La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prevenar 13*: UNE NOUVELLE MANIÈRE DE PRÉVENIR LES MALADIES INVASIVES À PNEUMOCOQUES CHEZ L’ADULTE DE 50 ANS ET PLUS INDICATIONS: PREVENAR 13 est indiqué.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prevenar 13*: UNE NOUVELLE MANIÈRE DE PRÉVENIR LES MALADIES INVASIVES À PNEUMOCOQUES CHEZ L’ADULTE DE 50 ANS ET PLUS INDICATIONS: PREVENAR 13 est indiqué."— Transcription de la présentation:

1 Prevenar 13*: UNE NOUVELLE MANIÈRE DE PRÉVENIR LES MALADIES INVASIVES À PNEUMOCOQUES CHEZ L’ADULTE DE 50 ANS ET PLUS INDICATIONS: PREVENAR 13 est indiqué dans l’immunisation active pour la prévention des maladies invasives, pneumonie et otite moyenne aiguë causées par Streptococcus pneumoniae chez les nourissons et les enfants âgés de 6 semaines à 5 ans. PREVENAR 13 est indiqué dans l’immunisation active pour la prévention des maladies invasives causées par Streptococcus pneumoniae chez les adultes de 50 ans et plus. PREVENAR 13 cible les sérotypes 1, 3, 4, 5, 6A, 6B, 7F, 9V, 14, 18C, 19A, 19F, en 23F. *Trademark

2 Aperçu de la présentation
Conjugate technology image en attente Technologie de conjugaison Maladie pneumococcique Héritage de Prevenar Prevenar 13 Vaccination pneumococcique PREV12F – May 2012

3 Aperçu de la présentation
Conjugaat-technologie afbeelding in afwachting Technologie de conjugaison Maladie pneumococcique Pneumokokkenziekte Héritage de Prevenar Prevenar 13 Vaccination pneumococcique PREV12F – May 2012

4 La maladie pneumococcique demeure un grave problème de santé 1
World Health Organization. 23-valent pneumococcal polysaccharide vaccine. WHO position paper. Wkly Epidemiol Rec. 2008;83:

5 Formes cliniques majeures de maladie pneumococcique (MP) 1,2
Bactériémie Méningite Pneumonie invasive** Pneumonie non-invasive OMA * Sinusite Maladie pneumococcique invasive (MPI) MALADIE PNEUMOCOCCIQUE Maladie pneumococcique non-invasive (des muqueuses) * Otite moyenne aiguë ** y compris empyème 1. WHO. Acute Respiratory Infections (Update September 2009) Centers for Disease Control and Prevention. Epidemiology and Prevention of Vaccine Preventable Diseases. The Pink Book. 11th Edition. May 2009.

6 Pneumonie bactériémique
Plus de 80% des MPI de l’adulte plus âgé consistent en pneumonie bactériémique 1 Pneumonie bactériémique > 50 ans Méningite 0-5 ans Etude rétrospective des données de surveillance de la maladie pneumococcique invasive (MPI) dans la population néerlandaise ( 1275 hospitalisations), Juin 2004–Juin avant l’implémentation du PCV-7 1. Adapted from Jansen AGSC et al. Vaccine. 2009;27(17):

7 Incidence et taux de mortalité de la MPI les plus élevés aux extrêmes de classes d’âge 1
Incidence de la MPI et taux de mortalité associés (USA, 2009) Cas Décès 50-64 ≥65 1. Adapted from Centers for Disease Control and Prevention Active Bacterial Core Surveillance Report, Emerging Infections Program Network, Streptococcus pneumoniae, 2009.

8 Pathologies sous-jacentes 1-6
Le risque de maladie pneumococcique augmente avec l’âge ≥ 50 ans et les comorbidités 1,2 Cadre de vie 5 Pathologies sous-jacentes 1-6 Âge 1 1. Butler JC et al. Epidemiology of pneumococcal infections in the elderly. Drugs Aging. 1999;15 Suppl 1: Centers for Disease Control and Prevention. MMWR. Prevention of Pneumococcal Disease. ACIP Recommendations 1997;46:RR– World Health Organization. 23-valent pneumococcal polysaccharide vaccine. WHO position paper. Wkly Epidemiol Rec. 2008;83: Centers for Disease Control and Prevention. MMWR Recommendations and Reports. Preventing Pneumococcal Disease Among Infants and Young Children. 2000;49 (RR-9):1– Centers for Disease Control and Prevention. MMWR. Recommended Adult Immunization Schedule 2009;57:Q1–Q4 - Accessed May Centers for Disease Control and Prevention. Epidemiology and Prevention of Vaccine Preventable Diseases. The Pink Book. 11th Edition. May 2009.

9 Le risque de maladie pneumococcique augmente avec l’âge 50 ans et les comorbidités 1,2
Adultes ≥ 50 ans Âge 1 1. Butler JC et al. Epidemiology of pneumococcal infections in the elderly. Drugs Aging. 1999;15 Suppl 1: Centers for Disease Control and Prevention. MMWR. Prevention of Pneumococcal Disease. ACIP Recommendations 1997;46:RR–8.

10 Le nombre de MIP augmente
L’évolution des maladies invasives à pneumocoques en Belgique en fonction de l’âge Le nombre de MIP augmente 50+ > 50% des cas Scientific Institute of Public Health, ISP-WIV, Epidemiology Unit, Yearly report, 2010, Infectious Diseases, S. Pneumoniae (LR)

11 Le risque de maladie pneumococcique augmente avec l’âge (> 50 ans) et les comorbidités 1,2
Pathologies immunosuppressives Immunodéficience congénitale ou acquise (y compris VIH) Tumeurs hématologiques malignes ou généralisées Greffe de cellules hématopoïétiques Traitement immunosuppresseur (y compris corticostéroïdes systémiques) Liées aux organes Diabète Asplénie fonctionnelle ou anatomique Maladies chroniques du cœur, du poumon, du foie ou des reins Fuite de liquide céphalorachidien Transplantation d'organe Liées au mode de vie Alcoolisme Tabagisme Autre Implants cochléaires Pathologies sous-jacentes 1-6 1. Butler JC et al. Epidemiology of pneumococcal infections in the elderly. Drugs Aging. 1999;15 Suppl 1: Centers for Disease Control and Prevention. MMWR. Prevention of Pneumococcal Disease. ACIP Recommendations 1997;46:RR– World Health Organization. 23-valent pneumococcal polysaccharide vaccine. WHO position paper. Wkly Epidemiol Rec. 2008;83: Centers for Disease Control and Prevention. MMWR Recommendations and Reports. Preventing Pneumococcal Disease Among Infants and Young Children. 2000;49 (RR-9):1– Centers for Disease Control and Prevention. MMWR. Recommended Adult Immunization Schedule 2009;57:Q1–Q4. mm5753a6.htm. Accessed May Centers for Disease Control and Prevention. Epidemiology and Prevention of Vaccine Preventable Diseases. The Pink Book. 11th Edition. May 2009.

12 Le risque de maladie pneumococcique augmente avec l’âge (> 50 ans) et les comorbidités 1,2
Résidence dans une maison de repos et de soins ou un autre établissement de soins à long terme Cadre de vie 3 1. Butler JC et al. Epidemiology of pneumococcal infections in the elderly. Drugs Aging. 1999;15 Suppl 1: Centers for Disease Control and Prevention. MMWR. Prevention of Pneumococcal Disease. ACIP Recommendations 1997;46:RR– Centers for Disease Control and Prevention. MMWR. Recommended Adult Immunization Schedule 2009;57:Q1–Q4. mm5753a6.htm. Accessed May

13 La maladie invasive à pneumocoques est fréquemment provoquée par des souches résistantes aux antibiotiques 1,2 Streptococcus pneumoniae: proportion d’isolats invasifs non sensibles au macrolides 2010* 1 < 1% 1% à < 5% 5% à < 10% 10% à < 25% 25% à < 50% ≥ 50% Pas de données rapportées ou moins de 10 isolats Non inclus Liechtenstein Luxembourg Pays difficilement visibles Malte Les souches résistantes aux antibiotiques peuvent 3 compliquer la price de décisions quant au traitement provoquer des échecs thérapeutiques Accroître la durée et le coût de la prise en charge * Les taux de résistance antimicrobienne varient selon les régions et les pays 1. ECDC report. Antimicrobial resistance surveillance in Europe Liñares J et al. Clin Microbiol Infect. 2010;16: Kyaw MH et al. N Engl J Med. 2006;354:

14 S. pneumoniae: agent causal de la maladie pneumococcique
Diplococcus à Gram positif 1,2 Capsule polysaccaridique 3-5 Facteur de virulence Définit le sérotype Cible vaccinale > 90 sérotypes 3-5 1. Centers for Disease Control and Prevention. Epidemiology and Prevention of Vaccine Preventable Diseases. The Pink Book. 11th Edition. May Watson DA et al. Eur J Clin Microbiol Infect Dis. 1995;14: Peter G, Klein JO. In: Principles and Practice of Pediatric Infectious Diseases. 3rd ed. New York, NY: Churchill Livingstone, 2008: ) Dagan R et al. In: Textbook of Pediatric Infectious Diseases. Vol 1. 5th ed. Philadelphia, PA: Saunders; Weinberger DM et al. PLoS Pathog 2009;5(6):e

15 Sérotypes* les plus prévalents de la maladie pneumococcique invasive dans 6 pays européens
1 2 3 4 5 6A 6B 7F 8 9V 11A 12F 14 15 17F 18C 19A 19F 22F 23F Portugal ( ; ≥ 18 ans) 1 Crète (Grèce) ( ; ≥ 19 ans) 2 Espagne ( ; ≥ 18 ans) 3 France (2009; ≥ 18 ans) 4 Pays-Bas ( ; ≥ 18 ans) 5 Suisse (2009; ≥ 16 ans) 6 * les sérotypes les plus prévalents mentionnés 1. Horacio AN et al. Vaccine 30 (2012) 218– Maraki S et al. Chemotherapy 2010;56:325– Luján M et al. Eur Respir J 2010:36: Grall N et al. Eur J Clin Microbiol Infect Dis (2011) 30:1511– Jansen AGSC et al. Clin Infect Dis Jul 15;49(2):e Accessed April 2012.

16 Sérotypes les plus prévalents de la maladie pneumococcique invasive 1
1. Etude Adult IPD Survey. J. Verhaegen et al. Poster ISPPD, 2012

17 Sérotypes les plus pathogènes de la maladie pneumococcique invasive chez les adultes en termes de sévérité de la maladie 1 Résultat par sérotype en Belgique* Sérotypes 23.9% 7.5% 6.8% 17.1% 28.6% 16.5% Nombre de cas * Surveillance active prospective de MPI confirmés chez les patients adultes de 50 ans et plus (n=833) 1. Verhaegen J et al. ISPPD poster 2012.

18 Les taux de mortalité des patients hospitalisés pour MPI et pneumonie communautaire (PC) sont restés constants dans le temps 1-4 Populations mixtes de patients dans différents contextes et différents pays 12.2% MORTALITÉ 1 (N=1130) 12.3% MORTALITÉ 2 (N=4432) 12% MORTALITÉ 3 (N=5837) ~12% MORTALITÉ 4 (N=730) # Données hospitalières US Patients ≥ 12 ans atteints de pneumonie bactériémique Méta-analyse Patients > 18 ans atteints de PC, hospitalisés, ambulatoires et en soins intensifs Données hospitalières US Patients < 2 ans – > 65 ans atteints de PC Données hospitalières US Patients > 18 ans atteints de PC PC=pneumonie communautaire # taux de mortalité après 90 jours en soins intensifs vs hospitalisés dans un service général 1. Austrian R et al. Ann Intern Med. 1964;60: Fine MJ et al. JAMA. 1996;274: Feikin DR et al. Am J Pub Health. 2000;90: Restrepo MI et al. Chest. 2008;133:

19 Epidémiologie et fardeau de la maladie en Belgique
Maladie Invasive à Pneumocoques 1 : Incidence: 33/ chez les 50+ Durée moyenne d’hospitalisation: 20.7 jours Admission soins intensifs: 31% Mortalité: 18% Community Acquired Pneumonia 2 : Incidence: 500/ CAP hospitalisés adultes 18+ Nombre par année: Durée moyenne d’hospitalisation: 14.7 – 20.2 jours Mortalité: 13 – 18% Coût: ± €/cas 1. J. Verhaegen, B. Delaere, W. De Backer, J. Flamaing, W.E. Peetermans, P. Van Damme, K. Van Herck’, Y. Van Laethem, A. Mignon, F. Surmont, Adult IPD survey SEROTYPE SPECIFIC BURDEN OF INVASIVE PNEUMOCOCCAL DISEASE IN ADULTS IN BELGIUM Presented at ECCMID 2011, ISPPD, Retrospective burden of disease analysis RIZIV database/Carenet

20 La maladie pneumococcique demeure un grave problème de santé 1
There is a need for more efficacious conjugated vaccines or other types of vaccines covering the majority of the pneumococcal serotypes that cause serious disease in older children and adults worldwide, and that frequently are also responsible for resistance to commonly used antimicrobial drugs. WHO supports the ongoing efforts to develop such products. WHO position paper. Weekly Epidemiological Record. 2008;83: 1. World Health Organization. 23-valent pneumococcal polysaccharide vaccine. WHO position paper. Wkly Epidemiol Rec. 2008;83:

21 Aperçu de la présentation
Conjugate technology image en attente Technologie de conjugaison Conjugate technology image en attente Maladie pneumococcique Héritage de Prevenar Prevenar 13 Vaccination pneumococcique PREV12F – May 2012

22 Vaccins conjugués: une évolution dans la technologie de développement des vaccins

23 Qu’est-ce qu’un vaccin conjugué? 1
Antigènes polysaccharidiques Protéine porteuse immunogène Vaccin conjugué + = Un polysaccharide (ps) est chimiquement lié (conjugué) à une protéine porteuse 1 1. Pollard AJ et al. Nat Rev Immunol. 2009;9:

24 Qu’est-ce qui différencie un conjugué? 1,2
Antigènes polysaccharidiques + = Protéine porteuse immunogène Vaccin conjugué Presentation Cellule B Cellule T Cellule B Cellule plasmatique Cellule B mémoire Cellule plasmatique T-indépendant T-dépendant La conjugaison d’un polysaccharide et d’une protéine porteuse induit une interaction avec les cellules T, ce qui entraîne la libération d’anticorps fonctionnels et la production de cellules B mémoires 1,2 1. de Roux A et al. Clin Infect Dis. 2008;46(7): Pollard AJ et al. Nat Rev Immunol. 2009;9:

25 Caractéristiques des vaccins conjugués chez les enfants avec Prevenar
Efficace chez les nourrissons 1 Mémoire immunitaire 1 Effet “booster” 3 Pas d’hyporéactivité 1 Réduction du portage 2 Contribue à “l’effet indirect” 3 Protection prolongée 1, 3 Vaccines conjugués 1. Blanchard-Rohner G et al. Expert Rev. Vaccines. 2011; 10(5), 673– Makela PH et al. Expert Rev Vaccines Oct;1(3): Pollard AJ et al. Nat Rev Immunol. 2009;9:

26 Les vaccins conjugués ont permis de prévenir la maladie 1,2
Haemophilus influenzae type b Tous les âges < 5 ans 400 Au Royaume-Uni l’incidence de la maladie Hib rechutait de 97%* chez les enfants < 5 ans 1 350 Introduction du vaccin Hib 300 250 Campagne Hib catch-up Nombre de rapports de laboratoire 200 Introduction Hib-booster de 12 mois 150 100 50 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 Années (par trimestre) Graphique adapté d’après la référence 2 * Réduction de 20.5 pour en 1991 à 0.65 pour en 19981 1. Immunisation against infectious disease - The Green Book, Chapter 16.Edition Health Protection agency. Accessed 27 February 2010.

27 Les vaccins conjugués ont permis de prévenir la maladie 1,2
Meningococcus sérogroupe C 1995 300 2004 50 100 150 200 250 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 1999 – immunisation de routine avec vaccin conjugué 0-19 ans (population vaccinée) ≥ 20 ans Pré-conjugaison Post-conjugaison Au Royaume-Uni le nombre de cas confirmé au laboratoire rechutait avec >90% dans tous les groupes d’âge immunisé 1 de maladies méningococciques Nombre de cas confirmés Années Graphique adapté d’après la référence 2 1. Immunisation against infectious disease - The Green Book, Chapter 22.Edition Trotter CL et al. Lancet 2004;364(9431):365-7.

28 Les vaccins conjugués ont permis de prévenir la maladie 1
Streptococcus pneumoniae 1998 90 2007 20 40 60 70 80 Type PCV7 Type non-PCV7* 10 30 50 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 19A Groupe sérotypique Aux Etats-Unis l’incidence du type PCV7 MPI rechutait avec 100% chez les enfants < 5 ans 1 Introduction du PCV7 Cas/population de personnes Années Graphique adapté d’après la référence 1 1. Pilishvili T et al. Journal of infectious diseases 2010;201:32-41. * Type non-PCV7 = tous les sérotypes non vaccinaux sauf 19A Modifications de l’incidence de la maladie pneumococcique invasive (MPI) par groupe sérotypique chez les enfants < 5 ans

29 Aperçu de la présentation
Conjugate technology image en attente Technologie de conjugaison Maladie pneumococcique Prevenar heritage Héritage de Prevenar Vaccination pneumococcique

30 Prevenar 13: exploite l’héritage de Prevenar

31 L’incidence des MPI globales, pneumonie, OMA et portage NP chez les enfants diminuait après implémentation de Prevenar MPI Pneumonie OMA Portage NP ROYAUME-UNI ÉTATS-UNIS ÉTATS-UNIS ROYAUME-UNI 56% de réduction de la MPI globale chez les enfants < 2 ans 1 39% de réduction des hospitalisations pour toutes causes confondues chez les enfants < 2 ans 2 42.7% de réduction des consultations ambulatoires liées à l’OMA chez les enfants < 2 ans 3 69% de réduction du portage NP chez les enfants < 4 ans 4 1. Miller E et al. Lancet Infect. Dis. 2011; 11: Grijalva CG et al. Lancet. 2007;369: Zhou F et al. Pediatrics. 2008;121: Tocheva AS et al. Vaccine : 4400–4404.

32 Données émergentes avec Prevenar 13 chez l’enfant
PREV12F – May 2012 MPI: Alaska, USA 1. Bruce M et al. IDSA Annual Meeting Poster #656. MPI: UK (HPA) 8.http://www.hpa.org.uk/Topics/InfectiousDiseases/InfectionsAZ/Pneumococcal/EpidemiologicalDataPneumococcal/CurrentEpidemiologyPneumococcal/InPrevenar13NotInPrevenarPCV7/pneumo07Cummulativeweeklyunder2IN13NOTIN7vacc/ MPI: USA 2. Kaplan SL et al. IDSA Annual Meeting Presentation #LB-1. MPI: Allemagne 7. Van der Linden M et al. ICAAC Annual Meeting Presentation #G3-775. MPI: USA(ABC’s) 3. Moore M et al. ICAAC Annual Meeting Presentation #G1-538. MPI: Ohio, USA 4. Jacobs MR et al. ICAAC Annual Meeting Presentation #G3-773. Portage: Boston, USA 5. Hsu K et al. IDSA Annual Meeting Abstract. #666. Portage: France 6. Cohen R et al. ICAAC Annual Meeting Presentation #G

33 Conception et population de l’étude 1: essai d’efficacité clinique, en double aveugle, randomisé (1:1), placebo-contrôlé, mené chez des adolescents et des adultes infectés principalement par le VIH (88%) (n= 496) qui ont guéri d’une MPI documentée Période: février – mai 2007 Calendrier: deux doses de Prevenar, administrées à 4 semaines d’intervalle Critère principal: un nouvel épisode d’infection pneumococcique par des sérotypes vaccinaux ou le ST 6A 1. French N et al. N Engl J Med. 2010;362:

34 Essai avec un PCV7 chez des adultes infectés par le VIH 1
Résultats de l’étude Résultats d’efficacité du PCV7† MPI de sérotype vaccinal ou sérotype 6A 74% (30%, 90%)* Pneumonie toutes causes confondues 25% (-19%, 53%)* “Le PCV7 protège les adultes infectés par le VIH contre la MPI récurrente à sérotype vaccinal ou contre le sérotype 6A” 1 Le nombre d’effets indésirables graves dans les 14 jours après la vaccination était significativement moindre dans le groupe vacciné que dans le groupe placebo (3 vs. 17, P = 0.002), et le nombre d’effets indésirables mineurs était significativement plus élevé dans le groupe vacciné (41 vs. 13, P = 0.003).1 † PCV7(Deux doses administrées à 4 semaines d’intervalle): n = 248 (VIH+, n = 220); placebo: n = 248, (VIH+ n = 219) * 95% IC 1. French N et al. N Engl J Med. 2010;362:

35 Aperçu de la présentation
Conjugate technology image en attente Technologie de conjugaison Maladie pneumococcique Héritage de Prevenar Vaccination pneumococcique PREV12F – May 2012

36 Prevenar 13: le premier et le seul vaccin pneumococcique conjugué pour les adultes de 50 ans et plus

37 Prevenar 13: s’appuie sur les fondements de Prevenar
5 6A 7F 19A 4 6B 9V 14 18C 19F 23F Utilise la même protéine porteuse CRM197 que Prevenar 1,2. Cette protéine est utilisée depuis plus de 20 ans dans les vaccins. 3 1.Prevenar Summary of Product Characteristics 2. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics , Dec Centers for Disease Control and Prevention. Update: Haemophilus influenzae type b vaccine. MMWR. 1989;38:14. Accessed May 24, 2011.

38 Prevenar 13: MAINTENANT disponible pour les adultes de 50 ans et plus
Indications thérapeutiques de Prevenar 13 1 Enfants âgés de 6 semaines à 5 ans* Adultes âgés de 50 ans et plus** * Immunisation active pour la prévention des maladies invasives, pneumonie et otite moyenne aiguë causées par Streptococcus pneumoniae. **Immunisation active pour la prévention des maladies invasives causées par Streptococcus pneumoniae. 1. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

39 Prevenar 13 cible 13 sérotypes de S. pneumoniae
19F 5 4 6B 23F 3 6A/C 7F 19A 14 1 Les sérotypes pneumococciques contenus dans Prevenar 13 peuvent être responsables d’au moins 50-76% (selon les pays) des MPI chez les adultes de plus de 50 ans 1 1. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

40 Adultes âgés de 50 ans et plus 1 :
Sujets d’étude Adultes âgés de 50 ans et plus 1 : Adultes en bonne santé Adultes immunocompétents souffrant de pathologies sous-jacentes stables connues pour prédisposer les individus aux infections pneumococciques * Adultes ayant des facteurs de risque tels que tabagisme et alcoolisme * Maladie cardiovasculaire chronique, maladie plumonaire chronique y compris asthme, troubles rénaux, diabète, maladie hépatique chronique y compris hépatopathie alcoolique. On ne dispose pas de données de sécurité et d’immunogénicité pour Prevenar 13 pour les sujets appartenant à des groupes immunocompromis spécifiques (p.e. asplénie congénitale ou acquise, infectés par le VIH, malignité, greffe de cellules souches hématopoïétiques, syndrome néphrotique) et la vaccination doit être envisagée au cas par cas. 1 1. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

41 Administration concomitante d’un vaccin grippe
Objectifs clés du programme clinique Prevenar 13 dans la population adulte 1 Réponse immunitaire (OPA) de Prevenar 13 vs. vaccin polysaccharide pneumococcique (VPP) Séquence de vaccins, PCV13 et vaccin polysaccharide pneumococcique (VPP) Administration concomitante d’un vaccin grippe Sécurité VPP = vaccin polysaccharide pneumococcique 1. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

42 Comparaisons de non-infériorité des réponses immunitaires (réponses en anticorps fonctionnels) 1
Définitions pour les 12 sérotypes communs RÉPONSE ANTICORPS PLUS ÉLEVÉE AVEC LE VPP INFÉRIORITÉ NON- RÉPONSE ANTICORPS PLUS ÉLEVÉE AVEC PREVENAR 13 0,0 0,5 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 8,0 12,0 Non-infériorité: la limite inférieure de l’IC à 95% du rapport des moyennes géométriques (GMR) est de > 0,5 Critère d’évaluation primaire Réponse supérieure statistiquement significative: La limite inférieure de l’IC à 95% du rapport GMR est > 1 Critère d’évaluation secondaire Rapport des moyennes géométriques (GMR) GMR = GMT PCV13/ GMT VPP La réponse au sérotype 6A, qui est propre à Prevenar 13, a été évaluée en démontrant une augmentation de 4 fois le titre spécifique OPA de pré-immunisation.1 VPP = vaccin polysaccharide pneumococcique GMT: geometric mean titre (rapport des moyennes géométriques); IC: intervalle de confiance 1. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

43 Réponse en anticorps fonctionnels de Prevenar 13 chez des adultes non précédemment vaccinés par le VPP 1 Conception de l’étude Essai comparatif avec vaccin actif, à double insu modifié* Le groupe des ans a reçu Prevenar 13 (open label)** Le groupe des ans a reçu Prevenar 13 ** Le groupe des ans a reçu le VPP** VPP: n = Prevenar 13 : n= Prevenar 13 : n= VPP = vaccin polysaccharide pneumococcique * À double insu modifié signifie que l’étude était sans insu pour le personnel du centre qui préparait et administrait le vaccin, mais que tous les autres membres du personnel et les sujets ignoraient quel traitement était administré ** 1 dose 1. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

44 Prevenar 13 induit des réponses en anticorps fonctionnels chez les adultes de 60 à 64 ans non précédemment vaccinés par le VPP 1 Rapport des moyennes géométriques (GMR) 1 mois après administration de la dose RÉPONSE ANTICORPS PLUS ÉLEVÉE AVEC LE VPP NON- INFÉRIORITÉ RÉPONSE ANTICORPS PLUS ÉLEVÉE AVEC PREVENAR 13 0.0 0.5 1.0 2.0 3.0 4.0 5.0 8.0 12.0 1 3 4 5 6B 7F 9V 14 18C 19A 19F 23F La réponse au sérotype 6A, qui est propre à Prevenar 13, a été évaluée en démontrant une augmentation de 4 fois le titre spécifique OPA de pré-immunisation.1 VPP = vaccin polysaccharide pneumococcique 1. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

45 Prevenar 13 induit des réponses en anticorps fonctionnels chez les adultes de 60 à 64 ans non précédemment vaccinés pour le VPP 1 Conclusions de l’étude Les réponses en anticorps induites par Prevenar 13 était non-inférieures à celles induites par le VPP pour les sérotypes communs* Prevenar 13 a induit des réponses en anticorps supérieurs statistiquement significatives pour 8 sérotypes communs** et pour le sérotype 6A* * Critère d’évaluation principal ** Critère d’évaluation secondaire VPP = vaccin polysaccharide pneumococcique 1. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

46 Essai comparatif avec vaccin actif, à double insu modifié*
Réponse en anticorps fonctionnels de Prevenar 13 chez des adultes précédemment vaccinés par le VPP 1 Conception de l’étude Essai comparatif avec vaccin actif, à double insu modifié* Le groupe des ≥ 70 ans précédemment vaccinés par le VPP** a reçu le VPP*** Le groupe des ≥70 ans précédemment vaccinés par le VPP** a reçu Prevenar 13*** VPP Prevenar 13 : n= * À double insu modifié signifie que l’étude était sans insu pour le personnel du centre qui préparait et administrait le vaccin, mais que tous les autres membres du personnel et les sujets ignoraient quel traitement était administré ** 1 dose de VPP ≥ 5 ans après avoir reçu la dose précédente de VPP *** 1 dose VPP = vaccin polysaccharide pneumococcique 1. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

47 Prevenar 13 induit une réponse en anticorps fontionnels chez les adultes 70 ans précédemment vaccinés par le VPP 1 RÉPONSE ANTICORPS PLUS ÉLEVÉE AVEC LE VPP NON-INFÉRIORITÉ RÉPONSE ANTICORPS PLUS ÉLEVÉE AVEC PREVENAR 13 1 3 4 5 6B 7F 9V 14 18C 19A 19F 23F 0.0 0.5 1.0 2.0 3.0 4.0 5.0 7.0 10.0 Rapport des moyennes géométriques (GMR) 1 mois après l’administration de la dose La réponse au sérotype 6A, qui est propre à Prevenar 13, a été évaluée en démontrant une augmentation de 4 fois le titre spécifique OPA de pré-immunisation. 1 VPP = vaccin polysaccharide pneumococcique 1. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

48 Prevenar 13 induit une réponse en anticorps fontionnels chez les adultes  70 ans précédemment vaccinés par le VPP 1 Conclusions de l’étude Les réponses en anticorps induites par Prevenar 13 était non-inférieures à celles induites par le VPP pour les sérotypes communs* Prevenar 13 a induit des réponses en anticorps supérieures statistiquement significatives pour 10 sérotypes communs** et pour le sérotype 6A* * Critère d’évaluation principal ** Critère d’évaluation secondaire VPP = vaccin polysaccharide pneumococcique 1. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

49 Profil de sécurité de Prevenar 13
> 400 millions de doses de Prevenar/Prevenar ont été administrées à des enfants dans le monde 1 Études cliniques chez > 6000 adultes 2 Administration concomitante* avec vaccin grippe 2 Profil de sécurité établi * Différents vaccins injectables doivent toujours être administrés sur des lieux différents 1. Pfizer. Data on file 2. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

50 Prevenar 13 possède un profil de sécurité établi
Effets indisérables les plus fréquents1 Érythème Gonflement Induration Sensibilité Douleur au site d’injection Limitation des mouvements du bras Diminution de l’appétit Maux de tête Diarrhée Frissons Fatigue Arthralgie; myalgia Éruption cutanée Locaux Systémiques 1. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

51 Prevenar 13 chez les adultes de 50 ans et plus
Prevenar 13 est immunogène quel que soit le status de vaccination pneumococcique antérieur 1 1 Prevenar 13 peut être administré en même temps que le vaccin grippe 1 2 Quel que soit le statut de vaccination pneumococcique antérieur, si l’utilisation du VPP est considérée comme appropriée, Prevenar 13 doit d’abord être administré 1 3 La sécurité de Prevenar 13 a été démontrée quel que soit le statut de vaccination pneumococcique antérieur 1 4 VPP = vaccin polysaccharide pneumococcique 1. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

52 Aperçu de la présentation
Conjugate technology image en attente Technologie de conjugaison Maladie pneumococcique Héritage de Prevenar Vaccination pneumococcique Pneumococcal vaccination PREV12F – May 2012

53 Vaccination pneumococcique chez les adultes de 50 ans et plus

54 La maladie pneumococcique demeure un grave problème de santé 1
Le risque de MP augmente avec l’âge ≥ 50 ans et le nombre de comorbidités. 2 Les taux de mortalité des patients hospitalisés pour MPI et pneumonie communautaire sont restés constants dans le temps. 3-6 Streptococcus pneumoniae peut être résistant aux antibiotiques, ce qui rend la prévention encore plus importante. 7-9 50 L’âge comme facteur de risque Mortalité inchangée Résistance aux antibiotiques 1. World Health Organization. 23-valent pneumococcal polysaccharide vaccine. WHO position paper. Wkly Epidemiol Rec. 2008;83: Centers for Disease Control and Prevention. MMWR. Prevention of Pneumococcal Disease. ACIP Recommendations 1997;46:RR– Austrian R et al. Ann Intern Med. 1964;60: Fine MJ et al. JAMA. 1996;274: Feikin DR et al. Am J Pub Health. 2000;90: Restrepo MI et al. Chest. 2008;133: ECDC report. Antimicrobial resistance surveillance in Europe Liñares J et al. Clin Microbiol Infect. 2010;16: Kyaw MH et al. N Engl J Med. 2006;354:

55 Prevenar 13: une nouvelle manière de prévenir les maladies invasives à pneumocoques chez l’adulte de 50 ans et plus Le vaccin conjugué devrait induire une mémoire immunitaire.1,2 Prevenar 13 exploite l’héritage de Prevenar – le vaccin pneumococcique utilisé chez les nourrissons et les enfants depuis ,4 Prevenar 13: 4 Immunogène: induit des réponses aux anticorps fonctionnels Profil de sécurité démontré Peut être co-administré avec le vaccin antigrippal 1. Pollard AJ et al. Nat Rev Immunol. 2009;9: Coico 2009 Immunology, Chapter CDC. MMWR. 2010;59: Prevenar 13 Summary of Product Characteristics , Dec 2011

56 ≥ 50 ans 1 dose* Non précédemment vaccinés par le VPP
* La nécessité d’un rappel ultérieur de Prevenar 13 n’a pas été établie.1 Quel que soit le statut de vaccination pneumococcique antérieur, si l’utilisation du vaccin polysaccharidique 23-valent est considérée comme appropriée, Prevenar 13 doit d’abord être administré. 1 VPP = vaccin polysaccharide pneumococcique 1. Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

57 BACK UP

58 Production d’anticorps
Vaccins polysaccharidiques: réponse immunitaire des cellules B (T-indépendante) Polysaccharide 1 Production d’anticorps Cellule B Cellulle plasmatique Le polysaccharide stimule la réponse des cellules B à durée de vie courte pour produire des anticorps. 1 1, Pollard AJ, Perrett KP, Beverley PC. Nat Rev Immunol. 2009;9:

59 Production d’anticorps
Vaccins conjugués: réponse immunitaire des cellules B et des cellules T (T-dépendante) Cellule B Cellule plasmatique Conjugué 1 Production d’anticorps 2 Cellule T Cellule B mémoire La conjugaison d’un polysaccharide et d’une protéine porteuse induit une interaction avec les cellules T, ce qui entraîne la libération d’anticorps fonctionnels et la production de cellules B mémoires. 1,2 1. de Roux A et al. Clin Infect Dis. 2008;46(7): , Pollard AJ, Perrett KP, Beverley PC. Nat Rev Immunol. 2009;9:

60 Indication Prevenar 13 chez l’adulte: enregistré dans 44 pays fin mars 2012
Statut d’enregistrement mondial Approbation ApprobationFDA Déc 2011 Indication Prévention des maladies invasives à pneumococciques causées par un sérotype vaccinal de S. pneumoniae chez les adultes de 50 ans et plus Canada 2 UE 3,4 ÉTATS-UNIS 1 Approbation Approbation CE* 24 oct. 2011 Indicatie Prévention des maladies invasives à pneumococciques causées par un sérotype vaccinal de S. pneumoniae chez les adultes de 50 ans et plus Approbation Approbation FDA Déc 2011 Indication Prévention des maladies pneumococciques causées par un sérotype vaccinal de S pneumoniae chez les adultes de 50 ans et plus Autres pays 2 Australie 2 Approbation Premières approbations Q ** Indication Prévention des maladies pneumococciques causées par un sérotype vaccinal de S. pneumoniae chez les adultes de 50 ans et plus Approbation Premières approbations Q2 2011 Indication Prévention des maladies pneumococciques causées par un sérotype vaccinal de S. pneumoniae chez les adultes de 50 ans et plus * 27 pays de l’Union Européenne plus la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein (pays de l’EEE) **Approuvé dans 11 autres pays: Colombie, Thaïlande, Philippines, Équateur, Bolivie, Paraguay, Honduras, Curaçao, Mexique, Turquie et Costa Rica 1. Accessed 01/03/ Data on file, Pfizer. 3. . Accessed 01/03/ Prevenar 13 Summary of Product Characteristics, Dec 2011

61 Status de recommendations de Prevenar 13 par l’UE fin mars 2012
Saxe (Allemagne) 1 (60+ et à risque > 5 ans) Autriche 2 (50+) France 5 (immunodéprimé ou patients asplénique) Grèce 3 (50+) Piemonte (Italie) 6 (à risque > 5 ans) Ragusa (Italie) 6 (à risque 50+) Valdaosta (Italie) 6 (à risque ≤ 65) Cagliari (Italie) 4 (50+) 3. 4. Pfizer data on file.


Télécharger ppt "Prevenar 13*: UNE NOUVELLE MANIÈRE DE PRÉVENIR LES MALADIES INVASIVES À PNEUMOCOQUES CHEZ L’ADULTE DE 50 ANS ET PLUS INDICATIONS: PREVENAR 13 est indiqué."

Présentations similaires


Annonces Google