La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Commerce international Ly 2007 actualisé avril 2011 La mondialisation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Commerce international Ly 2007 actualisé avril 2011 La mondialisation."— Transcription de la présentation:

1 Commerce international Ly 2007 actualisé avril 2011 La mondialisation

2 Dossier I- Commerce international, croissance et développement I- Des économies ouvertes et interdépendantes diaporama et pp et 330 Hatier II- La réduction des obstacles aux échanges 1- Leffondrement des coûts du transport et de la communication 2- Le rôle des instances de régulation (OMC)

3 Reprise de la logique du manuel page 314 et 330 II- La réduction des obstacles aux échanges 1- Leffondrement des coûts du transport et de la communication 2- La libéralisation des échanges Ly Actu 2010 et avril 2011 dia 25

4 1- Leffondrement des coûts du transport et de la communication- p.314

5 30 South America – 1% 120 Middle East Africa – 2% 270 NE Asia Pacific – 5% 900 China – 17% 290 SEA -6% 215 India – 4% 1050 US Canada – 21% 145 Mexico – 3% 815 France – 16% 830 Western Europe – 16% 210 Iberic – 4% 280 Eastern Europe – 5% Schneider Production Purchases in M - =S= LCC Ratio : 38% HCC Zone / Volumes in M APC volumes included / 750 M Source S. Kalra (APC) : Asian volumes split 50/25/25% China, SEA, India Source : 2006 Purchasing Restatement / OG purchases LCC Zone / Volumes in M 2X plus de 2004 à 2008

6 The largest Warehouse in the World : sqm 0.91Marseille - FOS Le Havre Long Beach Antwerpen Dubai Hamburg9 7.32Los Angeles8 8.30Rotterdam7 9.71Kaohsiung Pusan Shenzhen Shanghai Singapore Hong Kong1 TOT Mil. EUTPORTRANK Britains Drewry Shipping Consultants Ltd What is Supply Chain ? A quick view of what is Logistics today

7 Le rôle des instances de régulation LOrganisation Mondiale du Commerce Ly 12 avril 2007

8 Actualités 2009 mesure protectionnistes nombreuses face à la crise: aides de lEtat (ex automobile), droits de douane… 2011: Inquiétudes sur le cycle de Doha. Les USA négocient directement avec les émergents. P. Lamy y voit une mise en cause du multilatéralisme

9 Siège, Genève Créée le 1er janvier 1995 par les accords de Marrakech Succède au GATT créé en membres en 2007 Directeur Général, Pascal Lamy, un français Fiche signalétique de lOMC

10 Les 3 rôles de lO.M.C. Un espace de négociation (I)I Un défenseur acharné du libre échange (II)II Un juge ( ou presque) (III)III

11 Un espace de négociation Des cycles de négociations commerciales multilatérales définissent les règles du commerce mondial Dernières NCM achevées « le cycle de lUruguay », le 8ème et dernier round du GATT NCM actuelle « le cycle de Doha (Qatar) ? » Voir le 2ème rôle

12 Quelles règles en faveur du libre échange? Moins de tarifs douaniers Le multilatéralisme- clause de la nation la plus favorisée Linterdiction des pratiques déloyales ( dumping, subventions,…) Le refus du néo-protectionnisme ( normes, quotas..)

13 PaysAvantAprèsBaisse en % Corée188,3- 53,9 % Brésil40, ,5 % Venezuela5030,9- 38,2 % Inde71,432,4- 54,6 % Mexique46,133,7- 26,9 % Union européenne5,73,6- 34,8 % Etats-Unis5,43,5- 38,6 % Japon % Australie20,112,2- 63,1 % Dans les pays développés, le droit de douane moyen sur les articles industriels est passé de 40% dans les années 1950 à 5% dans les années Impact de lUruguay round ( 1994) sur les tarifs douaniers En savoir plus

14 Une évolution inégale Management International M. Zhan Su U.Laval retour

15 La clause de la nation la plus favorisée Chaque Membre traite tous les autres Membres de manière égale comme des partenaires commerciaux les plus favorisés. Si un pays accorde un avantage à un partenaire commercial, il doit appliquer le même traitement à tous les autres retour

16 Le coton, cest 50% à 80% des exportations de pays comme le Mali ou le Burkina Faso Les subventions de lUE et des USA permettent à ces pays découler une production à un prix très inférieur aux coûts de production Soutenus par des ONG, et le Brésil qui a tout à y gagner, ils dénoncent ces pratiques de dumping / retour Un exemple de pratiques contestées, les subventions à lexportation pour le coton

17 La triple crise de lOMC Des négociations de plus en plus difficiles Le retour du bilatéralisme Une crise de légitimité

18 Des négociations de plus en plus difficiles Tout ce qui était facile à négocier la été Il reste des domaines contestés comme lagriculture, les services, la propriété intellectuellela propriété intellectuelle Qui touchent de nombreux intérêts

19 Lexemple des médicaments 1995, laccord sur les droits de propriété intellectuelle protège les brevets pendant 20 ans. Cest lADPIC Les intérêts des producteurs de médicaments et la rentabilité de la recherche des pays riches sont préservés Que faire en cas de crise sanitaire? Sida, paludisme…? Mourir ou copier les médicaments? 2001 à Doha et 2003, ouvrent la possibilité de produire et importer des génériques sous contrôle En savoir plus

20 Lespoir? Debswana est une grande compagnie diamantaire du Bostwana, La première à payer des rétroviraux pour ses salariés. ishmael Time, 43ans, Est chauffeur dans cette entreprise Lespoir revient selon lOMS pour ishmael.. Mais pas pour la femme, trop pauvre sur la photo de droite Le traitement du VIH coûte encore 140$ par an à comparer aux 2$ par jour dune grande partie de la population Retour

21 La crise du multilatéralisme? Accords multilatéraux impossibles oAffrontements Nord- Sud à lOMC ( médicaments, subventions agricoles) oIntérêts stratégiques menacés par la concurrence des pays émergents à bas salaires et capacités technologiques …place aux accords bilatéraux oPour laudiovisuel, pas daccord à lOMC mais 14 accords bilatéraux entre les Usa et dautres pays oUne nouvelle « régionalisation du commerce international? » ( accords UE, ALENA, ASEAN, MERCOSUR…) Retour sur la triple crise

22 Léchec prévisible de Doha « Réfléchissez bien aux conséquences de jeter par-dessus bord dix années de solide travail multilatéral P.Lamy dénonce les négociations bilatérales USA- Grands émergents qui compromettent la conclusion du cycle de Doha (lettre du 21 avril 2011) Depuis 2008, les mesures protectionnistes prises par les pays du G20, se sont multipliées. Leur nombre approche la barre des 800

23 Le monde nest pas une marchandise Retour triple crise wikipedia

24 LOrgane de règlement des différends système multilatéral contre les mesures unilatérales Engagement à respecter les jugements rendus. Plaintes recevables si une mesure est considérée comme contraire aux règles de lOMC

25 La guerre de la banane perdue par lUE en Annulation des droits de douane sur les bananes sud-américaines La guerre du bœuf aux hormones perdue par lUE en Le principe de précaution nest pas applicable, les USA peuvent défendre leurs droits à vendre ds animaux traités aux hormones de croissance En avril 2007, conflit USA – Chine à propos de la contrefaçon et de limportation de livres, disques, films plaintes à lORD en 10 ans Retour aux 3 rôles


Télécharger ppt "Commerce international Ly 2007 actualisé avril 2011 La mondialisation."

Présentations similaires


Annonces Google