La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Foire-Atelier « Repérage et partage des innovations en Afrique de lOuest et du Centre » Ouagadougou, Burkina Faso du 23 au 27 Juin 2008 Louis Djilemo,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Foire-Atelier « Repérage et partage des innovations en Afrique de lOuest et du Centre » Ouagadougou, Burkina Faso du 23 au 27 Juin 2008 Louis Djilemo,"— Transcription de la présentation:

1 Foire-Atelier « Repérage et partage des innovations en Afrique de lOuest et du Centre » Ouagadougou, Burkina Faso du 23 au 27 Juin 2008 Louis Djilemo, GIC CAIC André Mbairanodji, PNDRT

2 Plan de lexposé Présentation innovation Présentation innovation Caractérisation de linnovation Caractérisation de linnovation Histoire de linnovation Histoire de linnovation Acteurs impliqués Acteurs impliqués Test de lInnovation Test de lInnovation Perspectives Perspectives Conseils pratiques Conseils pratiques

3 I-Présentation innovation FOUR DJILEMO FOUR DJILEMO

4 I.1- Caractérisation de linnovation Titre Titre Four Djilemo et Farine du manioc non fermentée.

5 I.1- Caractérisation de linnovation(suite) Aspect innovant : Aspect innovant : Linnovation consiste à réduire la teneur en eau de certains produits dérivés du manioc, notamment, lamidon et la pâte de manioc râpé grâce à lair déshumidifié par une source bio énergique ( bois et épluchure de manioc ou autres végétaux). Linnovation consiste à réduire la teneur en eau de certains produits dérivés du manioc, notamment, lamidon et la pâte de manioc râpé grâce à lair déshumidifié par une source bio énergique ( bois et épluchure de manioc ou autres végétaux). -Le « Four DJILEMO » est un four à combustible constitué de deux grandes parties dans lesquelles une grande étanchéité doit être assurée : une chambre de combustion pour la production de la chaleur et une chambre pour lexposition des produits à sécher ou chambre de séchage. -Le « Four DJILEMO » est un four à combustible constitué de deux grandes parties dans lesquelles une grande étanchéité doit être assurée : une chambre de combustion pour la production de la chaleur et une chambre pour lexposition des produits à sécher ou chambre de séchage.

6 I.1- Caractérisation de linnovation(suite) Défis initiaux que linnovation vise à relever : Défis initiaux que linnovation vise à relever : - Manque des techniques pour la longue - Manque des techniques pour la longue conservation du manioc ; conservation du manioc ; - Périssabilité du manioc ; - Périssabilité du manioc ; - Transport des racines du manioc ; - Transport des racines du manioc ; - Recherche des nouveaux débouchés pour les - Recherche des nouveaux débouchés pour les produits du manioc. produits du manioc.

7 I.1- Caractérisation de linnovation(suite) Solutions apportées : Solutions apportées : - Mise au point dune technique de séchage pour une longue conservation et la réduction de la périssabilité des dérivés du manioc - Mise au point dune technique de séchage pour une longue conservation et la réduction de la périssabilité des dérivés du manioc - Réduction de la pénibilité de transport du manioc par la mise en place dunités de transformation dans les zones de production. - Réduction de la pénibilité de transport du manioc par la mise en place dunités de transformation dans les zones de production. - Mise en place du processus de fabrication dun nouveau produit : la farine de manioc non fermentée - Mise en place du processus de fabrication dun nouveau produit : la farine de manioc non fermentée

8 II- Histoire de linnovation Naissance Naissance Participation à la distribution du manioc de variétés améliorées 8034,8017 -Participation à la distribution du manioc de variétés améliorées 8034,8017 -Forte production de manioc -Forte production de manioc -Mais pourriture des racines de manioc en champs faute de technique de conservation appropriée -Mais pourriture des racines de manioc en champs faute de technique de conservation appropriée -Découragement suivi de labandon par les paysans ; -Découragement suivi de labandon par les paysans ; Diagnostic participatif dans les zones de vulgarisations pour déterminer les activités prioritaires de paysans : il en ressort que le manioc est la plante la plus cultivée en terme de superficie( ha) - Diagnostic participatif dans les zones de vulgarisations pour déterminer les activités prioritaires de paysans : il en ressort que le manioc est la plante la plus cultivée en terme de superficie( ha) -Pour la production, elle occupe la première place sur les cultures vivrières -Pour la production, elle occupe la première place sur les cultures vivrières ( tonnes ). (Source agri stat : ) ( tonnes ). (Source agri stat : ) -Mais prés de 40% de cette production pourrit et est perdue faute de technique de conservation. -Mais prés de 40% de cette production pourrit et est perdue faute de technique de conservation. - conception dun séchoir qui permet de sécher les produits dérivés du manioc - conception dun séchoir qui permet de sécher les produits dérivés du manioc -Conception dun processus de transformation qui permet de produire un autre produit que les dérivés locaux (miondo, bâton..) du manioc -Conception dun processus de transformation qui permet de produire un autre produit que les dérivés locaux (miondo, bâton..) du manioc

9 II. Histoire de linnovation(suite) Naissance (suite) Naissance (suite) Contacté par un groupe de femmes qui souhaite produire les cossettes de manioc et lamidon de manioc pendant toute lannée surtout en saison de pluie ; Contacté par un groupe de femmes qui souhaite produire les cossettes de manioc et lamidon de manioc pendant toute lannée surtout en saison de pluie ; Un autre groupe qui voudrait produire de farine panifiable surtout avec lengouement des populations pour le pain Kumba (un pain mie composé de farine de blé,et de celle de la patate douce et du manioc) ; Un autre groupe qui voudrait produire de farine panifiable surtout avec lengouement des populations pour le pain Kumba (un pain mie composé de farine de blé,et de celle de la patate douce et du manioc) ; Jai fait part de mon projet sur le séchoir qui utiliserait le bois et les épluchures comme combustible. Jai fait part de mon projet sur le séchoir qui utiliserait le bois et les épluchures comme combustible.

10 II-Histoire de linnovation(suite) Contexte de mise en œuvre; Contexte de mise en œuvre; - Recherche de la structure partenaire qui doit abriter linnovation; - Recherche de la structure partenaire qui doit abriter linnovation; - Un accord est passé entre le CIEF(Centre dInitiative à lEntreprenariat Féminin) et nous ; - Un accord est passé entre le CIEF(Centre dInitiative à lEntreprenariat Féminin) et nous ; -Il est convenu que la structure fournira le matériel de construction du four et le produit pour les essais; -Il est convenu que la structure fournira le matériel de construction du four et le produit pour les essais; - Nous devrions travailler de manière bénévole; - Nous devrions travailler de manière bénévole; - Les produits issus du travail doivent revenir au groupe; - Les produits issus du travail doivent revenir au groupe;

11 II-Histoire de linnovation(suite) Étapes franchies depuis le départ: Étapes franchies depuis le départ: - Observation des systèmes de séchage existant; - Observation des systèmes de séchage existant; - Conception du four et processus de fabrication de - Conception du four et processus de fabrication de la farine de manioc non fermentée; la farine de manioc non fermentée; -Contact par les groupes de femmes; -Contact par les groupes de femmes; - Discutions avec les groupes de femmes; - Discutions avec les groupes de femmes; - Réalisation du four et test du fonctionnement; - Réalisation du four et test du fonctionnement; - Vérification de l étanchéité du four; - Vérification de l étanchéité du four; - Test des produits issus du four. - Test des produits issus du four.

12 II-Histoire de linnovation(suite) Les changements majeurs intervenus: Les changements majeurs intervenus: -Amélioration du système dactivation du feu ; -Amélioration du système dactivation du feu ; -Réduction du temps de séchage par lapport dun ventilateur; -Réduction du temps de séchage par lapport dun ventilateur; Les activités réalisées et lévolution dans le temps: Les activités réalisées et lévolution dans le temps: -entretien des claies et du foyer; -entretien des claies et du foyer; -Entretien de létanchéité entre les deux chambres et de la cheminée. -Entretien de létanchéité entre les deux chambres et de la cheminée.

13 II-Histoire de linnovation(suite) Les changements intervenus : Les changements intervenus : -Amélioration de la conservation de la chaleur dans la chambre de séchage; -Amélioration de la conservation de la chaleur dans la chambre de séchage; -Utilisation dune autre source dénergie tel que le gaz ; -Utilisation dune autre source dénergie tel que le gaz ; Durée du processus: Durée du processus: - 10 à 15 Jours pour la construction du four Djilemo - 10 à 15 Jours pour la construction du four Djilemo - 48 à 72heures pour le séchage de la pâte pour la farine de manioc non fermentée - 48 à 72heures pour le séchage de la pâte pour la farine de manioc non fermentée

14 Histoire de linnovation(suite) Le four Djilemo est une création de Mr LOUIS DJILEMO Le four Djilemo est une création de Mr LOUIS DJILEMO

15 III –Acteurs impliqués Les productrices de manioc; Les productrices de manioc; Les transformatrices du manioc; Les transformatrices du manioc; Les utilisatrices de la farine et amidon; Les utilisatrices de la farine et amidon; Les jeunes ruraux et urbains (Travailleurs dans les unités de transformation et la vente des beignets, ). Les jeunes ruraux et urbains (Travailleurs dans les unités de transformation et la vente des beignets, ).

16 III –Acteurs impliqués (suite) Etude de cas : Cameroun année Etude de cas : Cameroun année Source Agri-stat; Source Agri-stat; tonnes de farine de blé pour ses différents besoins; tonnes de farine de blé pour ses différents besoins; On suppose 20% de substitution; On suppose 20% de substitution; t X 20%= ,6 tonnes soit ; tonnes de farine de manioc non fermentée à produire qui représentent 30% de manioc frais; t X 20%= ,6 tonnes soit ; tonnes de farine de manioc non fermentée à produire qui représentent 30% de manioc frais; tonnes de manioc frais tonnes de manioc frais.

17 III –Acteurs impliqués(suite) Étude de cas suite -Le rendement moyen en milieu paysans est de 12 tonnes par ha pour les variété améliorée (8017 et 8034) ha de manioc à planter femmes(0,5ha/femme ou exploitante) personnes (une exploitante contient un minium de 5personnes) -240 tonnes de manioc frais par an par unité (une tonne de manioc frais par jour )

18 III –Acteurs impliqués(suite) Étude de cas suite; personnes (femmes et jeunes) transformateurs et transformatrices; personnes (femmes et jeunes) transformateurs et transformatrices; unités de transformation à mettre sur pied. (5personnes et un chauffeur par unité de transformation); unités de transformation à mettre sur pied. (5personnes et un chauffeur par unité de transformation); personnes (acteurs) directement impliqué dans la mise en place de cette innovation personnes (acteurs) directement impliqué dans la mise en place de cette innovation.

19 IV –Test de lInnovation IV –Test de lInnovation Le four Djilemo a été construit et mise en fonctionnement au CIEF (Centre dInitiative à lEntreprenariat Féminin) à BONATEKI DOUALA; Le four Djilemo a été construit et mise en fonctionnement au CIEF (Centre dInitiative à lEntreprenariat Féminin) à BONATEKI DOUALA; La farine de manioc non fermentée produit grâce à ce four a été utilisée par femmes pour la fabrication des gâteaux, des crêpes, des beignets et par les boulangers. La farine de manioc non fermentée produit grâce à ce four a été utilisée par femmes pour la fabrication des gâteaux, des crêpes, des beignets et par les boulangers.

20 V- Perspectives Promouvoir installation des unités de transformation dans les zones de production; Promouvoir installation des unités de transformation dans les zones de production; Encourager lincorporation de la farine de manioc non fermentée comme un meilleur substitut de la farine du blé; Encourager lincorporation de la farine de manioc non fermentée comme un meilleur substitut de la farine du blé; Encourager lutilisation les dérivées du manioc dans les industries alimentaires. Encourager lutilisation les dérivées du manioc dans les industries alimentaires.

21 VI- Conseils pour ceux qui souhaitent construire le four Djilemo et la fabrication de la farine de manioc non fermentée VI- Conseils pour ceux qui souhaitent construire le four Djilemo et la fabrication de la farine de manioc non fermentée faire un bon choix pour matériel à utiliser pour la construction du four Djilemo; faire un bon choix pour matériel à utiliser pour la construction du four Djilemo; Bien maîtriser la production du manioc en racine. Bien maîtriser la production du manioc en racine.

22 Louis Djilemo Ingénieur Agronome Ingénieur Agronome Spécialiste des technologies Post-Récolte Spécialiste des technologies Post-Récolte Délégué GIC CAIC Délégué GIC CAIC BP:257 Douala,Cameroun BP:257 Douala,Cameroun Tél: Tél:

23 Merci de votre bienveillante attention FIN


Télécharger ppt "Foire-Atelier « Repérage et partage des innovations en Afrique de lOuest et du Centre » Ouagadougou, Burkina Faso du 23 au 27 Juin 2008 Louis Djilemo,"

Présentations similaires


Annonces Google