La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE SYSTEME LMD A LUNIVERSITE OMAR BONGO Stratégies et Modalités de mise en œuvre par Pr Marc-Louis ROPIVIA Président du Comité Technique LMD de lUOB Libreville,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE SYSTEME LMD A LUNIVERSITE OMAR BONGO Stratégies et Modalités de mise en œuvre par Pr Marc-Louis ROPIVIA Président du Comité Technique LMD de lUOB Libreville,"— Transcription de la présentation:

1 LE SYSTEME LMD A LUNIVERSITE OMAR BONGO Stratégies et Modalités de mise en œuvre par Pr Marc-Louis ROPIVIA Président du Comité Technique LMD de lUOB Libreville, 29 mars 2008

2 I. Le processus de Bologne comme impératif de coopération universitaire euro-africaine

3 2002 Directives de la Délégation de lU.E. et du service culturel de lAmbassade de France au Gabon conditionnant la future coopération universitaire à lhorizon 2006 (date butoir) à ladoption du système LMD. Directives de la Délégation de lU.E. et du service culturel de lAmbassade de France au Gabon conditionnant la future coopération universitaire à lhorizon 2006 (date butoir) à ladoption du système LMD. Tenue du Conseil académique de lUOB en vue de létablissement dun diagnostic du paysage universitaire mondial et des meilleures conditions dinsertion de lUOB dans la mondialisation à venir du système denseignement. Tenue du Conseil académique de lUOB en vue de létablissement dun diagnostic du paysage universitaire mondial et des meilleures conditions dinsertion de lUOB dans la mondialisation à venir du système denseignement. Il ressort : 1°- que le système trinitaire LMD se pratique en Amérique du Nord (USA, Canada), en Scandinavie (Suède, Norvège, Danemark, Finlande), au Royaume-Uni, en Belgique, en Russie et dans les pays de lEst de lEurope, en Asie Orientale et au Japon.

4 2°- que le système trinitaire LMD met en évidence deux choses : - Il sagit de la mondialisation dune norme dorganisation universitaire anglo-saxonne, qui vise lharmonisation, voire luniformisation universelle des normes de transmission, dévaluation des connaissances et de validation des acquis ( évaluation des connaissances entre universités de différents pays, homologation des cursus et des curricula, comparabilité des niveaux détudes ). - Quil existe un exceptionnalisme français et des pays francophones dAfrique.

5 II. Identification des ressources humaines nationales pouvant conduire la réforme

6 Présence au sein de lUOB dune masse critique denseignants ayant étudié et obtenu leur doctorat (Ph.D.) en Angleterre, aux USA, au Canada et en Belgique. Présence au sein de lUOB dune masse critique denseignants ayant étudié et obtenu leur doctorat (Ph.D.) en Angleterre, aux USA, au Canada et en Belgique.

7 2004 Décision rectorale portant création et nomination des membres du Comité Technique LMD de lUOB. Décision rectorale portant création et nomination des membres du Comité Technique LMD de lUOB. Mission du Comité Technique LMD: Mission du Comité Technique LMD: 1°- Expertise locale dans la conduite de la réforme; 2°- Cellule-conseil de lautorité rectorale; 3°- Assistance au département dans lappropriation des aspects techniques et pédagogiques de la réforme;

8 4°- Recherche dun partenariat extérieur en vue de la mise en œuvre du LMD;

9 III. Performances du Comité Technique LMD de lUOB

10 Janvier 2004 Élaboration dun document portant Cadre Général dorganisation du système LMD à lUOB, visant la familiarisation de la communauté universitaire avec : Élaboration dun document portant Cadre Général dorganisation du système LMD à lUOB, visant la familiarisation de la communauté universitaire avec : - Champ conceptuel (semestre, crédits, unité denseignement, parcours-type); - Objectifs et avantages du système LMD; - Typologie des grades, des profils et des programmes; - Contraintes du système LMD.

11 Mai 2004 Élaboration dun document intitulé : Répertoire des programmes denseignement du système LMD à lUOB (synthèse provisoire). Élaboration dun document intitulé : Répertoire des programmes denseignement du système LMD à lUOB (synthèse provisoire). qui résulte : - De la mise en application par chaque département des modalités techniques et pédagogiques de la construction du LMD; qui présente : - La 1ère offre de programmes denseignement élaborés selon les concepts du LMD.

12 Séminaire de sensibilisation des acteurs universitaires gabonais par un groupe dexperts de lUniversité Laval de Québec (Canada). Séminaire de sensibilisation des acteurs universitaires gabonais par un groupe dexperts de lUniversité Laval de Québec (Canada). - Conférence dun responsable universitaire français de lUniversité de Nancy;

13 Novembre 2004 Mission dune délégation duniversitaires de lUOB conduite par le Ministre de lEnseignement Supérieur, de la Recherche et de lInnovation Technologique à lUniversité Laval de Québec (Canada) en vue de la familiarisation avec lorganisation académique et administrative dun système LMD déjà enraciné. Mission dune délégation duniversitaires de lUOB conduite par le Ministre de lEnseignement Supérieur, de la Recherche et de lInnovation Technologique à lUniversité Laval de Québec (Canada) en vue de la familiarisation avec lorganisation académique et administrative dun système LMD déjà enraciné.

14 Adoption dun chronogramme initial Adoption dun chronogramme initial - Phase 1: Préparation au LMD (12 mois, toute lannée 2005) Sensibilisation générale des acteurs;Sensibilisation générale des acteurs; Formation des enseignants et des personnels des services académiques et administratifs.Formation des enseignants et des personnels des services académiques et administratifs. - Phase 2: Implantation du LMD et réajustement final des programmes (6 premiers mois de lannée 2006) - Phase 3: Ouverture du LMD dans lensemble des établissements gabonais denseignement supérieur 1e cohorte : octobre e diplomation : juin 2009

15 IV. La gouvernance Ministérielle gabonaise du LMD

16 Le processus de mise en œuvre du dispositif LMD au Gabon sarticule, sur le plan réglementaire, autour de 3 textes principaux qui fixent aujourdhui le cadre juridique du LMD au Gabon: Le processus de mise en œuvre du dispositif LMD au Gabon sarticule, sur le plan réglementaire, autour de 3 textes principaux qui fixent aujourdhui le cadre juridique du LMD au Gabon: 1) Larrêté n°0071/PM/MESRIT du premier ministre du 29 septembre 2005 portant « création, attribution, composition et modalités de fonctionnement des organes chargés de la mise en place du système Licence, Master, Doctorat (LMD) ».

17 2) Larrêté n°0054/MESRIT/CAB du Ministre de lEnseignement Supérieur du 24 octobre 2005 portant « création du Comité de pilotage du système Licence, Master, Doctorat (LMD) ». Ces deux précédents textes ont été adoptés à Malabo en 2005 comme référentiels pour les autres pays. 3) Larrêté n°00940/PR/MESR de la Présidence de la République du 16 octobre 2007 portant « lapplication du système Licence, Master, Doctorat (LMD) dans les universités et les établissements denseignement supérieur».

18 V. La gouvernance communautaire du LMD par la CEMAC

19 A partir de la gouvernance nationale gabonaise du LMD, lappropriation communautaire de la réforme sest faite selon les étapes suivantes : décembre 2004 (Franceville-Gabon), Première conférence des Recteurs et Responsables des Organismes de Recherche de lAfrique Centrale (CRUROR/AC). *Fixation de léchéance 2006 pour lentrée des institutions de la sous-région dans le dispositif LMD.

20 7 février 2005, Conseil des Ministres de la CEMAC ; décision 05/05-UEAC *Mandat au Secrétariat Exécutif de la CEMAC dappliquer la résolution de la CRUROR/AC. *Création de la Cellule Technique LMD CEMAC (Décision n° 06/05-UEAC-019-CM-13 du 07 février 2005). 11 février 2005, « déclaration de Libreville » des chefs dEtat et de délégation de la CEMAC. * Volonté politique de créer un espace CEMAC de lenseignement supérieur, de la recherche et de la formation professionnelle fondé le système LMD.

21 VI. Les activités du Comité Technique LMD-UOB en 2006

22 Deux ateliers conjoints (CT-UOB, CT-CEMAC) de formation des formateurs: Deux ateliers conjoints (CT-UOB, CT-CEMAC) de formation des formateurs: avril 2006 à Nyonié (Libreville); avril 2006 à Nyonié (Libreville); juin 2006 à Cap Caravane (Libreville) juin 2006 à Cap Caravane (Libreville) Le cadre de travail du CT-LMD UOB est précisé par la lettre circulaire n°00797/MENES/CAB, du 23 juin 2006 du Ministre de lÉducation Nationale et de lEnseignement Supérieur, adressé aux Recteurs, Chefs détablissement de Département, sollicitant que le passage au LMD suive une démarche de Projet détablissement qui passe par une double évaluation interne et externe, cest-à-dire impliquant les experts nationaux et internationaux. Le cadre de travail du CT-LMD UOB est précisé par la lettre circulaire n°00797/MENES/CAB, du 23 juin 2006 du Ministre de lÉducation Nationale et de lEnseignement Supérieur, adressé aux Recteurs, Chefs détablissement de Département, sollicitant que le passage au LMD suive une démarche de Projet détablissement qui passe par une double évaluation interne et externe, cest-à-dire impliquant les experts nationaux et internationaux.

23 Poursuite par le Comité Technique du programme de structuration technique et pédagogique du LMD au sein des Départements de lUOB Par le renforcement des principes suivants: Par le renforcement des principes suivants: Articulation de loffre des programmes aux besoins de la société; Articulation de loffre des programmes aux besoins de la société; Spécialisation et professionnalisation; Spécialisation et professionnalisation; Élargissement de la banque des cours; Élargissement de la banque des cours; Conception dunités denseignement non répétitives et non hiérarchisées, en plusieurs paliers au sein du même cycle; Conception dunités denseignement non répétitives et non hiérarchisées, en plusieurs paliers au sein du même cycle; Codification des enseignements et présentation affinée des formations; Codification des enseignements et présentation affinée des formations; Affectation et comptabilisation du nombre de crédits. Affectation et comptabilisation du nombre de crédits.

24 VII. Les activités du Comité Technique LMD-UOB en 2007

25 Soumission des offres de programmes de formation conçues aux fins dhabilitation externe par trois missions françaises (entre mars et octobre 2007) Soumission des offres de programmes de formation conçues aux fins dhabilitation externe par trois missions françaises (entre mars et octobre 2007) Validation externe des programmes LMD de lUOB par la partie française. Validation externe des programmes LMD de lUOB par la partie française. Rédaction finale par le Comité Technique LMD de lUOB du document intitulé: Le système LMD à UOB: Cadre général et répertoire des enseignements, année universitaire Rédaction finale par le Comité Technique LMD de lUOB du document intitulé: Le système LMD à UOB: Cadre général et répertoire des enseignements, année universitaire novembre 2007: basculement au système LMD par les niveaux L1 et M1. 19 novembre 2007: basculement au système LMD par les niveaux L1 et M1.

26 VIII. Les futurs chantiers du Comité Technique LMD de lUOB

27 Ils sont au nombre de quatre pour lannée 2008: Ils sont au nombre de quatre pour lannée 2008: 1°- La transformation du Comité Technique LMD de lUOB en Comité de la Réforme (mois davril); 2°- Lenquête sur la 1ère année de fonctionnement du LMD devant permettre de mesurer la prégnance de ce nouveau système dans lorganisation pédagogique et académique de lUOB ainsi que dans les mentalités de la communauté universitaire (mai-juin);

28 3°- Lélaboration dun répertoire spécifique à lensemble des formations de Master et de Doctorat de lUOB aux fins didentification et de présentation des pôles nationaux de performance académique en vue de susciter leur plus grande visibilité régionale et leur transformation en pôles régionaux dexcellence (novembre 2008); 4°- Le séminaire de réajustement pédagogique et technique issu des résultats de lenquête (décembre).

29 IX Enquête sur le degré dappropriation du système LMD à lUniversité Omar Bongo Bilan des premières années du basculement ( / ) du 23 au 28/02/2009

30 Objectifs spécifiques de lenquête Evaluer le mode dorganisation et de fonctionnement du LMD, suite au basculement dans ce système effectué lors de la rentrée universitaire ; Evaluer le mode dorganisation et de fonctionnement du LMD, suite au basculement dans ce système effectué lors de la rentrée universitaire ; Répondre aux nombreuses sollicitations formulées, à la fois par les Chefs de département, les Enseignants et les étudiants ; Répondre aux nombreuses sollicitations formulées, à la fois par les Chefs de département, les Enseignants et les étudiants ; Recenser, après les premières années de mise en œuvre, les imperfections constatées, dans loptique de les réajuster de façon efficiente. Recenser, après les premières années de mise en œuvre, les imperfections constatées, dans loptique de les réajuster de façon efficiente.Population 3 catégories dacteurs : 3 catégories dacteurs : les Chefs de départements ; les Chefs de départements ; les Enseignants ; les Enseignants ; les Etudiants. les Etudiants.

31 Echantillon a- Enseignants a- Enseignants Pour ce qui concerne les Enseignants, un total de 186 sur 190 ont accepté de se soumettre aux questionnaires des enquêteurs. Pour ce qui concerne les Enseignants, un total de 186 sur 190 ont accepté de se soumettre aux questionnaires des enquêteurs. EnseignantsPermanentsVacatairesTotal FLSH FDSE TOTAL

32 b- Etudiants b- Etudiants Au total, 1298 étudiants sur les 1302 retenus initialement ont été interrogés. EtudiantsLicence 1Licence 2Master 1Total FLSH 15 % Effectif global 877 FDSE 15 % Effectif global % Effectif global % Effectif global TOTAL1302

33 c- Chefs de Département c- Chefs de Département La collecte des informations sest effectuée auprès de 14 responsables sur les 15 départements des deux établissements que sont la Faculté des Lettres et Sciences humaines et la Faculté de Droit et des Sciences Economiques. La collecte des informations sest effectuée auprès de 14 responsables sur les 15 départements des deux établissements que sont la Faculté des Lettres et Sciences humaines et la Faculté de Droit et des Sciences Economiques.

34 Caractéristiques des Guides dentretien Population- cible Items retenusNombre de questions formulées 1- Chefs de département Variables didentification Recrutement des enseignants Elargissement de loffre de formation Lexistence des équipes pédagogiques Lexistence de structures de recherche 23 questions 2- Enseignants Variables didentification Conception du LMD Lorganisation pédagogique Méthodes et outils pédagogiques Innovations pédagogiques Difficultés rencontrées Propositions damélioration 26 questions

35 3- Etudiants Variables didentification Conception du LMD Information sur lorganisation pédagogique en système LMD Modalité dacquisition des supports de cours Evaluation des contenus des enseignements 22 questions

36 Enseignements des deux premières années du basculement

37 Du croisement des variables telles que la conception du cours en système LMD, le syllabus et ses éléments constitutifs, les supports pédagogiques, les innovations pédagogiques, les difficultés de mise en œuvre du LMD, dune part, puis de lanalyse comparée de ces mêmes variables dans les trois questionnaires, de même que de la prise en compte des distorsions ou contradictions observées dans les réponses données par les trois cibles de lenquête, dautre part,

38 il se dégage finalement que les préoccupations pédagogiques sont au centre de la mise en œuvre du système LMD à lUOB ; et même, il est aisé de confirmer un truisme : la mise en œuvre du système LMD est une réforme universitaire dont lessentiel est un changement de paradigme pédagogique. Dans ce cadre, nous pouvons donc retenir les enseignements ci-après :

39 1. Clarification conceptuelle et organisationnelle La semestrialisation et laffectation des crédits aspects non encore maîtrisés par lensemble des composantes de la communauté universitaire. surtout un effort dinformation plus approfondi à effectuer en direction des étudiants. leur urgente clarification simpose en vue de sécuriser le calendrier académique et le cheminement de létudiant.

40 2. A propos du syllabus préconiser son appropriation comme support pédagogique obligatoire pour chaque enseignant dans le cadre de son cours. en insistant sur trois (3) points : - concevoir le syllabus ; - distribuer le syllabus ; - commenter le syllabus.

41 3. Au sujet des innovations pédagogiques et des nouvelles technologies de la communication appliquées à lenseignement urgence de pallier linsuffisance du matériel pédagogique par la fourniture des équipements dingénierie pédagogique devant valoriser les NTIC appliquées à lenseignement et à la recherche de lefficience des modes dapprentissage (imagerie, vidéo projection, cours en ligne, visioconférence, etc.).

42 4. Concernant le contrôle de la qualité du polycopié grand engouement chez les enseignants; acquisition à titre onéreux; nécessité de procéder à un contrôle de la qualité du polycopié de chaque enseignant par léquipe pédagogique à laquelle il appartient dans son département; utilité de confier la détermination des modalités de vente à lautorité facultaire afin de décourager les coûts prohibitifs.

43 5. A propos de la vétusté des offres de formation et de linsuffisance du recrutement des enseignants les nouveaux recrutements entrepris dans les départements obéissent plutôt à la croissance des effectifs quà lajustement dune banque de cours élargie en fonction dobjectifs de formation nouvellement définis à lavènement du LMD. En vue de faire correspondre les objectifs des programmes ou des parcours-types aux nouvelles offres de formation et den susciter un recrutement de formateurs aux profils parfaitement ciblés, il est impératif que les départements sengagent désormais dans une démarche de programmation triennale ou quinquennale.

44 Programme dactivités du Comité Technique LMD pour lannée 2009 Organisation dun premier Séminaire National (éventuellement, séminaire de portée sous-régionale) dont le thème est « Information et formation aux activités et méthodes pédagogiques du système LMD » Objectif A la suite de lenquête sur le degré dappropriation du système LMD, ce séminaire veut se consacrer à lexamen des problématiques ci-après :

45 Problématiques retenues Quest-ce que la notion de « semestrialisation » apporte au système LMD ? Comment la semestrialisation modifie-t-elle la pédagogie en système LMD ? Comment présenter un cours en système LMD ? Comment conserver un volume optimal de connaissances en situation de réajustement du temps pédagogique ? Comment le concept de « Crédit » sinsère-t-il dans lacquisition dun volume de connaissances optimales ? Comment évaluer lefficacité des connaissances dispensées et assimilées en système LMD ? Quelles méthodes dévaluation des connaissances des étudiants, des enseignants et du système LMD lui-même privilégier ?

46 Destinataires Les Enseignants de lUniversité Omar Bongo (UOB) et éventuellement des autres structures universitaires du Gabon et de la sous-région. Date probable du premier séminaire : 1ère quinzaine de juin 2009

47 Organisation dun deuxième séminaire national (éventuellement, séminaire de portée sous-régionale) dont le thème est : « Formation à lencadrement technique et à la gestion de la scolarité en système LMD » Objectif Adapter les méthodes de fonctionnement des structures universitaires et les méthodes de travail des agents aux évolutions et exigences du système LMD.

48 Problématiques retenues En système LMD, quels régimes dinscription des étudiants adopter ? Quelles modalités de gestion du choix des enseignements par les étudiants ? Quelle organisation calendaire efficiente ? (Questions subsidiaires : Comment définir le temps semestriel ? Quelle est la pertinence de la notion de « Session de rattrapage en système LMD » ?)

49 Destinataires Les responsables des services centraux de la scolarité ; Les doyens des facultés et directeurs des grandes écoles ; Les secrétaires généraux de facultés et grandes écoles ; Les responsables facultaires des services de la scolarité ; Les responsables des services informatiques de la scolarité. Date probable du deuxième séminaire : 1ère quinzaine de novembre 2009

50


Télécharger ppt "LE SYSTEME LMD A LUNIVERSITE OMAR BONGO Stratégies et Modalités de mise en œuvre par Pr Marc-Louis ROPIVIA Président du Comité Technique LMD de lUOB Libreville,"

Présentations similaires


Annonces Google