La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RELATION DAIDE ATTITUDES AIDANTES UE 4. 2 S 3 Noëlle LEPRINCE 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RELATION DAIDE ATTITUDES AIDANTES UE 4. 2 S 3 Noëlle LEPRINCE 2013."— Transcription de la présentation:

1 RELATION DAIDE ATTITUDES AIDANTES UE 4. 2 S 3 Noëlle LEPRINCE 2013

2 Les concepts La relation daide est une forme daide psychologique, un soin qui se manifeste à travers la relation. Elle sinscrit dans le champ du savoir-être du soignant, elle est spécifique et relève dune expertise relationnelle. Elle appartient au modèle humaniste. Elle sinscrit dans le présent du sujet.

3 Les concepts Préalable à la relation daide: La capacité à être dans lacceptation de soi La capacité à être dans lacceptation de lautre Nécessité dune démarche introspective Du temps, de la réflexion, de la compréhension, des qualités dobservation Une expérience du quotidien

4 Les concepts La centration sur la personne Sur la personne, non sur le problème Un sujet de soin, pas une pathologie, un vécu, des émotions, besoins, désirs… Un soignant décentré de soi-même Le processus de résolution de problème doit venir de la personne elle-même

5 Les concepts Le non jugement: Ecouter nest ni accuser ni excuser Il faut se laisser pénétrer de ce que le sujet a à dire ou à laisser entendre sans réserve ni préjugés Cela ne veut pas dire accompagner le sujet dans une attitude ou des actions négatives

6 La relation daide: les trois attitudes aidantes Lattitude de non jugement repose sur 2 fondements: Lacceptation inconditionnelle de lautre La considération positive Elle est basée sur la compréhension profonde des comportements et motivations de la personne Postulat: A partir du moment où nous acceptons la personne telle quelle est, celle-ci va ressentir le désir de changer.

7 La relation daide: les trois attitudes aidantes Lempathie: Attitude envers autrui caractérisée par une qualité de présence authentique et de congruence Associée à un effort constant de percevoir ce que lautre éprouve et de compréhension de ce quil exprime Etre conscient de sa propre vulnérabilité

8 Les attitudes aidantes: lempathie Les quatre phases de lempathie Phase 1: phase didentification Phase 2: phase de réverbération Phase 3: phase de détachement Phase 4 : effets de lempathie sur le sujet aidé

9 Les trois attitudes aidantes: la congruence Etre congruent, cest être authentique Le langage non verbal est plus puissant que le langage verbal Cest la recherche de concordance entre ce qui est vécu exprimé, pensé, ressenti en restant vigilant et en conscience Ce nest pas inverser les rôles Les effets de la congruence : gain en authenticité pour laidé, relation de confiance avec le soignant aidant.

10 Les attitudes aidantes: des spécificités Lécoute active: Cest un état de disponibilité intellectuelle et affective Lécoute est à la fois silence et parole afin damener le sujet à sexprimer Elle se décline en trois niveaux: 1 er niveau: lécoutant se rend disponible 2è niveau: lattention flottante 3è niveau: laidant est centré sur ses propres réactions et entre en résonnance avec laidé

11 Les attitudes aidantes: des spécificités Lattitude de laidant est non directive. Elle a pour objectif daider la personne à élaborer ses propres réponses à partir de ses ressources. On aide lhumain, pas le malade Cest la confrontation douce. Laidant nest pas dans la recherche dexpression de pouvoir

12 Les attitudes aidantes: des spécificités Limmédiateté : la relation se situe dans lici et maintenant Elle tend à aider la personne à être authentique et en acceptation delle- même Laidant accompagne laidé dans sa réflexion. Lévocation du passé ou du futur nest pas à proscrire mais doit rester de linitiative de laidé et ne doit pas supplanter la problématique présente.

13 Les attitudes aidantes: des spécificités Des attitudes mais également des techniques à la disposition des soignants ( vues ultérieurement) Des limites et des difficultés: Le manque de disponibilité lié aux conditions externes ou internes. Les transfert et contre-transfert

14 Relation daide: Des attitudes aidantes Un point de départ: un « appel à laide » Un temps exclusivement dédié à lautre Aider: - sans créer de dépendance -sans chercher à donner la solution - en respectant le libre arbitre de laidé - en tenant compte de son autonomie - en exigeant pas de changement immédiat


Télécharger ppt "RELATION DAIDE ATTITUDES AIDANTES UE 4. 2 S 3 Noëlle LEPRINCE 2013."

Présentations similaires


Annonces Google