La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Faire face à la « maladie » du siècle Le stress en entreprise Cadre - Manager Ingenious consulting © M1.Santé et qualité de vie au travail, stress, risques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Faire face à la « maladie » du siècle Le stress en entreprise Cadre - Manager Ingenious consulting © M1.Santé et qualité de vie au travail, stress, risques."— Transcription de la présentation:

1 Faire face à la « maladie » du siècle Le stress en entreprise Cadre - Manager Ingenious consulting © M1.Santé et qualité de vie au travail, stress, risques psychosociaux de quoi s’agit-il ?

2 Agir pour la qualité de vie au travail Manager la formation Agir pour la qualité de vie au travail Début du module Modules 1 Modules 1 Modules 1 Modules 1

3 m1. m1.Santé et qualité de vie au travail, stress, risques psychosociaux de quoi s’agit-il ? ModulesModules

4 Quel enjeu ? prévenir les risques psychosociaux. Attachée à la santé et au bien-être de ses collaborateurs, l’entreprise se doit de favoriser la qualité de vie au travail et de prévenir les risques psychosociaux. Cette volonté ne s’oppose pas aux objectifs de performance L’une des conditions est de considérer autrement l’obtention de la performance, au centre des préoccupations. C’est de replacer l’être humain au centre des préoccupations.

5 M1.Santé et qualité de vie au travail, stress, risques psychosociaux… de quoi s’agit-il? M1.Santé et qualité de vie au travail, stress, risques psychosociaux… de quoi s’agit-il?

6 La Santé OMS OMS précise cette notion dans sa charte d’Ottawa en 1986 :charte d’Ottawa en 1986 « La santé constitue la mesure dans laquelle un individu ou un groupe est apte à réaliser ses aspirations et à satisfaire ses besoins, et d’autre part à s’adapter à son environnement et à le modifier ». Dans cette perspective La santé ne se réduit pas à l’aspect individuel, elle est individuelle et collective. à la fois individuelle et collective.

7 La Santé Ces formulations appellent les remarques suivantes: Il est plus constructif de mobiliser les énergies pour un (agir pour la santé) objectif (agir pour la santé) que de chercher à mobiliser durablement pour un (agir contre le stress et la maladie) objectif (agir contre le stress et la maladie) La définition de l’OMS à l’intérêt d’être globale en intégrant les composantes sociales, psychologiques de la santé. « Elle est bien ambitieuse »..

8 La Santé est : Un état d’énergie, de vitalité et d’équilibre dynamique. dynamique. Elle suppose un état de bien-être avec soi même. Avec les autres. Et avec son environnement.

9 Pour beaucoup, le mot bien être évoque…….. Le bien-être: BAROMETRE DU BIEN -ETRE AU TRAVAIL DES FRANÇAIS Etat des lieux Attentes et Perspectives Référence Bernard Julhiet Group Ipsos La Tribune Cette étude prend en compte cinq dimension du bien-être au travail: Le bien-être vital Le bien-être vital qui consiste en premier lieu à être en bonne santé, Le bien-être existentiel Le bien-être existentiel avec ses aspirations personnelles et professionnelles,

10 Le bien-être social et relationne Le bien-être social et relationnel, Le bien-être matériel Le bien-être matériel qui est une fonction de confort dans la situation travail et de son l’environnement, Le bien-être organisationnel Le bien-être organisationnel qui résulte de la situation travail. Le bien-être:

11 > > Ce baromètre 2010 du bien-être au travail des Français : Les français sont majoritairement satisfait Les salariés affirment ressentir un niveau de stress élevé Les salariés considèrent que leur bien-être s’est dégradé dans les 6 derniers mois 64% 62% 45% 3 salariés sur 10 expriment un sentiment d’inquiétude

12 Les moteurs du bien-être au travail La visibilité sur l’évolution professionnelle, le travail d’équipe, la convivialité sur le lieu du travail, la compréhension de leur rôle et des attentes des supérieurs.

13 La qualité de vie au travail: La notion de qualité de vie au travail est plus large que celle des conditions de à une travail. Elle est proche du bien-être du travail, elle fait référence à une dimension davantage collective. Les 6 composantes : Qualité des relations sociales et de travail >l’écoute, le dialogue, la reconnaissance et le respect. Qualité du contenu du travail  autonomie, responsabilité, variété du travail. Qualité de l’environnement physique  espace, bruit et chaleur

14 suite des 6 composantes : La qualité de vie au travail: Qualité de l’organisation du travail  Prescription, appui, résolution des dysfonctionnements, anticipation de la charge et réduction de la pénibilité. Possibilité de réalisation et de développement professionnel. Conciliation entre vie professionnelle et vie privé,

15 > > Sondage 2013 l’ambiance au travail se dégrade-t-elle? : 74 % les relations humaines se sont dégradées Les raisons : Manque de temps et de moyens Alors que les entreprises sont toujours plus exigeantes > > Les performances de l’entreprise sont-elles liées au bien- être des salariés ? 87% Une bonne ambiance favorise la performance pour les salariés et de l’entreprise.

16

17 Les risques psychosociaux Au sens de Organisation International du Travail « les risques psychosociaux sont l’ensemble des facteurs qui peuvent porter atteinte à l’intégrité physique et psychique des personnes » Le stress, Les violences internes et externes, Le harcèlement, les souffrances au travail, Mais aussi les comportements de dépendance vis-à-vis du tabac, de l ’alcool ou des drogues. Ces risques sont nommés psychosociaux car les phénomènes en question conjuguent les dimensions psychologiques individuelles et sociales ou collectives,

18 Les troubles psychosociaux sont des atteintes à la santé Troubles anxieux Dépressions Troubles musculosquelettiques (les TMS) Les entreprises mettent en place des actions de préventions des risques psychosociaux. Les risques psychosociaux Cette politique de prévention contribue à construire la qualité de vie au travail et la santé du personnel.

19 Définition : Un état de stress « survient lorsqu’il y a un déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes qui lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses ressources pour faire face. est parfois une notion confuse dans notre langage courant Car on confond stress, causes du stress et conséquences … Le stress n’est pas une maladie l’organisme face à C’est une réaction individuelle de l’organisme face à la pression

20 Depuis 1998, certaines évolutions des entreprises conduisent à accentuer les phénomène de stress. Citons : L’accélération des changements Le sentiment d’urgence permanent L’intensification du travail dans un souci de productivité Les organisations virtuelles La perte de lien social au sein d’une équipe de travail…

21 L’importance du phénomène de stress Selon une étude de la Fondation Européenne pour l’amélioration des conditions de travail 20% des salariés européens estiment que leur santé est affectée par des problèmes de stress au travail Ce phénomène n’épargne plus aucun secteur d’activité

22 Selon une étude de la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie en 2004 : Sur un arrêt maladie d’une durée de 2 à 4 mois : 25% 25% des arrêts sont dus à des troubles dus aux TMS 20 % 20 % des arrêts sont dus a des troubles mentaux et du comportement dont les « épisodes dépressifs » En 2009 En 2009 le coût économique du stress en France est entre 2 à 3 milliards d’euros Une estimation pour l’UE : 50 à 60% des journées de travail perdues et un coût de 2 milliards d’euros.

23 La notion d’anxiété Le stress est distinct Le stress est distinct de l’anxiété L’anxiété est une émotion proche de la peur. Mais contrairement à la peur ( on a peur de quelque chose), le danger (l’anxiété vient de Soi) est imprécis et mal définissable (l’anxiété vient de Soi) L’anxiété peut survenir suite à des situations difficiles, dangereuses et stressantes. A retenir : Il faut distinguer l’état anxieux qui est transitoire, lié à la perception d’une menace, et la personnalité anxieuse qui est une disposition quasi-permanente de l’individu. Evitons de confondre « stress » et « anxiété »

24 La dépression est un état pathologique qui s’accompagne d’un sentiment de douleur, de tristesse, une perte de goût pour les activités que l’on appréciait. La dépression doit être dépistée et soignée, elle est difficile à diagnostiquer A noter Les médicaments ne soignent pas les causes, ils peuvent accompagner certains traitements pour passer un cap difficile. Les Français Les Français sont les champions du monde de la consommation de somnifères, d’antidépresseur et de tranquillisants. La dépression

25 les troubles musculo squelettiques Les TMS Les TMS constituent une maladie professionnelle la plus courante en France. Il ne s’agit pas d’une maladie mais d’un ensemble de pathologies qui correspondant à des douleurs des muscles, des tendons, des nerfs, douleurs qui peuvent souvent être situées dans le cou, le dos ou les bras. Les causes peuvent être multiples : Les gestes répétitifs; mauvaise posture devant son PC, effort excessif travail statique….

26 Epuisement professionnel Un stress excessif, prolongé ou répétitif peut entraîner un état de surcharge mentale dont une forme les plus graves est l’état burn out d ’épuisement professionnel ou burn out. L’épuisement professionnel est souvent lié à un surinvestissement dans le travail. Il peut conduire à la maladie, à la dépression, au suicide. Pour prévenir l’épuisement professionnel : La personne doit apprendre à se protéger, à gérer son stress et ses émotions. Le management à un rôle à jouer pour éviter cette surchauffe.

27 Les violences au travail Les violences peuvent être physiques : des agressions. Elles peuvent être psychologiques et prendre la forme d’intimidation, de langage humiliant, de manipulation. Les violences vont de l’incivilité jusqu’à la violence physique. Les violences internes concernent les collaborateurs ente eux ou les relations collaborateurs-managers. Il faut noter : Les violences peuvent être très variées en formes et en intensité: Coalition contre un bouc émissaire, mise à l’écart, injure, paroles dévalorisantes exigences abusives, refus de participer ou de communiquer, violence physique

28 Le harcèlement Le harcèlement moral a une définition précise depuis 2001 dans le code de travail. Relèvent du harcèlement moral : « des agissements répétés d’un employeur, un représentant ou toute personne abusant de l’autorité que lui confère ses fonctions, qui ont pour effet de porter atteinte à sa dignité et de créer des conditions de travail humiliantes ou dégradantes » Remarque : La définition ci-dessus tient compte uniquement du harcèlement descendant (le supérieur vis-à-vis d’un subordonné), elle ne prend pas en compte le harcèlement ascendant, c’est-à-dire plusieurs subordonnés vis-à-vis d’un manager, ni le harcèlement entre collègue.

29 Le harcèlement (suite) Le harcèlement moral peut prendre des formes variées : Critiques incessantes, brimades, humiliations, Insultes, « mise au placard », privation du travail, surcroît de travail, Refus de communication, tentatives d’isolement d’un salarié par rapport à son groupe de travail, Atteinte aux conditions de travail. Attention ! à ne pas tout baptiser « harcèlement » Un manager ne harcèle pas son collaborateur lorsqu’il donne des objectifs ou qu’il demande ce que l’on compte faire pour les atteindre.

30 La crise suicidaire Les première manifestation de la crise suicidaire peuvent être difficile à identifier chez l’adulte. Il convient d’être attentif à trois aspects : L’expression des idées suicidaires, Les signes de crise psychologique, Le contexte de vulnérabilité de la personne. Il est important d’améliorer ce repérage pour faciliter la prise en charge.

31 La crise suicidaire (suite) Les premiers signes peuvent être des manifestations telles: L’anxiété, de l’agressivité, L’expression d’un sentiment d’échec et de dévalorisation personnelle, Le sentiment d’être dans une impasse, Comportement de retrait, ou au contraire surinvestissement dans le travail, Le médecin est le mieux placé pour faire le diagnostic du danger et de l’urgence de la situation.

32 Les dépendances Ce sont les consommation régulière de substances que les personnes pour apaiser une souffrance. « La solution » devient le problème. Il s’agit de l’alcool, de la drogue, du tabac, de certains médicaments (antidépresseur, anxiolytiques et stimulants…) Le domaine personnel et le domaine du travail peuvent combiner ce qui rend l’intervention délicate. Prenons l’exemple de l’alcoolisme qui est un sérieux problème en France (45000 décès par an). Bien distinguer l’alcoolisme qui est une maladie, qui ne peut pas être sanctionné. L’ivresse ou la consommation d’alcool sur le lieu de travail qui appellent une intervention du manager.

33 Agir pour la qualité de vie au travail Manager la formation Agir pour la qualité de vie au travail Fin du module Modules 1 Modules 1 Modules 1 Modules 1 m1. m1.Santé et qualité de vie au travail, stress, risques psychosociaux de quoi s’agit-il ?


Télécharger ppt "Faire face à la « maladie » du siècle Le stress en entreprise Cadre - Manager Ingenious consulting © M1.Santé et qualité de vie au travail, stress, risques."

Présentations similaires


Annonces Google