La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FSU - septembre 20081 Le pouvoir d’achat en berne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FSU - septembre 20081 Le pouvoir d’achat en berne."— Transcription de la présentation:

1 FSU - septembre Le pouvoir d’achat en berne

2 FSU - septembre De 2000 à fin 2008, la perte du pouvoir d’achat de nos traitements approchera 10%.

3 FSU - septembre Une politique salariale désastreuse Pour l’année 2008, avec une inflation de 4% environ, le gouvernement décide d’augmenter nos salaires de 0,8% seulement (0,5% au 1 er mars et 0,3% au 1 er octobre). Les années suivantes, il n’y aurait que 0,5% chaque 1er juillet, complété en 2009 de 0,3% au 1er octobre.

4 FSU - septembre Une politique salariale désastreuse A chaque augmentation du SMIC, le gouvernement est contraint de relever le minimum de traitement de la Fonction Publique. Les ajustements qui ont suivi sur la grille de catégorie C n’ont pas empêché l’écrasement de la grille, contrariant la carrière des personnels concernés.

5 FSU - septembre Une politique salariale désastreuse Lecture :l’échelle E3 de catégorie C s’étend de l’indice 290 à l’indice 355. Un fonctionnaire de grille A Type, à deux grades, débute à l’indice 349 jusqu’à l’indice 658. La hors classe se termine à l’indice 783.

6 FSU - septembre Une politique salariale désastreuse La baisse de nos traitements ouvre la voie –aux primes individualisées, modulables par la hiérarchie, –aux heures supplémentaires au détriment de l’emploi.

7 FSU - septembre Une politique salariale désastreuse Pour le ministre, c’est l’avancement d’échelon qui doit assurer le maintien du pouvoir d’achat. Obligé de reconnaître que pour de nombreux agents, cela est inopérant, il met en place la GIPA

8 FSU - septembre Une politique salariale désastreuse La GIPA, « garantie de maintien du pouvoir d’achat » sera versée en novembre à ceux d’entre nous qui sont bloqués dans leur carrière ou qui ont gagné si peu de points que leur pouvoir d’achat a régressé entre décembre 2003 et décembre Pour évaluer le montant de la GIPA,

9 FSU - septembre Une politique salariale désastreuse Déterminée sur le traitement indiciaire, la GIPA ignore la situation de ceux qui voient leurs indemnités se réduire parce qu’ils avancent dans la carrière, comme c’est le cas de nombreux professeurs des écoles.

10 FSU - septembre Une politique salariale désastreuse La GIPA veut faire accepter la dégringolade des grilles de rémunération, qui se traduit par l’inacceptable : les plus jeunes sont moins bien payés que leurs aînés au même moment de leur carrière.

11 FSU - septembre Une politique salariale désastreuse On relève ainsi sur le graphique qui suit, élaboré par l’INSEE, que les personnels recrutés en 1997 en catégorie A, ont après 9 ans de carrière un pouvoir d’achat inférieur de 14% à ceux qui ont été recrutés en Insee, France portrait social, novembre 2007

12 FSU - septembre Une politique salariale désastreuse

13 FSU - septembre Une politique salariale désastreuse En catégorie A, les entrants de 2005 ont un pouvoir d’achat inférieur de 23% par rapport à celui des entrants 25 ans plus tôt ! (voir le graphique suivant, élaboré par l’Insee).

14 FSU - septembre Une politique salariale désastreuse

15 FSU - septembre Qui a vidé les caisses ? Le gouvernement nous explique que « les caisses sont vides ». Mais il a choisi de réduire les ressources de l’État et fait pression sur les employeurs territoriaux pour qu’ils réduisent leurs dépenses.

16 FSU - septembre Qui a vidé les caisses ? Les rémunérations versées aux agents de l’État représentent une part toujours plus faible des richesses du pays. Le graphique suivant 1 montre qu’en 8 ans, la part des rémunérations des agents de l’État dans le PIB a chuté de 15%. 1 élaboré par la FSU à partir des données de la DGAFP et de l’INSEE

17 FSU - septembre Qui a vidé les caisses ?

18 FSU - septembre Augmenter les salaires Pour la FSU, le point d’indice, commun à tous les agents publics, doit progresser au moins autant que l’inflation. Il faut rattraper les pertes ; Reconstruire les grilles de rémunération. Le minimum de traitement doit être porté à 1500 € mensuels nets.

19 FSU - septembre Les pensions de retraite Depuis la loi du 21 août 2003, les pensions de retraite sont revalorisées chaque 1 er janvier sur la base de l’indice des prix INSEE (évolution en moyenne). Cette nouvelle disposition a été prise sans remise à niveau des pensions, pourtant fortement amputées par la désindexation du point d’indice sur les prix.

20 FSU - septembre Les pensions de retraite Au 1 er janvier 2008, l’augmentation n’est que de 1,1% alors que l’inflation prévisionnelle est de 1,6%. Le gouvernement prétexte en effet une augmentation des pensions en 2007 plus importante que celle des prix et retient 0,5%.

21 FSU - septembre Les pensions de retraite Face aux protestations, il annonce en mars une rallonge : +0,8% au 1 er septembre. Le compte n’y est pas. L’inflation atteint à l’été 2008 un rythme annuel de 3,6%, selon l’INSEE. L’augmentation décidée par le gouvernement correspond à une moyenne annuelle de 1,36%.

22 FSU - septembre Les pensions de retraite Pour les années suivantes, le gouvernement annonce en outre un report de la date de revalorisation du 1 er janvier au 1 er avril. Il opérerait ainsi pendant 3 mois une économie sur le dos des retraités.

23 FSU - septembre Les pensions de retraite La section fédérale des retraités de la FSU appelle les retraités à se mobiliser sans attendre, pour défendre leur pouvoir d’achat à participer nombreux aux manifestations du 16 octobre.


Télécharger ppt "FSU - septembre 20081 Le pouvoir d’achat en berne."

Présentations similaires


Annonces Google