La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

STRESS ET RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL Docteur Patrick LEGERON Indre et Loire 18 décembre 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "STRESS ET RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL Docteur Patrick LEGERON Indre et Loire 18 décembre 2012."— Transcription de la présentation:

1 STRESS ET RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL Docteur Patrick LEGERON Indre et Loire 18 décembre 2012

2 STRESS ET RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL  Réalité et enjeux  Compréhension et modèles conceptuels  Actions de prévention

3 UNE QUESTION DE TERMINOLOGIE la souffrance au travail - grand succès en France le stress professionnel - concept scientifique - terme retenu par les partenaires sociaux européens et français les risques psychosociaux - un risque professionnel comme un autre mais pourquoi pas … ? la santé psychologique - comme au Québec le bien-être au travail - comme dans les pays scandinaves

4 PREVALENCE DES RPS Au sein de l’Union européenne:  22% des salariés souffrent de stress  5% ont subi un harcèlement  5% sont victimes de violence physique Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail (4 ème enquête européenne 2007) En France:  49,3 % de salariés sont concernés par le stress  25,3 % sont dans un état d’ « hyper-stress » (MSP 25) Panel « STIMULUS » de plus de salariés (janvier 2012) Le stress est le problème de santé le plus répandu dans le monde du travail et va probablement s’aggraver Agence européenne de sécurité et de santé au travail (Expert Forecast 2007)

5 Le sentiment de stress au travail International Social Survey Programme (ISSP: 1989, 1997, 2005) Centre d’Etudes de l’Emploi (Place et sens du travail en Europe: une singularité française: 2008)

6

7 LES ENJEUX HUMAINS DES RPS  La souffrance au travail et la détresse psychologique (le « mal être »)  Les évidences scientifiques entre stress et maladies mentales et physiques  Les RPS en tête dans les consultations de pathologie professionnelle (Afsset 2009)

8 LES ENJEUX ECONOMIQUES DES RPS  Coûts directs et indirects (maladies, absentéisme, perte de productivité, etc.)  Au moins la moitié des journées de travail perdues dans l’UE  3 % du PNB dans les pays industrialisés (Agence européenne de Bilbao)  2 à 3 milliards d’euros minimum en France (Inrs janvier 2010)  Retour sur investissement de 3 à 5

9 LES ENJEUX JURIDIQUES DES RPS  Santé des salariés et responsabilité de l’employeur (Code du travail)  Loi de modernisation sociale 2002 sur le harcèlement moral  Faute inexcusable de l’employeur  Plusieurs suicides au travail reconnus comme accident de travail  Obligation de résultats en matière de santé au travail (Cour de cassation)

10  Des environnements de plus en plus contraignants psychologiquement  Des attentes et des exigences de plus en plus fortes des individus STRESS ET BIEN ETRE AU TRAVAIL une double évolution

11 DES EVOLUTIONS SIMULTANEES Changements société Individualisation et instantanéité Performance humaine Accélération rythme Culture de la thérapie Changements individu Continuum psychologique : santé - maladie Attentes nouvelles en termes d’équilibre de vie, de développement Besoins éthiques et de sens Résilience variable et limitée Intensification et globalisation Précarité et flexibilité d’emploi Travail de plus en plus mental (et donc mobile) Le contact client sollicite fortement les émotions Changements monde du travail

12  Les employeurs évaluent mal l’ampleur du stress, de l’anxiété et de la dépression  La plupart des entreprises n’ont pas de politiques et d’actions efficaces pour s’attaquer au stress au travail (cf. montée de l’absentéisme)  Les employeurs connaissent mal leurs obligations légales envers les risques psychosociaux au travail (accident du travail ou maladie professionnelle)  Les milieux de travail ont de forts préjugés et stigmatisent les personnes atteintes de problèmes de santé psychologique LE STRESS, LES RPS ET LE MONDE DU TRAVAIL

13 STRESS ET RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL  Réalité et enjeux  Compréhension et modèles conceptuels  Actions de prévention

14 LE STRESS AU TRAVAIL Deux champs de connaissance scientifique Une approche « biomédicale » « Le stress est la réaction de l’organisme face aux modifications, exigences, contraintes ou menaces de son environnement, en vue de s’y adapter » Hans SELYE Une approche « psychosociale » « Un état de stress survient lorsqu'il y a déséquilibre entre la perception qu'une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu'elle a de ses propres ressources pour y faire face » Accord national interprofessionnel sur le stress au travail, 2 juillet 2008

15 Un concept venu du laboratoire Hans Selye 1936

16 LES TROIS STADES DE LA REACTION DE STRESS Hans SELYE LA PHASE DE RÉSISTANCE ENDURANCE LA PHASE D’ ÉPUISEMENT « BURN OUT » LA PHASE D’ ALARME URGENCE

17 LES TROIS STADES DE LA REACTION DE STRESS

18 LA DIMENSION BIOLOGIQUE DU STRESS STRESSEUR CERVEAU MOËLLE ÉPINIÈRE MÉDULLO- SURRÉNALE ADRÉNALINE GANGLIONS HYPOPHYSE CORTICO- SURRÉNALE CORTICOIDES HYPO- THALAMUS

19 LES DEUX DIMENSIONS DE LA REACTION DE STRESS DIMENSION PHYSIQUE Libération d’hormones Mobilisation du corps DIMENSION PSYCHOLOGIQUE Activation d’émotions Mobilisation du psychisme

20 Peur Colère Découragement LES REACTIONS EMOTIONNELLES LIEES AU STRESS

21 LA DÉFINITION DU STRESS « Le stress est la réaction de l’organisme face aux modifications, exigences, contraintes ou menaces de son environnement, en vue de s’y adapter » Hans SELYE

22 LA FONCTION D’ADAPTATION Parmi les « grandes fonctions » de l’être humain  Connues depuis longtemps (Respiration, digestion, reproduction…)  Récemment mise en évidence (Défense immunitaire…) Il en est une aussi fondamentale que les autres de s’adapter à son environnement

23 STRESS ET ADAPTATION de la performance à la souffrance Adaptation de l’individu Intensité de la réaction de stress Inefficacité Performance STRESS OPTIMAL Souffrance Bien-être Inefficacité

24 LE MODELE INTERACTIF DU STRESS

25 LES MODELES VALIDES DU STRESS PROFESSIONNEL  Modèle de Lazarus (menace/ressources)  Modèle de Karasek (demande/contrôle)  Modèle de Siegrist (effort/récompense)

26 LE STRESS PROFESSIONNEL le modèle de Lazarus STRESSEUR Incapacité à faire faceCapacité à faire face Perception d’une menace Pas de menace perçue MAUVAIS STRESSBON STRESS PAS DE STRESS

27 LE STRESS PROFESSIONNEL le modèle de Karasek Charge de travail FaibleForte TRAVAIL ACTIF Faible Forte TRAVAIL PASSIF TRAVAIL PEU CONTRAIGNANT TRAVAIL TRES CONTRAIGNANT Marge de manœuvre

28 LE STRESS PROFESSIONNEL Le modèle de Siegrist RECOMPENSE EFFORT Il y a stress lorsque l’effort fourni est évalué comme n’étant pas « payé en retour » Dans une situation de stress, l’individu évalue

29 Sous la Présidence de Michel Gollac Piloté par DARES – DREES Avec la participation de l’ANACT, l’INRS, etc. Rapport publié en mai 2011 Validation consensuelle par experts Acceptation par le COCT LE COLLEGE D’EXPERTISE SUR LE SUIVI STATISTIQUE DES RPS (1 ère préconisation du rapport Nasse-Légeron de mars 2008)

30 (Indicateurs des RPS) Collège d’expertise Insee, 2011  Les exigences du travail  Les exigences émotionnelles  L’autonomie et les marges de manœuvre  Les rapports sociaux et relations de travail  Les conflits de valeur  L’insécurité économique LES FACTEURS DE STRESS

31 STRESS ET RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL  Réalité et enjeux  Compréhension et modèles conceptuels  Actions de prévention

32 RPS: DU DENI… A LA CONFUSION Jusqu’en 2007 Pas de dialogues entre partenaires sociaux nationaux sur ce thème Peu d’actions d’envergure dans les entreprises françaises Pas d’implication des pouvoirs publics Actuellement Accord national interprofessionnel en juillet 2008 Mais pas de déclinaisons dans les branches professionnelles Signatures d’accords dans les entreprises Sous la pression du classement « rouge-orange-vert » du ministère Multiplication des rapports officiels Rapport Nasse-Légeron en mars 2008 Rapport Copé-Méhaignerie-Poisson en décembre 2009 Rapport Lachmann-Larose-Penicaud en février 2010 Rapports de l’Assemblée Nationale, du Sénat, etc…

33 ETUDE « ESENER » Juin 2010 Agence Européenne Sécurité Santé au travail 31 pays (EU-27 + Croatie, Turquie, Suisse, Norvège) LES ACTIONS SUR LE TERRAIN Utilisation de procédures pour prévenir le stress: 15% des entreprises – Suède: 68%, Royaume-Uni: 58% Actions sur le stress: 14e rang européen, en dessous de la moyenne des 27 pays de l’EU Informations fournies aux travailleurs sur les RPS: avant-dernier rang européen

34 L’ABORD PLURIDISCIPLINAIRE DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX 3 points essentiels:  L’affaire, et donc l’implication, de tous  L’expertise de chacun  La clarté des rôles

35 LES INTERVENTIONS SUR LE STRESS EN ENTREPRISE « Les interventions pour réduire le stress au travail peuvent être primaires (réduction des sources de stress), secondaires (aider les individus à développer des compétences à faire face au stress) et tertiaires (prendre en charge les individus affectés par le stress). » Organisation Internationale du Travail (OIT)

36 LES INTERVENTIONS SUR LE STRESS EN ENTREPRISE « Prévenir, éliminer ou réduire les problèmes de stress au travail peut inclure diverses mesures. Ces mesures peuvent être collectives, individuelles ou les deux à la fois » Accord cadre européen sur le stress au travail (octobre 2004) Accord National Interprofessionnel ANI (juillet 2008)

37 Prévention primaire Agir sur les facteurs de risque Prévention secondaire Prévenir le dommage Prévention tertiaire Limiter le dommage Les niveaux de prévention

38 TROUBLES PSYCHOSOCIAUX Manifestations individuelles ou interindividuelles LA BALANCE DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX (BRPS) FACTEURS DE RISQUE Augmentation de la probabilité d’apparition de troubles FACTEURS DE PROTECTION Diminution de la probabilité d’apparition de troubles IMPACTS ORGANISATIONNELS

39 Les domaines d’action ORGANISATIONNEL MANAGERIAL INDIVIDUEL

40 REDUIRE LE STRESS : LA DEMARCHE ORGANISATIONNELLE Faire du stress un « vrai » sujet Expliquer, informer, communiquer sur ce thème Etablir une politique « anti-stress » Charte éthique, évaluation, promotion du bien-être Redéfinir le travail et les tâches Travail épanouissant, non répétitif, autonome…

41 REDUIRE LE STRESS : LA DEMARCHE MANAGERIALE Le manager ne doit pas être un stresseur supplémentaire Aider les managers à gérer leur stress, lutter contre les comportements de « Type A »… Le manager doit gérer le stress de ses collaborateurs Repérage des stresseurs, gestion des émotions (intelligence émotionnelle)…

42 REDUIRE LE STRESS : LA DEMARCHE INDIVIDUELLE Développer ses compétences à gérer le stress Approche cognitivo-comportementale (relaxation, attitudes mentales, affirmation de soi…) Accroître ses modérateurs de stress Facteurs de « protection » vis à vis du stress (hygiène de vie, émotions positives, support social) Aider et accompagner les individus Accompagnement psychologique, coaching et consultations, aides à la personne

43  Le stress au travail est l’une des menaces les plus importantes qui pèsent sur le bien-être des travailleurs et la performance des entreprises  Le stress au travail peut et doit être prévenu. Il s’agit d’une tâche importante à laquelle doivent participer activement tous les interlocuteurs du monde du travail Bureau International du Travail STRESS ET RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL CONCLUSION

44


Télécharger ppt "STRESS ET RISQUES PSYCHOSOCIAUX AU TRAVAIL Docteur Patrick LEGERON Indre et Loire 18 décembre 2012."

Présentations similaires


Annonces Google