La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 La souffrance psychique se caractérise par une douleur morale. C’est une réaction normale à un évènement inhabituel avant d’être le fait d’une maladie,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 La souffrance psychique se caractérise par une douleur morale. C’est une réaction normale à un évènement inhabituel avant d’être le fait d’une maladie,"— Transcription de la présentation:

1 1 La souffrance psychique se caractérise par une douleur morale. C’est une réaction normale à un évènement inhabituel avant d’être le fait d’une maladie, d’un traumatisme, d’une prise de toxique, d’un stress important ou encore d’une affection psychiatrique. La souffrance psychique peut se manifester parfois par des comportements inhabituels. La souffrance psychique se caractérise par une douleur morale. C’est une réaction normale à un évènement inhabituel avant d’être le fait d’une maladie, d’un traumatisme, d’une prise de toxique, d’un stress important ou encore d’une affection psychiatrique. La souffrance psychique peut se manifester parfois par des comportements inhabituels. La souffrance psychique Souffrances psychiques et comportement inhabituels

2 2 Le comportement inhabituel Le comportement inhabituel est la manifestation d’une souffrance ou d’une détresse psychique. Cette détresse traduit: - avant tout, la rupture du sujet avec lui- même (« on ne le reconnaît plus » ; « il n’est plus lui-même »…) - une altération voire une rupture du contact habituel entre cette personne et la réalité. Le comportement inhabituel est la manifestation d’une souffrance ou d’une détresse psychique. Cette détresse traduit: - avant tout, la rupture du sujet avec lui- même (« on ne le reconnaît plus » ; « il n’est plus lui-même »…) - une altération voire une rupture du contact habituel entre cette personne et la réalité. Souffrances psychiques et comportement inhabituels

3 3 Comme la panique, les états dépressifs ou d’autres affections psychiatriques plus graves Cas particulier… Une baisse du taux de sucre dans le sang Un manque d’oxygène du cerveau Une fièvre élevée Une baisse excessive de la température corporelle Une tumeur cérébrale Traumatisme crânien Hémorragies graves Douleurs intenses L’alcool Les stupéfiants Les médicaments Souffrances psychiques et comportement inhabituels Causes physiquesCauses psychiques

4 4 Souffrances psychiques et comportement inhabituels Différents types de comportements inhabituels Agitée En état de stupeur Anxieuse Agressive et/ou violente Voulant ou ayant tenté de se suicider

5 5 Souffrances psychiques et comportement inhabituels La victime est agitée Hyper activité de la victime, d’intensité et de durée variable Propos incohérents Parle beaucoup Bouge dans tous les sens Ne parvient pas à fixer son intension ou à se contrôler Réaction d’intolérance de l’entourage Peut se mettre ou mettre autrui en danger CAT : La présence de l’équipier secouriste ne doit pas être oppressante mais vigilante afin de ne pas se mettre en danger, prévenir tout péril pour la victime et, au besoin, faire appel aux forces de l’ordre.

6 66 Souffrances psychiques et comportement inhabituels La victime présente un état de stupeur donne à voir et à entendre son SILENCE Elle ne veut pas ou ne peut pas parler, bouger s’exprime alors avec son regard et par son mutisme. CAT : S’il est légitime de demander à la victime des renseignements sur la nature et sur la localisation de sa douleur, l’équipier secouriste doit aussi repérer quand il gène la victime, en lui posant des questions par exemple.

7 77 Souffrances psychiques et comportement inhabituels La victime est anxieuse La victime se sent mal Présente un fort sentiment d’insécurité, de danger immédiat, de peur de devenir folle ou de mourir La victime est le plus souvent agitée ou à l’inverse présente une stupeur Risque de geste auto-agressif ou de décompensation d’une maladie sous- jacente CAT : L’équipier secouriste doit favoriser cette expression verbale. Son écoute doit être attentive et authentique, ce qui facilitera la confiance et la prise en charge de la victime.

8 8 Souffrances psychiques et comportement inhabituels Le stress Le stress est une réaction physiologique et psychologique d’alarme, de mobilisation et de défense de l’individu face à une agression, une menace ou une situation inopinée. C’est une réaction utile, focalisatrice d’attention, mobilisatrice d’énergie et incitatrice à l’action.

9 9 Souffrances psychiques et comportement inhabituels La sidération La personne est saisie, paralysée dans ses capacités et dans sa volonté l’agitation désordonnée État d’excitation, de gesticulation non coordonnée, incapacité à prendre une décision. Relation aux autres altérée. La fuite panique La personne fuit sans écouter personne ; pas de capacité de jugement et de raisonnement, regard vide, expression d’incompréhension totale. Les actions automatiques La personne réalise des gestes mécaniques, répétitifs parfois inutiles. Quatre types de réactions

10 10 Souffrances psychiques et comportement inhabituels Principes de l’action de secours devant une souffrance psychique  Prendre le temps  Agir en équipe  Présenter et indiquer à la victime que l’équipe de secouriste est là pour aider  Expliquer ce qui se passe  Adopter une attitude professionnelle  La fin de l’intervention La posture physiqueLa voixLe respectLe contact physique L’attitude d’accueil et d’écoute

11 11 Souffrances psychiques et comportement inhabituels Conduite à tenir devant un comportement inhabituel  Parler calmement, se présenter  Evaluer les effets de la présence de l’entourage sur la victime  Ne pas répondre à la violence par la violence  Eviter tout contact direct  Ne pas rester seul avec la victime et ne pas la laisser seule  Ne pas se sentir personnellement impliquée par l’agressivité de la victime  Rester à distance correcte de la victime en restant entre elle et les issues  Eloigner les objets dangereux S’il existe un danger pour la victime ou pour les secouristes ou qu’une contention physique soit nécessaire: contacter les forces de l’ordre.

12 12Groupe des Instructeurs SDIS 89 Merci de votre attention Avez-vous des questions ? Avez-vous des questions ?


Télécharger ppt "1 La souffrance psychique se caractérise par une douleur morale. C’est une réaction normale à un évènement inhabituel avant d’être le fait d’une maladie,"

Présentations similaires


Annonces Google