La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MINISTERE DE LECONOMIE ET DES FINANCES DU BURKINA FASO RENCONTRE IATI-PAYS PARTENAIRES INTEGRATION DE LAIDE DANS LE BUDGET Mme ZONGO/KABORE Alimatou Chef.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MINISTERE DE LECONOMIE ET DES FINANCES DU BURKINA FASO RENCONTRE IATI-PAYS PARTENAIRES INTEGRATION DE LAIDE DANS LE BUDGET Mme ZONGO/KABORE Alimatou Chef."— Transcription de la présentation:

1 MINISTERE DE LECONOMIE ET DES FINANCES DU BURKINA FASO RENCONTRE IATI-PAYS PARTENAIRES INTEGRATION DE LAIDE DANS LE BUDGET Mme ZONGO/KABORE Alimatou Chef de service du suivi de lefficacité de laide PARIS, Centre de conférence OCDE, Mardi 08 Février

2 PLAN Introduction Le Programme Triennal DInvestissement Public Glissant(PTIP-G) et le Programme dInvestissement Prioritaire(PIP) Importance de lintégration de laide dans le budget Difficultés rencontrées Perspectives(la Plateforme de gestion de laide et lIATI)

3 INTRODUCTION Pour financer son développement, le Burkina Faso comme tout Etat a besoin de disposer de ressources financières, et ces ressources peuvent être dorigine interne ou externe; Le pays est fortement tributaire de laide pour le financement des projets et programmes dinvestissement (env 80% ) La programmation de cette aide revêt une importance primordiale pour latteinte des objectifs de développement 3

4 INTRODUCTION la politique du gouvernement en matière de développement économique et social est mis en œuvre à travers le budget de lEtat qui représente le principal instrument Il contient aussi bien les ressources internes que externes ainsi que les dépenses lexercice dintégration de laide dans le budget commence avec lélaboration du budget avec comme support le PTIP-G et le PIP 4

5 LE PROGRAMME TRIENNAL DINVESTISSEMENT PUBLIC GLISSANT (PTIP-G) ET LE PROGRAMME DINVESTISSEMENT PUBLIC (PIP) PTIP-G: décrit le cadre de cohérence des investissements publics avec les grandes orientations de lEtat (CSLP, politiques sectorielles, plans quinquennaux..). transparence budgétaire et la visibilité des investissements. cadre de programmation des investissements sur une période glissante de trois (3) ans

6 LE PROGRAMME TRIENNAL DINVESTISSEMENT PUBLIC GLISSANT (PTIP-G) ET LE PROGRAMME DINVESTISSEMENT PUBLIC (PIP) Le PTIP-G comprend : 1. Les projets et programmes dont les conventions de financement sont signées ; – Les projets en cours dexécution ; – Les projets en instance de démarrage ; 2. Les projets et programmes dont les études sont achevées et les financements à rechercher ou ayant des financements partiellement acquis; 3. Les projets et programmes en études.

7 LE PROGRAMME TRIENNAL DINVESTISSEMENT PUBLIC GLISSANT (PTIP-G) Le PTIP-G est mis en œuvre à travers le Programme dinvestissement public (PIP) qui est linstrument de prévision annuelle des dépenses dinvestissement. Il représente la tranche annuelle du PTIP-G. Cest le PIP qui est intégré dans le budget de letat

8 LE PROGRAMME TRIENNAL DINVESTISSEMENT PUBLIC GLISSANT (PTIP-G) ET LE PROGRAMME DINVESTISSEMENT PUBLIC (PIP) LELABORATION DU PTIP/G ET DU PIP le déclencheur: lélaboration du budget de lEtat – Ancrage institutionnel Un comité technique comprend: La DGEP (DCEI) La DGB La DGCOOP La DGCF Le SP-PPF Les DEP(appuyés par les chefs de projets) comité interministériel 8

9 LE PROGRAMME TRIENNAL DINVESTISSEMENT PUBLIC GLISSANT (PTIP-G) ET LE PROGRAMME DINVESTISSEMENT PUBLIC (PIP) - Inscription des projets dans le PTIP/G Larticle 3 du décret n° /PRES/PM/MEF du 19 septembre 2007 portant réglementation générale des projets et programmes de développement exécutés au Burkina Faso, stipule que « tout projet ou programme de développement approuvé par lEtat doit être inscrit dans la Banque intégrée des projets et au programme dinvestissement public ». Une fois le PTIP-G élaboré, le PIP est ensuite élaboré pour être pris en compte au niveau du budget de lEtat 9

10 LE PROGRAMME TRIENNAL DINVESTISSEMENT PUBLIC GLISSANT (PTIP-G) ET LE PROGRAMME DINVESTISSEMENT PUBLIC (PIP) Le PIP est pris en compte dans le budget de lEtat au niveau du titre 5 « Investissements exécutés par lEtat ». Le PIP comprend les projets en cours dexécution et les projets en instance de démarrage au cours lannée de référence du budget et dont les financements sont bouclés. Le PIP comprend deux types de projets : Les projets dits « du noyau sûr » les projets dits « nationaux ». Le PIP dans sa présentation fait ressortir la situation du programme dinvestissement annuel en fonction:

11 LE PROGRAMME TRIENNAL DINVESTISSEMENT PUBLIC GLISSANT (PTIP-G) ET LE PROGRAMME DINVESTISSEMENT PUBLIC (PIP) du type de projets des ministères ou institutions dexécution ; des secteurs de planification (production ; soutien à la production ; sociaux et des infrastructures, des équipements administratifs et de lappui institutionnel) ; des sources et des modes de financements.

12 IMPORTANCE DE LINTÉGRATION DE LAIDE DANS LE BUDGET meilleure planification des ressources pour pouvoir atteindre les objectifs de développement (Programmation plus réaliste ) Capture de la majorité de lAPD octroyée au pays par limplication des DEP et des coordonnateurs de projets et des structures de gestion de laide; fiabilité et la transparence dans la gestion de laide avec le droit de regard du parlement et une importance à la reddition des comptes majorité de laide inscrit emprunte le circuit de ladministration 12

13 DIFFICULTES RENCONTREES Ne sont pas inscrit dans le budget les projets dont la convention est signée et mise en œuvre au cours de lannée; Ignorance des procédures des bailleurs par certains chefs de projets entraînant de mauvaises programmation et le recours fréquent aux réaménagements budgétaires( surtout les conventions de prêts dont les procédures retardent la mise en œuvre)

14 DIFFICULTES RENCONTREES Ignorance de certains projets par les DEP et des structures de gestion de laide surtout ceux qui sont directement gérés par les Ambassades (Projets à gestion directe) les DEP ne sont pas toujours impliquées dans la phase dinitiation du projet, puis de négociation du financement, ce qui fait quune convention de financement dun projet peut avoir été signée, sans quelles ne sen rendent compte la difficulté de comptabilisation des flux daide émanant des ONG

15 PERSPECTIVES La PGA adopté en 2007 permet depuis, la capture de tous les flux daide fourni au Burkina et publiés à travers les rapports sur la coopération au développement ( projets à gestion directe) Laccès futur en ligne des bailleurs à la Plateforme va renforcer le système de collecte de linformation et permettre un gain de temps pour ladministration Ladhésion à lIATI va permettre daméliorer la collecte de linformation et surtout de disposer de certaines informations que les bailleurs ne nous fournissent pas souvent et qui figure dans le standard de lIATI Linterfaçage PGA /IATI va transformer admirablement le système de collecte de linformation et partant une meilleur transparence et visibilité de laide toute chose qui participe à lefficacité de laide Multiplication des actions de sensibilisation/information à lendroit de tous les acteurs non signataires pour les amener à adhérer à linitiative. 15

16 FIN MERCI DE VOTRE BIENVEILLANTE ATTENTION 16


Télécharger ppt "MINISTERE DE LECONOMIE ET DES FINANCES DU BURKINA FASO RENCONTRE IATI-PAYS PARTENAIRES INTEGRATION DE LAIDE DANS LE BUDGET Mme ZONGO/KABORE Alimatou Chef."

Présentations similaires


Annonces Google