La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Actualités sur la thyroide, à propos dun cas composite Soirée du 18 mai B MYCINSKI.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Actualités sur la thyroide, à propos dun cas composite Soirée du 18 mai B MYCINSKI."— Transcription de la présentation:

1 Actualités sur la thyroide, à propos dun cas composite Soirée du 18 mai B MYCINSKI

2 Thyrogen Tchernobyl Nouvelle classification des cancers de la thyroide

3 Cas composite Madame C, conductrice de rames du shuttle,agée de 32 ans, présente un nodule antérieur du cou, quelle a découvert elle-même par lautopalpation Que faîtes-vous? Vous diagnostiquez un problème thyroidien et arrive dans la conversation,le rôle de tchernobyl dans son problème… Que peut-on en dire actuellement?

4 Les éléments à rassembler au stade clinique Sassurer quil sagit dune lésion thyroidienne Age,sexe antécédent dirradiation du cou Caratéristiques du nodule et de la thyroide Éléments cliniques dun éventuel déséquilibre hormonal thyroidien

5 Quels examens sont incontournables devant un nodule Dosages hormonaux?Oui, tsh, tct Échographie? Repérage des kystes, taille précise du nodule Recherche dautres nodules, caractéristiques échographiques Donc, oui Scintigraphie? Faible sensibilité pour dépister les cancers Donc, non Cytoponction à laiguille fine? Examen le plus sensible pour dépister le cancer Donc, oui

6 En deuxième intention FT3, FT4,si tsh anormale Scintigraphie thyroidienne si tsh basse Par contre le dosage des anticorps na quassez rarement dindication dans ce cas;le dosage de thyroglobuline na dindication dans ce cas que très exceptionnellement

7

8

9

10 Rechercher des critères cliniques en faveur de la malignité,amenant à la chirurgie de principe - ATCD dirradiation - ATCD familiaux de cancer throidien( indic chir à pondérer) - âge < 20 ans - fixé, douloureux, gênant - Signes de compression - adénopathie - taille > 30 à 40 mm

11 Intérêt de la Cytoponction à laiguille fine Apprécier la nature bénigne ou maligne Sensibilité: % Spécificité: % Nécessité dun matériel suffisant (sinon frottis inadéquats) 4 types de réponse : bénin, douteux, malin, ininterprétable

12 Technique Réalisée à laiguille 25 G sans aspiration 2 ou 3 passages par nodule

13 Intérêt de léchographie Méthode de détection la plus sensible (trop ?): détecte les nodules de 2 à 5 mm Méthode de détection la plus sensible (trop ?): détecte les nodules de 2 à 5 mm Nodule(s) unique ou multiple, taille Nodule(s) unique ou multiple, taille Autre lobe Autre lobe

14 kyste

15 TUMEUR BÉNIGNE probable

16 Pour notre malade TSH normale TCT normale

17 Carcinome papillaire inclusion intranucléaire Cytologie

18 Architecture Papillaire Examen anapath

19 En conclusion Découverte dun carcinome papillaire de taille 2,5 cm chez une femme jeune.CAT?

20 Cancers de la thyroïde 1) Cancers dorigine vésiculaire - différenciés de bon pronostic (85 %). papillaire (lymphophile) : %. vésiculaire (hématogène) : % - peu différenciés de pronostic intermédiaire - indifférenciés (anaplasiques) : 5-10 % 2) Cancers dérivés des cellules C : médullaire 5 % - sporadique - familial 3) Autres : lymphome, métastase : 1 %

21

22

23 Adapter la thérapeutique aux facteurs pronostiques : bien différencié, unique, encapsulé,-45 ans Thyroïdectomie totale, curage homolatéral Totalisation à liode 131 une fois TSH élevée ( séjour en chambre protégée) Traitement frénateur T4 (objectif TSH basse inférieure à 0,1) Surveillance clinique, écho, Tg et scinti totale en défreination ou sous TSH recombinante ( Thyrogen) selon des protocoles adaptés Surveillance à vie

24 Pour notre malade, conductrice de navette de shuttle La tolérance à larrêt du levothyrox a été très difficile Pour la surveillance intérêt du thyrogen

25 Le thyrogen TSH humaine recombinante Permet une stimulation du tissu thyroidien restant, mais moindre que le sevrage en levothyrox Indiquée pour surveillance de cancer bien différencié par dosage de thyroglobuline stimulé par tsh et scintigraphie Permet déviter la phase dhypothyroidie, souvent mal tolérée et entraînant souvent arrêt de travail

26

27 Thyrogen:effets indésirables Nausées, vomissement, 13% Céphalées 9% Pour linstant pas dautoanticorps J1J2J3J4J5J6 -J1 et J2 injection IM de thyrogen à domicile -J3:injection diode 131 -J5 :dosage de thyroglobuline stimulée -Entre J5 et J6 scintigraphie à liode 131

28 Et que lui répondre sur TCHERNOBYL? Les cancers thyroidiens dans les alentours proches de tchernobyl ont touché les enfants de moins de 15 ans à lépoque (sensibilité particulière de la thyroide aux radiations ionisantes dans lenfance(facteur de RR de lordre de 100

29 En France, même dans les régions les plus exposées la dose reçue a été de 100 à 1000 fois moins que les doses reçues par les enfants de Tchernobyl

30

31

32 Entre 1975 et 1990,lincidence des cancers a été multipliée par 3 en France Autant les adultes que les enfants Augmentation dincidence présente dans tous les pays du monde Laccroissement a été constaté dès 1975 et ne sest pas majoré depuis 1986 ou 1991 Pas de gradient est-ouest en France Pas de réarrangement chromosomique, comme dans la population irradiée de tchernobyl

33 Plutot il sagit dun plus grand dépistage Nodules thyroidiens davantage explorés Recours à chirurgie plus précoce Effet thyroidectomie totale(actuellement cancers occultes représente 30% des cancers de thyroide) Nb:dans les séries autopsiques (5à 30% porteurs de foyers de cancer thyroidien non diagnostiqués

34 Quelles mesures préventives envisageables Confinement des centrales Prendre rapidement 100mg diode(50mg chez lenfant)à répéter éventuellement au bout de 36 heures(réduit de 98% lirradiation thyroidienne)


Télécharger ppt "Actualités sur la thyroide, à propos dun cas composite Soirée du 18 mai B MYCINSKI."

Présentations similaires


Annonces Google