La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Notions de traumatologie Mécanismes Lésions Attitudes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Notions de traumatologie Mécanismes Lésions Attitudes."— Transcription de la présentation:

1 Notions de traumatologie Mécanismes Lésions Attitudes

2 Notions de traumatologie Introduction : Accidents = 1ère cause de décès – 40 ans Types d’accidents : – sur la voie publique (roulage, …) – domicile – de travail Conséquences : – décès – invalidité longue durée

3 Notions de traumatologie Introduction : Répartition des décès dans le temps A. décès immédiats : premières secondes ou minutes après l’ accident. B. décès précoces : dans les heu- res qui suivent l’accident. C. décès tardifs : après des jours ou des semaines. Causes : – AIRWAY. – Apport d’oxygène insuffisant. – Détresse circulatoire. Agir durant la première heure (l’heure d’or) Proportion des décès. Accident Temps

4 Traumatologie Objectifs : Comprendre les : mécanismes traumatiques. Définir, identifier et prendre en charge les : traumatismes cutanés. traumatismes crâniens et cervicaux. traumatismes thoraciques. traumatismes abdominaux. traumatismes périphériques (membres).

5 Lois physiques de la collision 1. énergie cinétique = énergie d’un corps en mouvement. Dépend de sa vitesse (km/h) et de sa masse. 2. accélération et décélération extrêmement brutales lors d’une collision (frac- tion de seconde) 3. absorption d’énergie l’énergie cinétique d’un véhicule est absorbée par lui-même et par l’obstacle.

6 Lois physiques de la collision 1. L’énergie cinétique (1/2) = l’énergie cinétique (Ec) d’un corps en mouvement. = proportionnelle à la masse (m) et au carré de la vitesse (v). Ec = ½ mv² Exemple : Une masse de 1 kg tom- bant de 10 m emmagasine une énergie cinétique é- quivalente à 10 kg. 10m 1 kg Vitesse = 140m/s 10 kg

7 Lois physiques de la collision 1. L’énergie cinétique (2/2). Exemple : Une voiture de 800 kg à 100 km/h = kg tombant de 1m de haut En doublant la masse d’un véhicule, on double son énergie cinétique. En doublant sa vitesse on quadruple son énergie cinétique. 1 mètre 32 tonnes 800 kg 100 km/h

8 Lois physiques de la collision 2. L’accélération et la décélération. Accélération positiveAccélération négative (décélération)

9 Lois physiques de la collision 3. L’absorption d’énergie (1/2) Impact => annulation brusque de la vitesse accélération négative (décélération) varie selon : la vitesse de l’objet en mouvement. la durée du choc = temps entre l’impact sur un objet fixe et l’arrêt total (en fractions de sec) L’énergie est absorbée par l’obstacle et par l’ ob- jet en mouvement (carrosserie, …) v G = t A rapporter à la masse de l’objet

10 Lois physiques de la collision 3. L’absorption d’énergie (2/2) Temps = 0 Temps = 0,1sec. Vitesse = 100 km/h Vitesse = 0 km/h Voiture = 800 kg Conducteur = 70 kg Voiture = kg (± 22 T) Conducteur = kg (± 2 T)

11 Comparaison entre décélération brutale et chute libre à la verticale.

12 Trois phases d’une collision 1. La voiture heurte un obstacle. 2. L’occupant est projeté en a- vant et heurte l’habitacle du véhi- cule : lésions directes. 3. Les organes de la victime heur- tent les parois du corps : lésions indirectes. Mécanismes traumatiques

13 Impacts directs : Impacts directs = lésions – de la tête. – des membres supérieurs. – du thorax. – des membres inférieurs. = lésions visibles. (hématomes, plaies, luxations, fractures, enfoncements, …)

14 Mécanismes traumatiques Impacts indirects : Augmentation du poids des viscères OrganesPoids au repos Poids à 100km/h Foie1,700 kg47 kg Cœur Rein 0,300 kg8 kg Rate0,150 kg4 kg Cerveau1,500 kg42 kg Lésions des organes internes

15 Mécanismes traumatiques Types de collisions (1/2) Antérieures (56 %) – Grande vitesse (vitesses parfois additionnées) – Importante absorption d’ é- nergie par la carrosserie. Postérieures (14%) – Vitesse modérée. – Lésions graves du rachis. Mouvement en « coup de fouet »

16 Mécanismes traumatiques Types de collisions (2/2) Latérales (3%) – Moyenne vitesse – Faible protection – Traumatismes directs – Force centrifuge Tonneaux (24%) – Bon pronostic si : résistance des montants non ouverture des portières port de la ceinture Éjection : Surtout lors de colli- sions latérales ou de tonneaux. 80 % avec lésions cranio - cervicales. Cause 1 décès sur 2. Est évitée par le port de la ceinture.

17 Mécanismes traumatiques Véhicules - piétons : Vitesse inférieure à 20 km/h : victime toujours projetée Vitesse supérieure à 20 km/h : effets variables Voiture contre adulte : – Impact : sous le centre de gravité ( membres inf., …) – Projection vers le haut ou le pare-brise : lésions thorax, bassin, fémurs. – Impact au sol : crâne et vertèbres cervicales. Voiture contre enfant ou camion contre adulte : – Impact : au dessus du centre de gravité (tronc, …) – Projection devant le véhicule en mouvement qui peut rattraper la victime et l’écraser

18 Mécanismes traumatiques Chutes : Lésions selon : – hauteur de la chute – partie du corps qui touche le sol Chute sur les pieds depuis une cer- taine hauteur : – lésions des jambes – lésions de la colonne !

19 Mécanismes traumatiques Blessures par balle Importance des lésions selon : forme du projectile vitesse (énergie) trajectoire et organes endommagés Zone étroite de destruction Projectile à vitesse faible Projectile à vitesse élevée Large zone de destruction Fragments osseux projetés EntréeSortie

20 Traumatologie Plaies : Plaies = lésions de l’enveloppe du corps (peau et muqueuses) – Coupures : objet tranchant. – Piqûres : objet perforant – Lacérations : objet contondant Dangers : – Perte de sang – Lésion interne d’un organe – Infection par souillure Coupure : bords nets Piqûre : plaie étroite et profonde Lacération : aspect irrégulier (plaie contuse), risques de lésions profondes

21 Traumatologie Saignements : Règle des « 4 P » – Plaie : dégager les vêtements pour visualiser la plaie. – Position : lever le membre blessé ou adapter la position de la victime. – Pression : exercer une pres- sion directe ou indirecte. – Pansement compressif. Compression indirecte Pression directe des doigts sur une plaie Pansement compressif

22 Traumatologie Lésions osseuses périphériques : Fracture + Plaie = ! danger d’infection ! Amputation

23 Traumatologie Lésions articulaires : Luxations : – Déplacement partiel ou complet d’un os hors d’une articulation – Peuvent s’accompagner de fracture. déchirure ligamentaire. rupture de capsule. Entorses et foulures. – Lésions des muscles et des ligaments d’une articulation. Entorses Luxation

24 Traumatologie Attitude face aux lésions périphériques 1. Stabiliser 2. Immobiliser

25 Traumatologie Lésions de la tête et du cou : Signes possibles : – Douleur – Plaie, hématome, déformation – Saignements : Bouche nez Oreilles – Troubles de la conscience : Somnolence Agitation Désorientation, confusion – Amnioscopie – Nausées, vomissements

26 Lésions de la tête et du cou : Traumatisme du crâne et du cerveau : – ouvert – fermé Traumatismes de la face : – pommette, orbite, nez – mâchoires Hématome Hémorragie La force indirecte du choc «secoue» le cerveau Impact direct Traumatologie

27 Lésions de la tête et du cou Traumatismes cervicaux : – par impact direct. – secondaire à un impact au niveau de la tête.

28 Traumatisme cervical A considérer victime d’un traumatisme cervical : Chute de plus de 2 mètres Électrisation Traumatisme du crâne, de la face et du cou Poly traumatisme Accident de circulation Accident de plongeon Pendaison

29 Traumatologie Lésions de la tête et du cou Attitudes : – Stabiliser (axe tête- cou-tronc) – Immobiliser (collier cervical) – Oxygéner – Couvrir les plaies – Surveillance des fonctions vitales (évolution) E-Pa-Do-No Glasgow Immobilisation Stabilisation

30 Traumatologie Lésions du thorax Signes possibles : – Douleur – Troubles de la conscience (agitation) – Détresse respiratoire – Asymétrie – Détresse circulatoire

31 Lésions du thorax Traumatologie Lésions internes : – Fracture du sternum. – Fractures de côtes. Volet thoracique : – Contusion pulmonaire. – Pneumothorax (air). – Hémothorax (sang). – Lésions cardiaques. – Lésions de l’aorte. – Lésions du diaphragme. Pneumothorax Volet thoracique : déplacement opposé à la respiration Hémothorax

32 Lésions du thorax Traumatologie Plaie du thorax : – « plaie soufflante » : l’air est aspiré entre la paroi thoracique et le poumon lors de l’ ins- piration. – formation d’un pneumo ou hémothorax. – Possibilité de lésions in- ternes.

33 Traumatologie Lésions du thorax Attitude : Oxygène 10-15l /min. Position semi-assise si possible. (traumatisme rachis ?) « plaie soufflante » – Pansement « valve » : fermé sur 3 côtés. Corps étranger – stabilisation. Plaie soufflante : pansement « valve » Inspiration : l’air n’entre pas Expiration : l’air sort Corps étranger : stabilisation

34 Traumatologie Lésions internes : – Histoire de l’accident – Hématome cutané – Gonflement de l’abdomen – Douleur – Détresse circulatoire Plaie de la paroi abdominale : sortie des intestins  Couvrir stérilement  Traiter le choc  Position Lésions abdominales :  Oxygène  Protection thermique

35 Rappel des objectifs Comprendre les mécanismes traumatiques Définir, identifier et prendre en charge les traumatismes cutanés traumatismes crâniens et cervicaux traumatismes thoraciques traumatismes abdominaux traumatismes périphériques (membres)


Télécharger ppt "Notions de traumatologie Mécanismes Lésions Attitudes."

Présentations similaires


Annonces Google