La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Point détape sur la mise en œuvre pédagogique de la rénovation de la voie professionnelle Inspection Académique dIlle-et-Vilaine 15 juin 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Point détape sur la mise en œuvre pédagogique de la rénovation de la voie professionnelle Inspection Académique dIlle-et-Vilaine 15 juin 2011."— Transcription de la présentation:

1 1 Point détape sur la mise en œuvre pédagogique de la rénovation de la voie professionnelle Inspection Académique dIlle-et-Vilaine 15 juin 2011

2 2 Ordre du jour Introduction Echanges et mutualisation de pratiques sur la mise en œuvre de laccompagnement personnalisé : Présentation par chaque établissement de la mise en œuvre de laccompagnement (10 mn maximum – vidéo projecteur à disposition) : au niveau organisationnel, au niveau pédagogique, les actions conduites sur les questions des passerelles et des réorientations, les actions conduites sur les poursuites détudes en enseignement supérieur Bilan et projets sur les questions de lAP et de laccompagnement des élèves vers les poursuites détudes la rentrée Accompagnement personnalisé : cadre réglementaire, recommandations Passerelles, poursuite détudes Mise en œuvre du CCF Programme complémentaire en terminale en maths-sciences Informations et questions diverses.

3 3 Accompagnement Personnalisé Cadre règlementaire Pour tous les élèves (Article D du Code de l'éducation) Les dispositifs d'accompagnement personnalisé s'adressent aux élèves selon leurs besoins et leurs projets personnels (Art. 4, arrêté du 10 février 2009) 210h/cycle – moyenne horaire indicative : 2,5 h hebdo – (cf grille horaire BO du 2 février 2009) Les heures attribuées à chaque division pour la mise en œuvre de ces dispositifs peuvent être cumulées pour élaborer, dans le cadre du projet de l'établissement, des actions communes à plusieurs divisions.

4 4 Accompagnement Personnalisé Finalités Levier pour atteindre les objectifs de la rénovation de la voie professionnelle : prévention du décrochage scolaire, fluidité des parcours (mise en œuvre des passerelles), construction du parcours scolaire et du projet personnel, augmentation de la poursuite d'études post bac pro.

5 5 Accompagnement personnalisé 210 h cycle Toutes les disciplines Eventuellement dautres acteurs Réflexion collective Organisation souple : actions ponctuelles (mensuelles, trimestrielles, annuelles,…) ou renforcées à certaines périodes du cycle Besoins des élèves et projet personnel Une démarche modulaire Diagnostic des besoins des élèves et régulations régulières Des élèves de classes différentes Des groupes à effectif réduit on non Organisation modulaire Code de léducation :activités de soutien, d'approfondissement, d'aide méthodologique et d'aide à l'orientation. RVP : soutien, aide individualisée, tutorat, modules de consolidation, ou tout autre mode de prise en charge pédagogique

6 6 Organisation : Entamer la réflexion à N-1 Intégrer lAP dans un cadre global de prise en charge de lélève tout au long de sa scolarité ( projet détbt, conseil pédagogique) Par niveau de formation, concevoir différents projets ayant des objectifs différenciés selon les besoins des élèves Identification et positionnement de lAP dans lEDT des élèves (prévoir possibilité de mise en barrette) Planifier les projets sur lannée (durée des projets,...) Evaluer les actions (critères, indicateurs) Points de vigilance : Organisation permettant déviter une stigmatisation des élèves Ne pas restreindre lAP au soutien disciplinaire Accompagnement personnalisé : recommandations

7 7 Accompagnement personnalisé : Observations de bonnes pratiques 1.Permettre à lélève didentifier ses besoins Diagnostic et évaluations : démarche dauto-évaluation ou de co-évaluation Élève associé à la détermination des objectifs et informé de ses progrès 2.Développer les liens entre les disciplines Outils : livret de compétences, fiche de suivi,… Prévoir des temps de co-animation Interactions EG-EP (éviter linstrumentalisation de lEG) 3.Favoriser la différenciation pédagogique Différencier les objectifs, les tâches, le rythme, les supports Travailler par compétences Valoriser les différentes formes dapprentissage Faire évoluer la composition des groupes pendant lannée (exemple : après chaque positionnement ou à la fin de chaque atelier thématique) Favoriser les interactions entre les compétences travaillées en AP et les apprentissages développés dans le cadre ordinaire de la classe 4.Réponses adaptées aux spécificités des établissements

8 8 Accompagnement personnalisé : recommandations Mise en œuvre : diagnostic (LPC) entretien individualisé organisation des groupes Pilotage / communication : anticipation concertation outils formalisés Evaluation : quoi ? quand ? comment ?

9 9 Evaluer le dispositif A P Quelques pistes dindicateurs Les séances se distinguent-elles des séances de cours ? Comment lAP est-il vécu et ressenti par les élèves ? Peuvent-ils mesurer leurs progrès ? Disposent-ils dun outil de suivi ? Comment lAP est-il vécu et ressenti par les professeurs en charge de lAP ? Investissement, bénéfice pour leur discipline ? Comment les autres professeurs jugent-ils lAP ? Communication, réinvestissement possible dans leur cours ? Quelle évaluation par léquipe de direction ?

10 10 Type de modules par année Seconde pro méthodologie de travail, soutien, remédiation, (re)motivation, travail sur lestime de soi, consolidation du projet professionnel, développement de lautonomie,…. 1 ère pro soutien, remédiation information à lorientation, préparation de passerelles, ouverture culturelle… Terminale pro soutien, remédiation, approfondissement, perfectionnement aide à lorientation et préparation à la poursuite détudes préparation à la recherche demploi

11 11 Les passerelles Décret n° du 10 février 2009 relatif à l'organisation de la voie professionnelle Enjeu institutionnel: promouvoir une approche non hiérarchisée des voies dorientation en offrant aux élèves des parcours de réussite diversifiés Enjeu pédagogique: rendre ces mouvements possibles à la marge des flux délèves en accompagnant les élèves concernés en amont: par le processus dorientation en aval: par des aménagements de parcours (positionnement)

12 12 Les passerelles Les passerelles entre les voies générale, technologique et professionnelle 2 nde GT (1 ère GT) 1 ère pro(Positionnement) 2 nde pro (1 ère pro) 1 ère technologique Affectation sur places vacantes, par Affelnet ou hors Affelnet

13 13 Les passerelles Les passerelles à lintérieur de la voie professionnelle 2 nde pro (1 ère pro) 1 ère pro dune autre spécialité 1 ère pro Affectation sur places vacantes, par Affelnet (Positionnement) Term CAP(Poursuite détudes)

14 14 La démarche de positionnement (Décret n° du 9 mai 1995 modifié par le décret n° du 28 mai 2006 portant règlement général du baccalauréat professionnel) Un acte pédagogique qui ne se résume pas à une procédure réglementaire Proposition dun parcours individualisé par léquipe pédagogique: Durée de formation et des PFMP Organisation pédagogique et aménagement de lemploi du temps Transmission du dossier à linspecteur référent pour avis

15 15 La poursuite détudes des bacheliers professionnels Quelques chiffres académiques (APB 2010 public+privé) 53% des élèves de terminale pro effectue au moins une candidature dans APB 39,5% des élèves de terminale pro ont exprimé un vœu 1 en BTS: 23,7% ont été admis Les bacheliers pro représentent 17,4% des admis en BTS (28,3% en production)

16 16 Liaison Bac pro - BTS Quelques constats: Rajeunissement des diplômés bac pro Difficulté dinsertion des diplômés bac pro des domaines des services Part des bac pro en BTS en augmentation Des places vacantes en BTS Moindre réussite des Bac Pro en BTS Donner les moyens de réussir à ceux qui en ont le goût et le potentiel

17 17 Liaison Bac pro – BTS: quelques pistes Immersion délèves actuellement en baccalauréat professionnel dans les classes de STS, Intervention dans les classes de baccalauréat professionnel danciens élèves actuellement en STS, Participation des élèves à des rencontres type « Forum des métiers », « Forum des étudiants », Journées « Portes ouvertes » en STS, Visite et/ou accueil des établissements préparant au BTS. Tutorat (par un élève ou un professeur) Co-enseignement Projets associant élèves de bac pro et de STS, stages communs Evaluations anticipant les attentes de bac pro Mise en œuvre de dispositifs spécifiques (repérage/positionnement, accompagnement méthodologique et disciplinaire)

18 18 LE CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION Eléments de contexte Forte augmentation du nombre dépreuves sous modalité CCF ; Cadre réglementaire et traductions disciplinaires. Mise en place dun GT afin de mieux accompagner les équipes pédagogiques et les établissements dans la mise en œuvre du CCF Investigation Diagnostic dun échantillon représentatif de diverses structures de formations de lacadémie ; Analyse et exploitation des informations recueillies. Outils et modalités daccompagnement

19 19 LE CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION Outils et modalités daccompagnement 1 Guide académique pour la mise en œuvre du CCF Partie 1 Lien 2 Guide académique Guide académique Partie 2 (publication de récits dexpériences) Formations en établissement Formations en établissement

20 20 Informations diverses Le programme complémentaire de mathématiques en terminale professionnelle Groupement A : spécialités des métiers de lélectricité, de lélectronique et de lélectrotechnique Groupement B : spécialités de la maintenance, de la productique et de la chimie Groupement C : spécialités du tertiaire administratif, de lhygiène, de la santé et des services à la personne

21 21 Le programme complémentaire Mise en œuvre ? applicable pour la première fois en classe de terminale professionnelle à la rentrée de l'année scolaire Pour qui ? Les élèves inscrits dans les spécialités pour lesquelles les contenus développés dans les modules complémentaires permettent de mieux appréhender les notions travaillées dans le domaine professionnel ; Les élèves motivés souhaitant élargir leurs connaissances mathématiques ; Tout particulièrement, les élèves envisageant une poursuite détudes en section de technicien supérieur. Informations diverses Le programme complémentaire de mathématiques en terminale professionnelle

22 22 Informations diverses Le programme complémentaire de mathématiques en terminale professionnelle Le programme complémentaire Quels modules pour quels besoins ? Le programme complémentaire peut être traité de façon partielle, en réponse à des besoins identifiés (Cas des élèves poursuivant en STS : traitement intégral du PC). Quand ? Uniquement en classe de terminale. identification des élèves concernés à réaliser avant la fin de la classe de première professionnelle afin danticiper lorganisation des enseignements en classe de terminale.

23 23 Informations diverses Le programme complémentaire de mathématiques en terminale professionnelle Le programme complémentaire Quel repérage des élèves ? Elaboration doutils / de procédures de repérage Appui sur compétences disciplinaires mais aussi sur attitudes et motivation Elèves souhaitant poursuivre en STS : le repérage concerne toutes les disciplines et relève de la responsabilité de léquipe pédagogique Construction du projet personnel de lélève : à conduire sur toute la durée de formation. Comment ? Mise en œuvre dans le cadre dune programmation cohérente de tous les enseignements de mathématiques (TC+SPE+PC). Organisation des contenus "en spirale" Deux écueils à éviter : Ne pas procéder à une détermination trop précoce des élèves Eviter la construction de sous-filières, (classe spécifique)

24 24 Informations diverses Le programme complémentaire de mathématiques en terminale professionnelle Le programme complémentaire Organisation des enseignements Pas dattribution ni de répartition réglementaires des moyens horaires Recommandations : Le tronc commun :moyens horaires attribués, pour les enseignements généraux, aux mathématiques et aux sciences physiques et chimiques. La partie spécifique en priorité, moyens horaires attribués pour les et le programme enseignements généraux, aux mathématiques complémentaire : et aux sciences physiques et chimiques, mais aussi, une partie des moyens horaires réservés aux enseignements généraux liés à la spécialité (EGLS) et des moyens horaires accordés pour laccompagnement personnalisé (AP).


Télécharger ppt "1 Point détape sur la mise en œuvre pédagogique de la rénovation de la voie professionnelle Inspection Académique dIlle-et-Vilaine 15 juin 2011."

Présentations similaires


Annonces Google