La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les différentes formes galéniques des médicaments A partir des documents de madame Gardrat.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les différentes formes galéniques des médicaments A partir des documents de madame Gardrat."— Transcription de la présentation:

1 Les différentes formes galéniques des médicaments A partir des documents de madame Gardrat

2 Définition La pharmacie gal é nique : science de la transformation des substances actives en m é dicaments à l aide d excipients appropri é s, d une technologie adapt é e, d un conditionnement voire d un dispositif d administration.( Galien, c é l è bre m é decin grec de l antiquit é )

3 PLAN *Les principales voies d administration *Les formes pharmaceutiques solides et les formes à lib é ration modifi é e *Les formes pharmaceutiques liquides:voie orale, parent é rale. *Les formes pharmaceutiques :voie cutan é e, ophtalmique, pulmonaire, nasale, rectale, vaginale et auriculaire. *Nouvelles formes pharmaceutiques.

4 Voies dadministration Voie orale Voie parentérale Voie rectale Voie topique Voie transmucosale (voie intra th é cale, … )

5 Les formes médicamenteuses solides =80%des formes pharmaceutiques commercialis é es Poudres Granulés Capsules Tablettes Pastilles Pâtes officinales Comprimés

6 Poudre Définition –Préparations constituées de particules solides, libres, sèches et plus ou moins fines –Un ou plusieurs PA Les formes dérivées des poudres –gélules, sachets

7 Poudre AVANTAGESINCONVENIENTS Vitesse de dissolution Dose = manque de précision

8 Granulés Définition –Préparation de grains formant chacun un agrégat de particules de poudres

9 Capsules D é finition –Pr é parations de consistances solide constitu é e d une enveloppe dure ou molle, de forme ou de capacit é variable contenant une dose unitaire de PA. 2 types –Les capsules à enveloppes molles –Les capsules à enveloppes dures ou g é lules: constitu é es de 2 parties cylindriques.

10 Capsules Avantages –PA à odeur ou saveur désagréable –Faciles à administrer, à transporter –Protégées de lair de la lumière –Gélules LP, enrobage gastrorésistants –Libération facile de PA –Possibilité douverture des gélules pour les enfants –Facilité de réalisation à lofficine –Administration facile Inconv é nients –Non fractionnables –+ chères que les comprimés –Collent facilement à lœsophage –Administration en position assise - (molles: uniquement industrielles, conservation abri de la lumière et de la chaleur)

11 Tablettes Définition –Saccharolés de consistance solide se désagrégeant lentement dans la cavité buccale –Forme rectangulaire de 1g Préparation –Mélange de PA et de mucilage (qui gonfle au contact de l'eau et produit une substance visqueuse semblable à la g é latine.) g é latine

12 Pastilles Définition –Saccharolés de consistance solide se désagrégeant lentement dans la cavité buccale –Forme hémisphérique de 1 à 3g Forte proportion de saccharose, de gomme ex. Drill®

13 Comprimés:définition –Une unité de prise dun ou plusieurs PA –Compression de particules constitués de PA, diluants, liants, désagrégeant, lubrifiant, colorant, aromatisant –Destinés le plus souvent à la voie orale –Comprimés enrobés, non enrobés,effervescents, solubles, dispersibles, orodispersibles, libération modifiée, gastrorésistants –Comprimés matriciels, comprimés pelliculés. –Comprimés sublinguaux, –50% des prescriptions

14 Comprimés:avantages /inconvénients Avantages –Facilit é : transport, utilisation –Dosage pr é cis –Forme s è che:bonne conservation –Prix bas car fabrication industrielle à grande é chelle –Possibilit é de masquer la saveur, contrôler la lib é ration. Inconv é nients –Risque pour la muqueuse digestive si d é litement non rapide –Mise au point d é licate –Pas de principe actif liquide

15 Comprimés effervescents –Non enrobés –Délitement assuré par un dégagement de CO2 –Destiné à être dissous dans leau avant administration –Ex. Efferalgan® Avantages –Administration facile sous forme liquide –Action rapide car PA dissous Inconvénients –Fabrication et conservation difficile

16 Comprimés pelliculés Principaux intérêts du pelliculage: -amélioration de laspect esthétique - protection de PA fragiles, -résolution de problème dincompatibilité entre PA,

17 Lyophilisats oraux ou « lyocs » Doses unitaires lyophilisées Intérêts : très hydrophiles, facilement solubles, rapidité daction À croquer, à sucer, ou à disperser dans leau avant administration Spasfon Lyoc®

18 Forme à libération modifiée Définition –Vitesse de libération de PA ralentie ou accélérée volontairement par rapport à une forme conventionnelle 3 types : Forme à libération –Accélérée –Différée –Ralentie

19 Forme à libération accélérée Libération accélérée –Vitesse de libération + rapide donc action + rapide –Effervescents, solubles, dispersibles, lyocs, orodispersibles

20 Forme à libération différée –Libération à un niveau déterminé de lorganisme:résistant aux sucs gastriques,libéré dans les sucs intestinaux. –Le PA irritant pour lestomac ( aspirine, AINS) ou détruit par le suc gastrique (Depamide®) Comprimés, granulés.. capsules microgranules

21 Forme à libération ralentie Libération ralentie –Libération constante, longue et diminue le nbre dadministration –Difficulté: seuil activité< tx thérapeutique < seuil toxique –2 catégories Libération répétée ou fractionnée Libération continue

22 Forme à libération modifiée:avantages et inconvénients Avantages –Traitement simplifié, meilleure observance –Traitement sur une longue période (nuit) –Pour PA ½ vie courte Inconvénients –Risque daccumulation en fonction de la vitesse délimination –Impossibilité de maîtriser les intoxications, intolérances –En fonction de la vidange gastrique : importance du moment de la prise

23 Formes liquides Obtenues par dissolution simple –Avec leau, lalcool, lhuile, la glycérine Plusieurs solvants Solution glycéro-alcoolique Theralène® Solution hydro-alcoolique Tanakan® Obtenues par dissolution extractive ex :préparations aqueuses de plantes médicinales

24 Formes liquides Avantages –Formes simples et plus faciles à avaler que les comprimés ou les gélules: enfants, adultes ayant du mal à avaler. –Fragmentation possible des doses : adaptation plus facile de la posologie. –Action rapide :le problème du délitement ne se pose pas. –Formulation non compliquée Inconvénients –Conservation limitée et à basse température après reconstitution. –Conditionnement encombrant, fragile, lourd –Péremption courte: les PA se dégradent plus facilement. –Nécessité dune cuillère, verre…

25 Formes galéniques liquides pour usage oral Les solutions, Les suspensions: dispersion dun solide finement divisé dans une phase liquide dans laquelle il est insoluble. Et les émulsions.

26 Formes galéniques liquides pour usage oral Les sirops préparation aqueuse à saveur sucrée, consistance visqueuse (saccharose 45%,glycérol, xylitol, sorbitol)+/- épaisissants,aromatisants,colorants, antimicrobiens. 5ml = 6,60g de saccharose Simple (1 PA) ou composé (+ PA) Liquide: Muciclar® Poudre: Hiconcil® Granulés: Pédiazole ®(érythromycine) dans le traitement des otites aiguës chez lenfant

27 Formes galéniques liquides pour usage oral Les potions ce sont des préparations magistrales préparations liquides à faible teneur en sucre, à conservation limitée 1 ou + PA Ex:Potion à la théophylline

28 Formes galéniques liquides pour usage oral Les suspensions Administration dune substance insoluble dont la dissolution et labsorption sont plus rapides quà partir dun comprimé :par exemple les formes pédiatriques dantibiotiques. Autres ex: Zovirax® dans le traitement de linfection génitale à virus herpès simplex Liquide Maalox® Granulés: Debridat®

29 Formes galéniques liquides pour usage oral Les émulsions Une émulsion est donc un système dispersé caractérisé par la présence dau moins deux liquides non miscibles, dont lun est dispersé dans lautre : le système obtenu est par définition, qualifié de thermodynamiquement instable. Ex: Vitamine K1 ® dans le traitement et prophylaxie des hémorragies par carence en vitamine K

30 Formes galéniques liquides pour usage oral Les gouttes buvables Ce sont des solutions, des suspensions ou des émulsions administrées en petits volumes au moyen dun dispositif approprié.(Surmontil® dans les traitements dépressifs majeurs)

31 Cas particuliers Voie bucco-pharyngée –Collutoires Liquides pulvérisés ou vaporisés sur les muqueuses buccales et arrière gorge, action locale Hexaspray® –Gargarismes et bains de bouche Liquides pour lavage de la bouche ou de la gorge A ne pas avaler Eludril®

32 Formes pharmaceutiques pour administration parentérale Exigences: - Stérilité: et absence de substances pyrogènes et/ou dendotoxines bactériennes. – Limpidité – Isotonie au sang et un pH voisin du pH plasmatique.

33 Formes pharmaceutiques pour administration parentérale Avantages: Une rapidité daction des médicaments Administration de produits non absorbables par dautres voies Obtention dune biodisponibilité maximale Administration de substances à faible durée daction et à faible marge de sécurité Apport massif de liquide Voies les plus souvent utilisées: 1.Sous cutanée ou hypodermique:administration de faible volume ( suspensions en particulier huileuse ) 2.Intradermique 3.intramusculaire:administration de volumes > soit 5 à 10 ml.(suspensions en particulier huileuses) 4.intraveineuse:volume supérieur en perfusion. Voies plus rarement utilisées: 1.Intrarachidienne 2.Intra articulaire 3.Intra oculaire

34 Différentes préparations parentérales Préparations injectables:unidoses ou multidoses(plusieurs doses de PA utilisées en plusieurs fois) Préparations pour perfusion:par voie intraveineuse obligatoirement, en injection lente, au « goutte à goutte » au moyen dune tubulure+chambre découlement+filtre. Préparations à diluer pour injection ou perfusion intraveineuse Poudre pour injection ou perfusion intraveineuse: PA instable en solution et à la chaleur.

35 Excipients pour préparations parentérales Solvants: Antimicrobiens:indispensables dans les préparations injectables multidoses (usage interdit pour les voies permettant laccès au LCR.) Autres: antioxydants, …

36 Préparations parentérales Présentation pharmaceutique: –Ampoule bouteille –Flacon –Poche plastique –Seringue préremplie…. Autres formes à libération prolongée –Solution huileuse Haldol décanoas® voie IM profonde; –Dérivé insoluble du PA sous forme de suspension Insulatard® –PA fixé dans des microsphères Décapeptyl®( tt:cancer de la prostate) –Administré en IM, SC ou intra articulaire mais jamais en IV

37 Formes pour applications cutanées Nombreuses formes galéniques : pommades, pâtes, gels, émulsions( laits et crème) et dispositifs transdermiques. Ces formes ont soit une action locale de surface ou une action systémique. Préparations semi solides, liquides et solides.

38 Formes pour applications cutanées Les préparations semi solides: –Pommades Un ou + PA, solide ou liquide, dispersé ou dissous dans des excipients hydrophiles ou non. Pommade hydrophobe (vaseline, huiles, graisses, glycérides) Pommade hydrophile (PEG) Hémoclar® –Pâtes Pommades contenant une quantité importante de poudre

39 Formes pour applications cutanées Les préparations semi solides - Gels Préparations liquides gélifiées –Gel hydrophobe (paraffine) –Gel hydrophile (eau, glycérine, amidons…) : Profénid gel®

40 Formes pour applications cutanées Les préparations liquides –Lotions sur peau lésée ou non Solutions, suspension ou émulsion dun ou + PA ex. Locoïd® –Les huiles médicinales Action dissolvante de lhuile sur des substances médicinales –Les liniments Sur peau non lésée, action locale, en friction ou onction, PA lipophile, ex. liniment oléo-calcaire –Les mousses Dispersion dun gaz dans un liquide (PA) ex. Nobacter®

41 Formes pour applications cutanées Les préparations solides –Poudre Mélange de PA et dexcipients pulvérisés ex. Pevaryl®

42 Formes pour applications cutanées Les préparations solides –Les formes adhésives Dispositifs transdermiques ou patchs ou système thérapeutiques transdermiques –Systèmes maintenus sur la peau par un adhésif, permettant dadministrer un PA en continu pendant plusieurs jours à une vitesse constante et assurant un taux plasmatique efficace stable sur la durée dutilisation. –Pour molécules actives à faible dose

43 Formes pour applications cutanées –Utilisation »Coller sur peau non lésée, propre, sèche »Changer dendroit à chaque patch : thorax, abdomen, fesse »Pas dexposition au soleil »Ne pas couper, en cas de décollement, replacer un autre patch sur un autre site

44 Dispositifs transdermiques Avantages –Résorption constante et régulière –Meilleure biodisponibilité –Durée daction régulière et prolongée –Arrêt immédiat de ladministration par simple ablation du dispositif. Inconvénients –Rares allergies à ladhésifs –Gênant pour lhygiène corporelle –Pas dexposition solaire, activité aquatique –Pilosité, sudation gênant pour ladhésion Ex: Nitriderm TTS,Diafusor,Durogésic, Oestrodose….

45 Formes pharmaceutiques ophtalmiques –Les collyres –Les solutions pour lavages oculaires

46 Formes pour administration par voie pulmonaire –Définition Liquides ou solides administrées sous forme de vapeur, aérosols, ou poudre dans la partie inférieure des voies respiratoires en vue dune action systémiques ou locale Conditionnement unidose ou multidose –Liquides pour fumigations Solutions, dispersions, ou comprimés ajoutés dans leau chaude, dégage des vapeurs (antiseptiques, huiles essentielles) Balsofumine®

47

48 Formes pour administration par voie pulmonaire PA contenu dans une gélule Foradil® ( bronchodilatateur) PA contenu dans des feuillets de complexe Ventodisk® PA nest pas conditionné unitairement Pulmicort turbuhaler®

49 Formes pour administration par voie nasale –Généralités Administrées dans les cavités nasales pour une action locale ou systémique. Liquides, semi-solides, solides renfermant un ou + PA Conditionnement unidose ou multidose –Action locale –Action systémique

50 Formes pour administration par voie rectale –Généralités Consistance solide, semi-solide ou liquide Action locale ou systémique –Suppositoires –Lavements –Pommades

51 Formes pour administration par voie vaginale –Généralités Consistance solide, semi-solide ou liquide Action locale –Ovules –Capsules vaginales –Comprimés vaginaux –Tampons vaginaux Tampons enduits dune substance médicamenteuse, contraceptif, Pharmatex® –Solutions et suspensions vaginales –Crèmes vaginales – gels vaginaux. Conditionné avec une canule Colpotrophine®

52 Formes pour administration par voie auriculaire Pour des traitements à visée antiinfectieuse, antalgique,antiinflammatoire, céruménolytique..; –Liquides pour instillations ou pulvérisations auriculaires –Lavage auriculaire –Pommades auriculaires

53 Merci pour votre attention !


Télécharger ppt "Les différentes formes galéniques des médicaments A partir des documents de madame Gardrat."

Présentations similaires


Annonces Google