pour faute grave ; - rupture anticipée pour force majeure ; - rupture anticipée au cours de la période dessai.

31 Exonérations Exonération des cotisations patronales dassurance sociale et dallocation Exonération de la taxe sur les salaires Exonération de la taxe dapprentissage Exonération de la taxe pour leffort de construction (1% logement)

32 Coûts mensuels Contrats dAvenir / Contrats dAccompagnement dans lEmploi

33 Intitulé du Contrat CONTRAT D'AVENIRCONTRAT D'ACCOMPAGNEMENT DANS L'EMPLOI Nb Heures/semaine 26h24h 26h Prise en charge 90% 95%105%90%95%105% SALAIRE BRUT 993,75 917,28 993,72 993,72 993,72 CHARGES PATRONALES * 116,77 107,78 116,76 116,76 116,76 1,5 % COUT GLOBAL 1110, , , , ,48 AIDE DU CG 454, AIDE DE L'ETAT 575,39 825,55 871,42 963,14 894,35 944, ,41 RELIQUAT COUT POUR LA SIAE 80,49 199,51 153,64 61,92 216,13 166,45 67,08

34 Un arrêté du ministre chargé de l'emploi devrait spécifier les règles de fonctionnement du CUI dans les ACI et fixera les modèles : - d'annexe à la convention annuelle d'objectifs et de moyens signée par le département ; - de convention individuelle de CUI ; - de fiche de signalement des suspensions ou ruptures du contrat de travail ; - d'attestation d'expérience professionnelle établie par l'employeur et remise au salarié.

35 Textes de référence : Code du travail : - Articles L à L et D à D pour le contrat unique - Articles L à L et R à R pour le CAE - Articles L à L et R à R pour le CIE Loi n° du 1er décembre 2008 généralisant le revenu de solidarité active et réformant les politiques d'insertion Décret relatif au contrat unique d'insertion (en attente de sa parution)


Télécharger ppt "Le Contrat Unique dInsertion CUI Réunion dinformation 10 novembre 2009."

Présentations similaires


Annonces Google