La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Différentes formes galéniques et voies dadministration. M. Pourrat Service Pharmacie Hôpital Beaujon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Différentes formes galéniques et voies dadministration. M. Pourrat Service Pharmacie Hôpital Beaujon."— Transcription de la présentation:

1 Différentes formes galéniques et voies dadministration. M. Pourrat Service Pharmacie Hôpital Beaujon

2 Plan I.Différentes formes galéniques II.Voies dadministration dun médicament, avantages et inconvénients

3 Différentes formes galéniques I Formes solides Absence deau : meilleure conservation Goût désagréables plus aisément masqués Dose unitaire

4 Différentes formes galéniques I Formes solides Comprimés: « Préparations solides contenant une unité de prise dun ou plusieurs PA. Ils sont obtenus en agglomérant par compression un volume constant de particule. » 50% des mdc. Emploi facile (petit volume, solidité suffisante pour transport) Dosage précis par unité de prise.

5 Différentes formes galéniques Milieu sec et condensé (conservation) pour PA peu solubles fab industrielle à grande échelle à faible coût. Saveur désagréable des PA moins perceptible Couches multiples : pb incompatibilité ou LP.

6 Différentes formes galéniques Si délitement pas rapide => muqueuse TD- Mise au point délicate (délitement) PA liquides et mélanges déliquescents: pas cp.

7 Différentes formes galéniques Comprimé Enrobé ou non Effervescent => dissout dans leau (carbonate + ac organique) dispersion av absorption. Soluble: dissout dans eau avant administration (Oro)dispersibles: dispersion dans eau

8 Différentes formes galéniques Libération modifiée : ne pas écraser! Vitesse et/ou lieu de libération de(s) PA. (couches multiples, sphères) Gastro-resistant : ne pas écraser! = cp LM destinés à resister à laction du suc gastrique et à lib le(S) PA dans le suc intestinal. Cp à sucer = action locale Lyoc : sublingual Dragée

9 Différentes formes galéniques Gélule = capsule à enveloppe dure (gélatine) Gastro-resistante: granulés Libération modifiée Parfois: ouverture possible. Capsule molle (gélatine + glycérine) Gastroresistante (enveloppées) Libération modifiée Liquides non aqueux

10 Différentes formes galéniques Pour gélules: Revient plus cher que le comprimé Nest pas fractionnable Se colle plus facilement à la paroi de lœsophage (adm sans eau, péristaltisme faible, PA irritant). Mise au point plus simple Nombre dadjuvants réduits Fabrication à sec Libération PA plus facile dans TD Ouverture possible (enfants, pers agées) Facilement réalisée à lofficine ou en PUI.

11 Différentes formes galéniques Gomme à mâcher. Excipient = gomme Cachet : enveloppe à base damidon remplacé par les gélules. Granulés => sol Buv: conservation récipients multidoses (répartition volumétrique) ou unitaire (sachets) « préparations constituées de grains solides secs, formant chacun un agrégat de particules de poudres dune solidité suffisante pour permettre diverses manipulations ». Gastro-resistants, enrobés, effervescents… Peuvent être avalés directement.

12 Différentes formes galéniques Pastille Pilule Bâton (AgNO 3 ) Poudre orale Poudre lyophylisée (pour injection) Tablette Ovule

13 Différentes formes galéniques Suppositoire Action mécanique (suppo glycérine) Action locale (hémorroïdes) Action systémique Fusion puis diffusion et absorption Absorption rapide de certains PA Pas actions des sucs digestifs Facilité dadministration

14 Différentes formes galéniques II Formes souples Dispositifs transdermiques

15 Différentes formes galéniques III Formes semi-solides Cataplasme Crème Emplâtres Gel Pâte : saccharose + gomme arabique en solution puis évaporations. => calmant de la toux, antiseptiques pulmonaires Pommade

16 Différentes formes galéniques IV Formes liquides Pas problème de délitement/dissolution dans TD Action plus rapide Mais pas protégées par rapport aux sucs gastriques Jeunes enfants.

17 Différentes formes galéniques IV Formes liquides Collyres Emulsions buvables ( séparation des phases) L/H Gouttes otiques Liniment Liquide oral Lotion Mousse

18 Différentes formes galéniques Shampooing Sirop Préparations aqueuses sucrées et de consistance visqueuse. > 45% saccharose. Potions : prep. aqueuses et sucrées ( conservation) Solution injectable, buvable Suspension buvable ( sédimentation) PA ne peut être dissout. Agitation. Tisane: solution, macération, infusion, digestion décoction. Selon PA.

19 Différentes formes galéniques V – Préparations pressurisées Nébulliseurs Inhalateur pressurisé à valve doseuse, à poudre

20 Voies dadministration dun médicament I Voie Orale Voie habituelle dadministration => dégradation dans le TD puis absorption (Cf:Pharmacocinétique). tt local (pansement) ou général. Pas possible si PA dégradé dans TD. => comprimés, solutions buvables, poudres et granulés, gouttes, sirop.

21 Voies dadministration dun médicament Absorption: au niveau de la bouche: lyoc, homéopathie. Estomac: produits acides, alcool. Intestin: grande surface. Diffusion passive, utilisation de canaux, de transporteurs. Rectum: suppositoire (variabilité) Parfois: effet de premier passage hépatique.

22 Voies dadministration dun médicament Influence de lalimentation +++ -Augmentation absorption: propanolol -Diminution de labsorption: captopril -Indifférent: amoxicilline -Meilleure tolérance: AINS -Liée à laction du mdc: antidiabétique, pansement gastrique

23 Voies dadministration dun médicament II – Voie parentérale « Préparations stériles destinées à être injectées, perfusées ou implantées dans le corps humain» => isotonie, pH, solubilité, conservation, action anti-microbienne. Voie orale impossible, mdc ne peut être administré per os dégradé dans le TD (insuline) pas par sonde car forme LP… Unidose ou multidose

24 Voies dadministration dun médicament Intra-veineuse: IVD ou perfusion. Solutions, émulsions ou dispersions de PA dans un liquide. Apyrogène Solution isotonique => voie périphérique Si hypertonique => voie centrale Ne pas aller trop vite, ni trop lentement (F)

25 Voies dadministration dun médicament Intra-dermique (IDR) Sous cutanée (insuline héparine): par le patient + Résorption peu moins rapide que IM Intra musculaire (solution huileuse, forme retard) CI si anticoagulants. Intra-artérielle (peu utilisée) Intrarachidienne (anesthésie locale) Intra-articulaire Intrapleurale Intrapéritonéale Implants

26 Voies dadministration dun médicament Rapidité daction Effets indésirables sur TD écartés Pas de destruction TD ni 1 er effet de passage hépatique Absence de dégoût (odeur, saveur) Action thérapeutique peut être localisée Absorption intégrale du mdc. Appareillage approprié Effet douloureux Risque infectieux

27 Voies dadministration dun médicament III – Voie aérienne Traitement local: antiasthmatiques, mucolytiques (aérosol), collutoires Traitement général: anesthésiques par inhalation, gaz médical…

28 Voies dadministration dun médicament IV – Voie nasale Traitement local (mélange de Bonain) Traitement général (desmopressine)

29 Voies dadministration dun médicament V – Voie cutanée = transdermique Variable selon les régions +: aisselles, angle de la mâchoire - : paume des mains Selon T° corporelle (vasodilatation) Etat de la peau (brûlures..) Age: Nouveau né +++ / pers agée--- Traitement locaux: ATS, glucocortocoïdes.. Traitement généraux: patch hormonaux, TNT, fentanyl…

30 Voies dadministration dun médicament Préparations semi-solides Pommades: hydrophobes, absorbant leau, hydrophile. Crèmes Gels Pâtes Préparations liquides (liniments, lotions) Cataplasmes

31 Voies dadministration dun médicament Dispositifs transdermiques Préparations souples qui servent de support à un/plusieurs PA. Placés sur peau non lèsée, destinés à libérer ou diffuser un/plusieurs PA dans la circulation générale après passage à travers la barrière cutanée. Support externe + réservoir + film protecteur Dose de PA et surface dapplication bien déterminés Vitesse de libération PA maîtrisée Observance du traitement

32 Voies dadministration dun médicament VI – Voies muqueuses: Auriculaire Vaginale: ovule, capsule vaginale, mousse, tampons, solution, émulsions, suspension, cp, insert. Rectale: suppositoire, capsule rectale, solution, émulsion (lavements), pommades, mousses. Traitement locaux.

33 Voies dadministration dun médicament Voie ophtalmique. Collyres: solutions ou suspensions stériles, aqueuses ou huileuse, contenant un ou plusieurs PA. Lorsque la stabilité léxige, les substances peuvent être présentées sous forme sèche et stérile à dissoudre ou à mettre en suspension dans un liquide stérile appropriés immédiatement avant emploi. => limpides, neutres, isotonique (larmes) et stériles. Insert Solutions pour lavage Préparations semi-solides.

34 Voies dadministration dun médicament VII – Et demain? Thérapie génique: virus vecteurs.


Télécharger ppt "Différentes formes galéniques et voies dadministration. M. Pourrat Service Pharmacie Hôpital Beaujon."

Présentations similaires


Annonces Google