La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PLAN DE CONTRÔLE DES LAVEURS-DESINFECTEURS bilan sur 12 mois T. Balloy, A. Pelloquin, E. Tardy, J.M. Kaiser, R. Farinotti - Pitié Salpêtrière Stérilisation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PLAN DE CONTRÔLE DES LAVEURS-DESINFECTEURS bilan sur 12 mois T. Balloy, A. Pelloquin, E. Tardy, J.M. Kaiser, R. Farinotti - Pitié Salpêtrière Stérilisation."— Transcription de la présentation:

1 PLAN DE CONTRÔLE DES LAVEURS-DESINFECTEURS bilan sur 12 mois T. Balloy, A. Pelloquin, E. Tardy, J.M. Kaiser, R. Farinotti - Pitié Salpêtrière Stérilisation Service Pharmacie Les Bonnes Pratiques de Pharmacie Hospitalière (BPPH) exigent une validation de létape de lavage. En labsence de référentiel, des contrôles permettant de détecter des non-conformités sont régulièrement effectués sur les laveurs– désinfecteurs (LD) afin dassurer une qualité de lavage optimale. Un bilan des divers contrôles exécutés sur les LD dune des stérilisations centrales de lhôpital Pitié Salpêtrière a été réalisé. MATERIELS ET METHODES : Plusieurs tests de contrôle sont régulièrement menés sur les 4 LD (LANCER) de la stérilisation de cardiologie, selon des périodicités différentes : - des contrôles physico-chimiques (dureté, conductivité, température, pH, chlore total/libre) et microbiologiques de leau adoucie et osmosée une fois par mois - des tests de salissure (TOSI®) effectués toutes les semaines pour chaque LD à différents étages de la cuve - un contrôle mensuel des volumes de produits lessiviels prélevés par les pompes pour tous les LD RESULTATS : 9% des tests effectués sur les pompes en 12 mois (soit 126) se sont révélés défectueux. Dans la majorité des cas ce sont les pompes du lubrifiant qui étaient en cause. En effet ce produit et le matériau qui compose le tuyau de raccordement entre la sonde et la cuve sont incompatibles. Il en résulte une détérioration progressive de ce dernier. Les contrôles de leau sont tout à fait satisfaisants sur 12 mois. Les rares non-conformités détectées ont provoqué lintervention des services techniques compétents voire, dans un cas (contrôle microbiologique), larrêt des LD suivi dune désinfection du circuit deau mis en cause. Un nombre élevé de TOSI® non conformes a été constaté, sans que la cause ait toujours été identifiée de manière efficace. Ces tests mériteraient une étude plus approfondie, notamment de leurs sensibilité et spécificité. Même sils ne permettent pas de déceler systématiquement une défaillance des pompes du LD, ils révèlent dautres dysfonctionnements méconnus de lappareil. Pour les pompes, à lheure actuelle, seuls les contrôles de prélèvements des produits lessiviels permettent de repérer des anomalies. Celles-ci ont donné lieu à des interventions régulières pour différents réglages ou réparations des appareils. Les contrôles, bien queffectués fréquemment, entraînent un constat a posteriori des anomalies. Le plan de contrôle, accompagné de mesures correctives et préventives, reste cependant un outil majeur et indispensable en labsence de contrôles automatiques sur les LD. 90 (soit 43%) des TOSI® effectués sur 12 mois sont non conformes. Cependant une forte proportion de ces tests de salissure (57) présentent un code négatif n°1 ou 2 ce qui reste acceptable et ninduit quune simple surveillance de linstrumentation au déchargement des LD. Les contrôles microbiologiques de leau nont fourni que peu de résultats négatifs. Les 6% de tests physico-chimiques non- conformes correspondent à une conductivité de leau osmosée trop élevée. DISCUSSION/CONCLUSION :


Télécharger ppt "PLAN DE CONTRÔLE DES LAVEURS-DESINFECTEURS bilan sur 12 mois T. Balloy, A. Pelloquin, E. Tardy, J.M. Kaiser, R. Farinotti - Pitié Salpêtrière Stérilisation."

Présentations similaires


Annonces Google