La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LEPAULE. PLAN Épaule Épaule Coude Coude Poignet Poignet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LEPAULE. PLAN Épaule Épaule Coude Coude Poignet Poignet."— Transcription de la présentation:

1 ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LEPAULE

2 PLAN Épaule Épaule Coude Coude Poignet Poignet

3 CLAVICULE

4 CLAVICULE Ceinture scapulaire avec lomoplate Ceinture scapulaire avec lomoplate Segment interne convexe en avant Segment interne convexe en avant facette sternale Segment externe convexe en arrière Segment externe convexe en arrière facette acromiale

5 Clavicule : technique radiologique Standard (fractures et luxations +++) Standard (fractures et luxations +++) Face stricte : incidence postéro inférieure Face stricte : incidence postéro inférieure Face rayon ascendant : défilé clavicule (désuperpose des premières cotes) Face rayon ascendant : défilé clavicule (désuperpose des premières cotes) I.R.M. I.R.M. Protocole exploration épaule Protocole exploration épaule

6 Clavicule : résultats Face : Face : Rayon ascendant : Rayon ascendant : corps externe interne

7 Clavicule : I.R.M.

8 Clavicule : luxation

9 Clavicule : fracture Localisations Localisations Radiographie Radiographie Lgmt conoide Lgment trapezoide

10 EPAULE Articulation suspendue, grande mobilité, non congruente et potentiellement instable. Articulation suspendue, grande mobilité, non congruente et potentiellement instable. Éléments passifs (vulnérable) Éléments passifs (vulnérable) Éléments actifs (muscles par contrôle actifs) Éléments actifs (muscles par contrôle actifs)

11 Éléments passifs Surfaces articulaires : Surfaces articulaires : cavité glénoïde cavité glénoïde labrum glénoidien labrum glénoidien Complexe capsulo ligamentaire: Complexe capsulo ligamentaire: capsule articulaire capsule articulaire ligaments glénohuméraux ligaments glénohuméraux

12 STRUCTURES OSSEUSES FACE POSTERIEURE FACE POSTERIEURE Corps de lomoplate Corps de lomoplate Épine de lomoplate Épine de lomoplate Tete humérale Tete humérale Acromion Acromion FACE ANTERIEURE : FACE ANTERIEURE : Clavicule Clavicule Corps de lomoplate,fosse scapulaire Corps de lomoplate,fosse scapulaire Apophyse coracoide Apophyse coracoide Acromion Acromion Glène Glène Tete de lhumérus Tete de lhumérus

13 La coiffe des rotateurs La coiffe des rotateurs Supra-épineux Supra-épineux Infra-épineux Infra-épineux Petit rond Petit rond Subscapulaire Subscapulaire Le tendon du long biceps Le tendon du long biceps Éléments de la stabilité active

14 EPAULE : MUSCLES - Région latérale * deltoide - Région latérale * deltoide - Région antérieure * sous scapulaire - Région antérieure * sous scapulaire - Région postérieure * supra-épineux * infra-épineux * petit rond et grand rond - Région postérieure * supra-épineux * infra-épineux * petit rond et grand rond

15 EPAULE : MUSCLES DELTOIDE : DELTOIDE : Forme triangulaire, se moule sur l'articulation de l'épaule Etendu de la ceinture scapulaire jusqu'au tiers supérieur de la face externe de l'humérus Se termine au niveau du V deltoïdien 3 chefs musculaires : Chef antérieur ou claviculaire : tiers externe du bord antérieur de la clavicule, descend obliquement en bas et en dehors et vient se terminer sur la lévre antérieure du V deltoïdien. Chef moyen ou acromial : a une disposition penniforme. Sa direction est verticale. Chef postérieur ou épineux : s'insére sur toute l'étendue deu bord inférieur de l'épine de l'omoplate par une forte lame tendineuse. Il se termine par un tendon sur la lèvre postérieure du V deltoïdien. Nerf circonflexe

16 EPAULE : MUSCLES SOUS EPINEUX (M. Infraspinatus) : SOUS EPINEUX (M. Infraspinatus) : Aplati et triangulaire Aplati et triangulaire Insertions : le corps musculaire s'insére sur les 3/4 internes de la fosse sous épineuse par implantation directe de fibres charnues et des lames aponévrotiques attachées sur les crêtes osseuses le corps charnu, se dirige en dehors et vient s'insérer sur la facette antéro-moyenne du trochiter Insertions : le corps musculaire s'insére sur les 3/4 internes de la fosse sous épineuse par implantation directe de fibres charnues et des lames aponévrotiques attachées sur les crêtes osseuses le corps charnu, se dirige en dehors et vient s'insérer sur la facette antéro-moyenne du trochiter Innervation : Par le nerf sus scapulaire qui provient du plexus brachial Innervation : Par le nerf sus scapulaire qui provient du plexus brachial Action : Rotateur externe du bras, abducteur du bras Action : Rotateur externe du bras, abducteur du bras

17 EPAULE : MUSCLES SUS EPINEUX (M. Supraspinatus) SUS EPINEUX (M. Supraspinatus) Epais et triangulaire Epais et triangulaire Insertions : 2/3 internes de la fosse sus épineuse se dirige en dehors Insertions : 2/3 internes de la fosse sus épineuse se dirige en dehors s'inséree sur la facette antéro- supérieure du trochiter. s'inséree sur la facette antéro- supérieure du trochiter. Innervation : Par le nerf sus scapulaire qui provient du plexus brachial Innervation : Par le nerf sus scapulaire qui provient du plexus brachial Action : Rotateur externe du bras, abducteur du bras (éléve le bras à angle droit, comme le faisceau moyen d deltoïde Action : Rotateur externe du bras, abducteur du bras (éléve le bras à angle droit, comme le faisceau moyen d deltoïde

18 EPAULE : MUSCLES SUBSCAPULAIRE SUBSCAPULAIRE Large muscle à base triangulaire Large muscle à base triangulaire Insertions : Insertions : fosse sous-scapulaire de l'omoplate. insertion sur la partie haute du trochin. Actions : Actions : un rotateur interne et un adducteur pour l'humérus il fait partie des moyens de stabilisation antérieure de l'articulation gléno-humérale. Il est un stabilisateur de la longue portion du biceps au sein de sa gouttiére il s'oppose à l'excentration vers le haut de la tête humérale lors de la mise en tension du muscle deltoïde

19 EPAULE : MUSCLES MUSCLE PETIT ROND (M. Teres Minor) MUSCLE PETIT ROND (M. Teres Minor) Muscle aplati et allongé, situé sous le sous épineux. Muscle aplati et allongé, situé sous le sous épineux. Origine : A la face postérieure de lomoplate, le long de son bord externe Origine : A la face postérieure de lomoplate, le long de son bord externe Insertion : sur le trochiter et sur le bord externe de lhumérus. Insertion : sur le trochiter et sur le bord externe de lhumérus. Innervation : par une branche issue du circonflexe ou nerf axillaire. Innervation : par une branche issue du circonflexe ou nerf axillaire. Action : Rotateur externe de lépaule. Action : Rotateur externe de lépaule.

20 EPAULE : MUSCLES MUSCLE Gd ROND (M. Teres Major) MUSCLE Gd ROND (M. Teres Major) Muscle épais, tendu de l'angle inférieur de l'omoplate à la coulisse bicipitale. Muscle épais, tendu de l'angle inférieur de l'omoplate à la coulisse bicipitale. Corps musculaire : le corps musculaire est oblique en haut, en avant et en dehors se termine par un tendon aplati qui se fixe en arrière du grand dorsal sur la lèvre interne de la gouttière bicipitale Corps musculaire : le corps musculaire est oblique en haut, en avant et en dehors se termine par un tendon aplati qui se fixe en arrière du grand dorsal sur la lèvre interne de la gouttière bicipitale Innervation : nerf du grand rond qui naît du tronc secondaire postérieur Innervation : nerf du grand rond qui naît du tronc secondaire postérieur Action : Adducteur et rotateur interne du bras. Il est de plus élévateur de l'omoplate Action : Adducteur et rotateur interne du bras. Il est de plus élévateur de l'omoplate

21 Techniques dexploration Radiographies standards +++ os et calcifications Echographie muscle, tendons Arthrographie+ cavité articulaire, coiffe Scanner / Arthroscanner ++ cavité articulaire, coiffe, labrum

22 Radiographies standards Toujours nécessaires Parfois suffisantes Mais peuvent être prises en défaut

23 Epaule de face en rotation neutre +++ Cliché indispensable devant toute épaule rhumatologique ou traumatologique.

24 Partie antérieure du tubercule majeur Berges de la gouttière bicipitale. Epaule de face en rotation externe

25 EPAULE ROTATION EXTERNE

26 Calcifications des tendons de la coiffe Instabilités antérieures de l'épaule : fracture tassement de la face postérieure de la tête humérale Epaule de face en rotation interne

27 EPAULE ROTATION INTERNE

28 Profil de coiffe (Lamy) Localisation d'une calcification ou d'une brèche (arthrographie) dans la coiffe des rotateurs Instabilités de l'épaule Conflit sous-acromial: morphologie de lacromion - plat - courbe (risque de rupture) - crochu.

29 Profil glénoïdien ou profil de Bernageau Luxations récidivantes antérieures de l'épaule ou syndromes douloureux antérieurs, instabilité antérieure : étude des rebords glénoïdiens antérieurs et inférieurs 1 : processus coracoïde 2 : clavicule 3 : acromion 4 : épine : rebord glénoidien 8 : écaille de lomoplate

30 Face stricte, bras levé (faux profil) Acromio-claviculaire Base de la coracoïde Col de lomoplate Profil axillaire Bilan des luxations postérieures de lépaule

31 Incidence oblique apicale ou incidence de Garth Instabilité de lépaule Profil descendant rétro- huméral ou de Bloom- Obata Instabilité post de lépaule Clichés dynamiques : manœuvre de Leclercq ou incidence de Railhac Le premier est contesté car peu reproductible, doù le second qui est une face stricte en décubitus dorsal

32 Shoulder - Axillary View

33 EPAULE

34 ECHOGRAPHIE Innocuité, disponibilité, faible coût, spécificité dynamique Sonde linéaire de 7,5 mHz Examen bilatéral et comparatif, standardisé Recherche de synovite, bursite, lésions de la coiffe des rotateurs

35 Etude antérieur Etude antérieur Long biceps Long biceps Subscapulaire Subscapulaire BSAD BSAD Ligament acromio coracoidien Ligament acromio coracoidien Articulation acromio claviculaire Articulation acromio claviculaire Etude antéro sup ( RI) Etude antéro sup ( RI) Sus epineux Sus epineux Infra epineux Infra epineux Etude post Etude post Epanchement Epanchement Sous epineux Sous epineux ECHOGRAPHIE

36 Versant antérieur

37

38 Tendon du long biceps

39 Versant antérieur : tendon subscapulaire

40 Versant antéro-supérieur

41 Versant postérieur

42 Arthrographie Elle peut être réalisée seule (capsulite rétractile) ou couplée à un examen scanographique (pathologie de la coiffe des rotateurs, instabilité de lépaule, ostéochrondromatose). L'arthrographie analyse la cavité articulaire, l'intégrité de la coiffe des rotateurs, le bourrelet glénoïdien, les cartilages d'encroûtement et le tendon du long biceps.

43 Arthrographie

44 Indications Actuellement lexamen de référence dans : Les instabilités gléno-humérales La pathologie de la coiffe des rotateurs Cependant il nexplore pas la face superficielle des tendons et ne permet pas le diagnostic des lésions intratendineuses Arthroscanner

45 Arthroscanner 1 er temps : arthrographie classique 2 éme temps : acquisition hélicoïdale millimétrique, pitch de 1 à 1,5 et un incrément de reconstruction de 0,5 mm. Reconstructions multiplanaires (MPR) sagittales et frontales obliques.

46 ARTHROSCANNER EPAULE Positionnement : épaule en position neutre Positionnement : épaule en position neutre Topogramme : art acromio-clav - pointe omoplate Topogramme : art acromio-clav - pointe omoplate Acquisition : hélicoïdale millimétrique de larticulation acromio-clav jusquau rebord inf de la glène Acquisition : hélicoïdale millimétrique de larticulation acromio-clav jusquau rebord inf de la glène Pitch de 1 à 1,5 et un incrément de reconstruction de 0,5 mm. W= 2500/600 Pitch de 1 à 1,5 et un incrément de reconstruction de 0,5 mm. W= 2500/600

47 ARTHROSCANNER EPAULE Reformatage Reformatage Axial perpendiculaire à la glène Axial perpendiculaire à la glène Para-saggitales dans le plan dobliquité de la glène Para-saggitales dans le plan dobliquité de la glène Para-frontal, perpendiculaire au plan de la glène Para-frontal, perpendiculaire au plan de la glène

48 Représentation schématique de la coupe darthroscanner passant par le pôle supérieur de la tête humérale

49

50

51 IRM et ArthroIRM Technique L'examen est réalisé avec une antenne de surface, rotation externe modérée du membre examiné. Champ de vue le plus petit et taille de la matrice la plus élevée possible. Séquences : Spin-écho T1 (peut apprécier l éventuelle dégénérescence graisseuse) FSE T2 (rapides, avec saturation de graisse) Densité de proton saturation de graisse (bon compromis).

52 L'étude de l'épaule est effectuée dans trois plans de coupe Coupes fines 3 à 4 mm L arthroIRM 2 modalités : Séquences pondérées T1 avec injection de Gadolinium dilué dans du produit de contraste iodé ou du sérum physiologique. Séquences pondérées T2 rapide avec saturation de graisse et injection de sérum physiologique ou de contraste iodé

53 Les indications Etude de la coiffe des rotateurs : recherche d'anomalies de signal intra tendineux notamment sur les séquences en pondération T2. L'IRM permet de préciser le siège et la nature de l'altération tendineuse. Le bilan des instabilités de l'épaule relève essentiellement de l'arthroscanner. Certains auteurs avancent que l'IRM peut être réalisée dans le cadre du bilan préopératoire.

54

55


Télécharger ppt "ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LEPAULE. PLAN Épaule Épaule Coude Coude Poignet Poignet."

Présentations similaires


Annonces Google