La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SECTEUR VIANDES ET CHARCUTERIES Etudiants: AIT GACEM Dahmen AMZALI boudjamaa CHELBI Rabie HALFAOUI Kahina KHELIL Said Bensikaddour Kheira 2008 - 2009 Marché

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SECTEUR VIANDES ET CHARCUTERIES Etudiants: AIT GACEM Dahmen AMZALI boudjamaa CHELBI Rabie HALFAOUI Kahina KHELIL Said Bensikaddour Kheira 2008 - 2009 Marché"— Transcription de la présentation:

1 SECTEUR VIANDES ET CHARCUTERIES Etudiants: AIT GACEM Dahmen AMZALI boudjamaa CHELBI Rabie HALFAOUI Kahina KHELIL Said Bensikaddour Kheira Marché La viande

2 Comment analyser votre secteur ou marché ? I- Analyse de la demande 2- Analyse de loffre -Potentiel /segmentation stratégique -Comportement des consommateurs -Circuits de distribution - Structure de marché /Segmentation stratégique - Classification des acteurs - Analyse des nouveaux produits - Analyse des groupes stratégiques -Analyse des FCS et des barrières -Analyse des Forces et Rivalités élargies -Analyse des Menaces /opportunités de lenvironnement -Prospective /Scénarii 3- Analyse de chaque entreprise -Métier/Mission -DAS /axe de développement -Changements et Nouveaux produits -Analyse des forces et faiblesses /choix de stratégies -Objectifs -Recommandations stratégiques Au niveau -International ? -National ? -Régional ? 4- Sources dinformation -Organismes -Sites Web -Bibliographie

3 Quelle est le potentiel du marché ? Par segments de marché Taille et volume ? (CA, nbre dunités vendues, nbre de clients) Niveau de développement ? (cycle de vie & tx de croissance) Analyse de la demande Internationale (pas obligatoire) Taux de pénétration du marché Comportement du consommateur (faits, chiffres, typologies) EmergenceCroissanceMaturitéDéclin VOLUMeVOLUMe Russie 2449mt Chine mt Australie 625mt États-Unis 10998mt UE 8278mt Entre 1990 et 2007, la consommation mondiale de viande toute espèce confondue a presque doublé. Elle est passée de 143 à 271 millions de tonnes équivalent carcasses. Sur lensemble de la période , la principale espèce consommée reste le porc même si sa part a chuté de 45% à 39%. La consommation de volailles a quant à elle quasiment doublé de 22% à 32%. La viande bovine diminue de 29% à 24%. Au niveau mondial, la Chine est le principal responsable de la croissance de la consommation. Il y contribue à hauteur de 32%, sa production a fortement augmenté entre 1990 et 2004 (de 140%). Près du quart de la production de viande bovine dans lUnion européenne est assuré par la France Comportement du consommateur Inde 9358 mt

4 Comparaison Internationale

5 Quelle est le potentiel du marché ? Par segments de marché Taille et volume ? (CA, nbre dunités vendues, nbre de clients) Niveau de développement ? (cycle de vie & tx de croissance) Taux de pénétration du marché Comportement du consommateur (faits, chiffres, typologies) EmergenceCroissanceMaturitéDéclin VOLUMEVOLUME Analyse de la demande Nationale VOLAILLES 1467MT PORC 2163mt La viande est un produit que tout le monde aime à la maison pour 54 %des Français. 63 %pensent que cest un aliment indispensable. [Source : Cidil] En 1970, la consommation de viande était de 75,8 kgpar habitant et par an, 102,2 kgen [Source : Agreste 1999] Les GMS, la restauration hors domicile (RHD), les artisans bouchers et lexportation sont les principaux clients des industriels et commerçants en gros des viandes. Ils apprécient leurs garanties en matière dhygiène, de traçabilité ainsi que la qualité de leur travail de sélection et de valorisation. Les consommateurs français exigent la sécurité dans leurs assiettes et orientent leurs attentes alimentaires vers des produits santé, naturels et sûrs. Parallèlement, ils aspirent au temps libre et à la diversité et apprécient les prêts-à-consommer, les produits rapides et faciles à préparer. La France est le 1er consommateur européen de viande bovine, le 2e de viande ovine et le 3e de viande porcine. [Source : Agreste 1999] Source : OFIMER (TNS) BOVIN 3200 MT OVIN- CAPRIN 260mt

6 Quelle est le potentiel du marché ? Par segments de marché Taille et volume ? (CA, nbre dunités vendues, nbre de clients) Niveau de développement ? (cycle de vie & tx de croissance) Taux de pénétration du marché Comportement du consommateur (faits, chiffres, typologies) EmergenceCroissanceMaturitéDéclin VOLUMEVOLUME Analyse de la demande Nationale Consommation Viande de volaille Consommation Viande Ovine La consommation apparente française de viandes, toutes espèces confondues, a augmenté de 2,8% en 2007 par rapport à une forte hausse de la consommation de viande de volailles (+5%), alors que la viande bovine et la viande porcine augmentent respectivement de 3% et de 2% Seule la consommation de viande ovine a diminué de 4% en 2007 Selon le panel TNS, la consommation à domicile de viandes de boucherie est en baisse quelle que soit lespèce (bœuf -5%, volailles -8%). Cest le porc frais qui a le plus baissé avec un recul de 10% par rapport à La viande de porc reste la viande la plus consommée avec une consommation annuelle moyenne de 34,8 kg/habitant, la consommation moyenne de charcuterie est stable à 16 kg/ habitant. Source : FICT Consommation Viande Porcine Consommation viandes de boucherie

7 Importation On peut estimer les échanges mondiaux de viande transformée à plus de 4 millions de tonnes. Se sont le Royaume uni et le Japon qui arrivent en tête pour limportation de viande (porc 51%, bœuf 35%. La France en 6 ème place en matière dimportation de viande transformée. En 2007, la France a importé près de tonnes de viande pour un montant égal à million Euros, une légère progression par rapport à lannée Exportations Le Brésil est le premier pays exportateur de viande transformée, spécialité de préparation à base de viande bovine ( tonnes exportée en 2006). Devant la Chine qui exporte des préparation à base porc (la moitié en volume) comme lAllemagne ( 2/3 du volume dexportation). Quant aux pays bas et aux USA, leur exportation est dominée par la volaille. Les exportations françaises de viande transformée ont progressé en valeur pour 2006 et 2007, se situent au tour de 600 millions Euros en 2007 contre 580 millions Euros en En volume, les exportations ont enregistré un recul en passant de tonnes en 2006 à tonnes en Le solde du commerce extérieur des viandes transformées est déficitaire en 2007, il approche les 115 millions deuros contre 85.4 millions euros en 2006, alors que le solde était encore excédentaire en Le déficit est du surtout aux viandes salées, saumurés, séchés. En revanche, le solde excédentaire pour les saucisses, saucissons et des préparations cuites. Volumes de Production En Europe, Le seuil de production en baisse attendue en Allemagne, Royaume Uni et Espagne seront compensés par les hausses en Italie et en Irlande. En France, la production globale de viande rouge bovine sera en légère hausse: de1%( stabilité avec veau de boucherie). Cette offre avait du mal à sexporter en Europe en 2008, du fait dun retour des engraisseurs Italiennes et progressivement de la viande brésilienne en Europe. Source OFIMER

8 Quelle est la Structure du marché ? Intensité Concurrentielle ? Degré de Concentration ? Dispersion /Répartition/couverture géo Analyse de loffre Internationale /nationale/Régionale (peu dacteurs) Bp dacteurs Pas de dominants Des leaders dominants 50% ou 75% Internationale Pme régionale Gds groupes nationale Charal MDD Socopa Bigard Socopa Charal MDD Autre MDD

9 Leaders Suiveurs Innovant Présence Performance Compétitivité MDD Les acteurs MDD 28,2% de PM - Marque repère, Rik et Rok… Autres Autres (ex. Rolland-Flipi) 4,3% de PM

10 Les innovations Depuis 1970, les IAA de viande fabriquent et vendent du muscle au lieu de la carcasse. Depuis 1990, ces industries ont développé une nouvelle offre de produits élaborés: les plats préparés, plats cuisinés et plats prêts à être réchauffés, ceux-ci ont rencontré un accueil favorable dans la restauration hors foyer, tandis que le commerce de détail sest concentré surtout sur les plats prêts à être réchauffés. La stratégie dinnovation dans lindustrie de la viande est une réponse à la diminution de la demande en viande après la crise sanitaire provoquée par lencéphalopathie spongiforme donc elle constitue un des moyens de la reconquête dune confiance perdue. En terme dinnovation on a Carpaccios de bœuf. Préparations bouchères: Bœuf poivre vert, nodinitachino, carré dagneau en sauce, noix de faux-filet avec fois gras, escalope farcie. Produits marinés pour attendrissage, viandes attendries oxygénées. Préparations hachées « ludiques », rôti haché, bâtonnets de viande hachée. Boulettes pour recettes exotiques. Produit haché reconstitué comme le parfait de Charolais. Viande précuite en boudin ( sac sous vide / cubé). Les produits ingrédient Dans le domaine de charcuterie: Jambon cuit de bœuf, Des saucisses pâte fine, Des chips de viande.

11

12 Le groupe Bigard CA 2,5 milliard deuros en 2008 Emploie plus de personnes en France dont 84% en production. Le tonnage annuel sera denviron tonnes en 2008 (prévision). Lieu (en France): son siège est à Quimperlé (Bretagne). Il est présent à Avesnes s/Helpe (59), Forges les Eaux (76) et Reims (51) Depuis 1995, le groupe Bigard poursuit une incessante restructuration. On retiendra, la prise de contrôle totale du groupe charal fin En plus, début février 2009, le groupe Bigard compte racheter Socopa, cest ainsi quil deviendrai un leader européen en viande bovine et nouvel acteur lourd en viande porcine. avec un chiffre daffaire qui sera de 5 milliard deuros. Ses derniers changements Type dacteur : Leader français sur le marché de la viande. Avec 17 sites industriels et 4 sociétés filiales Marchés cibles Grande surface Restauration Hors Domicile - RHD Bigard sest orienté vers les hamburger Micro-ondale et les hot-dogs tant appréciés par la population des plus Jeunes au lieu des produits à peine élaborés comme le rôtis. Du beefsteak haché Disney pour enfants Cat. Produits Fonctionnalités/ Tendances Technologies Compétences Ses marques Bigard Charal Ses nouveaux produits - Pratique -Equilibre alimentaire -Goût -Plaisir -Attractif -Simplicité -Prêt à cuisiner Abattage et transformation des viandes de bœuf, porc, veau et agneau. Fabrication de produits élaborés frais et surgelés: steaks hachés, brochettes, carpaccios, saucisses. Fabrication de produits charcutiers et traiteur: Bouchées à la reine, gratins de homard, verrines. Des produits de salaison et de viandes cuites Sous différents formats FRANCE Produits grand public Europe Asie Zones geo

13 Entreprise : Bigard Stratégie suivie Stratégie de croissance ( diversifiée/spécialisée) Locale/nationale/internationale alliances ForcesFaiblesses Performance (position concurrentielle CA, Rentabilité) Structure ( taille, ressources, compétences, statut juridique) Gamme, produits, portefeuilles circuits Distribution, Marches Px, communication, PI Stratégie Concurrentielle Ses avantages concurrentiels Différenciation/domination Positionnements Description Siège Social : Quimperlé Forme juridique: SA Date de création :1968 Leader français sur le marché de la viande. CA 2,5 milliard deuros en Produits de Haute et Moyenne gamme Implantation dune nouvelle unité (abattage et transformation) à Feignies. Ainsi que, le rachat de grand groupe à lexemple du groupe Charal et du groupe socopa prochainement. MDD Bigard met la main sur la première Marque du marché, surtout quon sait que 30% de sa viande vendu sur des gammes marquetées et ségmentées) (la marque Charal Occupe 55% du CA). Bigard va racheter en 2009 son conccurent Socopa. Il pèsera alors 5 milliards deuros de chiffre daffaire et emploiera salariés. En plus de son activité principale Bigard fait du traitement du cuir En 2006 intégration de trois abattoirs dArcadie Centre Est En 2008 Charal devient filiale à 100% de Bigard et intègre aussi 5 outils industriels DEFIAL

14 Analyse équilibrée? Ses enjeux stratégiques? - Dominer le marché Européen en viande bovine Et devenir un acteur majeur en viande porcine. Vos recommandations ? Présentation synthétique de lentreprise (une ligne) Ses Objectifs ? Adaptée à son environnement actuel ? Bigard est fortement adaptée à son environnement actuel. En incarnant les consommateurs modernes et en se préoccupant de la Sécurité et du goût. Adaptée à son environnement futur ? Bigard a toujours su faire preuve dinnovation pour pouvoir sadapter Compatible avec ses objectifs ? Oui Le groupe Bigard basé à Quimperlé est leader en France de viande bovine en 2008 et deviendra un leader européen en 2009 avec un chiffre daffaire qui sera de 5 milliards deuros Bigard a su garantir un niveau de sécurité et de goût de plus en plus marqué par les produits plus élaborés. Sécurité sanitaire: permettre le retrait rapide et ciblé de produits susceptible de présenter des risques pour le consommateur avec la traçabilité montante et descendante. Information du consommateur À travers la marque charal pour Bigard et Valtero pour Socopa, le nouveau groupe couvrira lensemble du territoire national avec 40 sites et prendra une nouvelle dimension sur le marché européen. Investir plus à linternational pour faire face à la conccurence rude des pays asiatiques et de lAmérique du Sud

15

16 Le groupe SOCOPA Ses derniers changements Type dacteur : Challenger sur le marché français des viandes transformées surgelés Marchés cibles Zones géo. Catégories ProduitsFonctionnalités/ Tendances Technologies Ses marques Valtero Bahier SOCOPA restauration Salaisons du Mont-Blanc Ses nouveaux produits CA près de 2 milliard deuros en 2006 Emploie plus de de 7000 personnes répartis sur 23 sites de production. Le tonnage commercialisé: tonnes en France et tonnes en UE dont: tonnes de produit élaborés frais tonnes de produits élaborés surgelés Lieu (en France): son siège est à Vagney Lancement en 2001 de la marque VALTERO Pour accroître ses fabrications le groupe Socopa a développé une gamme de produits UVCI « Unités de Vente Consommateurs Industrielles » frais, surgelés et cuits de près de 250 références qui représentera en 2003 prés de la moitié de ses vente en BAS, GMS et RHD En début février 2009, socopa a choisit de sadosser à Bigard,non seulement pour garder son siège à Quimperlé mais dy renforcer son implantation. Le Valtero lance une nouvelle gamme de viandes piécées et hachées longue conservation en race Normande. Gamme snacking Boudin Entrées charcutières Les viandes cuisinées Les près à poêler. Marinés Steak haché Cochonailles en tranches Snaking Charcuterie patiserie -Sécurité alimentaire -Goût -Plaisir -Attractif -Simplicité -Rapidité de préparation -Produits à forte valeur ajoutée Union Européen Asie -Les jombons et les soussissons: aux noix, noisettes, beaufort. -Les spécialité savoyardes en socisseries ( les fameux diot) -La gamme poitrine fumés,lardons et petit salés. Boucherie-charcuterie artisanale, grande distribution, Freezer-center, restaurant, industriel…

17 Entreprise : Stratégie suivie Stratégie de croissance (diversifiée/spécialisée) Locale/nationale/internationalealli ances ForcesFaiblesses Performance (position concurrentielle CA, Rentabilité) Structure ( taille, ressources, compétences, statut juridique) Gamme, produits, portefeuilles circuits Distribution, Marches Px, communication, PI Stratégie Concurrentielle Ses avantages concurrentiels Différenciation/domination Positionnements Description Challenger français sur le marché de la viande. CA près de 2 milliard deuros en 2006 Siège Social :Vagney Forme juridique: SAS Date de création :1953 Effectif total :7000 La traçabilité est un outil au service de la stratégie industrielle et commerciale à Socopa Près de 15% des exportations françaises vers lEurope, au niveau globale 20% des exportations totale de bœuf. Proposer des produits créatif distribuer sur des marchés porteurs, en loccurrence la boucherie de détaille Est un circuit porteur dimage et de qualité quil faut pérenniser Socopa est structuré autour dune démarche « métier » pour tirer profit des synergies naturelles et être en adéquation parfaite avec chacun de ces marchés. Pèse la moitié des abattage de bovins en France et 25% dans le porc Diversité de la gamme de produits de boucherie traditionelles sous les marques grand publique Valtero et Bahier,ou à travers la marque Socopa. Socopa pâtisse de la concurrence des MDD et de Bigard Produits de Haute et Moyenne gamme Pour garantir un niveau de sécurité et de qualité le groupe Socopa a mis en œuvre une politiques qualité concrétisé au travers des démarches de traçabilité et des contrôles HACCP, audit interne et externe, labellisation iso 9001.

18 Equilibrée ? Qualité, sécurité, innovation, chaque jour Les collaborateurs du groupe font de ces mots le fondement de leurs actions pour donner ses lettre de noblesse à la viande et en faire un produit finis à forte valeur aoutée Présentation synthétique de lentreprise Ses Objectifs ? Adaptée à son environnement actuel ? Avec sa marque phare Valtéro qui est devenue incontournable au yeux du grand publique, Socopa a pu satisfaire tous les modes de consommations. Adaptée à son environnement futur ? Son rachat par le groupe Bigard lui permettra dagrandir limage des ses marques aux yeux des consommateurs. Compatible avec ses objectifs ? Oui, Le groupe coopératif Socopa basé à Vagney Emploiera 7000 salariés avec un chiffre daffaire de près de 2 milliards et une vaingtaine de sites industriéls. Ses enjeux stratégiques? Pour ravir les papilles de tous les consommateurs, Socopa a su faire un trait dunion entre la tradition et la modernité avec sa marque B ahier.. Il est nécessaire daccéder au choix dun segment de marché porteur à lexemple de produits issus de porcs et de vendre les produits plus élaborés. Vos recommandations ? Votre analyse ? Développer et commercialise les produits de première transformation (carcasses) et de deuxième transformation ( muscles frais et congelés et viande tranchés). Sécurité sanitaire: permettre le retrait rapide et ciblé de produits susceptible de présenter des risques pour le consommateur avec la traçabilité montante et descendante

19

20 Entreprise :Charal Taille : Nationale et internationale - Créer en 1986 par le groupe Vital Sogéviandes -Chiffre d'affaires : 1 milliard d'euros en Effectifs: 3000 personnes Production annuelle vendue: tonnes Abattage hebdomadaire: bovins, porcins et 1000 ovins Production hebdomadaire de produits élaborés: 1700 tonnes (800 tonnes de produits frais et 900 tonnes de produits surgelés). Elle regroupe plus de 3000 collaborateurs dont une équipe de 500 bouchers professionnels Charal est une entreprise françaiseentreprise du secteur agroalimentaireagroalimentaire spécialisée dans les produits frais et surgelés à base de viande bovine.viandebovine * Les chiffonnades de rôtis *Les rôtis tranchés * Le tartare au couteau *La gamme nutri saveurs *Le plat cuisiné façon carbonara *Le plat cuisiné façon boulettes *Des émincés de bœuf *Le haché *Le Cheeseburger viandeviande Ses nouveaux produits: Fonctionnalités Tendances Catégories de produits: - Boeuf haché - Carpaccio - Cheval en portion - Les abats - Les snaks - Porc en portion - Saussicerie Boeuf en portionBoeuf hachéCarpaccioCheval en portionLes abatsLes snaksPorc en portionSaussicerie Boeuf en portion Spécialités élaborées crus - Veau en portion - Veau haché - Viandes cuisinéesVeau en portionVeau hachéViandes cuisinées Ses derniers changements Ses marques - Charal - Micro One Marché cible Zones géographiques la marque est reconnue par 84 % des Français. Technologies Compétences -Saveur -Qualité -Praticité -Fraîcheur -Facilité -Goût -Santé En 2007: Charal est devenue une filiale du groupe Bigard. -France Qualité Produits frais ou élaborés.

21 Comparaison nationale Implantation Localisation géographique: PAYS DE LA LOIRE Cholet ; Flers (Orne); La Châtaigneraie (Vendée) ; CholetFlers (Orne)La Châtaigneraie ÉgletonsÉgletons (Corrèze); Lisieux (Calvados);Metz (Moselle),LisieuxMetz NozayNozay/Derval (Loire-Atlantique); Sablé-sur-Sarthe (Sarthe)Derval (Loire-Atlantique)Sablé-sur-Sarthe

22 Entreprise : Charal Stratégie suivie Stratégie Concurrentielle Positionnement Performance Structure Stratégie de croissance Création : année 1997 Siège social :Charal Cholet, 1, place des prairies BP Cholet Cedex Effectifs: 3000 personnes Forces Faiblesses Description le groupe Charal annonce des ventes en hausse de 3 % de ses ventes de viande fraîche et de 5 % de viande surgelée. « Le chiffre daffaires devrait sétablir au-delà du milliard deuros » Une implantation nationale reposant sur des présences régionales. Loriginalité du groupe réside dans son actionnariat présent sur les principaux terroirs de production français, porteurs de tradition, Le surgelé : Leur spécialité. Investigation dun nouveau segment en période post crise bovine. Nouvelle charte graphique. Même recette pour tous les conditionnements. Deux conditionnements proposé pour toutes les clientèles. Progression des ventes de burgers à la volaille (+ 3%) Meilleures ventes conditionnement X2 Ventes formats X4faibles Peu de ventes résultats de la promotion. Concurrences des fast food. Proposant de nombreuses recettes Charal a été la première, et pendant longtemps, lunique entreprise française de la filière produits carnés à adopter une stratégie de marque. Charal est le seul groupe de viande en France dont tous les sites sont certifiés ISO Charal est à lécoute de ses clients. Nos collaborateurs travaillent chaque jour pour vous offrir toujours plus de praticité, et adapter nos produits aux nouveaux modes de consommation. Grande distributions dans toute la France Laugmentation des coûts de production et des matières premières a pour effet, une augmentation des prix qui même si elle est bien accueillie par les distributeurs, ne sera pas bien perçue par le consommateur.

23 Votre analyse ? Équilibrée ? Oui, Qualités sanitaires et gustatives bien sûr, mais aussi qualités liées à la capacité dinnovation de Charal. Ses enjeux stratégiques? -Repositionner Charal comme intervenant majeur du marché des Hachés. -Lui redonner sa position de spécialiste, en faire le porte-parole de - lultra-fraîcheur fidèle à ses valeurs fondatrices : qualité et innovation. Etre repéré comme la marque spécialiste de la viande Hachée en créant un code graphique spécifique, en saffranchissant de la concurrence, en revendiquant le territoire « spécialiste de la boucherie ». Vos recommandations ? Présentation synthétique de lentreprise: Ses Objectifs ? Adaptée à son environnement actuel ? Reconnaissance par les consommateursavec 85% de taux de notoriété,et un taux de satisfaction de 96% sur les produitsl'Hebdopack®. Adaptée à son environnement futur ? Charal s'adapte en permanence aux nouvelles tendances de consommation, avec une offre large et des recettes variées, dédiées à la fois aux petits et aux grands Compatible avec ses objectifs ? Oui Lentreprise va même au-delà et développe depuis toujours ses propres normes, plus contraignantes que la législation Charal est une entreprise française du secteur agroalimentaire spécialisée dans les produits frais et surgelés à base de viande bovine.entrepriseagroalimentaireviandebovine Depuis toujours, son objectif est dapporter au consommateur la certitude de savourer une viande excellente. Pour tenir un tel engagement elle applique une démarche qualité à tous les stades de la production, -Innover en restant à l écoute des besoins et des attentes des consommateurs, notamment en matière de santé, de nutrition et de respect des saveurs. - Poursuivre la recherche de la meilleure qualité au meilleur prix.

24 Quels sont les groupes stratégiques ? Etendue de la gamme: toutes les types de produits Stratégie de croissance ( diversification/spécialisation ) Leader: Bigard Vos propositions de scenarii concurrentiels ? Les enjeux futurs? Stratégie concurrentielle: être un facteur de différenciation Grands Groupes Part de marché Dans linternational PME Élargir le portefeuille des marques (accroissement du pouvoir de négociation face aux distributeurs) Élargir les offres produits (atténuation de la menace liées au retournement des effets de mode). Amélioration du marketing et de linnovation Scénarii concurrentiels Innovation ciblée sur les jeunes. Enjeux futurs Aspect organoleptique. Aspect écologique « packaging » PME régional Types dentreprises: Grands groupes (Bigard, socopa, charal) Couverture géographique: Internationale, nationale Positionnement / prix:

25 Principalement GMS et hard discount RHD FREEZER CENTRE BCA 5boucherie, charcuterie et artisanal) Lanalyse des forces concurrentielles ? Forte pression concurrentielle Le secteur des produits carnés est fortement concurrencé par la grande distribution même,à cette égard, Bigard en rachetant socopa pourra conquérir le marché de viande en Europe, Pénétration du marché par « les poissons traiteurs réfrigérés ». Marché en pleine émergence. Les maladies touchant les animaux delevage Les groupes sassocient généralement aux éleveurs Difficile donc de sattacher les services de nouveaux fournisseurs Toutes catégories de consommateurs ClientsFournisseurs Nouveaux entrants Menaces de substitution Pressions réglementaires Innovations Distribution Legislations: etiquette, SECURITE SANITAIRE /HYGIENE Innovations, packaging, snacking, et produits cuisinés élaborés.

26 Environnements MenacesOpportunitésMutations Economiques& Politiques Stratégiques Technologiques Le contexte économique est fragile: le prix est au cœur de toutes les préoccupations des consommateurs. Constat sévère pour les marques nationales. Marché à un degré de saturation. Stratégie de réduction de loffre sous marques nationales: les enseignes de la grande distribution sattaquent directement aux leaders du secteur. Développement des premiers prix et dans une moindre mesure des MDD qui saccentuent chaque année. Permettre à la grande distribution dobtenir des meilleures conditions dachat. Production de produits surgelés qualitatifs par de nombreuses PME. Technologie du surgelé pertinente. La croissance profite aux distributeurs spécialisés (Picard) et aux hard discounters. Demande très vigoureuse tous circuits confondus.

27 La bibliographie www,le telegrame,com www,lefigaro,fr www,bigard,com Evolution des marchés de la viande et des produits carnés à léchelle internationale – 2e partie,2008,La technologie 2,N° 13. Pierre Sans,2003, La qualité différenciée de la viande bovine. La nécessaire stratégie dinnovation. Biotechnol. Agron. Soc. Environ. 7 (3–4), 151–160 LINNOVATION PRODUIT –ORIENTATIONS PRÉVISIBLES DANS LE DOMAINE DE LA VIANDE ET DES PRODUITS CARNÉS. InnoViandes, pôle de competitivité.

28 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "SECTEUR VIANDES ET CHARCUTERIES Etudiants: AIT GACEM Dahmen AMZALI boudjamaa CHELBI Rabie HALFAOUI Kahina KHELIL Said Bensikaddour Kheira 2008 - 2009 Marché"

Présentations similaires


Annonces Google