La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Barrières à l’entrée Le modèle de monopole et le modèle de Cournot assument tous les deux l’absence de menace à l’entrée (threat of entry).  Mais les.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Barrières à l’entrée Le modèle de monopole et le modèle de Cournot assument tous les deux l’absence de menace à l’entrée (threat of entry).  Mais les."— Transcription de la présentation:

1 Barrières à l’entrée Le modèle de monopole et le modèle de Cournot assument tous les deux l’absence de menace à l’entrée (threat of entry).  Mais les profits économiques attirent les entrants potentiels (potential entrants).  Barrières à l’entrée (Barriers to entry).  De quoi s’agit-il ?

2 Barrières à l’entrée Joe S. Bain, Bain Barrières à l’entrée : “la mesure dans laquelle, dans le long terme, les firmes établies peuvent élever leur prix de vente au dessus du coût moyen minimal de production et de distribution … sans attirer les entrants potentiels à entrer dans l’industrie.” (Industrial Organization. New York Wiley, 1968, p. 252).

3 Barrières à l’entrée Joe S. Bain, Bain Exemples :  Coûts de capital élevé  Dépenses de publicité importantes.  Everything but the kitchen sink

4 Avantages de coûts relatifs Des facteurs comme le coût de capital et les dépenses de publicité peuvent-ils être des barrières à l’entrée simplement parce qu’ils sont de montants élevés ?  Supposons que toutes les firmes ont des coûts identiques mais que les coûts moyens soient décroissants.

5 Avantages de coûts relatifs Dissuade (deterring) les entrées de petite taille. Mais qu’est- ce qui dissuade les entrants de grande taille ? AC $ Q/t D QEQE PLPL La firme installée (Incumbent) peut établir un prix limite limit price P L afin de dissuader l’entrée à toute taille inférieur à la taille minimale optimale (MES). MES

6 Avantages de coûts relatifs  Mais l’entrée ne concerne pas toujours, pas même fréquemment, de petite entrants qui viennent contester de grandes firmes installées (incumbents).  Entrée de concurrents de grande taille aux actifs complémentaires.  Exemple : Kellogs et Nestlé  Entrée sur une base technologique différente.  Exemple: locomotives.

7 Dissuasion à l’entrée stratégique (entry deterrence) Une firme installée peut-elle utiliser des stratégiques pour dissuader les grandes firmes d’entrer ? Souvenons-nous de notre hypothèse de coûts identiques.  Postulat de Sylos :  Les firmes en place menacent de maintenir leurs production en cas d’entrée.  Il ne reste alors aux entrants que la courbe de demande résiduelle.

8 Dissuasion à l’entrée stratégique Les firmes installées choisissent un prix limite P I qui garanti que les entrants ne peuvent pas faire mieux que survire (break even). La forme de la courbe de coûts est- elle alors une barrière à l’entrée ? AC $ Q/t D QEQE PEPE QIQI PIPI Demande résiduelle Souvenons-nous : l’entrant à la même courbe de coûts que la firme installée.

9 Dissuasion à l’entrée stratégique Entrant Incumbent Rester dehors Entrée Eviction Accommodement (0, π M ) (π W, π W ) (π S, π S ) π M > π S > 0 > π W Un entrant potentiel qui croit (belief) à la menace du maintien de l’output sera dissuadé à l’entrée.  Mais le postulat de Sylos n’est pas une menace crédible (credible threat), parce que la firme installée n’a aucune incitation à continuer à produire une fois que l’entrée à eu lieu.  π S > π W

10 Dissuasion à l’entrée stratégique Engagement crédible (Credible commitments). Thomas C. Schelling,  Pour qu’une menace soit crédible, un joueur doit faire un engagement irréversible qui change ses propres incitations ou contraint ses propres actions.  Ulysse et les Sirènes.  Brûler les vaisseaux. Ulysses and the Sirens by John William Waterhouse (British, ), National Gallery of Victoria, Melbourne, Australia. Peter Sellers in Dr. Strangelove (1964).

11 Dissuasion à l’entrée stratégique La firme installée (incumbent) investit C, un coût irrécupérable (sunk cost) comme par exemple un excès de capacité de production, utile uniquement en cas de guerre des prix.  La menace est maintenant crédible si π W > π S -C.  La menace vaut la peine d’être faite si π M -C > π S.  Choisir C de façon que π M - π S > C > π S - π W. Entrant Incumbent Rester dehors Entrée Eviction Accommodement (0, π M -C ) (π W, π W ) (π S, π S -C )

12 Dissuasion à l’entrée stratégique Est-ce que celà signifie que les engagement stratégiques sauvent la conception des barrières à l’entrée de Bain-Sylos ?  Notons que, du fait de l’engagement, la firme installée n’a plus les mêmes coûts que l’entrant potentiel. Entrant Incumbent Rester dehors Entrée Eviction Accommodement (0, π M -C ) (π W, π W ) (π S, π S -C )

13 Avantages de coûts absolus Stigler “Une barrière à l’entrée peut être définie comme un coût de production (pour certains ou pour tous niveaux de production) qui doit être supporté par une firme qui cherche à entrer dans un secteur et qui n’est pas supporté par les firmes déjà installées dans l’industrie. (The Organization of Industry. Homewood, R. D. Irwin, 1968, p. 67.)The Organization of Industry George J. StiglerGeorge J. Stigler,

14 Avantages de coûts absolus Stigler George J. StiglerGeorge J. Stigler, Exemples :  Des coûts de capital élevé ne sont pas des barrières à moins que la firme installée n’ait pas à les payer.  ‘Imperfections’ du marché des capitaux  Idem pour les dépenses de publicité importantes, ou de recherche et développement.

15 Avantages de coûts absolus $ Q/t AC E AC I Tous les coûts absolus ne relèvent pas d’une intervention publique. –Une barrière relève de l’intervention publique si le fait de la lever accroît l’efficacité économique. –Exemple: une connaissance supérieure ou une technologie.

16 Accroître les coûts des rivaux (Raising rivals’ costs) Il est possible d’investir dans des ressources qui créent des avantages de coûts. –Il peut être intéressant d’accroître les coûts de ses rivaux, même si celà conduit à accroître ses propres coûts. Exemple : coût des inputs, lobbying..

17 Barrières et propriété privée Les taxis sont souvent munis d’une licence. Leur nombre et limité.. –A New York : Mais les taxis installés n’ont pas d’avantage de coût. La distinction insider- outsider distinction échoue à distinguer cette barrière. Y a-t-il des barrières à l’entrée dans les taxis des grandes villes ? New York, Paris

18 Barrières et propriété privée Au bout du compte, les barrières à l’entrée réduisent les droits sur les actifs. Les bénéfices de ces barrières (des droits) compensent les coûts ? Les droits (barrières) résolvent les problèmes d’externalités. –Droits de propriété ordinaires. –Taxis ? –Quotas transférables de pollution. Demsetz. Harold Demsetz, 1930-Demsetz


Télécharger ppt "Barrières à l’entrée Le modèle de monopole et le modèle de Cournot assument tous les deux l’absence de menace à l’entrée (threat of entry).  Mais les."

Présentations similaires


Annonces Google