La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les patrons résilient la convention collective de la maçonnerie Conférence de presse du 12 juin 2007, Les Tuileries Photo : Berger – Unia Genève.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les patrons résilient la convention collective de la maçonnerie Conférence de presse du 12 juin 2007, Les Tuileries Photo : Berger – Unia Genève."— Transcription de la présentation:

1 Les patrons résilient la convention collective de la maçonnerie Conférence de presse du 12 juin 2007, Les Tuileries Photo : Berger – Unia Genève

2 Mercredi 23 mai, la Société suisse des entrepreneurs (SSE) a dénoncé la convention collective (CN) de la branche La CN est une des 3 principales CCT de Suisse : Hôtellerie-restauration : 200’000 salarié-es concerné-es Industrie des machines : 120’000 Secteur principal de la construction : 90’000 dont 4’700 à Genève Branle-bas de combat dans le gros-œuvre Genève, 12 juin 2007

3 Conclue en juin 2005, la CN devait arriver à échéance à fin 2008, voire 2009 Il a été convenu de mener des pourparlers en cours de durée de validité de la CN, sur des sujets précis : En 2007 : classes de salaires champ d’application sécurité au travail et protection de la santé régulation du travail temporaire caution conventionnelle indemnités journalières maladie et résiliation en cas de maladie allègement du texte. Branle-bas de combat dans le gros-œuvre Genève, 12 juin 2007

4 Un problème d’application est survenu en 2006 : Horaires de travail et flexibilité : La SSE veut davantage de flexibilité que n’en prévoit la CN Des heures en moins, non payées jusqu’à rattrapage L’arbitrage, paritairement convenu, donne raison aux syndicats : les heures en moins ne sont pas autorisées par la CN La SSE ajoute donc une revendication à la liste des thèmes à traiter en 2007 : Davantage de flexibilité Branle-bas de combat dans le gros-œuvre Genève, 12 juin 2007

5 La revendication SSE : Possibilité d’accumuler 100 heures «en plus» ET Possibilité d’accumuler 80 heures «en moins» Soit une flexibilité non payée égale à un mois de travail par an Refus des syndicats, et dénonciation de la CN par la SSE ! Branle-bas de combat dans le gros-œuvre Genève, 12 juin 2007

6 Motifs de la SSE (ou de sa minorité « UDC »…) : Mettre la pression pour obtenir ce qu’elle veut Affaiblir les syndicats, et Unia… Tenter de supprimer la CN Radicaliser les syndicats contre la libre circulation Perspective des élections fédérales Transférer le risque d’entreprise sur les salariés Branle-bas de combat dans le gros-œuvre Genève, 12 juin 2007

7 Conséquences de la dénonciation : Plus de CCT dès le 1er octobre 2007 Les anciens contrats individuels ne changent pas, sauf si « congé modification », toujours possible Les nouveaux contrats n’ont pas à respecter la CN Les entreprises étrangères peuvent détacher des travailleurs sans avoir à respecter de normes suisses Forts risques de dumping Branle-bas de combat dans le gros-œuvre Genève, 12 juin 2007

8 Concrètement, sans CN : Pas de salaires minimums Déréglementation totale du temps de travail Pas de 13e salaire Pas de 5 e et 6 e semaine de vacances Pas de paiement du salaire pendant deux ans en cas de maladie Branle-bas de combat dans le gros-œuvre Genève, 12 juin 2007

9 Branle-bas de combat dans le gros-œuvre Genève, 12 juin 2007 Concrètement, sans CN : Pas de protection illimitée contre le licenciement pendant la maladie Pas d’indemnité de CHF /jour pour les déplacements Pas de compensation des jours fériés tombant sur un week-end Pas de retraite anticipée à 60 ans

10 L’enjeu pour la paix sociale en Suisse, pour les syndicats et pour les maçons est capital : Nous devons maintenir la CN, sans dégradation des conditions de travail Nous mobilisons les maçons Dès juin, des actions sont organisées partout en Suisse, en vue de préparer une grève qui aura lieu à la rentrée Un arrêt de travail, avec manifestation, aura lieu à Genève, lundi 18 juin, dès 07 h. 30, place des 22 Cantons Objectif : 1000 travailleurs sur le pont du Mont-Blanc Branle-bas de combat dans le gros-œuvre Genève, 12 juin 2007


Télécharger ppt "Les patrons résilient la convention collective de la maçonnerie Conférence de presse du 12 juin 2007, Les Tuileries Photo : Berger – Unia Genève."

Présentations similaires


Annonces Google