La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Facult é de M é decine d ’ Oran D é partement de M é decine Pr. Ziane B. décembre 2009 La Pollution Atmosphérique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Facult é de M é decine d ’ Oran D é partement de M é decine Pr. Ziane B. décembre 2009 La Pollution Atmosphérique."— Transcription de la présentation:

1 Facult é de M é decine d ’ Oran D é partement de M é decine Pr. Ziane B. décembre 2009 La Pollution Atmosphérique

2 DONNEES EN ALGERIE  600 millions de dollars par an = dommages caus é s par la pollution atmosph é rique sur l ’ homme, la faune, la flore, les bâtiments, les monuments, etc..  Soit 1,5% du PIB.  40% de la mortalit é infantile  pollution atmosph é rique.  Population-cible : asthmatiques aujourd ’ hui malades en 2010.

3 Londres, décembre 1952: un brouillard épais envahie la ville.  Recrudescence de troubles ORL, pulmonaires et digestifs.  Surcroît d’hospitalisations.  Excès de mortalité de 4000 cas. Prise de conscience des pays industrialisés HISTORIQUE

4 D É FINITION loi n°83-03 du 5 février 1983 relative à la protection de l’environnement « On entend par pollution de l’atmosphère, l’émission dans l’atmosphère de gaz, des fumées ou de particules solides ou liquides, corrosifs, toxiques ou odorantes de nature à incommoder la population, à compromettre la santé ou la sécurité publique ou à nuire aux végétations, la production agricole et aux produits agroalimentaires, à la conservation des constructions et monuments ou au caractère des sites ».

5 Les effets sur l ’ homme d é pendent de :  La concentration des polluants dans l'air,  La dur é e de l'exposition,  L'intensit é de l'activit é physique,  La sensibilit é individuelle.

6 Les personnes sensibles à la pollution (pics de pollution +++) :  Les enfants,  Les personnes âgées,  Les asthmatiques,  Les insuffisants respiratoires,  Les bronchitiques chroniques,  Les cardiaques,  Les fumeurs,  Les femmes enceintes,  Les travailleurs en contact avec des produits chimiques.

7 Les principales sources de pollution : Les sources fixes :  Installations de combustion  Installations de combustion des déchets  Installations industrielles et artisanales Les sources mobiles :  Transports maritimes,  Transports aériens  Transports terrestres : véhicules + + +

8

9 Les principaux polluants atmosph é riques  Particules solides : poussières  SO 2 - Dioxyde de soufre  NOx - Oxydes d'azote  CO - Monoxyde de carbone  COV - Composés organiques volatils  Gaz à effet de serre : CO 2 - Dioxyde de carbone CH 4 - Methane N 2 O - Protoxyde d'azote CFC - Chlorofluorocarbures HFC - Hydrofluorocarbures PFC - Perfluorocarbures SF 6 - Hexafluorure de soufre  HF - Acide fluorhydrique  O 3 - Ozone  H 2 S - Hydrogène sulfuré  Métaux lourds : L'arsenic (As), Le cadmium (Cd), Le chrome (Cr), Le cuivre (Cu), Le mercure (Hg), Le nickel (Ni), Le plomb (Pb), Le Zinc (Zn)  Autres polluants : L'ammoniac (NH 3 ) Les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP) Les dioxines et furannes (PCDD-F)

10 COMMENT MESURER LA POLLUTION En Algérie, le réseau SAMAFIA : Il surveille la qualité de l'air dans quatre grandes villes :  Alger,  Oran,  Annaba,  Skikda. Les polluants mesurés sont :  les particules (poussières),  le dioxyde de soufre,  le dioxyde d'azote,  l'ozone.

11 Station de Bab El Oued (Alger) Station de Benaknoun (Alger)

12 EFFETS SANITAIRES DE LA POLLUTION A Court Terme  Gêne respiratoire,  Toux,  Maux de gorge,  Maux de tête,  Irritation des yeux,  Crises d'asthme chez les asthmatiques,  Diminution de la capacité respiratoire chez l'enfant,  Infarctus du myocarde,  Angine de poitrine,  Troubles du rythme cardiaque,  Décès prématurés.

13 EFFETS SANITAIRES DE LA POLLUTION A Long Terme  Exposition prolongée : 10 – 20 ans  Morbidité et Mortalité élevées dans les villes polluées :  Diminution durable de la fonction respiratoire,  Augmentation de la mortalité par cancer pulmonaire,  Augmentation de la mortalité pour causes cardio- pulmonaire.

14 La pollution par les particules diesel  Initiation de l'asthme chez les petits enfants exposés  Excès de cancer du poumon chez des populations professionnellement exposées : camionneurs, chauffeurs de taxis, ouvriers des chemins de fer.  Les particules diesel = substances cancérigènes telles que les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et les métaux.

15 L'APPAUVRISSEMENT DE LA COUCHE D’OZONE Effets des rayonnements ultraviolets :  Brûlures superficielles, conjonctivites, cataractes  Augmentation des cancers et vieillissement de la peau  Maladies du système immunitaire  Réduction de la photosynthèse : diminution des rendements et de la qualité des cultures, disparition du plancton, premier maillon des chaînes alimentaires aquatiques... Le trou record dans la couche d'ozone en automne 2003

16 Comment réduire les niveaux de pollution ? 1)Mesures réglementaires 2)Aménagements urbains 3)Développer les transports en communs 4)Développer des technologies moins polluantes : 5)Modifier les comportements individuels :  Préférer un véhicule moins polluant (éviter le diesel) : au gaz, à l’électricité  Contrôle régulier du véhicule pour réduire les émissions,  Eviter de laisser tourner le moteur à l'arrêt,  Conduire sans accélération brusques ni à-coups,  Pratiquer le covoiturage : des personnes d’une même entreprise s'arrangent pour voyager dans une seule et même voiture ;  Prendre plus souvent les transports en commun,  Circuler à vélo,  Se déplacer à pied.

17 CONDUITE À TENIR EN CAS DE PIC DE POLLUTION AÉRIENNE CHEZ LES PATIENTS PORTEURS DE MALADIES RESPIRATOIRES CHRONIQUES * 1. Conseils d’hygiène 2. Prescription médicale 3. Qui hospitaliser ?

18 1. Conseils d’hygiène : a)Eviter de sortir à l’extérieure et d’avoir une activité significative. b)Contrôler l’environnement domestique :  lutte contre le tabagisme passif et actif +++ ;  éviction des chats et rongeurs ++ ;  lutte contre les acariens (literie synthétique, housse en Gore-Tex®, suppression des tapis, tentures et moquettes, température raisonnable [18°C] dans les chambres à coucher) ;  lutte contre l’humidité, les moisissures et les blattes ;  éviter les infections virales (contage avec enfants infectés).

19 2. Prescription médicale : a)Reconnaître une aggravation : dyspnée, oppression, toux, sifflement, volume et aspect de l’expectoration, fièvre, asthénie, cyanose. b)Monitorer une éventuelle aggravation du trouble obstructif expiratoire par un débitmètre de pointe (Mini Wright® adulte, débitmètre adulte Eolys®). c)Traiter avec deux grandes classes : bronchodilatateurs et corticoïdes si nécessaire :

20 Prescription médicale : -2 mimétiques : 1 à 2 bouffées, sans dépasser 8-10 bouffées par jour. - Spray : Ventolline®, Bricanyl® - Poudre : Ventodisks®, Bricanyl® Turbuhaler® Corticoïdes inhalés : Bécotide®, Pulmicort® Turbuhaler® 200 et 400 mg. Si le patient est déjà sous corticoïdes inhalés, il conviendra d’augmenter les doses quotidiennes, voire de les doubler si la maladie respiratoire est mal contrôlée (besoin de -2 mimétiques plus de 2 fois par jour). Corticoïdes systémiques : en cure courte si les symptômes ne sont pas contrôlés par les mesures indiquées plus haut.

21 POSOLOGIES Enfant : Célestène® gouttes : 8 gouttes/kg en 1 prise le matin pendant 5 jours ; Cortancyl® : 1 mg/kg en 1 prise le matin pendant 5 jours ; Solupred® : 1 mg/kg en 1 prise le matin pendant 5 jours ; Médrol® : 0,8 mg/kg en 1 prise le matin pendant 5 jours. Adulte : Cortancyl® 20 mg : 1,5 cp à 13 heures pendant 10 jours puis arrêt ; Solupred® 20 mg : 1,5 cp à 13 heures pendant 10 jours puis arrêt ; Médrol® : 1,5 cp à 13 heures pendant 10 jours puis arrêt.

22 3. Qui hospitaliser ? a)Les asthmes aigus graves : adulte dont le débit expiratoire de pointe reste < 150 litres/minutes malgré plusieurs bouffées de bronchodilatateurs. b)Les patients atteints de BPCO avec signes de mauvaise tolérance de la poussée : troubles de conscience, cyanose, dyspnée mal calmée par les thérapeutiques inhalées, signes de défaillance cardiaque droite (œdèmes des membres inférieurs, reflux hépatojugulaire, tachycardie, galop droit).

23


Télécharger ppt "Facult é de M é decine d ’ Oran D é partement de M é decine Pr. Ziane B. décembre 2009 La Pollution Atmosphérique."

Présentations similaires


Annonces Google