La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PAR ALEXA, MIA, LEVI ET LIAM CHAPITRE 5 PAGE 192-200.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PAR ALEXA, MIA, LEVI ET LIAM CHAPITRE 5 PAGE 192-200."— Transcription de la présentation:

1 PAR ALEXA, MIA, LEVI ET LIAM CHAPITRE 5 PAGE

2 LA COMMENCEMENT DU REBELLION Quand un gouvernement provisoire a été formé en mars 1885, Riel voulait trouver un solution pacifique, c`était Dumont qui voulait prendre armes. Quelque jours plus tard, un expédition a été envoyé à Duck Lake pour lutter les provisions d`un entrepôt. Sur le chemin, ils ont rencontré un groupe de policiers. Cinq Métis et quinze policiers sont mort dans l’affrontement. La rébellion est commencé. Quelque bandes amérindiennes se sont engagé dans la bataille avec Louis, parce qu’ils avaient des insatisfactions avec le gouvernement aussi.

3 LE RETOUR DE LOUIS RIEL En juillet 1884, Gabriel Dumont organise un délégation pour se rendre au États-Unis et chercher Louis Riel qui était en exile, pour prendre la tête de son nouveau mouvement de revendication. Riel accepta.

4 LE RETOUR DE LOUIS RIEL Un fois retourné, Louis a pris quelques semaine en préparant une liste de griefs et de droits à revendiquer. Comme quinze ans plus tôt, il veut aider les Métis et leurs droits, et établir un parti gouvernemental Métis. Il a envoyé la liste au gouvernement, mais leur propositions était loin de qu`est qu`il a demandé.

5 LA BATAILLE Le gouvernement n’hesite pas et envoye toute la force du Police montée royale du Nord-Ouest et plus que 3000 soldat canadiens commandées par le général Frederick Middleton au Territoires du Nord- Ouest.

6 LA BATAILLE Plusieurs sont mort de chaque coté avant que la bataille se termine le 9 mai, 1885, en Batoche et le gouvernement est victorieux.

7 APRÈS LA BATAILLE Dumont s’enfuit au États-Unis Riel est jugé en Regina et est pendu le 16 novembre Quelques jours plus tard une dizaine de premiers nations qui avait pris part dans la rébellion sont aussi pendus.

8 VOCAB Oblat - Un ordre catholique de missionnaires Pragmatique - Qui est capable de voir le côté pratique et réaliste d’une question Anéantir - Détuire complètement, au sens figuré affaiblir soudainement. Clémence - Fait de pardonner à un coupable pour une personne ayant la possibilité de la condamner Lotissement - Terrain morcelé en lots, ensemble des habitations construites sur ce terrain; tri des minerais selon leur taille.

9 EN RÉSUMÉ On a dit que la rébellion du Nord-Ouest de 1885 et l’exécution de Louis Riel brisèrent tout sentiment d’unité au sein de la nation des Métis. Certes, la rébellion eut des répercussions considérables sur l’ensemble du Canada. Presque partout, eslle contribua à attister les tensions entre Anglais et Français, de même qu’entre protestants et catholiques, et probablement à accroître les abus à l’égard de toutes les Premières Nations. Le Canada est d’ailleurs encore aux prises avec cet héritage.

10 EN RÉSUMÉ L’achèvement de la construction du CP constitue l’autre grand événement qui marqua Le Chapitre suivant porte sur les difficultés particulières que la construction du CP a dû surmonter en Colombie-Britannique, où le terrain rendait l’entreprise presque impossible. Le CP n’a pas seulement permis la colonisation de l’Ouest, il est devenu un des symboles nationaux du Canada, connu dans le monde entier. Le > de Macdonald s’est réalisé à grands frais, sur les plans tant financier que politique.


Télécharger ppt "PAR ALEXA, MIA, LEVI ET LIAM CHAPITRE 5 PAGE 192-200."

Présentations similaires


Annonces Google