La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« … Les lunettes nont pas changé grand- chose à ma vie : je collais toujours mes livres contre mon nez, et je ne déchiffrais pas au-delà de dix centimètres….

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« … Les lunettes nont pas changé grand- chose à ma vie : je collais toujours mes livres contre mon nez, et je ne déchiffrais pas au-delà de dix centimètres…."— Transcription de la présentation:

1 « … Les lunettes nont pas changé grand- chose à ma vie : je collais toujours mes livres contre mon nez, et je ne déchiffrais pas au-delà de dix centimètres…. » Claire TOUSSAINT (Lœil écorché)

2 Le champ visuel Cest lespace visuel périphérique vu par lœil. Il sétend normalement entre 60° en haut, 70° en bas et 90° latéralement.

3 Le champ visuel Portion de lespace perçu par un oeil maintenu immobile Champ visuel périphérique Champ visuel central

4 Vision normaleVision anormaleDéficience visuelle Acuité visuelle 10/10Myopie, hypermétropie, astigmatisme Myopie forte Microphtalmie Anophtalmie Œil sain Forme normale Œil emmétrope Limage se forme correctement sur la rétine Œil sain Anomalie de dimensions(vice de réfraction, atteintes bénignes) Œil amétrope Verres correcteurs Globes oculaires fragiles Lésions du fond de lœil

5 Classifications Catégorie 5Cécité absolueSappuyer totalement sur les autres sens Catégorie 4 AV<1/50 P.L Cécité presque totaleInformations sensorielles, techniques palliatives Catégorie 3 1/20

6 Les différentes façons de mal voir Une perception totale mais floue Une vision périphérique avec scotome central Une vision centrale

7 Les gênes fonctionnelles occasionnées La vision de loin La vision de près Le nystagmus La photophobie Les dyschromatopsies

8 Cest très difficile quand on est enfant de sapercevoir quon est différent des autres: ayant toujours vu flou, je navais pas de point de comparaison. Jobservais le comportement des autres … » CLAIRE TOUSSAINT (éd. Balland)

9 Les gênes fonctionnelles Perception totale mais floue Les contrastes sont peu perceptibles Les distances sont mal appréciées Il ny a pas de perception de relief Les couleurs sont atténuées

10 Il ne voit pas au tableau Il ne voit pas les affichages muraux il ne peut pas bénéficier de tout le travail dimprégnation Il ne peut percevoir un document présenté collectivement Il présente une tendance à sisoler, à décrocher, il peut passer pour étourdi, distrait

11 La vision floue Implique une réduction de lacuité visuelle par opacification des milieux transparents de lœil Concerne La vision précise, la vision des contrastes et des couleurs Provoque des incapacités, totales ou partielles : - de lecture et de déplacement - de perception des reliefs - une forte sensibilité à léblouissement Nécessite - lutilisation de moyens daide aux déplacements -de moyens de grossissement - de se rapprocher de ce que lon regarde

12

13

14 Gênes visuelles Vision périphérique avec scotome central Seule la rétine périphérique fonctionne, mais : –Cette partie de la rétine ne discerne pas les détails –Il nexiste donc quune connaissance de lespace et une sensibilité au mouvement –Lacuité visuelle est très faible (+ou- 1/10°)

15 Lélève peut être à laise dans ses déplacements et sa connaissance de lespace intermédiaire et lointain Les exercices de lecture sont difficiles voire impossibles selon létendue du scotome

16 Atteintes de la vision centrale Implique une baisse de lacuité visuelle Concerne : La vision de près, la vision précise Provoque des incapacités totales ou partielles - de lecture - décriture - de coordination oculo-manuelles fines Nécessite - lutilisation de moyens de grossissement - de se rapprocher de ce que lon regarde (parfois excentrer son regard : regarder à côté de ce que lon veut voir)

17

18 Les gênes visuelles : vision tubulaire Le champ de vision est plus ou moins étendu, plus ou moins de bonne qualité. La rétine centrale est un analyseur dimages Lacuité visuelle peut être normale La vision nocturne est réduite

19 Lélève doit pouvoir lire sans difficulté Difficultés de prise de repères dans lespace et dans lespace feuille Le champ visuel est très réduit

20

21 Atteintes de la vision périphérique Implique une réduction du champ visuel Concerne la vision du mouvement, la recherche visuelle, la vision de nuit Provoque des incapacités, totales ou partielles : –De déplacement, de poursuite visuelle –De contrôle visuel par faible éclairement Nécessite –Lutilisation de moyens daide aux déplacements –De séloigner de ce que lon veut voir –De disposer dun éclairage suffisant (parfois grossir un texte complique sa lecture)

22 Gênes visuelles : vision périphérique

23 Nystagmus La fixation dun détail est difficile Langoisse créée par une situation difficile fait apparaître ou augmente le phénomène Difficultés dapprentissage de la lecture Difficultés à identifier une graphie complexe

24 Photophobie Une trop grande luminosité entraîne une sensation pénible Difficultés à percevoir dans une salle trop éclairée ou sur un tableau blanc sil présente trop de reflets.

25 DYSCHROMATOPSIE Impossibilité à percevoir des repères colorés Ne peut envisager certaines activités Peut être dans le gris total Difficultés en grammaire, maths, technologie, informatique

26 Vision des couleurs Normale

27 Altération dimages Dégénérescence maculaire : –Scotome central et altération de la perception colorée périphérique

28 Vision des couleurs Dyschromatopsies Sans vert

29 Vision des couleurs Dyschromatopsies Pas de rouge

30 Visions de couleurs Sans vert

31 Vision des couleurs Glaucomes : axe bleu- jaune

32 Achromatopsie

33 Les gènes fonctionnelles : vision de près Il compense sa faible vision en sapprochant le plus possible de son document Aucune vision globale Une connaissance du document par approches successives Une possibilité danticipation très limitée

34 Blindisme Se rencontre chez des déficients visuels profonds –Son apparition est le signe dun désinvestissement par rapport à lactivité en cours


Télécharger ppt "« … Les lunettes nont pas changé grand- chose à ma vie : je collais toujours mes livres contre mon nez, et je ne déchiffrais pas au-delà de dix centimètres…."

Présentations similaires


Annonces Google