La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le sociétalisme est un "mouvement" d'idées qui préconise pour l'essentiel: 1 - l'instauration d'un système économique et politique basé sur les Droits.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le sociétalisme est un "mouvement" d'idées qui préconise pour l'essentiel: 1 - l'instauration d'un système économique et politique basé sur les Droits."— Transcription de la présentation:

1

2 Le sociétalisme est un "mouvement" d'idées qui préconise pour l'essentiel: 1 - l'instauration d'un système économique et politique basé sur les Droits de l'Homme et le respect de l'environnement, 2 - la réappropriation de la création monétaire par la collectivité, 3 - la gestion planétaire des biens communs non renouvelables ou nécessaires à la vie, 4 - la répartition des enrichissements collectifs nationaux sous forme d'un Revenu Social, 5 - la démocratie participative locale et régionale dans un cadre de subsidiarité.

3 La finalité du sociétalisme est l'existence de "la société humaine" au travers de son épanouissement, ce qui, réciproquement, permet l'épanouissement de chacun des individus composant la société.

4 Ni le système communiste, ni le système capitaliste ne permettent d'atteindre ces buts. Il a donc fallu inventer un nouveau système économique et monétaire: c'est l'écosociétalisme

5 L'écosociétalisme est issu d'un quadruple constat: La nature ne se fait pas payer pour les produits qu'elle nous offre: nous ne payons que ceux qui se sont appropriés ces produits. La nature ne se fait pas payer pour les produits qu'elle nous offre: nous ne payons que ceux qui se sont appropriés ces produits. La justice sociale imposerait de rémunérer les gens, en fonction de leur apport sociétal, à linverse de ce qui se passe bien souvent actuellement, La justice sociale imposerait de rémunérer les gens, en fonction de leur apport sociétal, à linverse de ce qui se passe bien souvent actuellement, Pour orienter la consommation vers eux, les biens et services plus sociétaux doivent être moins chers, Pour orienter la consommation vers eux, les biens et services plus sociétaux doivent être moins chers, Toute production de biens et de services peut être analysée en cumul du temps de travail des hommes (et des machines) … Toute production de biens et de services peut être analysée en cumul du temps de travail des hommes (et des machines) … Avant de poursuivre plus loin, nous allons préciser ce dernier point.

6 Le cycle de production et de consommation ne fait intervenir que du travail, celui de lhomme et/ou celui des machines Mais chaque étape nécessite de lénergie

7 De la Terre nous extrayons les matières premières (bois, minerai, sable, pétrole), ces matières premières subissent les traitements nécessaires et deviennent des matériaux ( produits chimiques, papier, ciment, plastiques, etc), le process de fabrication les transforme en produits structurés, lesquels sont assemblés pour former les objets que nous utilisons, a la fin de leur utilisation les objets deviennent des déchets, ces déchets sont soit déversés sur la Terre, soit ré-utilisés pour rejoindre le cycle à partir des matériaux.

8 Que faut-il pour produire ? Il faut du travail pour extraire lénergie et les minerais. Il faut du travail pour extraire lénergie et les minerais. Du travail pour construire les bâtiments, les routes, les camions, les ordinateurs, les machines, etc. … Du travail pour construire les bâtiments, les routes, les camions, les ordinateurs, les machines, etc. … Il faut encore du travail pour transporter, transformer, assembler, diffuser, etc. … tout ce qui deviendra produits et équipements. Il faut encore du travail pour transporter, transformer, assembler, diffuser, etc. … tout ce qui deviendra produits et équipements. MAIS IL NE FAUT QUE DU TRAVAIL, RIEN DAUTRE Comprendre ce point de vue nécessite doublier ce quon vous a toujours fait croire, à savoir quil fallait du capital pour produire !

9 Car vous allez me dire: « mais il faut payer tous ces gens qui travaillent, et pour cela, il faut bien du capital ! » Lécosociétalisme propose de créer la monnaie nécessaire à la rémunération de tous les individus qui travaillent à produire les biens et les services, au fur et à mesure de la création de cette production, … et de détruire cette monnaie lors de la « consommation » des biens et services. La création monétaire est ainsi celle de la collectivité.

10 La Rémunération Le « merci » (la monnaie écosociétale) est léquivalent de 6 minutes de travail Le « merci » (la monnaie écosociétale) est léquivalent de 6 minutes de travail Chaque actif se voit attribuer un « Coefficient dUtilité Sociétale » que nous proposons dans une limite de « 3 ». Chaque actif se voit attribuer un « Coefficient dUtilité Sociétale » que nous proposons dans une limite de « 3 ». Ce Coefficient dUtilité Sociétale est un multiplicateur de la rémunération de base de 10 mercis par heure de travail au coefficient 1. Ce Coefficient dUtilité Sociétale est un multiplicateur de la rémunération de base de 10 mercis par heure de travail au coefficient 1. Les Rémunérations dActivités sont donc limitées à 3 pour un temps de travail correspondant au maximum légal. Les Rémunérations dActivités sont donc limitées à 3 pour un temps de travail correspondant au maximum légal.

11 La Taxe Eco Sociétale (TES) Chaque production est taxée au moment de sa vente. Chaque production est taxée au moment de sa vente. Le montant de la taxe est variable : Il est plus faible pour les productions très sociétales de façon à rendre ces productions plus attirantes pour le consommateur Le montant de la taxe est variable : Il est plus faible pour les productions très sociétales de façon à rendre ces productions plus attirantes pour le consommateur Cette taxe équilibre la quantité de monnaie nécessaire au versement des Revenus Sociaux, des Retraites et des Rémunérations dActivité des producteurs de biens et services « non marchands » ( service public) Cette taxe équilibre la quantité de monnaie nécessaire au versement des Revenus Sociaux, des Retraites et des Rémunérations dActivité des producteurs de biens et services « non marchands » ( service public) La TES est le seul impôt du système économique écosociétal La TES est le seul impôt du système économique écosociétal

12 Pour résumer simplement les points importants du système économique proposé…

13 1 Chaque production de bien ou de service est la somme de l'ensemble des activités humaines ou mécaniques nécessaire à sa production, "l'arbre" inversé des activités directes ou indirectes ayant abouti à cette production. Chaque production de bien ou de service est la somme de l'ensemble des activités humaines ou mécaniques nécessaire à sa production, "l'arbre" inversé des activités directes ou indirectes ayant abouti à cette production. De ce fait, il n'y a pas besoin de capital monétaire pour engager une production souhaitée par les individus ou la collectivité, mais seulement de rémunérer le travail au fur et à mesure de la production par une création monétaire (électronique) permanente, dont l'unité de compte équivaut à six minutes de travail. De ce fait, il n'y a pas besoin de capital monétaire pour engager une production souhaitée par les individus ou la collectivité, mais seulement de rémunérer le travail au fur et à mesure de la production par une création monétaire (électronique) permanente, dont l'unité de compte équivaut à six minutes de travail.

14 2 La monnaie est seulement la représentation "symbolique" d'un bien ou d'un service "réel". De ce fait la notion de crédit bancaire et d'intérêt devient totalement obsolète. La monnaie est seulement la représentation "symbolique" d'un bien ou d'un service "réel". De ce fait la notion de crédit bancaire et d'intérêt devient totalement obsolète. La monnaie est totalement virtuelle et temporaire et il n'y a donc plus aucune possibilité d'accumulation de capital productif (les outils de production) ou financier, aux mains de quelque personne physique ou morale que ce soit (en dehors de l'épargne individuelle) ni de valises de billets de banque, générateurs "d'argent noir". La monnaie est totalement virtuelle et temporaire et il n'y a donc plus aucune possibilité d'accumulation de capital productif (les outils de production) ou financier, aux mains de quelque personne physique ou morale que ce soit (en dehors de l'épargne individuelle) ni de valises de billets de banque, générateurs "d'argent noir".

15 3 Puisque le travail est rémunéré par une création monétaire, la consommation du produit d'un quelconque travail doit correspondre à l'inverse à une "destruction" monétaire équivalente sur le compte de celui qui l'utilise. Puisque le travail est rémunéré par une création monétaire, la consommation du produit d'un quelconque travail doit correspondre à l'inverse à une "destruction" monétaire équivalente sur le compte de celui qui l'utilise. Le travail, à toute étape d'une production, est rémunéré au prorata de son effet direct sur le bien être collectif. Au plus l'activité est sociétale, au plus élevé doit être la rémunération de celui qui produit (dans des limites prédéterminées au choix de la société) Le travail, à toute étape d'une production, est rémunéré au prorata de son effet direct sur le bien être collectif. Au plus l'activité est sociétale, au plus élevé doit être la rémunération de celui qui produit (dans des limites prédéterminées au choix de la société)

16 4 Les productions de biens et de services sont taxées (la T.E.S. / Taxe EcoSociétale) au prorata de leurs effets "sociétaux" afin d'orienter la demande vers des consommations les plus sociétales, compte tenu des souhaits de la population et non plus des souhaits des marchands ou de leffet de la publicité. Les productions de biens et de services sont taxées (la T.E.S. / Taxe EcoSociétale) au prorata de leurs effets "sociétaux" afin d'orienter la demande vers des consommations les plus sociétales, compte tenu des souhaits de la population et non plus des souhaits des marchands ou de leffet de la publicité. La seule taxe perçue (T.E.S.) lors de la consommation équilibre la masse monétaire, d'une part pour couvrir la Rémunération d'Activité de ceux qui produisent les biens et services d'utilité publique (qui ne sont donc pas vendus), d'autre part pour offrir à chacun un montant égal de Revenu Social (le "Revenu Citoyen"), lui permettant, sans condition, de vivre décemment. La seule taxe perçue (T.E.S.) lors de la consommation équilibre la masse monétaire, d'une part pour couvrir la Rémunération d'Activité de ceux qui produisent les biens et services d'utilité publique (qui ne sont donc pas vendus), d'autre part pour offrir à chacun un montant égal de Revenu Social (le "Revenu Citoyen"), lui permettant, sans condition, de vivre décemment.

17 Le cadre de lécosociétalisme reste néanmoins « souple ». En effet, chaque parti politique pourra proposer par exemple léchelle du « Coefficient dUtilité Sociétale » faisant ainsi varier léchelle des Revenus dActivité (les salaires), ou proposer une TES plus ou moins forte, ce qui fera varier le montant des Revenus Sociaux, ou laisser plus ou moins de latitude aux communes et aux régions pour fixer les coefficients et décider de ce qui est ou non du cadre du « service public », Etc.

18 Lécosociétalisme, que nous venons de vous présenter succinctement, est développé dans le livre « Une alternative de société: lécosociétalisme » Nous pensons quil sera lun des modèles possible lorsquil sagira de sortir de la crise mondiale qui nous attend. En attendant, il nous a semblé nécessaire de créer un « démonstrateur ». Cest le rôle de lAssociation de Coopération Sociétale (A.C.S.), que nous vous présentons maintenant.


Télécharger ppt "Le sociétalisme est un "mouvement" d'idées qui préconise pour l'essentiel: 1 - l'instauration d'un système économique et politique basé sur les Droits."

Présentations similaires


Annonces Google