La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

OR GRIS OR GRIS Les seniors, acteurs du développement rural.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "OR GRIS OR GRIS Les seniors, acteurs du développement rural."— Transcription de la présentation:

1 OR GRIS OR GRIS Les seniors, acteurs du développement rural

2 Un postulat de départ… Lintégration des questions relatives aux retraités et aux seniors dans les politiques des territoires ruraux est un facteur de développement qui doit prendre sa juste place dans les politiques daccueil et de maintien des populations, dattractivité des territoires.

3 Un objectif général… Amener la société à ne plus considérer la vieillesse comme un coût, mais comme une richesse, une ressource, et de permettre aux seniors de « vieillir debout ».

4 Un projet… Or Gris, pour repérer et valoriser des initiatives rurales impliquant fortement (ou portées par) des seniors, ayant un intérêt sur le plan du développement local et participant à changer limage de la vieillesse. Le projet vise aussi à initier des réseaux de bonnes pratiques et construire des outils transférables (mise en réseau, mutualisation, préconisations).

5 Des critères de recherche… Des initiatives rurales innovantes où les seniors sont des acteurs clefs (initiateurs ou très investis) où les seniors participent activement au collectif, mettant en valeur leur expérience acquise tout au long de la vie ayant un intérêt sur le plan du développement local, participant à changer limage de la vieillesse, des initiatives fonctionnelles dont le bilan peut être discuté, dont la démarche peut être analysée des initiatives qui permettent lépanouissement personnel dans une dynamique collective

6 Les repérages, les rencontres et leurs enseignements…

7 Retraité / Senior / Vieux = …Agé… ? Pas si simple !! « un baby-boomer est une personne d 56 ans ; un aîné est une personne denviron 58 ans ; un senior est une personne denviron 61 ans ; un vétéran est une personne denviron 68 ans ; un ancien est une personne denviron 72 ans ; une personne âgée est quelquun denviron 74 ans ; … un vieux a environ 76 ans. » C. Sabau daprès Sondage TNS Sofres Des préjugés tenaces… mais pas indéfectibles !

8 Retraité / Senior / Vieux = …des femmes !… la part des femmes ne cesse daugmenter avec lâge ; –près de 60 % des octogénaires, –80 % des nonagénaires, –et 86 % des centenaires sont des femmes...

9 Des préjugés tenaces… mais pas indéfectibles ! Retraité / Senior / Vieux = Dépendant ? On compte seulement 8 % des personnes âgées de plus de 60 ans dites dépendantes parmi les retraités, même si plus on avance en âge, plus le pourcentage augmente.

10 Autonomie / Indépendance = … ? Lautonomie est la capacité à gérer sa vie, à donner un sens à sa vie. Par exemple, cela se traduit par être capable de se marier, de changer son domicile, détudier… Lindépendance est la capacité à exécuter des actes de la vie quotidienne comme se lever, se laver, se nourrir, se déplacer, …

11 Des préjugés tenaces… mais pas indéfectibles ! Retraité / Senior / Vieux = Maison de retraite ? Seule une personne sur cinq finira sa vie en établissement (JM Vanhoutte) Il y a interpénétration des temps et déstandardisation : à la retraite, on peut retravailler, continuer à se former, … (M Petit)

12 Retraité / Senior / Vieux = Inactif ? retraités actifs recensés 55 % sont adhérents à 1 association retraités créateurs dactivités et demplois en milieu rural (en 2008) 30 % des maires sont retraités Etc… ! Des préjugés tenaces… mais pas indéfectibles !

13 « Lactivité est-elle seulement définie par rapport au travail salarié ou non ? Chacun dentre nous connaît des « actifs » fort peu actifs et des « inactifs » particulièrement actifs… Mieux, même, dans certains cas, certains actifs feraient mieux dêtre plus inactifs… » Serge Guérin

14 Retraité / Senior / Vieux = Riche ? 9 % des retraités sont concernés par le minimum vieillesse. « Il y a des travailleurs pauvres, et des retraités pauvres… » Des préjugés tenaces… mais pas indéfectibles !

15 Retraité / Senior / Vieux = Rétro ? « la vieillesse nest pas une tare et la jeunesse nest pas un droit » « Être libre, cest surtout être libre de choisir ses contraintes, être enchaîné par ce quon aime, ce quon souhaite faire et pour moi cest mettre léconomie au service de lhomme. » Des préjugés tenaces… mais pas indéfectibles !

16 Retraité / Senior / Vieux = Egoïste… ? « Nous avons mis en place une tontine qui permet une réserve mensuelle sur un compte. Nous avons donc un petit pécule pour faire des choses. » (les Babayagas) « Être dans la cité et sen préoccuper. Nous voulons une société plus juste. » « Cest notre obligation vis-à-vis des jeunes. On a bénéficié des Trente Glorieuses, on a un devoir de solidarité envers les jeunes daujourdhui. » (EGEE) « Je me situe entre le senior et le vétéran mais pas encore un vieillard, donc je peux apporter ma contribution !! » (ADAR) Des préjugés tenaces… mais pas indéfectibles !

17 Retraité / Senior / Vieux = Tamalou grincheux… ? … « la France naime pas ses vieux, ni ses jeunes, ni linnovation ! » « Vivre joyeux et mourir dans la sérénité » « Je considère que jai réussi ma reconversion progressive. Je suis passé dun cadre stressé et surbooké à un retraité actif et heureux. » Des préjugés tenaces… mais pas indéfectibles !

18 Retraité / Senior / Vieux = Joyeux amateurs… ? « […] on est dans linvention ! » « […] Mais le mot de professionnel bénévole est important. Il traduit un engagement moral. » « En fait, on ne part pas comme ça. Il y a un engagement moral, et ça marche comme ça. » Des préjugés tenaces… mais pas indéfectibles !

19 Habitat(s) et Service(s) Cazals (82)

20 Les initiatives nous apprennent… Habitat(s) et Service(s) Ce quil faut retenir Ce qui peut être amélioré Les Maisons Partagées Reproduire et adapter des lieux de vie pour des personnes âgées non dépendantes microstructures Situations intermédiaires Lien social Engagement / Utilité sociale /mois Des conditions (profilage) Faire connaître Prototype de maison transportable Implication des collectivités

21 Les initiatives nous apprennent… Habitat(s) et Service(s) Ce quil faut retenir Ce qui peut être amélioré Les Babayagas Sorganiser collectivement pour construire une habitation répondant à nos exigences Autogestion Solidarité Citoyenneté Ecologie /mois Convention « garantie » Être accepté en tant que porteur de projet ! Faire évoluer les réglementations Perception de la dimension politique

22 Les initiatives nous apprennent… Habitat(s) et Service(s) Ce quil faut retenir Ce qui peut être amélioré Régie Rurale de Mauvesin Faire le maximum pour faciliter le maintien à domicile Service ET insertion Coordination / régie agent de liaison Souplesse et adaptation aux demandes Non concurrence avec les artisans « notre régie est encore seulement pour les personnes âgées, pas encore par… »

23 Les initiatives nous apprennent… Habitat(s) et Service(s) Ce quil faut retenir Ce qui peut être amélioré Bien Vieillir en Pays Gascogne Faire face à larrivée massive de nouveaux arrivants et à lurbanisation galopante. Articulation collectivités / associations Diagnostic de territoire = base de réflexion Concertation pour « court-circuiter le mille-feuille » « passer à laction ! »

24 Les initiatives nous apprennent… Habitat(s) et Service(s) Ce quil faut retenir Ce qui peut être amélioré Foyer dAccueil Social (FAS) Sautoriser à rêver et tout mettre en œuvre pour le maintien de la population au pays Complémentarité entre 3 associations pour des accueils à la journée ou ½ jour Mise à disposition réciproque de personnels Des participants, pas des usagers « il faut maintenant démarrer… » Restaurer le bâti existant plutôt que construire

25 Les initiatives nous apprennent… Économie locale Châteauroux (36)

26 Les initiatives nous apprennent… Economie locale Ce quil faut retenir Ce qui peut être amélioré ECTI Drôme Se mobiliser au service dun territoire Des pairs Mise à disposition de compétences et dexpériences Reconnaissance « Nous sommes peu ou mal compris… » « Être retenus seulement parce quon est moins cher quun cabinet… » Connaissance du milieu rural…

27 Les initiatives nous apprennent… Economie locale Ce quil faut retenir Ce qui peut être amélioré EGEE Intervenir auprès des structures qui nont pas la possibilité davoir recours au secteur marchand Des pairs (chefs dentreprises) Appui pluridisciplinaire et désintéressé aux entreprises en diff Interventions en écoles Accessibilité ?

28 Les initiatives nous apprennent… Economie locale Ce quil faut retenir Ce qui peut être amélioré PLES - ADAR Accompagner (socialement) les créateurs dentreprise, transmettre les savoirs et compétences Dvt de la couveuse et meilleur taux de survie des entreprises grâce aux bénévoles Réflexion élargie – création doutils, innovation Recrutement de bénévoles accompagnateurs

29 Les initiatives nous apprennent… Economie locale Ce quil faut retenir Ce qui peut être amélioré ARDEAR Centre Favoriser linstallation de nouveaux agriculteurs Tutorat par des pairs conseil mais suscite des questionnements Fort ancrage local Carnet dadresses Expérience Disponibilité Tuteurs agricoles en nombre encore limité

30 Les initiatives nous apprennent… Des initiatives qui se veulent peu onéreuses où la notion de plaisir est importante visant lutilité sociale des personnes concernées où lappui des collectivités (souvent locales) est déterminant : mise en réseau, mise à disposition de foncier, appui administratif, …

31 Les initiatives nous apprennent… Des suggestions – des préconisations Il serait souhaitable que chaque territoire puisse proposer les diverses formes dhébergement existantes ou émergentes, pour que les personnes aient le choix en fonction de leurs besoins. Harmoniser, voire « uniformiser » les règlementations, les formations, … disparates sur les territoires Développer les outils de médiation / mise en relation pour faciliter le partage de maisons, la colocation par exemple

32 Les initiatives nous apprennent… Des suggestions – des préconisations Un gros besoin de connaître les « richesses locales » : « On ne connaît pas la qualité, la diversité, la particularité des compétences quon a sur le territoire ! » « Les seniors doivent comprendre quils font bien partie des richesses des territoires ruraux ! » >>> Gestion territoriale des compétences !..

33 Les initiatives nous apprennent… Des suggestions – sur la/les méthode(s) Un diagnostic pour connaître les besoins locaux, réunir tous les acteurs autour de la table, rechercher les complémentarités. Être accompagné par un tiers pour « ne pas se marcher sur les pieds » Accepter que… cela prend du temps ! Trouver lespace qui correspond le mieux et « Lespace Pays convient bien »

34 Les initiatives nous apprennent… Des suggestions – sur la/les méthode(s) Repérer les non-dits (dans les enquêtes, les opinions) pour une meilleure adéquation projets / attentes. Mieux évaluer les contributions bénévoles Lever des freins règlementaires, institutionnels, les mentalités… ce qui suppose de changer les représentations sur la vieillesse… Mieux anticiper la retraite, se préparer non pas à une cessation dactivité mais à un changement dactivité

35 « la vieillesse nest pas un naufrage, la vieillesse est un bel âge ! » « Aujourdhui, on arrive jeune à la retraite et avec des capacités. Quest-ce quon en fait ? » « cela doit se faire pour les seniors et avec les seniors ! » « des années de plus pour prendre le risque de vivre »


Télécharger ppt "OR GRIS OR GRIS Les seniors, acteurs du développement rural."

Présentations similaires


Annonces Google