La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Problématique de l’enseignement des sciences au Sénégal: cas de la chimie IREMPT – Dakar le 15 mai 2006 Professeur A. SAMB IGEN Membre de l’ASTS et du.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Problématique de l’enseignement des sciences au Sénégal: cas de la chimie IREMPT – Dakar le 15 mai 2006 Professeur A. SAMB IGEN Membre de l’ASTS et du."— Transcription de la présentation:

1 Problématique de l’enseignement des sciences au Sénégal: cas de la chimie IREMPT – Dakar le 15 mai 2006 Professeur A. SAMB IGEN Membre de l’ASTS et du CNPDEST

2 I CONTEXTE INTERNATIONAL

3 L’enseignement des sciences et de la technologie demeure la voie la plus importante à travers laquelle les sociétés nationales de tous les pays maîtrisent la science, ses valeurs, ses concepts et objectifs. C'est aussi la voie par laquelle elles peuvent comprendre l'importance de l'effort scientifique à fournir pour leur développement socio ‑ économique et culturel. Il est inquiétant aujourd'hui, en cette période de découverte scientifique sans précédent, que l'enseignement des sciences et de la technologie demeure inadéquat à tous les niveaux. L’enseignement des sciences et de la technologie demeure la voie la plus importante à travers laquelle les sociétés nationales de tous les pays maîtrisent la science, ses valeurs, ses concepts et objectifs. C'est aussi la voie par laquelle elles peuvent comprendre l'importance de l'effort scientifique à fournir pour leur développement socio ‑ économique et culturel. Il est inquiétant aujourd'hui, en cette période de découverte scientifique sans précédent, que l'enseignement des sciences et de la technologie demeure inadéquat à tous les niveaux.

4 UNESCO Newsletter, October 2004

5 Le besoin urgent d'améliorer l'éducation de la science à tous les niveaux a été mis en évidence par les réseaux scientifiques internationaux tels qu le Panel Inter Académies, le Conseil International pour les Sciences (ICSU), l’Académie des Sciences du Tiers Monde (TWAS),IUPAC-UNESCO… Le besoin urgent d'améliorer l'éducation de la science à tous les niveaux a été mis en évidence par les réseaux scientifiques internationaux tels qu le Panel Inter Académies, le Conseil International pour les Sciences (ICSU), l’Académie des Sciences du Tiers Monde (TWAS),IUPAC-UNESCO…

6 Ainsi, le renforcement des capacités en Sciences et Technologie s’impose partout dans le monde. Différentes stratégies et méthodes d’enseignement des Sciences et de la Technologie sont mises en œuvre Ainsi, le renforcement des capacités en Sciences et Technologie s’impose partout dans le monde. Différentes stratégies et méthodes d’enseignement des Sciences et de la Technologie sont mises en œuvre -Hand on aux USA -Inquiry Based Science Education au Chili -La Main à la Pate en France -ASEI/PDSI initiée par le Japon…..

7 II AU SENEGAL

8 Un savoir scientifique et technologique solide et équitablement réparti est un atout majeur pour: Un savoir scientifique et technologique solide et équitablement réparti est un atout majeur pour: - éliminer la faim et la pauvreté, - éliminer la faim et la pauvreté, -éradiquer les principales maladies endémiques, -éradiquer les principales maladies endémiques, -gérer durablement l’environnement et les ressources naturelles -gérer durablement l’environnement et les ressources naturelles

9 L’enseignement scientifique - l’imprécision sur les finalités et objectifs de l’enseignement des sciences ; - l’imprécision sur les finalités et objectifs de l’enseignement des sciences ; - les dysfonctionnements et incohérences qui touchent tous les cycles ; - les dysfonctionnements et incohérences qui touchent tous les cycles ; - les contre-performances pédagogiques (méthodes d’enseignement, efficacité, rendement) ; - les contre-performances pédagogiques (méthodes d’enseignement, efficacité, rendement) ; - l’absence d’une politique éducationnelle en science et technologie volontariste, adaptée aux besoins spécifiques de développement mais ouverte aux préoccupations d’ordre mondial. - l’absence d’une politique éducationnelle en science et technologie volontariste, adaptée aux besoins spécifiques de développement mais ouverte aux préoccupations d’ordre mondial.

10 Enseignement de la chimie ( commission nationale de Sciences Physiques) FINALITES -esprit d’observation -esprit d’analyse -esprit de synthèse -esprit critique -esprit d’initiative -esprit de créativité OBJECTIFS-savoir -savoir-faire théorique -savoir-faire pratique -savoir- être

11 Enseignement de la chimie Comment peut-on atteindre ces finalités et objectifs avec les nombreux incohérences et dysfonctionnements? Comment peut-on atteindre ces finalités et objectifs avec les nombreux incohérences et dysfonctionnements? 1-Volume horaire insuff et jamais atteint: 1-Volume horaire insuff et jamais atteint: 18 h/élève en 4ème et 3ème 18 h/élève en 4ème et 3ème 28 h/élève en 2nd S 28 h/élève en 2nd S 54 h/élève en 1ère S 54 h/élève en 1ère S 53 h/élève en Tle S 53 h/élève en Tle S

12 Enseignement de la chimie 2-Insuffisance de laboratoires bien équipés Au moyen seuls huit (08) BST disposant de laboratoires pour plus de 150 CEM dans le pays. Au secondaire général, des CEM non équipés sont érigés en Lycées.

13 Enseignement de la chimie 3-Bien que des efforts soient faits, les ouvrages et documents de chimie sont encore insuffisants. Des polycopiés sont confectionnés souvent sans l’aval du corps de contrôle(IGEN) ou de la commission Sciences Physiques. Des polycopiés sont confectionnés souvent sans l’aval du corps de contrôle(IGEN) ou de la commission Sciences Physiques. Certains collègues ne disposent pas du dernier programme officiel de la Commission (juin 1999)

14 Enseignement de la chimie 4-Pas de crédits de fonctionnement 50F/élève 50F/élève

15 Enseignement de la chimie Conséquences: Les enseignants se débrouillent comme ils peuvent souvent sans motivation supplémentaire. Les élèves choisissent de moins en moins l’option Sciences Physiques

16 Enseignement de la chimie Solutions alternatives possibles 1-Discriminer positivement en faveur des Sciences 2-Renforcer périodiquement les capacités des enseignants en sciences (formation continuée, séminaires, ateliers…) 3-Créer un centre national de ressources didactiques et un centre de maintenance

17 Enseignement de la chimie 4- Élaborer des ouvrages et documents scientifiques validés par l’IGEN 5-Démultiplier les BST et laboratoires équipés 6-Utiliser au maximum les outils et produits de notre environnement 7-Connectivité des BST et laboratoires aux universités (lieux d’élaboration du savoir scientifique)

18 Enseignement de la chimie Des initiatives comme celle de l’IREMPT sont à saluer et à consolider. Des initiatives comme celle de l’IREMPT sont à saluer et à consolider. Au sortir de ce séminaire j’ose espérer qu’ un document de didactique sur la nomenclature sera disponible dans tous les établissements du Sénégal Au sortir de ce séminaire j’ose espérer qu’ un document de didactique sur la nomenclature sera disponible dans tous les établissements du Sénégal

19 Merci à l’IREMPT


Télécharger ppt "Problématique de l’enseignement des sciences au Sénégal: cas de la chimie IREMPT – Dakar le 15 mai 2006 Professeur A. SAMB IGEN Membre de l’ASTS et du."

Présentations similaires


Annonces Google